symaski62

(52768) 1998 OR2 = 1,5 à 2 km diamètre

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 11 heures, symaski62 a dit :

prochaine   29 avril 2020  

 

Oui, intéressant ce passage rapproché, merci de l'avoir signalé. ;)
Un évènement en fait pas si courant pour un objet de cette taille (H = 15,8), même si la distance mini. du 29 avril reste respectable :   16,4 LD (distances lunaires) = 6,304 Gm = 0,04214 UA
Possible que seul Toutatis fasse mieux, à vérifier ...

Sa MOID (Minimum Orbit Intersection Distance) = 0.01549 UA = 2,317 Gm = 6,028 LD  (source MPC)


En consultant ses passages précédents depuis la 1ère obs. en 1987, on constate qu'il ne s'est pas produit de rapprochement aussi faible (sur les 18 oppositions) en regardant seulement les magnitudes V maxi. :   17,6 en 1998  et  14,2 en 2009.
Fin avril, 1998 OR2 devrait culminer à la mag.V = 10,8, mais avec des déclinaisons de plus en plus négatives < -20°.

 

Aussi, 1998 OR2 appartient au groupe des quelques 2000+ PHAs (Potentially Hazardous Asteroids) avec un MOID < ou = 0.05 AU (ou 7,480 Gm ou 19,46 LD) et de magnitude absolue H < ou = 22,0 (soit 140 m de taille mini. si albédo = 14 %)

 

Reste plus qu'à attendre les observations en imagerie radar qui devraient fixer sa forme et sa taille précises. Goldstone a déjà prévu du temps d'observation entre le 1er et le 31 avril ... Et peut-être aussi Arecibo ?

 

Réf. : https://www.spaceweather.com/
https://minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=52768
https://minorplanetcenter.net/iau/MPEph/MPEph.html

https://minorplanetcenter.net/iau/lists/t_phas.html

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/03/2020 à 14:11, BobMarsian a dit :

Reste plus qu'à attendre les observations en imagerie radar qui devraient fixer sa forme et sa taille précises. Goldstone a déjà prévu du temps d'observation entre le 1er et le 31 avril ... Et peut-être aussi Arecibo ?

 

Une première d'Arecibo capturée le 18 avril et qui n'apparaît pas encore terriblement détaillée :

 

 

+ article d'Astronomy Now & carte :
 https://astronomynow.com/2020/04/12/seek-out-1998-or2-the-brightest-predicted-near-earth-asteroid-encounter-of-2020/

 

1998_OR2_16Apr-28Apr2020_678x509.png

Mag. 12 à 11 entre le 22 et le 28 avril, trop basse ensuite pour être observé dans de bonnes conditions.

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce soir 23h30 CEST ...

Clip_11.jpg.69adf507a18a2cbe900636ccc457b882.jpg

Toutes les étoile de cette carte sont plus brillantes que l’astéroïde.  ;)

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens d'aller le visiter, pas de problème, mag 12 et horaire respecté à peu de choses près.

Mais c'est pas un grand véloce, il a fallu attendre un peu pour voir évoluer le triangle équilatéral dont il formait l'un des  sommets.  10' d'arc / heure

Edited by den b

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Il y a 10 heures, den b a dit :

mag 12 et horaire respecté à peu de choses près.

en CCD , moi je l'ai trouvé en retard et plus à l'Est par rapport à sa position prédite

j'ai mis un peu de temps à comprendre qu'il était en dehors du champ

suivi pendant 1h 10 mn environ - magnitude mesurée : 11.7

une image du déplacement et la petite animation réglementaire :)

 

web_1998or2_20200422.jpg.c707dfc6aab359678424c747e64f0a05.jpg

 

anim_1998OR2_20200422.gif.b4b14820eddbd49aff269ec09aaebc0f.gif

 

 

Edited by compustar
  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, en fait en regardant mes notes ce matin il y avait un bug dans le logiciel qui m'a servi pour la carte et une heure de décalage donc  par contre la position était correcte pour moi. elle formait le triangle équilatéral avec les deux étoiles brillantes de droite de ton anim vers 23h30.

