patry

rodage mak 127 : étoiles doubles

Recommended Posts

Voila une capture de meissa (Lambda Ori) faite hier soir au mak 127 pour sa période de rodage :

magnitudes 3.39 et 6, séparation environ 4" d'arc. 4 seconde d'arc cela se sépare avec n'importe quelle lunette de 50 à 60mm on est d'accord 

L'exposition est de 10ms avec un peu d'ondelettes pour faire ressortir le premier anneau.


meissa_DSO_20200322_220447_R_AS_F250_lapl6_ap1.jpg.420847af62e3bf275ee5b641afe32977.jpg

 

A 250ms, l'éclat de la primaire chevauche totalement la secondaire, il est donc impossible de les séparer.

 

 

On reste dans Orion avec Alnitak qui est bien plus délicate avec 2,7" d'arc de séparation (Mag 1.7 / 4) ... la secondaire est faiblement dans le premier anneau de la primaire (à mon avis impossible à voir sur les très nombreuses images longue pose qu'on trouve ça et là).

La secondaire est dans les 7h de la primaire pour information.

 

 

Alnitak_DSO_20200322_215803_L_AS_F800_lapl6_ap1.jpg.b5fe58a991285419ae81d1b6c4fbed83.jpg

 

A coté de cela, Algieba dans le lion (Mag 2.28 / 3.5, sep >4") semble presque "trop facile", surtout avec une barlow sur le mak 127 !

algieba_DSO_20200320_230224_L_AS_F1000_lapl6_ap1.jpg.d6ecb9cf0a64ca1e51aa307a1d765a40.jpg

 

Toutes les captures sont faites avec le mak127, filtre R pour meissa (trop de turbulence) sinon c'est du L.

Caméra ZWO ASI 178mm, exposition 10 ms turbulence de l'ordre de 2 seconde d'arc, heureusement plutôt basse/moyenne fréquence.

 

Maintenant j'attends la lune avec impatience !

 

Marc

 

  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Beau essais. :)

 

Au plaisir de voir tes photos de la Lune ( même si, adepte du CP,  j'avoue ne pas trop l'aimer :ph34r: ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous deux.

Achaim> j'ai fait bien pire, avec (un peu par hasard je dois dire), M51 avec des poses de 30 secondes mais à ma façon de béotien en CP : pas d'autoguidage, pas de darks ni de flats et du coup c'est "un peu" bof .

Mais bon, on voit la galaxie, c'est déjà ça !

 

Tiens en passant, est-ce qu'il existe un logiciel permettant de calculer les paramètres sur des étoiles doubles (séparation, angle, magnitudes) à partir d'une capture (SER, FIT ou JPEG) ?

 

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, patry a dit :

M51 avec des poses de 30 secondes mais à ma façon de béotien en CP : pas d'autoguidage, pas de darks ni de flats et du coup c'est "un peu" bof .

Salut Marc, essayes plutot des poses de 3-5s avec le petit mak et la 178 .

Autrement je trouve que c'est pas mal du tout les doubles! Il y a Sirius A et B , à tenter aussi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu basse (dans les arbres) pour moi Sirius !

 

Mais j'ai Mahasim (θ Aur) qui n'est pas très facile non plus (mag 2.7 / 7.2) et une séparation de 3"5. La différence de magnitude est importante, ce qui rend la chose assez délicate.

Mahasim_DSO_20200322_214331_L_AS_F500_lapl6_ap1.jpg.1de1bd4c2d9bad2ca8e5de03fcca6df5.jpg

 

La secondaire traîne dans les 2h environ.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, patry a dit :

Un peu basse (dans les arbres) pour moi Sirius !

 

J'avoue ne pas du tout maîtriser l'histoire des étoiles doubles.

 

Cependant, une remarque - style Lapalissade pour certain/es - et qui vaut ce qu'elle vaut ( ne pas hésiter à me corriger si je raconte des conneries :) ) :

 

- Comme le "seeing" doit intervenir beaucoup, effectuer la max de poses et ne garder que les meilleures pour les empiler.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

fljb67> C'est clair. On pointe des objets ponctuels, donc on est loin de la magnitude "surfacique" d'une galaxie ou d'une nébuleuse et cela permet des expositions de l'ordre de quelques ms.

Dans le cas de mahasim, la secondaire apparaît dès 10ms et avec un gain de l'ordre de 20~25%. Avec un champ réduit (640x480) même à 100i/s un fichier de 30s ne pèse pas encore trop lourd avec déjà beaucoup d'images. Mais c'est mieux quand il n'y a pas trop de turbulence quand même ; là avec 1 à 2" c'est impossible de sortir le C11 (j'aurais beaucoup plus de déchets) mais avec l'ouverture minuscule du mak ca passe bien. 

 

JML> Merci, en effet c'est un truc comme ça. Je vais voir comment il fonctionne déjà.

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

De bien jolies doubles et une collimation au top :)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une comparaison avec la 80ED sur Algieba.

Avec 1 seconde d'exposition, évidemment aucune séparation possible, on devine tout juste un allongement de l'étoile.

 80ED_1000ms_DSO_20200324_220539_L_AS_F16_lapl6_ap1.jpg.458cd1042c765e90dece2c796be9ad68.jpg

 

Avec 250ms, un poil mieux mais toujours pas de séparation.

