Recommended Posts

Posted (edited)

Le spectacle commence !

La comète ATLAS (Asteroid Terrestrial-impact Last Alert System) découverte fin 2019, se dévoile bien plus tôt que prévu. 

Pour rappel c'est cette comète est vraisemblablement un morceau de la grande comète de 1844/1845, son orbite est très semblable.

La comète ATLAS (C2019 Y4) si elle ne se désintègre pas trop vite, pourrait devenir l'une des comètes les plus brillantes des dernières années.  Certaines des prédictions de sa luminosité vues par les modèles scientifiques frisent même l'absurde.  La base de données mondiale d'observation des comètes, montre qu'elle est passé de la magnitude +17 (début de février) à +8 à la mi-mars, soit 4000 fois plus lumineuse.  Si elle ne s'effrite pas à l'approche du Soleil, ce qui est tout à fait possible, et si elle continue à libérer d'aussi grandes quantité de gaz gelés, elle pourrait devenir visible à l'œil nu début avril 2020.  Les meilleures estimations actuelles de la luminosité maximale  pour le mois de mai varient de +1 à -5 !  Un peu comme McNaught (C / 2006 P1) il y a 13 ans.

Mais rien n'est moins sûr, n'oublions pas que c'est une comète... .

 

Alors si vous avez la chance de pouvoir observer de chez vous avec un ciel sans trop de lumière... Elle vaut déjà le coup.

 

Mon premier croquis date du 11 Mars:

c2019Y4-20200311_l.jpg.93e47d95a0a08e7b70691524727535f0.jpg

 

On pouvait observer une dissymétrie du pseudo-noyau par rapport au centre de la coma.

 

Le dernier croquis date d'hier soir le 18 mars

c2019Y4-20200318_l.jpg.19aa036f4bbd31d6ad082f1a8d6671e3.jpg

Le ciel était un peu moins bon mais en utilisant toutes les possibilités de mon Mewlon, à F10 et F15 et bon nombre de mes oculaires, j'ai pu observer une sorte de petite queue partant du centre de la coma.

A ce sujet cette comète répond bien à l'utilisation du filtre SWAN, pour ceux qui le possèdent, n'hésitez pas à l'essayer.

 

Je vous souhaite à tous un ciel sans nuages, sans lumières et sans virus.

Michel

Edited by Michel Deconinck
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Super. Et j'ai vraiment hâte que sa valeur magnitude baisse. :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Michel,

 

tiens tu tombes bien, je pensais justement tenter le coup ce soir.

Merci pour le dessin et les commentaires, ça aide à anticiper son aspect.

Affaire à suivre !

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Oui je confirme qu'elle vaut le coup d'oeil, je l'ai trouvé brillante samedi dernier dans mon T508 mm à 107x sous un ciel très moyen. Voilà le dessin :

 

C2019Y4-ATLAS-T508-md3.png

C/2019 Y4 ATLAS
Télescope Taurus de 508 mm à 107x (SWA 20 mm)
Riboux (83) - SQM 20,70

  • Like 7
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@laurent13, vu quasi comme ça bienque un peu plus faible mercredi soir avec jumelles 25x100. Belle boule ovalisée

Edited by Chris277

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

j'ai pu l'observer hier soir de chez moi bien sûr. J'ai un peu de pollution lumineuse mais dans les conditions actuelles, je ne vais pas me plaindre, je peux observer le ciel depuis mon jardin.

Observée au bino 360, j'ai corrigé l'inversion de l'image. Comme Laurent, j'ai vu une sorte de queue en surimpression sur la chevelure.

C2019Y4_ATLAS_2020_03_23.jpg.58795814a72ad0bf7423c1ae92439621.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens juste de l'avoir observée au Dobson 300 mm. J'ai perçu le même machin allongé (*) que toi, et pile poil dans cette direction !