Attention pour ceux qui utilisent Skysafari, les éléments sont dans les choux, comme pas mal de fois pour ces passages d'astéroides.

J'ai l'impression qu'il se promène pas mal d'éléments frelatés ou périmés entre les différentes sources qui les fournissent.

 

Pour ce soir, décalage corrigé , la petite étoile voisine à droite de l’astéroïde est de mag 9,2

Clip_12.jpg.ee56ba60296c247d34040472829e077a.jpg

 

Clip_13.jpg.e971a84c1db527062f30c5ec64e3acb1.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Il y a certainement la parallaxe qui joue aussi vu qu'il est proche de la terre, çà peut expliquer les petits décalages d'un site d'observation à l'autre.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pris la nuit dernière à 22 mn d'intervalle : deux simples clichés (ISO 1600) juste pour mettre en évidence le déplacement angulaire notable de 1998 OR2 (distant alors de 6,6 Gm), soit ~ 5'39" d'arc (15,43 "/min vers 23 h TU le 26 avril).
A noter la dégradation d'image sur la dernière causée par l'abaissement sur l'horizon devenu critique ...
Voir les cartes de répérage dans l'article de Sky & Telescope :
https://skyandtelescope.org/astronomy-blogs/explore-night-bob-king/chase-potentially-hazardous-asteroid-earth-flyby/

 

P1020143_1998OR2_20200427-0047_11.2_Sextant_mp1.thumb.JPG.510a66ce5d42e81982c2b76fdf1782df.JPG

P1020149_1998OR2_20200427-0109_11.2_Sextant_mp1.thumb.JPG.c5c4cc5b9bff39841fe89c2cc29a257c.JPG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jfleouf
      Salut à tous,
       
      Dans la nuit de mardi à mercredi (9/10 Novembre 2021), l'astéroïde géocroiseur 2019 XS passait à environ 1.5 LD (LD = distance Terre-Lune moyenne). Le bestiau est donné pour ~60 mètres de diamètres et Stellarium prévoyais une magnitude autour de 14. Voguant entre l'Éridan et la Baleine,  le caillou était bien placé dans le ciel pour se faire tirer le portrait. Avec un déplacement apparent de ~1 seconde d'arc par seconde de temps, il ne fallait pas trainer. J'ai embarqué mon ami Tom Polakis dans l'aventure pour qu'il prenne des images depuis son observatoire de Tempe, Arizona, pendant que je prenais les miennes depuis Starkville, Mississippi (environ 2,000 Km à vol d'oiseau). L'idée étant bien sur de mettre en évidence la parallaxe.
       
      On commence avec l'image prise par Tom. Série de 20 secondes entre ~8:00 et ~8:45 UTC (2021-11-10)
       

       
      Lien vers la full: https://photos.smugmug.com/photos/i-QbNQLQz/0/e1362e6e/O/i-QbNQLQz.jpg
       
      Le champ couvre ~45'x30'. On remarquera le changement d'intensité des petits traits laissés par l'astéroïde, ce qui indique que le machin doit avoir une forme assez allongée et tourner sur lui même rapidement.
       
      Voici maintenant mon image, bien gâchée par des soucis de suivit avec ma monture et des passages de nuages. En plus, j'ai goré dans l'orientation de ma caméra ...
       

       
      Et maintenant, pour la version superposée (alignée sur les étoiles) :
       

       
      La full : https://photos.smugmug.com/photos/i-DXKPnfj/0/1e845072/O/i-DXKPnfj.jpg
       
      On distingue même une petite galaxie entre les deux trainées.
       
      En mesurant la distance entre les positions de l'astéroïde sur deux images prisent au même moment, je trouve un angle de 306". Il ne me reste plus qu'à utiliser le petit bout de code que j'avais écris pour calculer la distance (https://github.com/jfgout/parallax) et je trouve une distance de 1,248,755 km. La distance indiquée par JPL Horizon était de 1,222,182 km. Pas mal, non ?
       
