Recommended Posts

Hier soir j'ai pointé mon Newton en direction des Pléiades juste pour admirer ce classique vu je ne sais combien de fois. J'ai centré l'oculaire sur Alcyone.

Comme certains disent on observe et dessine mieux ce que l'on connait. Donc Je me suis attaché à mettre en corrélation ma mémoire de l'objet à partir d'astrophoto et j'ai cherché à détecter les nébulosité. Bien que quasi indétectables de prime abord, j'ai eu le sentiment (ou était-ce mon cerveau qui voulais voir...) que certaines m'apparaissaient par intermittence. Le ciel était clair, peu de turbulence. J'ai joué sur différents grossissement et me suis attardé sur plusieurs étoiles en pointant chacune d'entre elles méticuleusement ensuite sur mon bloc à dessin. La roule à filtre aidant, j'ai noté quelques subtiles différences entre un filtre bleu et un UHC. J'ai de nouveau joué entre les oculaires pour noter d'autres détails scrutant ce qui pouvait m'apparaitre comme des brides de nébulosités.

C'est frappant de voir une certaine géométrie dans cet amas ainsi que des variations de teinte dans les étoiles. l'une d'entre elle au Nord , en bord de champ entre 12h et 1h) m'est apparu davantage jaunâtre (je ne suis pas sûr de l'avoir bien identifiée sur ma carte ensuite).

Aujourd'hui j'ai peaufiné l'observation. en DAAO en conservant le trait initial et surtout les estompes avec lesquelles j'ai tenté de matérialisé les nébulosités.

J'ai comme pour M42 appliqué une légère colorisation et des aigrettes rien de plus.

M45 20200318.jpg

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Excellent, très beau dessin :)

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alain

J'en ai encore en réserve pour passer cette drôle de période ! Et ça me vide la tête en plus 😁

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien esthétique mais je trouve que les aigrettes systématique sur toutes les étoiles donnent un côté un peu artificiel (comme si on avait passé ton dessin à un filtre générant le même effet). Sur les plus brillantes ok et d'ailleurs, personnellement, je m'en sers quand une étoile est en surabondance lumineuse et que la surface que je lui accorderai sur ma feuille pour simuler l'éclat serait trop grande. Mais à l'oculaire, même si les pléiades sont assez brillantes, les étoiles les plus faibles ne devraient pas en montrer réellement. Mais si ton choix est motivé, je le respecte ! :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, yapo a dit :

 

C'est bien esthétique mais je trouve que les aigrettes systématique sur toutes les étoiles donnent un côté un peu artificiel (comme si on avait passé ton dessin à un filtre générant le même effet). Sur les plus brillantes ok et d'ailleurs, personnellement, je m'en sers quand une étoile est en surabondance lumineuse et que la surface que je lui accorderai sur ma feuille pour simuler l'éclat serait trop grande. Mais à l'oculaire, même si les pléiades sont assez brillantes, les étoiles les plus faibles ne devraient pas en montrer réellement. Mais si ton choix est motivé, je le respecte ! :)

 

Merci Yapo pour ton avis. J’avoue avoir beaucoup hésité sur le fait dans mettre partout. Je pense que sur un prochain dessin je serai plus mesuré pour éviter cet effet filtre automatique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre, tes aigrettes sont très réussies ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

difficile à exprimer car....

C’est très beau, assez réussi sur cet aspect avec un choix esthétique assumé.

mais....

je ne reconnais pas du tout les Pléiades ici........Sauf si ce n’est pas ça....

Donc, gaffe au placement des étoiles et au respect des écarts de magnitude !!!!! Même si c’est approximatif et tordu, on devrait reconnaitre.

Bref, de la géométrie et de la dynamique !

On attend la suite avec impatience car tout cela est prometteur

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement je pense que mon erreur vient du choix des aigrettes. Elle est venue uniformiser beaucoup trop les différences de magnitude. Je vais reprendre ça pour que les différences redeviennent visibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec quelques coups de gommes et une cosmétique plus light en informatique, le dessin esrt plus conforme à ce que j'ai fait sur le terrain.

5e774b37ed4fe_M4520200318v2.jpg.d9f49bad105f1c790f26c71da986b776.jpg

 

J'ai ajouté les noms pour le repérage aussi :

 

5e774b634f954_M4520200318noms.jpg.2de4d2094aad828477fdc04b79ce75c1.jpg

 

En tout cas  tes remarques me permettront de m'améliorer pour les fois suivantes Serge, en particulier sur les erreurs de positionnement ou des doublons crayonnés par mégarde, ce qui ajoute de la confusion. Encore Merci

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

incomparablement mieux ainsi,

et pour mieux apprécier la chose, ha juste ka la remettre dans le bon sens G/D. Parce que sinon, ça aide vraiment pas à apprécier le sujet, quel qu'il soit.

