Recommended Posts

Comme il faut un peu s'occuper ces temps-ci j'ai repris mon dessin de M42 figurant dans un autre post mais cette fois-ci en DAAO.

Activité tout aussi sympathique que la retouche phot bine que beaucoup plus simple :

- Légère colorisation

- Aigrettes ajoutées

et c'est tout

M42 20200221_v2.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

ben c’est cette approche que j'aime : juste un retapage cosmétique du rendu stellaire, un chouia de colorisation, un peu de nettoyage, et tout ça en conservant et respectant le crayonné initial de l’objet lui-même. J'adore !

J’avoue que j'aime bien moins quand l'objet lui-même est TOTALEMENT repris en DAAO comme on peut le voir par ailleurs - bien que ce soit une recette épatante pour qui n’est pas à l'aise avec des crayons.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement 

C’est la combinaison des deux qui cumul les plaisirs. Le DAAO vient simplement faire une touche cosmétique qui doit rester discrète.

J’ai même beaucoup hésité à mettre la teinte rougeâtre pourtant très discrète.

Tout ça est motivant pour continuer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu . . . pour un novice, c'est quoi DAAO ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dessin Astro Assisté par Ordinateur

Enorme, pour une fois c’est moi qui t’apprends quelque chose Alain 😂

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Lensed Star a dit :

Enorme, pour une fois c’est moi qui t’apprends quelque chose Alain 😂

Et j'en suis ravi :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By biver
      Quand il ne reste plus que ça à voir de sa fenêtre..., parce que je suis encore au bon azimut pour ça!
      (Nord en bas)
       
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Troisième observation de la semaine, c'était samedi soir. Cette fois, la cible était le couple de galaxies NGC 3226 & NGC 3227, toujours dans le Lion.
       
      Les conditions météo ont été plus capricieuses que les fois précédentes. Ciel clair en début de soirée, puis quelques passages nuageux, puis voile d'altitude, puis bouché. La transparence n'a donc cessé de se dégrader au cours de la soirée. Je n'ai pas pu mener mon observation comme je l'aurais souhaité ; elle a été fortement dégradée, puis écourtée. J'ai ainsi eu beaucoup de mal à mettre mes notes au clair. Je n'ai pas pu m'attarder sur certains détails entr'aperçus ni approfondir l'observation. Il me faudra sûrement y revenir pour m'assurer de mes dires et éventuellement y apporter des modifications.
       
      Par exemple, les galaxies paraissaient initialement bien pâlotes puis, durant quelques secondes, très bien visibles ; pour s'estomper à nouveau, voire totalement disparaître par moment. Plutôt frustrant, et compliqué pour qualifier la visibilité d'un détail... Autant dire que je ne suis ici sûr de rien.
       
      Et avec la Lune qui s'en vient, pas sûr de pouvoir vérifier ça rapidement.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200328/ngc-3226-ngc-3227
       
      Objet : NGC 3226 et NGC 3227
      Type : Couple de Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 10h 23' 30,4" (NGC 3227)
      Déc. : +19° 51' 53" (NGC 3227)
       
      - Date, heure, durée : 28/03/2020, 22:43 TU, 45'
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent très faible, 11 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S2/77×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77x (champ de 38'), H = 60°;
          
          - NGC 3227 : Gx oblongue aux limites floues, vue VI1, orientée NNO aux dimensions estimées à 2,5' × 1'.
          
          Un noyau stellaire de mV estimée à 12, vu VI2, est entouré par une faible couronne diffuse oblongue de luminosité L2.
          La couronne semble parfois présenter un très léger gradient de luminosité vers le centre.
          
          - NGC 3226 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1' et positionnée dans le prolongement NNO de l'axe principal de NGC 3227. Les deux noyaux sont séparés d'une distance estimée à 2' tandis que leurs couronnes semblent en contact.
          
          Un noyau stellaire de mV estimée à 13, vu VI3, apparaît au centre d'une faible zone circulaire vue VI5d, elle-même auréolée par une faible couronne diffuse circulaire.
          La Gx semble parfois légèrement allongée, orientée ENE aux dimensions estimées à 1,2' × 1'. Son axe principal apparaît alors perpendiculaire à celui de NGC 3227.
       

    • By JMBeraud
      Bonsoir/bonjour à tous,
       
      Pour la seconde véritable image depuis que le matériel est fonctionnel et après Jones Emberson, j’ai voulu tenter un objet faible. Comme vous le verrez je n’ai pas été déçu de ce côté-là.
       
      Il s’agit donc de PuWe1, diminutif de Purgathofer-Weinberger 1, autrement nommée PNG 158.9 + 17.8.
       
      Pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est une nébuleuse planétaire de la constellation du Lynx, distante d’à peine 1200AL, de 4AL de diamètre, soit d’une taille de 20’ vue de notre petite boule bleue pour la partie Ha. Elle est même plus grosse que la pleine Lune si on compte le halo OIII qui l’entoure et qui n’est que très rarement attrapé…
       
      Elle n’a été découverte par Purgathofer et Weinberger qu’en 1980 sur des clichés du Palomar Deep Sky Survey. Le papier de la découverte : http://articles.adsabs.harvard.edu//full/1980A%26A....87L...5P/L000005.000.html
       
      L’objet est donc faiblard, en Ha sa magnitude surfacique est estimée à 23.7mag/arcsec², et en OIII à 26.3 mag/arcsec².
       
      Une brute de 30 sec monochrome des trois couches pour vous en rendre compte :

       
      A titre de comparaison je rajoute une brute du Hibou (M97), 30sec aussi:

       
      En tirant un peu les curseurs on arrive à distinguer fébrilement quelque chose…

       
      Pour arriver à la voir un minimum, j’ai cumulé 10 heures de pose, avec le matériel et conditions suivantes :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré par Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC)  OIII Ha
      - Echantillonnage 1.18"/pix
       - ciel urbain (le filtre est top pour ça)
      - 3200ISO – DOF – acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril.
      - 1205x30" = 10h2'30" – les soirs des 15, 17, 18, 19, 20, 21, 22 et 26 mars (gêné par un arbre pour poser plus… et elle devenait basse, donc 1h30 par soir environ – elle serait idéalement à attaquer plus tôt dans l’année, et sous un ciel plus noir voire avec un meilleur filtre pour mieux choper le 0III).
       
      Version avec photométrie (VizieR) de Siril et courbes de base - on devine des trucs rougeâtres autour mais il faudrait traiter ça correctement pour les faire ressortir. J'ai enlevé environ une centaine de pose pour selectionner les meilleures FWHM/rondeurs mais les étoiles sont encore améliorables. Il reste des trucs blanchâtres il faut que je regarde ça...
       

       
      La couche rouge :

       
      La couche verte :

       
      La couche bleue (centre de la nébuleuse et autour), sans commentaire après 10h de pose...:

       
      Je dois régler un petit souci avec mon ftp sur ma page Astrosurf et je mets la fit pour que ceux qui maitrisent le traitement (pas mon cas) puissent faire parler la poudre si ça leur chante, je n'attends que ça. Au moins pour qu’Alain puisse la retravailler à son goût 😊. Je dois avouer qu'après 10h je m'attendais à en voir un peu plus, mais à 20m du premier lampadaire c'est déjà satisfaisant, incroyable ces filtres... J'étais prévenu de la faiblesse de l'objet, et je ne doute pas qu'un meilleur traitement la fera mieux ressortir...
       
      J'ai pris beaucoup de plaisir à la voir à l'écran… en espérant qu'elle vous plaira.
      Jean-Marc
       
       
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astro dessinateurs,
       
      Ces derniers jours , étant en capacité de voir Sélène dans des phases que je n'avais pas encore fait en dessin (merci la météo)
      Je vous propose Gutenberg, une formation en bordure de la Mare fecondatis, dans le prolongement des monts pyrénéens donc, pour la nuit du 28.
      Et puis ensuite celle du 29, le célèbre trio Théophile/Cyrille/Catharine, qui j'avais déjà représenté mais pas dans cette phase et sous un éclairage nouveau.
      Conditions allant en se dégradant, dans les soirées mais davantage le 29, plus délicat d'être à x200.
       
      Le matos:
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 12.5mm/9mm + barlowx2 TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       
       

       
       
       
       
      Bon dessin lunaire


    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, histoire de patienter pendant cette période difficile.
      J'espère que vous aurez autant de plaisir à les explorer que ce que j'ai eu à les traiter... 
      Il y aura 2 parties...
       
      Divers instruments pour ce best of :
       
      Solaire :
      C.14 avec mylar pleine ouverture pour une tache en LB + barlow 2x Clavé et lunette spéciale H-alpha 2014 mm F/10 modifiée PST 1A + BF-15+ Barlow 1.8x / Basler 1920-155 et Skynyx 2.1M
       
      Lunaire : 
      Newton 410 mm F/5.6 "maison" optique et méca + oculaire Taka spécial projection et lunette 228 mm F/9 / Diver barlow et Basler 1920-155
       
      Ciel profond :
      Newton 410 mm F/5.6 et 360 mm F/3.7 "maison" optique et méca  + Paracorr 2 + A7S à 3200 iso avec filtre duo Ha/OIII pour les nébuleuses ainsi qu'un télé Nikon 200-500 mm F/5.6 +A7S + Filtre Ha/ OIII
       
      Quelques  images d'ambiances en Ariège, prés de Nîmes, au Chili et en Islande pour les aurores...
      Vous trouverez d'autres images sur mon site Photoastro.com ou via FB avec le même titre 😁
       
      Bon courage à tous et surtout patience !!! les beaux jours vont revenir
      Si vous avez des questions n'hésitez pas ...
       
      Phil
       






















  • Images