Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour les astrodessinateurs,

 

Profitant de ce très beau ciel, avec une excellente stabilité (humidité absente, turbulence faible à nulle), cela valait la peine en attendant le retour de Sélène,  de faire le duo célèbre de la grande ourse. Alcor et Mizar (étoile double).

Sous un ciel pollué par la PL, c'est l'une des rares constellations visible dans son entièreté.

Pour séparer davantage, ses deux étoiles j'ai poussé la lunette à son extrême limite (x300), il en résulte deux points bien distinct avec un diamètre moins marqués qu'à faible grossissement, mais l'albédéo est plus faible avec Alcor.

 

Toujours les même matériel:

AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 26mm TAKAHASHI + barlowx2 TAKAHASHI

Vue de détail : Abbe 9mm TAKAHASHI + barlowx3 Kepler

Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, jaune.

 

 

large.5e79dd1c8fc5e_ALCOR-MIZAR23-03-20.jpg.dcf1323bed6aabd5c925f3d0c04a3aa0.jpg

 

Bon dessin étoilé & lunaire

Edited by Loup Lunaire
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Le 24/03/2020 à 13:48, hercule poirot a dit :

Bravo Loup Lunaire... toujours vaillant et motivé.

HP

 

Bonjour,

 

Je suis très motivé !, j'ai encore fait un dessin de Vénus.

On arrête pas un loup qui cavale, car je suis aussi vaillant que le samurai.

 

 

image https://holypapershit.files.wordpress.com

kiba-le-loup-enragc3a9.jpg

 

Bon dessin à tous

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By BlackMaple
      Voici M15, l'amas globulaire situé dans Pégase, réalisé hier soir. J'adore particulièrement faire les amas globulaires!
      C'est vraiment beau et très .. "challenge" a chaque fois d'arriver a reproduire la sensation très vivante et mouvante/variable d'un globulaire selon la vision directe ou décalée... On est dans un flou continu, on ne sait pas où mettre les étoiles, déjà parce qu'il y en a une rafale, mais en plus elles apparaissent et disparaissent sans cesse.. Déroutant! Tout l'inverse d'un amas ouvert très balisé.
      (Je mettrai en commentaire un lien pour le voir top qualité une fois publié sur la galerie.)
       
      Le CROA :
      Depuis un ciel de campagne donc, malheureusement pollué de lampadaires. Ce soir l'ambiance est humide, fraiche, et je sens déjà qu'il va falloir faire vite pour terminer un maximum du dessin avant de songer à rentrer pour les finitions. Je travail en couche et surcouche d'étoiles et d'estompage pour donner un bel effet diffus et de transparence. Ca prend du temps. Cela dit, l'intensité d'M15 permet une observation très plaisante et comme toujours très vivante sur les AG. Sans cesse en train de se déformer, l'amas prend des allures de nuage ou d'essaim en mouvement.. Tantôt plus étiré à droite, tantôt plus a gauche.. La vision décalée offre quelque chose de tout à la fois fantomatique et fascinant. Les amas globulaires sont peut-être ce que je préfère observer tant je les trouves mystiques et mystérieux.  Mais Ô combien difficiles a saisir, tant on ne sait pas où placer les étoiles. Il faut toujours avoir un oeil "frais", de "recul" sur le dessin dans sa globalité, pour bien voir si l'on a saisi l'amas dans sa forme générale. Voila encore un endormissement qui sera tout de douceur, les yeux encore scintillant. (Note : Et ca a été le cas! ^^)
       
       
       
       
       

    • By oli14
      Bonjour,
       
      Je vous présente une image du soleil en H-alpha prise le 13 septembre 2020 à 10h02 TU.
      Matériel : lunette de 204 mm + filtre ERF + double stack Lunt 80 + BF1800 + barlow x2.5 + ZWO 174.
       

       
      Olivier
    • By Ellazanne
      Bonsoir humain & non humain, arthropode ou ptéropode,
       
      De mon grenier j'ai un ensemble d'oculaires et filtres plus ou moins frais mais tous du coulant 24.5. Soit ! Mais voila je suis bien en peine de les reconnaître, il me semble que certain sont des perl royal et d'autre de perl pe... je ne sais pas trop en faite.
      Quelqu'un pourrait il m'apporter son expertise afin d'y voir plus clair, m'aider a 'les reconnaître' ,peu être même avoir une idée de leurs valeurs? 
       
      Et, ce n'est pas tout, j'ai ici, visible à gauche sur la photo, un piti-moteur spécialement conçu pour les Perls 114 ou 115/900, mais voila je suis la aussi bien en peine de savoir si il est possible de le remettre en route, sachant qu'il se branche apparemment sur du 220 v (j'ai un doute.) mais vu la 'fiche" qui se trouve au bout du câble électrique elle n'est de toute évidence plus adapté aux prises murales du 21 siècle. Dilemme....
      Une idée sur la marche a suivre?


    • By BlackMaple
      Je continu mon apprentissage de l'outil numérique pour numériser ma pratique de l'astro dessin,  avec la simplicité d'utilisation des jumelles cette fois et un grand classique.  Je vous laisse découvrir le dessin d'origine et tous les détails sur ma galerie qui s'étoffe, tranquillement, surement, au rythme de mes observations tranquilles. Support de ma passion, ca vaut le coup d'oeil.
      https://marty62100.wixsite.com/mgsketching/post/l-astro-aux-jumelles
       
      Des fois, il fais un peu frais, on a pas trop de courage, on traine la patte d'une journée de boulot...  pourtant l'envie de lever les yeux est la, forte, et même intense. Le ciel est beau ce soir dis donc.. Toujours cette sensation de rater "le soir", d'aller vers une quinzaine agitée de nuages et autre plaisirs aquatiques. On se dit "si jamais, j'suis foutu pour 15 jours.."  Alors, on fait l'effort de sortir en mode léger :  les jumelles.  Et on aurait tendance parfois à sous estimer le plaisir qui peut surgir d'une simple observation aux jumelles. Et voila, comme une fatalité :  "si je me faisais Cr399 tiens?" 
       
      Et de fil en aiguille, ce qui devait être un jet de regard rapide dans les cieux, part en vrille dans une envie irrépressible de croquer les astres et qui plus est, de finir son dessin proprement d'un jet. Finalement il est 23h30, 00h.. Mais quel plaisir de retrouver son oreiller les yeux remplis d'étoiles et de rêveries.. Oui, c'est ça, surtout ça, et VRAIMENT CA l'astro. Même aux jumelles ! 
       
       

    • By hamilton
       
       
      Sur les notes célestes d'une harpe et d'une composition de Claude Debussy....Rien à dire de plus !
       
       
      Amitiés
  • Upcoming Events