dfremond

NGC3718 au dobson: dur dur....

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Un résultat tout à fait honorable au vu du temps de pose :)

C'est vrai que ses extensions sont assez difficiles à sortir ;)

Un ti flou gaussien sur les étoiles serait bienvenu ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Nicolas et Sylvain et Alain, mais je suis sur que ça peut etre bien meilleur: je rajouterai une centaine de poses des que possible.

 

il y a 50 minutes, ALAING a dit :

Un ti flou gaussien sur les étoiles serait bienvenu ;)

 

Euh....il y en a déjà!  Pas du flou gaussien, mais un peu d'algorithme antibruit de photoshop.. J'ai passé du temps a en sortir un truc a peu pres montrable, c'est quasiment  de l'acharnement thérapeutique..

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, dfremond a dit :

Pas du flou gaussien, mais un peu d'algorithme antibruit de photoshop.

Justement, je ne parle pas de débruitage mais de flou gaussien sur les étoiles pour leur donner une forme gaussienne :) ce qui correspond mieux à la réalité ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ok! je n'ai jamais fait. Oui, tu veux que la courbe de luminosité peripherie-centre suive une courbe de gauss. Le probleme etant que ça va flouter aussi les autres details, non? On procede comment?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, dfremond a dit :

Le probleme etant que ça va flouter aussi les autres details, non? On procede comment?

 

Salut.

 

Le Flou gaussien" ayant tendance à dégager les plus faibles détails ( y compris les "petites" étoiles" ), j'en suis arrivé à me prendre le temps de ne sélectionner manuellement "que" les plus grosses étoiles l'une après l'autre avec l'outil "sélection circulaire avec bords progressifs" ( modifier son diamètre en fonction des étoiles ) puis :

 

- Réduction de luminosité,

- Flou gaussien ( rayon de 2 ou 3 pour une image de ~ 3000 pixels de large ).

 

Certes, ca prend du temps ... mais cela vaut le coup. ^^

 

Pour illustrer, voici ce que j'ai obtenu à partir de ton image postée ci-dessus :

 

zzzzzzzzz_NGC3718_01_1000.jpg.3c4ea649338c549df4d978e982dabb50.jpg

 

 

Edited by fljb67
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau resultat, plus naturel effectivement!  Tu sembles parler d'un logiciel en particulier: lequel?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, dfremond a dit :

Tu sembles parler d'un logiciel en particulier: lequel?

 

Pas spécialement : j'utilise un vieux Photoshop Elements 8. ;)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

fljb a tout dit :) et même fait le boulot :)

Sinon, il y a aussi la possibilité de faire un masque d'étoiles et de ne traiter que les étoiles.

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super bien joué Daniel !

Elle descend à combien en température ?

A une époque, je faisais les satellites d'Uranus et de Neptune sur un ritchey-chrétien Meade de 254mm avec une GMX ST7 et la température était autour de - 5°C de souvenir, plus bas c'était chiant avec la condensation qui apparaissait très souvent.

Je présume que maintenant, la technologie du refroidissement a du bien progressé.

Edited by ValereL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Valère!

Et bien, la technologie a progressé: cette nuit-là, elle etait descendue a -22. Pas de probleme de buée, je crois qu'il y a un truc prévu pour ça (le ventilateur doit aussi ventiler un peu le hublot ou un truc comme ça). Le bruit de dark est quasi inexistant, la seule chose qui gène c'est la pollution lumineuse: j'ai essayé des poses de 16 secondes sur cette galaxie, et la couleur du sodium commençait à apparaitre en fdc. Donc peu interessant pour la qualité de mon ciel à priori, mais je réessaierai.

Edited by dfremond
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir. 

Hier soir j'ai refait des captures.   750 poses de 8 secondes.... Le temps etait parfait, seeing pas mal du tout.

J'ai donc updaté avec une nouvelle version.  

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien jolie la nouvelle version mais les étoiles pleurent un peu :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alain! Oui, c'est sur, j'ai été tres permissif pour la registration, je voulais etre sur de pouvoir objectiver les extensions. Mais meme là, ce n'est  pas évident. Et en plus, pour avoir 750 poses, la rotation de champ fait quasiment 90 degrés, seul le centre du capteur est gardé, et du coup le coup de zoom se traduit par un élargissement des etoiles.. Et ça pleure en plus..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Nicolobrica
      Observée la même nuit que la brochette de galaxies postée plus tôt, voici M1
       
      Je me suis emmêlé les pinceaux pendant le live stack, j'avais prévu des poses de 500ms gain 300/ offset 201, mais je suis resté avec le temps de poses que j'utilise en mode plate solve, 2s... Quand je m'en suis aperçu il etait un peu tard, j'ai malgré tout refais quelques poses de 500ms derrière. Évidemment le résultat du stack avec SC etait dans les choux puisque je n'avais pas les bons darks pour les poses de 2s.
       