 

Au passage, en tant que maniaque de l'orientation des images (mais à juste titre, hein), je te remercie d'avoir pensé à orienter le dessin nord en haut et sans inversion miroir. La preuve que c'est utile, c'est que j'ai pu facilement comparer l'orientation du machin allongé.

 

Si je suis courageux, je mettrai mon dessin au propre...

 

----

(*) Je n'ose pas employer le mot « queue » car je n'ai pas vu un truc aussi fin que ce qu'a dessiné Laurent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Très facile ce soir à 20 km de Lyon et avec une transparence moyenne au T 250. Elle est à côté d'un groupe d'étoile formant un angle droit. Assez joli ! Pas de queue, grosse boule floue avec centre lumineux

Elle a pris le pas sur 2017 T2 !  

Mv estimée autour de 9,5 (comparable à M 105)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

pareil que toi eroyer, petite queue courte mais bien visible (au T400).

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Hello,

Voici ma version de C/2019 Y4 (Atlas) au T250 hier soir.

Conditions moyennes, ciel pollué à une dizaine de km de centre ville de Nantes.

Bonne journée ;)

Guillaume

 

c2019-y9-atlas-2020_03_26-21-45_gbe_small.png

Edited by Guillaume BERTRAND
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

On dirait que la queue prend de l’épaisseur depuis mon observation et mon dessin du 14 mars. Très sympa vos dessins !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah vraiment il y a de beaux croquis ici !

D'après la météo du Sud, c'était le seul moment potable, je ne voulais pas en louper l'éclaircie.

Comme d'habitude en métropole, ça devrait n'en être que meilleur que pour ceux confinés plus au Nord.

Voici ma participation d'hier soir. 

 

c2019Y4-20200328_l.jpg.35261037b7b67f9dfccc9b0f89c63cf4.jpg

 

J'ai un peu singé Nicolas, mais sans l'égaler... du tout !

 

Le premier croquis réalisé à l'aide de ma bino dévoile une seconde coma légèrement plus faible que la première et concentrique à celle-ci.  Je relève sur mon dessin un diamètre de 12', ce qui n'est qu'un minimum.  Pourtant déjà avec cette valeur et alors que la comète est à une distance approximativement comparable à la distance Terre-Soleil, soit une unité astronomique (1.054 AU),  le diamètre de la coma extérieure dessinée est de 550'000 km, soit près d'un rayon solaire ! 

 

Sky and virus free!

Michel

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonzoir, voici mon tout premier dessin de la comète C/2019 Y4 Atlas. Désolé pour la qualité, mon scanner n'étant pas reconnu par mon nouvel ordi, j'ai fait avec les moyens du bord, mon smartphone...
J'ai donc réalisé ce dessin samedi 28 Mars à 20h Tu, avec mon télescope ARP83 T305 équipé d'un oculaire Perl Xwa 9mm (100deg) donnant un grossissement de 170x. A plus faible grossissement,  la comète ne dévoile pas sa structure interne, mais se présente sous l'aspect d'une belle boule floue relativement bien contrastée, avec un noyau bien marqué. Il faut donc grossir et jouer de la vision décalée à gogo, et faire sortir la comète du champ, et la faire revenir pour mieux discerner les zones actives. 
Côté données: 
Magnitude : 8 - DC : 5-4 - FOS : +/- 1deg.
Vivement la prochaine sortie 😉
Bonne  soirée  confinée,  Yohan 

FB_IMG_1585769500750.jpg

  • Like 5
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Michel,  non pas de filtre. Tu en aurais à conseiller ? 

Bonne soirée et vivement que la lune nous redonne accès à la comète 😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, YOYOASTRO a dit :

Bonsoir Michel,  non pas de filtre. Tu en aurais à conseiller ? 

Bonne soirée et vivement que la lune nous redonne accès à la comète 😉

J'utilise le filtre SWAN (Comet Filter de Lumicon), mais si tu ne l'a pas à disposition et en fonction du matériel sublimé par le soleil, les filtres vert ou UHC marchent parfois, pour cette comète-ci je ne les ai pas essayés, mais c'est à tenter.