      Bon, faut que je soigne ma monture pour éviter d'avoir un suivit aussi pourri à l'avenir ...
       
      jf
       
    • By Diziet Sma
      Un vieux couple dont la NASA a décidé de changer ( bouleverser ? ) les très vielles habitudes .
      Cela va t-il rapprocher Monsieur de Madame  ou vice-versa ?
      https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/la-nasa-va-devier-un-asteroide-une-mission-de-defense-planetaire_158869
       
      On les connait plutôt bien ces deux là :
       
      https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/sciences-premier-asteroide-sera-devie-homme-appelle-dimorphos-81698/
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Plusieurs astéroïdes ont été observés ces dernières années avec des attributs comètaires, et plusieurs scénari physiques distincts ont été évoqués pour l'interpréter :
       
      des astres sur des orbites d'astéroïde devenant actif uniquement au moment du périhélie : ce sont les Main Belt Comets mais ils ont généralement un vrai aspect de comète (et notamment des queues en éventail) : une trentaine a été recensée, une éjection sporadique de poussières a aussi été observée suite à une probable collision  : 354P/2010 A2 (Linear), 596 Sheila (?) et de la poussière est parfois éjectée en raison d'une rotation trop rapide de l'astre par effet Yorp : 6478 (Gault) en 2019  
      L'astéroïde 2005 QN173 découvert en 2005 et numéroté depuis (n° 248370) a fait parlé de lui cet été, puisque le 09 juillet 2021 une queue était détectée par Alan Fitzsimmons sur les images acquises par le programme ATLAS.
      Rétrospectivement, on a retrouvé une image de 2016 montrant la même activité, ce qui écarte donc la possibilité d'une collision parmi les 3 scénari ci-dessus. Il s'agit sans doute d'une nouvelle "MBC" ou astéroïde actif.
       
      Il est passé au périhélie le 14 mai, mais la fine queue est toujours visible en ce mois d'octobre :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  41 poses de 03min à -15°C  (gain 120), Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 14 octobre 2021 de 20h02 à 22h14  utc     ( 02h 03 min   d'intégration )
      Traitement Siril 0.99.10.1, Finition avec Gimp 2.10.24
       
      L'astre est assez faible (mag 18 à 19) et cette capture a été réalisée avec un fort clair de Lune (69%), à 41° de hauteur environ au-dessus de l'horizon.
      La queue est détectée ici sur 1,2' de longueur seulement (PA=246°) mais elle est vraisemblablement bien plus longue (jusque 5 ou 6').
       
      Je l'avais observé les mois précédents au C11 en CCD, je voulais en fait voir si elle était accessible au T20cm et c'est bien le cas
       
      Bon week-end.
    • By Sonne
      Bonjour,
      Après plusieurs tentatives ratées, pour diverses raisons (nuages, probabilité faible,...), j'ai enfin pu voir ma première occultation !
      Elle a eu lieu mardi 12 octobre 2021 vers 23h39 (HL) et visible sur la moitié Ouest de la France. Toutes les infos ci-dessous :
       

       
      Le ciel était partiellement nuageux en journée. Vers 22h00 HL, le dernier nuage est parti. Un tout petit a ensuite traversé le ciel du Nord au Sud au moment au je cherchais l'étoile. Sans conséquence.
       
      J'étais à environ 85 km de la centralité.
       
      Lors de mes autres tentatives, l'astéroide était toujours "invisible", de magnitude très faible par rapport à l'étoile. Ici, l'étoile et Pallas ont quasiment la même magnitude. J'aurai du démarrer le film encore plus tôt pour bien voir la séparation entre les deux (surtout pour Tangra, qu'il prenne bien l'étoile cible).
       
      J'ai utilisé un objectif photo avec un multiplicateur de focale : focale résultante de 500 mm environ.
      Caméra Basler IMX 265 avec un ROI de [800x600] pixels, à 10 img/s.
      Durée du film : 900 s (15 minutes)
      Synchro de l'heure du PC
      Pas d'autoguidage mais j'aurai du car ma mise en station n'était pas parfaite. J'ai une dérive lente.
       