Je profite pour faire cette remarque générale : Ô utilisateurs de renvois coudés ou de toute configuration à 3 miroirs, REDRESSEZ vos dessins !!!!!!!

ON pourra rétorquer : "oui mais c’est comme ça que je l'ai vu", exact. Mais dans le cadre d'une publication, faut que ça parle à tous.

D'un autre coté, faites bien ce que vous voulez......

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais redressez vos dessins .....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Serge,

Les autres fois j'ai remis mes dessins dans le bon sens et là... j'ai oublié tout simplement. je ferai attention la prochaine fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      4 dessins : 9197 à 9200.
       
      Voici la 6ème nuit d'affilée, ce qui est exceptionnel en Ile de France, avant l'arrivée des nuages demain.
      Je me suis installé à 23h30 dans le crépuscule nautique finissant.

      Vénus s'est couchée tandis que quelques voiles se résorbent.

      J'essuie un échec sur NGC3643 et sa supernova dans le Lion, la galaxie n'était pas visible, dans ce cas difficile de confirmer la supernova.
      Je me rabats sur une galaxie à côté pour ne pas être venu pour rien dans cette zone.

      Observation 9197 : NGC3640.
      A 150x, je la vois faible, condensée et très diffuse.


      J'ai ma revanche sur la précédente supernova avec celle de M61, l'inverse de la précédente, ici la galaxie est plus brillante que la supernova.

      Observation 9198 : M61 et sa supernova SN2020jfo.
      M61 et sa supernova sont vues, mais affaiblies par des voiles de plus en plus présents.
      150x, 218x. La galaxie est faible à très faible, effacée par rapport à ce que je connais. Ses spires sont juste soupçonnées. La supernova est visible très faiblement, il a fallu grossir 218x pour la voir.


      Je m'autorise une pause repos et repas.
      Des cirrus traînent à l'ouest au retour à 1h.
      Je change de zone de ciel pour cette raison, direction des galaxies d'Ophiucus.

      Observation 9199 : NGC6570.
      Assez large à 150x, elle est très diffuse et vue 50% du temps VI3 en vision décalée.


      Observation 9200 : NGC6627.
      Comme la précédente, elle est VI3, mais moins diffuse, à 109x.


      Je baille, la fatigue est toujours là, latente. 6 nuits d'affilée, ça pèse sur le capital sommeil.

      A 2h20 les voiles arrivent aussi sur Ophiucus.
      Je m'endors sur le télescope malgré des clameurs et de la musique loin à l'est.
      Je fais une sieste dans la voiture en espérant le départ des voiles, mais ils sont encore là à 3h30, soit une demi-heure avant l'aube, donc je remballe et dors ici.
       
    • By teko38
       
      Bonjour
      Voici un essai de prise vue de ngc 869
       
      nuit du 18 oct au 19 oct 2020
      Temps de poses global 1h26 avec DOF
      Temps de pose unitaire :  120 sec
      Nombre de pose unitaires : 43
      Gain 120
      Température cooling + 5 deg
      Offset cam : 30
      Instrument de prise de vue : SW 80ED  F/D 6.5
      Réducteur de focale : ORION x0.85
      Camera de prise de vue : ASI294MC pro IR cut
      Instrument de guidage : chercheur 8x50
      Camera de guidage : asi290 mini IR cut
      Monture : AZEQ6 en mode eqmod
      Soft  ASIAIR  SIRIL
      Lieu de prise de vue:  BACKYARD BIEVRE ISERE FRANCE
      Coordonnées: Apparente
      Amas ouvert NGC 869 Constellation: Persée
      Magnitude: 5.30 Dimension: 30.0 x 30.0 ' Double Cluster w NGC 884
      Coordonnées: Apparente
      Moyenne J2000 AD: 02h19m06.0s DE:+57°08'00"
      Merci pour vos avis et critiques
      Cdt Daniel

    • By guilaume
      Bonjour, 
      La nuit est claire et sans nuages, mais moins stable que la semaine dernière. 
      Vers 23h, j'ai commencé à observer, mars montre une face interessante, j'essaye de faire au mieux les formes grises, mais je pense m'être un peu raté niveau proportions.
      Il y a un truc amusant, c'est que le rebond apparaissant sur les photo est visible. Un autre truc que je remarque, c'est que la calotte n'est pas ovale, mais forme une pointe. 
      J'ai essayé les satellites, mais je n'ai rien vu, pas plus qu'olympus mons
      Pour ceux qui souhaitent essayer de voir les satellites, il y a ce lien qui est bien fait pour trouver la position:
      https://secure18.prositehosting.co.uk/secure_ssl/BAA/martian_moons.html
      Sinon, l'observation est toujour au c8.