      J'ai donc tout repris avec Siril, en prétraitant a part les poses de 500ms et celles de 2s, avant de les aligner puis de les empiler, toujours avec Siril.
       
      Il y a ici 540poses de 500ms et 458 poses de 2s, pour un total de 19'30":
       
       

       
      Le résultat aurait été meilleur avec uniquement des poses de 500ms, mais le gain est déjà très net vs mon premier essai l'année dernière en poses de 30s!
       
      Une brute de 500ms:

       
      Une brute de 2s:

       
    • By Nicolobrica
      Salut a toutes et tous, lecteur assidu du forum, je n'ai pas posté jusque la (certains m'ont probablement croisé en face), et hier soir je me suis décidé à le faire dans le groupe "ciel profond rapide en poses courtes". On m'a encouragé a poster dans la section astrophoto, même si je n'ai pas la prétention d'en faire.
       
      En fait, ma pratique actuelle ne rentre dans aucune catégorie, mais un peu dans toutes
       
      Observateur visuel assidu pendant plus de 20ans (du dessin astro aussi a l'occasion), de la paire de jumelles au SV400 en passant par moult instruments, passionné par les galaxies... Avec l'envie d'en voir toujours plus, mais arrive un moment ou le principal frein a cette quête sans fin, c'est le budget! Pour avoir eu la chance d'observer dans un T1000, je sais ce qu'on peut y voir, et je sais aussi que je ne pourrais jamais en avoir un dans mon jardin. Alors quoi?
       
      Alors, je me suis mis a faire du visuel assisté, avec pour cahier des charges de pouvoir observer les galaxies dans les meilleures conditions possibles, et pour ça j'ai choisi un 150/750 et une QHY290MM (convaincu par ce choix après avoir vu ce que @Roch obtenait avec ce type de matériel). Mais je suis resté fidèle a mes habitudes d'observateur visuel, c'est a dire a passer du temps sur les objets (observer une galaxie pendant quelques minutes seulement, même dans un 400, c'est la certitude de passer à côté de beaucoup de choses!)
       
      Donc pour résumer, je fais du visuel avec une camera, mais ce n'est pas du visuel, je fais du Visuel assisté donc, mais je pose trop longtemps, et pire, je récupère mes brutes pour en tirer un peu plus après coup, mais ce n'est pas vraiment de l'astrophoto car je ne pose pas assez longtemps et que je me contente de traitements très basiques. Et je fais de la pose courte, mais trop longue pour être assez courte!
       
      L’intérêt de ce fil est donc plutôt de montrer qu'avec du matériel de débutant et/ou généralement considéré comme inadapté pour l'imagerie du ciel profond (monture pas faite pour, encore moins avec 6kg sur le dos, tube perfectible, camera planétaire avec capteur minuscule et pixels de 2.9µ), on peut faire des choses sympathiques en mélangeant les genres, sans complexes. C'est ainsi que je peux observer en livestack une nuit durant des galaxies avec un luxe de détails inaccessibles au commun des mortels en visuel, avec des poses plus ou moins courtes, tout en gardant des photos souvenirs de mes observations.
       
      Voici donc quelques images prises lors de ma dernière nuit d'observation (tout a été fait la même nuit), avec un SW150/750PDS, une QHY290MM le tout posé sur une EQM-35, avec des poses de 5s a 30s (j'utilise globalement les temps de pose suivants: 500ms/2s/5s/10s/15s/30s, mais ici il y a surtout du 5s et du 10s, et je travaille aux gains suivants: 111, 200, 300). Habituellement je chasse plutôt les NGC, PGC, IC, mais cette nuit la j'ai surtout visé des Messier que je n'ai pas encore eu l'occasion d'observer correctement en VA (je n'en fait que depuis 6mois).
       

      M65 130x10s gain 200/offset 74
       

      NGC3628 200x5s gain 300/offset 201
       

      M66 130x10s gain 200/offset 201
       

      Un petit montage des 3 images précédentes pour reconstituer le triplet.
       

      Hickson 44 249x5s gain 300/ offset 201
       

      NGC2903 220x5s gain 300/offset 201 (avec la présence du quasar QSO B0929+218 de mag 20.06 et situé a 10.5Mds d'années sur l'image, sauras tu le trouver?)
       

      NGC4490-4485 98x10s gain 200/offset 74
       

      M101 120x10s gain 200/offset 74
       

      M109 132x10s gain 200/ offset 74
       

      M106 125x10s gain 200/offset 74
       

      M90 130x10s gain 200/ offset 74
       

      Une petite galerie des galaxies du jour
       
       
      Ce fût une nuit productive!
       