Michel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une mauvaise nouvelle...

 

Il se passe quelque chose avec cette comète.   Au cours des dernières nuits, les estimations de magnitude visuelle et CCD ont montrés une diminution évidente.  Ma mesure en visuel le 43 ne donnait déjà qu'une magnitude de +9, évidement avec une lune très présente la précision de cette mesure est très aléatoire.  Les nouvelles du 5 avril sont encore plus mauvaises.  Fait intéressant, Dan Green et Syuichi Nakano notent dans CBET 4744 que la comète a commencé à montrer des NGF importantes, c'est à dire des grandes forces non gravitationnelles dès le 31 mars.  Ces NGF sont le résultat de zones actives provoquant des jets émanant du noyau.  Ces jets agissent pour pousser le noyau en changeant légèrement son orbite.  Bien que la cause de ces forces soit toujours à déterminer, elles peuvent être le résultat d'une rupture du noyau. Un tel événement expliquerait également la diminution de luminosité.

c2019Y4-20200403_l.jpg.3228239159ba04f31f90f43dee2bdcce.jpg

 

La Lune entrave définitivement les observations en ce moment, mais il sera intéressant de voir ce que les prochains jours apporteront. La comète continuera-t-elle à diminuer d'éclat pour disparaître dans l'oubli de nos mémoires ou elle s'installera dans un nouvel état, probablement plus faible ???.

 

En attendant, prenez soin de vous!

Michel

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Michel !

 

Je l'ai trouvé particulièrement faible et difficile à voir hier soir aussi dans mon Dobson de 254 mm, mais j'ai mis cet aspect famélique sur le compte de la pollution lumineuse de Marseille et l'éclat de la grosse Lune gibbeuse ... Avec le filtre Swan Band j'ai perçu un gros halo pâle et diffus comme sur ton dessin, par contre en grossissant toujours avec le filtre j'ai quand même deviné la région du noyau et un semblant de queue.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le sujet d'actualité sur les forums cométaires depuis quelques jours, et maintenant dans les circulaires CBET et Atel:

 

C'est probablement le chant de cygne de la comète et qui sait s'il restera quelque chose en mai?

En tous cas une évolution intéressante à suivre pour ceux qui peuvent...

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oui Van Buitenen vient de publier une image qui ne laisse aucun doute... Je suis dessus actuellement, mais s avec mes 1400 de focale, pas sûr d'avoir un noyau détaillé.... 

Edited by Yoann DEGOT LONGHI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ce n'est le chant du cygne ça ressemble à son col, voir la dernière courbe.

Je rentre d'un essai d'observation avec la Lune encore masquée par ma maison, je n'ai rien vu dans le champ, des étoiles de magnitude 11.4 étant pourtant bien visibles.

31C63F93-68F6-4825-94E8-AD7E5235C7D4.thumb.jpeg.4dfe5cae9df76df5324aac513c1669ea.jpeg

 

Ce ne sera clairement pas la grande comète de 2020!

Un peu déçu mais... c'est scientifiquement intéressant...

Michel

  • Like 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces développements scientifiquement un peu plus poussés qui ajoutent un plus à la simple observation !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      comete_Lovejoy_C2014Q2
      Observation numéro 6937

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
       
      Je pense que ce dessin sera le dernier de l'année à mon avis, je poursuis donc ma quête de faire toutes les formations lunaire et notre déesse Sélène, sait-elle ô combien la tâche sera longue.
      Me voici sur Eddington situé dans l'oceanus procellarum, il est bordé par Russel et Struve qui sont des formations similaire  à savoir des cratères   à fond plat constitué d'immense coulé magmatique refroidi d'environ 120km de diamètre et qui est selon l'atlas lunaire une formation exceptionnelle.
      Bonne condition d'observation j'ai pu pousser la lunette dans ces derniers retranchements, mais j'ai oublié d'enlever du RC le filtre lunaire Nd 0.96. J'ai passé deux heures là-dessus la lunette est resté dehors toute la journée (pour le soleil)
       