       
      Pendant la capture, j'ai observé le phénomène à l'écran. Vers 1 minute avant l'occultation, l'histogramme saturait souvent (fluctuations à cause de la turbulence). J'avais pris soin de ne pas surexposer l'image. Une légère baisse de luminosité était visible et elle a commencé un tout petit peu plus tôt que prévu... Normal ?
       
      Pendant ces 15 minutes et même avant, j'ai vu plusieurs satellites et/ou débris traverser le champ. Ils venaient tous de la droite de l'image.
       
      Ci-dessous, une image extraite d'un petit film de qques secondes pris à 23h21 HL pour montrer le champ cadré.
      (L'image est brute. Aucun traitement.)
       

       
      Et un gif animé de la totalité du phénomène en accéléré. J'ai gardé une image sur 20. Puis créé le gif à 10 img/s. Donc les 15 minutes du film brut correspondent aux 45 s du gif. On voit bien la dérive vers le bas.
      Les images sont brutes. Aucun traitement.
       

       
       
      Maintenant, passons à la courbe de lumière. J'ai laissé les options par défaut. Maintenant que j'ai un film où la chute est bien visible, je vais me pencher sur son traitement.
      Comme l'astéroïde et l'étoile étaient vraiment proche, la sélection de l'étoile n'a pas été évidente !
       
      @Matthieu Conjat : Voici la courbe. Merci pour les échanges.
      Merci aussi à @JML pour son aide au début.
       
      La courbe complète centrée sur l'occultation :
      On remarque que plus l’astéroïde s’éloigne, plus la luminosité de l'étoile baisse... Le logiciel doit s’emmêler les pinceaux avec les deux points lumineux côte à côte ?
       

       
       
      Et sur celle ci-dessous, une version "binning 8" :
       

       
       
      Conclusion, cette manip est très intéressante à faire ! J'espère pouvoir en refaire d'autres... Et regarder de plus près le traitement des données.
       
      Jérôme
       
    • By Sonne
      Bonjour,
      Le matin, très tôt, du 06 septembre, je me suis déplacé pour tenter une n ème occultation... Car mes précédentes tentatives se sont soldées par des échecs, principalement à cause de la météo et une fois pour un problème "technique". Donc, comme il faisait beau cette nuit là et que l'étoile était pas trop faible (12,8), j'ai tenté le coup...
       
       

       

       
      J'ai fait une heure de route pour aller sur le site sélectionné.
      La prise de vue s'est bien passé.
      Avant de partir, j'ai fait qques images de Jupiter... Mais pas mal de turbulence... Retour chez moi à 03h45 HL.
       
      Le soir, je passe le film dans le logiciel. Je ne maitrise pas encore tout donc à part la sélection des étoiles, je n'ai rien fait d'autre.
      Ci-dessous, une image du champ. La flèche indique l'étoile occultée.
       

       
      Je suis surpris car la courbe de l'étoile occultée est "plate" ! Ci-dessous un extrait au moment de l'heure de l'occultation théorique. En cyan l'étoile occultée et en jaune, une étoile de référence.
       

       
      J'allais poser une question pour tenter de comprendre la raison. Mais je viens d'avoir la réponse, je pense, en lisant le post de @Matthieu Conjat  sur le calcul du diamètre d'une étoile où il parle de "probabilité" au sujet d'une prochaine occultation. Je n'avais pas cette colonne d'affichée ! Après ajout, la probabilité pour "mon occultation" est de... 0% ! 
       
      Maintenant, je ne comprend pas trop cette histoire de probabilité... Etant donné qu'il y a déjà une incertitude en fonction de la position par rapport à la centralité...
      Pourquoi indiquer une occultation qui n'a aucune chance de se produire !
       
      Bon, pas grave, cela m'a permis de faire ma première occultation réussie mais ratée au final !
      Merci à @JML pour m'avoir donné envie de me lancer dans les occultations et de son aide.
       
      Jérôme
       
       
       
       
       
       
  • Upcoming Events