      Ce qui m’intéresse avant tout, c'est l'observation en live (j'utilise Sharpcap pour l'acquisition, avec retrait des darks/flats à la volée et je fais des screens au fur et a mesure pour la partie VA), la partie photo souvenir c'est du bonus, ça permet surtout de prolonger les observations les jours suivants (je refais l'empilement avec Siril après coup). Il y a moyen de faire de belles images, il suffit de cumuler beaucoup plus, mais je préfère mettre l'accent sur l'observation.
       
       
      Quand les conditions météo sont meilleures, j'ai tendance a faire des poses de 30s (mais est-ce encore de la pose courte?, comme sur ces images prises lors d'une autre nuit!
       
      M82 29x30s gain 111/offset 34
       

      M81 42x30s gain 111/offset 34
       
       
      Pour finir le setup utilisé:
       
      ir,
      J'utilise un correcteur de coma TS Maxfield qui offre une légère réduction de 0.95x, le F/d passant ainsi de 5 à 4.75, ce qui est toujours bon a prendre
       
      Pour la procédure habituelle, je travaille avec Sharpcap, lui même connecté a GSS et All Sky plate solver pour le pilotage de la monture , et  Stellarium pour l'interface de pointage.
       
      Comma ma QHY290MM est refroidie, j'ai une bibliothèque de darks bien fournie pour faire face a toutes les situations, et j'adapte le temps de pose unitaire en fonction de la cible et des conditions d'observations.
       
      Les darks et les flats sont soustraits pendant le livestacking, et bien sur l'histogramme est travaillé au fur et à mesure.
       
       
      Quelques screens pendant la capture (ou l'on peut voir que des les toutes premières minutes l'essentiel est déjà la):
       

       

       

       

       
      Je conserve l'intégralité des brutes ( en .fits), ainsi que les dark/flats utilisés, je peux donc ultérieurement soit rejouer le stack sur SC, soit utiliser un autre soft, pour ma part c'est Siril! Ce qui me permet a posteriori de tirer un peu plus de mes brutes avec un minimum de traitement, voila pour les photos souvenirs!
       
      Ma démarche est vraiment axée sur l'observation en live, en essayant d’attraper le maximum de détails, pas de faire de belles images (mais c'est possible avec ce setup moyennant des cumuls plus importants)
       
    • By Nicolobrica
      Salut a toutes et tous (c'est mon premier message dans ce groupe, et sur Astrosurf je suis surtout un lecteur, certains m'ont peut être déjà croisé en face)
       
      Je suis bien embêté car ma pratique actuelle ne rentre dans aucune catégorie
       
      Observateur visuel assidu pendant plus de 20ans, de la paire de jumelles au SV400 en passant par moult instruments, passionné par les galaxies... Avec l'envie d'en voir toujours plus, mais arrive un moment ou le principal frein a cette quête sans fin, c'est le budget! Pour avoir eu la chance d'observer dans un T1000, je sais ce qu'on peut y voir, et je sais aussi que je ne pourrais jamais en avoir un dans mon jardin. Alors quoi?
       
      Alors, je me suis mis a faire du visuel assisté, avec pour cahier des charges de pouvoir observer les galaxies dans les meilleures conditions possibles, et pour ça j'ai choisi un 150/750 et une QHY290MM (convaincu par ce choix après avoir vu ce que @Roch obtenait avec ce type de matériel). Mais je suis resté fidèle a mes habitudes d'observateur visuel, c'est a dire a passer du temps sur les objets (observer une galaxie pendant quelques minutes seulement, même dans un 400, c'est la certitude de passer à côté de beaucoup de choses!)
       
      Donc pour résumer, je fais du visuel avec une camera, mais ce n'est pas du visuel, je fais du Visuel assisté donc, mais je pose trop longtemps, et pire, je récupère mes brutes pour en tirer un peu plus après coup, mais ce n'est pas de l'astrophoto car je ne pose pas assez longtemps et que je me contente de traitements très basiques Et je fais de la pose courte, mais trop longue pour être assez courte!
       
      L’intérêt de ce fil est donc plutôt de montrer qu'avec du matériel de débutant et/ou généralement considéré comme inadapté pour l'imagerie du ciel profond, on peut faire des choses sympathiques en mélangeant les genres, sans complexes. C'est ainsi que je peux observer en livestack une nuit durant des galaxies avec un luxe de détail inaccessible au commun des mortels en visuel, avec des poses plus ou moins courtes, tout en gardant des photos souvenirs de mes observations.
       