      (VISION DANS UNE LUNETTE AVEC RENVOI COUDE)
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 9mm + barlow x3 KEPLER
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       

       
      Bon dessin lunaire
    • By COM423
      Bonjour à tous,
      Et non, ce n'est pas de la belle Neowise de cet été dont il est question mais d'une homonyme beaucoup plus discrète qui était australe depuis sa découverte jusque fin octobre où elle est apparue dans le ciel du matin sous nos latitudes. Elle est passée au périhélie le 20 octobre dernier et il était initialement prévu qu'elle atteigne la magnitude 9.
      Mais elle n'aura pas survécu, et nous a fait un remake de la perte de C/2019 Y4 Atlas puis C/2020 F8 (Swan) en début d'année.
      Voici tout ce qu'il en reste :

      C'est un compositage de 88 poses de 15s prises le 22 novembre dernier entre 04h42 et 05h17 utc au C11 à F6.3 + ST8XME, en binning 3x3 (3"/pixel).
      La comète n'était alors qu'à 15° de hauteur, à peine, au-dessus de l'horizon, juste avant qu'il ne s'éclaircisse.
      La traînée sans tête apparente qui ressort de ce compositage calculé sur le mouvement théorique de C/2020 P1 est bien la comète : si elle n'est pas visible sur les poses individuelles de 15s, elle apparaît en revanche sur des poses guidées de 02 minutes et son déplacement est alors révélé au blink : blink_P1.mp4 (soyez indulgent, je ne savais pas faire une copie vidéo d'écran, je l'ai donc filmé au téléphone portable d'où la qualité dégradée...)
      En zoomant et en poussant les seuils j'ai l'impression qu'il y a 5 fragments mais c'est très limite et il est difficile d'être sûr qu'il ne s'agisse pas de bruit :

      (à gauche compositage cométaire calculé, à droite compositage sur les étoiles)
      Sur le haut de la traînée, les nodosités apparentes sont en fait des étoiles (bien visibles sur le compositage stellaire) mais en bas il n'y a pas d'étoiles en revanche.
      J'ai cerclé ci-dessous ces 5 possibles fragments

      et voici une version zoomée et avec le contraste poussé au maximum :

      Avec la Lune presque pleine et le mauvais temps qui est arrivé, je n'ai pas eu l'occasion de la refaire.
      J'ai peur qu'elle ne soit plus détectable la lunaison prochaine du coup, mais qui sait ?
      Bon week-end
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      5 dessins : 9236 à 9240.

      Quand je sors de la voiture à 23h30, je vois la comète Neowise assez basse vers l'horizon nord-nord-ouest dans la Grande Ourse.
      Je me gare plus loin des hauts ballots pour pouvoir la pointer au télescope.
      La Station Spatiale Internationale ou ISS passe.
      Je m'active pour être prêt à observer en un quart d'heure, au point d'en avoir chaud.

      Je dessine d'abord à l'oeil nu puis au télescope la comète.

      Observation 9236 : comète Neowise à l'oeil nu.
      Assez faible à considérablement faible au centre, sa queue s'étend assez loin en vision indirecte.


      Observation 9237 : comète Neowise au télescope.
      75x, 109x. Le noyau a été placé à 23h57. La comète est bleu ciel, avec son centre brillant et flou. La coma ou chevelure est assez brillante.
      La queue est assez faible à perceptible et diffuse. Les structures de cette comète sont subtiles, j'y vois comme un noeud papillon dans la coma.
      Elle est énormissime cette visiteuse devenue circumpolaire qui va bientôt se coucher derrière les ballots de foin.