      Et une version pour ceux qui aiment en gros:

      Bon ciel.
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      A Saint-Simon dans le Lot

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      comete_Lovejoy_C2014Q2
      Observation numéro 6986


      NGC3077
      Observation numéro 6987


      M81
      Observation numéro 6988


      NGC2959_61
      Observation numéro 6989


      NGC2814_95
      Observation numéro 6990


      NGC3551_5
      Observation numéro 6991


      NGC3686
      Observation numéro 6992


      NGC3684
      Observation numéro 6993


      NGC3691
      Observation numéro 6994


      NGC3681
      Observation numéro 6995


      M85_NGC4394
      Observation numéro 6996


      NGC4694
      Observation numéro 6997


      NGC4713
      Observation numéro 6998


      M58
      Observation numéro 6999


      NGC4608
      Observation numéro 7000


      NGC4596
      Observation numéro 7001

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
       9 dessins : 9188 à 9196.
       
      Comme les nuits précédentes, je suis accueilli à 23h30 par les coassements des batraciens à l'ouest.

      Je rends d'abord visite à un astre errant chevelu comme ces dernières nuits, la comète Panstarrs 2017 T2 dans la Grande Ourse.

      Observation 9188 : comète Panstarrs 2017 T2.
      Située à l'emplacement prévu, elle est déjà visible au chercheur 9x50 comme une tache floue très faible.
      Je l'observe ensuite au télescope à 75x, 109x et 150x, plaçant d'abord son noyau à 23h39.
      Deux queues sont soupçonnées à 109x, vues VI3 et VI5 respectivement.
      Elle est très diffuse et son centre me semble presque ponctuel.


      Je vise ensuite un des 3 amas globulaire de la Chevelure de Bérénice.

      Observation 9189 : NGC4147.
      Je le vois tout de suite considérablement faible à 75x.
      La turbulence faible me permet de résoudre certaines de ses étoiles à 150x, mieux détaillées à 218x. Le coeur proéminent reste un peu granuleux .


      Je poursuis mes observations avec des galaxies de la Chevelure de Bérénice dont un groupe pour lequel il faudrait une carte de champ pour ne pas en zapper et les identifier plus certainement.

      Observation 9190 : NGC4155.
      150x. Elle est limite en vision directe, entre très faible et VI1, petite et facile.


      Observation 9191 : NGC4158.
      Repérée dès 75x, elle est "facile" à 150x en vision indirecte 1 (VI1), car c'est tout relatif. Son centre plus brillant reste flou.


      Observation 9192 : NGC4089/95.
      Il s'agit du groupe de galaxies de NGC4089 à NGC4098, assez fourni à 150x bien qu'elles se montrent faiblement.
      Je vois NGC4089, 4095 et 4092 VI2, NGC4093 VI4, et une fausse tache floue due à 3 étoiles serrées vues VI4 et dont une photo vue à posteriori montre la vraie nature. Il me manque une carte de champ, j'en ai raté d'autres moins évidentes.


      Observation 9193 : NGC4152.
      Observée à 109x, elle est très faible.


      Après un coup de barre à 1h50 et plusieurs échecs concomitants à la fatigue sur d'autres faibles galaxies de la Chevelure de Bérénice, je bascule sur les galaxies des Chiens de Chasse, grand bien m'en fasse.
      En effet 2 belles surprises m'y attendent malgré la fatigue : NGC4460 et surtout NGC4449.

      Observation 9194 : NGC4485/90
      La lampe d'Aladin est bien allumée ce soir. A 150x, NGC4490 montre bien sa forme incurvée, considérablement faible, et NGC4485 est vue très faible, très diffuse, comme un panache de fumée "géniale" s'en échappant.


      Observation 9195 : NGC4460.
      150x. C'est une belle surprise que cette galaxie effilée faible à très faible, j'aime sa finesse.


      Un peu de buée se dépose sur l'oculaire comme sur la voiture.

      Observation 9196 : NGC4449.
      150x, 218x, 75x. Elle m'apparaît évidente assez faible à considérablement faible, et montre du détail, pleine de nodosités.
      J'avais oublié que c'est la fameuse galaxie irrégulière des Chiens de Chasse. Une apothéose de la nuit! A refaire absolument au Dobson 508!

       
      L'aube vient stopper les observations à 4h.

      Fatigué, je dors sur place jusqu'à 7h30. Mine de rien je viens d'enchaîner 5 nuits de suite déjà!
  • Upcoming Events