      Voici donc quelques images prises lors de ma dernière nuit d'observation (tout a été fait la même nuit), avec un SW150/750PDS, une QHY290MM le tout posé sur une EQM-35, avec des poses de 500ms a 30s (j'utilise globalement les temps de pose suivants: 500ms/2s/5s/10s/15s/30s, mais ici il y a surtout du 5s et du 10s). Habituellement je chasse plutôt les NGC, PGC, IC, mais cette nuit la j'ai surtout visé des Messier que je n'ai pas encore eu l'occasion d'observer en VA (je n'en fait que depuis 6mois).
       

      M65 130x10s gain 200/offset 74
       
       

      NGC3628 200x5s gain 300/offset 201
       
       

      130x10s gain 200/offset 201
       
       

      Un petit montage des 3 images précédentes pour reconstituer le triplet.
       
       

      Hickson 44 249x5s gain 300/ offset 201
       
       

      NGC2903 220x5s gain 300/offset 201 (avec la présence du quasar QSO B0929+218 de mag 20.06 et situé a 10.5Mds d'années sur l'image, sauras tu le trouver?)
       
       

      NGC4490-4485 98x10s gain 200/offset 74
       
       

      M101 120x10s gain 200/offset 74
       
       

      M109 132x10s gain 200/ offset 74
       
       

      M106 125x10s gain 200/offset 74
       
       

      M90 130x10s gain 200/ offset 74
       
       

      Une petite galerie des galaxies du jour
       
       

      M42 3202X500ms Gain 300/ offset 201 (en tout début de nuit, avec un ciel très turbulent et du vent, d’où le choix de poser très court)
       
      Ce fût une nuit productive!
       
      Ce qui m’intéresse avant tout, c'est l'observation en live (j'utilise Sharpcap pour l'acquisition, avec retrait des darks/flats à la volée et je fais des screens au fur et a mesure pour la partie VA), la partie photo souvenir c'est du bonus, ça permet surtout de prolonger les observations les jours suivants (je refais l'empilement avec Siril après coup). Il y a moyen de faire de belles images, il suffit de cumuler beaucoup plus, mais je préfère mettre l'accent sur l'observation.
       
       
      Quand les conditions météo sont meilleures, j'ai tendance a faire des poses de 30s (mais est-ce encore de la pose courte?, comme sur ces images prises lors d'une autre nuit!
       

      M82 29x30s gain 111/offset 34
       
       

      M81 42x30s gain 111/offset 34
       
       
      Pour finir, le setup utilisé:

      J'utilise un correcteur de coma TS Maxfield qui offre une légère réduction de 0.95x, le F/d passant ainsi de 5 à 4.75, ce qui est toujours bon a prendre
       
       
    • By Penn
      Hello, 
       
      J'ai pu imager la nuit du 9/10 janvier même si la transparence n'était pas au top avec une sorte de petite brume et les fumées des cheminées voisines.
      Je n'ai stacké que 1032 poses de 4s pour cette np, ce qui explique le résultat moyen.
      Je pensais rajouter des poses, mais pour des raisons de santé je suis bloquée à la maison pour quelques semaines, du coup je la poste comme ça. 
       
      lunette 80ED, asi 290mc, HEQ5
      1032 pose de 4s 
       

       
       
      Merci pour vos avis 
       
    • By Looney2
      Température extérieure cette nuit : -18°c mais sans vent, ça se supportait dans la Canada Goose...
      J'avais débuté des subs sur la nébuleuse de la méduse à chaque petite fenêtre que la météo voulait bien nous laisser. Je vais l'appeler la Méduse du couvre-feu car ici aussi au Québec, le couvre-feu a été instauré à partir de 20h.
      Donc setup "backyard", ceci dit ça ne change pas de mes habitudes, mais j'ai un ciel particulièrement pourri, Bortle 8.
      La recette est la même que sur mon post "on s'amuse avec un téléphoto" mais là je pense arriver au bout du concept. 
      461x60s soit 7h41 de pose avec un Téléobjectif Canon 70-200 f/2.8 à 200mm et f/4. Canon 40D défiltré par moi-même, 800ISO, filtre CLS SVBony eos-clip, suivi par Skyguider Pro iOptron. Aucun guidage.
      À noter qu'hier soir j'ai laisser tourner le SG Pro pendant quasiment 6h à -18°C et AUCUNE sub de jetée (certaines sélectionnées pour un FWHM moins bon mais aucun filé d'étoile). La seule soirée d'hier j'ai récupéré plus de 200 subs de 1mn sur cet objet... J'adore mon Skyguider Pro !
       
      Ah oui, évidemment, on voit la méduse, la tête de singe, M35 et NGC 2158. 
       
       
       

  • Upcoming Events