      J'entends le bruit d'un engin agricole vers la ferme au nord, j'espère qu'il va y rester cantonné.

      J'observe 2 objets voisins dans le ciel et pourtant dans 2 constellations différentes, une nébuleuse planétaire d'Hercule et une galaxie du Serpent.

      Observation 9238 : IC4593.
      Cette nébuleuse planétaire est repérée un peu floue à 75x, confirmée par blinking avec le filtre Oxygène 3 auquel elle réagit fortement, alors que sa réponse en HBêta reste faiblarde.
      Elle est vue comme une étoile floue assez faible à 343x par turbulence moyenne.


      Un peu de vent se lève mais pas gênant.

      Observation 9239 : NGC6065.
      150x. Elle est petite et dure, aperçue 25% du temps en vision indirecte (VI4).


      Je pars manger et me reposer un peu dans la voiture car la fatigue est arrivée.

      j'observe enfin une autre galaxie, dans Hercule.

      Observation 9240 : NGC6078.
      150x. Elle est diffuse et vue la moitié du temps en vision indirecte (VI3).


      A 2h, à cause de la fatigue insistante, je pars dormir jusqu'à l'aube à 5h30. Moi qui espérais revoir la comète se relever des ballots, c'est foutu.
      Je tente alors Mars mais elle est trop turbulente.

      Je pars à 6h.
    • By yves65
      Bonjour à tous
       
      Cette nouvelle période de confinement est propice à la reprise d'observations visuelles depuis chez soi.
      Voici un petit CROA réalisé lors de la nuit du 21 au 22 novembre . J'ai dessiné quatre cibles ce soir là, au T305 :
       
      NGC 7048
      Nébuleuse planétaire dans le Cygne de magnitude 12,1 :
      Cette nébuleuse est située toute proche d'une étoile de mag 9. Au premier abord, elle semble avoir la forme d'un triangle dont l'une des pointes touche presque l'étoile. Ce triangle est quasiment visible en vision directe. Mais après une longue accoutumance, et en figeant la vision décalée assez loin de la nébuleuse, un liseré parfaitement circulaire apparaît autour du triangle, et la forme ronde de la nébuleuse devient perceptible. L'étoile centrale de la nébuleuse est invisible. J'ai fait cette observation avec filtre OIII, au Plossl 8mm et Nagler 9mm. Grossir davantage assombri trop la nébuleuse. Les étoiles du champ sont dessinées sans le filtre OIII.
       

       
      NGC 7814
      Galaxie dans Pégase de magnitude 10,6 :
      C'est une galaxie elliptique allongée, qui forme un fuseau aux pointes effilées, avec un bulbe circulaire assez brillant au milieu. Cette galaxie ressemble un peu à M102 et possède une bande de poussières visible sur les photos. Mais malgré mes efforts, je n'ai pas réussi à voir cette bande de poussières au T305.
       

       
      NGC 908
      Galaxie dans la Baleine de magnitude 10,2 :
      J'ai pointé cette galaxie dans le but de tenter de voir le bras spiral qui se détache du coté est, et qui est bien visible sur les photos. La structure spirale de cette galaxie est très difficile à appréhender en visuel au T305, mais il m'a tout de même semblé apercevoir de temps en temps une zone plus sombre à l'est, entre le bras spiral et le centre de la galaxie.
       

       
      M 34 (NGC 1039)
      Amas ouvert dans Persée de magnitude 5,2 :
      Cet amas ouvert est décrit dans un article du magazine "L'Astronomie" de ce mois-ci. Comme je ne l'avais jamais dessiné, j'ai comblé cette lacune. C'est un joli amas qui possède quelques alignements caractéristiques. J'ai compté une cinquantaine d'étoiles environ, dont 12 qui brillent assez fortement (avec une magnitude comprise entre 8 et 9.)
       

       
      Voilà pour ma moisson d'automne ,
      Bon ciel à tous,
      Yves
  • Upcoming Events