 

80ED_250ms_DSO_20200324_220451_L_AS_F32_lapl6_ap1.jpg.7009debc39ad426ef94045f6676a412b.jpg

 

Il faut vraiment des poses courtes pour appréhender la séparation.

Avec un agrandissement de 216x pour retrouver le même écartement que l'image au mak (à droite, pas la même orientation, exposition non corrigée, saturée sur la lunette

80ED_x216_DSO_20200324_215406_R_AS_F600_lapl6_ap1.jpg.c842fcdcb193dee4f0abbbe498600dfa.jpg  algieba_DSO_20200320_230224_L_AS_F1000_lapl6_ap1.jpg

 

La séparation est bien plus nette au mak évidemment.

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By HAlfie
      Hello ,
       

       
      Petit bonus de la nuit du 25/09 avec une tentative réussie de mosaïque de 4 images (25MP) de tout le pole sud :  la full en cliquant sur l'image ci-dessous, vous verrez du noir une fois cliqué car par défaut, vous vous retrouverez en haut à gauche de l'image, mais il suffit de bouger et le spectacle va commencer,  bonne balade .
       

       
      Un filtre rouge a été utilisé pour avoir une chance de rester homogène sur les 4 images (s'est passé tout juste), doctelescope 382mm ALT AZ F4.5, barlow APM ED 2,7X et ASI178MM .
      Avec la rotation de champ c'est passé tout juste, Clavius a failli être coupé.
       
      Toute la difficulté a été de traiter l'image pour qu'elle reste homogène. Exercice plus difficile qu'il n'y parait. Quand se côtoient à la fois une partie très éclairée à droite et une partie plus sombre à gauche, les 2 ne réagissant pas pareil, il faut trouver un compromis.
      Malgré le filtre rouge, je suis resté à 100% de la taille d'acquisition, ce que je pensais devoir réserver plutôt au filtre vert. Mais la netteté me semble rester satisfaisante, vous confirmez sur la full ?
       
      Bon ciel!
       
      PS : photo du précieux  :
        
       

       
       
       
    • By Rerowifix
      Deuxième version de mon sorcier (8h55min d'exposition) fait avec ce que j'ai appris de pixinsight pendant plusieurs test. 

    • By Penn
      Bonjour, 
       
      J'ai enfin fini de traiter ma deuxième et dernière image d'octobre (météo catastrophique).
       
      Celle-ci a été faite en pose rapide (4s) + pose moyenne (10s) sur M76, la petite Dumbell toujours en ville et avec la caméra planétaire non refroidie.
      3h par pose unitaire de 10s et 3h par pose unitaire de 4s
      ciel devenant brumeux pendant les poses de 4s
      On la reconnait quand même.
       
      asi290mc sur lunette 80ED sur HEQ-5
      sharpcap + siril et photoshop
      Bortle 6
       

       
       
       
    • By yanneric
      Salut,
       
      Je partage ma dernière version de NGC 55. C'est une de mes galaxies favorites de l'hémisphère sud. Elle a l'avantage d'être accessible avec pas mal de détails pour ma petite lunette et de passer pas loin du zenith à ma latitude 22S.
      C'est ma 3ème tentative de collecte de photons pour cette cible après 2018 et 2019. Cette année j'ai changé de camera et suis passé à la QHY 268M, plus sensible et avec de plus petits pixels que mon venérable KAF8300. Je suis passé d'un échantillonngae de 1.72"/pix à 1,2".
      J'ai effectivement gagné en finesse et en capacité de résolution stellaire dans la galaxie..
       
      Niveau acquisition, je reste fidèle à mon approche un peu particulière pour mon ciel pas vraiment noir (bortle 5-6) : pas de filtre L qui laisserait passer la totalité de la PL.
      J'utilise juste les filtres RVB qui ont l'avantage de filtrer une bonne partie de la PL (Sodium) au détriment du rapport signal bruit, il me faut donc poser plus longtemps. J'ai ajouté cette année une bonne quantité de Ha pour faire ressortir les nébuleuses en émission.
       
      J'aime bien les images colorées avec un peu de saturation, pas trop du  bruit et des détails un peu renforcés, mon traitement correspond à cela. J'ai vu beaucoup d'images de cet objet avec des colorimétries très différentes.
      De là où je shoot, après calibration colorimétrique photométrique (PCC PI), ce sont les couleurs que j'obtiens. Je pense que les couleurs des étoiles dans la galaxies (rouges/bleues) montrent que je ne dois pas être trop loin des bonnes valeurs.
       
      Bon voilà, j'aimerais un  jour la shooter d'un vrai dark site mais pour l'instant je me contente des progrès effectués sur cette cible pour moi cette année.
       
      Lunette CFF 105, QHY268M, MESU 200
      Astrodon RGB 36mm, Baader Ha 7nm 
      R:G:B:Ha 29:39:39:42 x 600s : 25 heures
       
      FULL resolution : https://www.astrobin.com/full/fhqyyh/0/?mod=&real=
       

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Et voilà Sélène qui émerge des nuages pour nous diffuser sa lumière bienveillante , de la turbulence dans les faibles grossissement y compris après 1h30 d'ascension..
      Toujours un setup bien calibré, image saturé avec le célèbre ASTROSURFACE.... bien sûr !
       

       
      Bon ciel lunaire
  • Upcoming Events