Sign in to follow this  
astroluma

Comète C/2019 Y4 ATLAS

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour, 

 

Elle est magnifique !

J'aime particulièrement la première, la couleur est superbe et on imagine bien la vitesse ! 

Bravo !

 

:) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Lionel, très bien réussie! Elle monte elle monte cette jolie comète...

Christophe

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les commentaires. 

La lune va commencer à être genante pour la suivre, on verra dans 3 ou 4 semaines à quoi elle ressemble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est simplement splendide :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By JB
      Hello everybody
      Je poste des images de cet été que j'ai enfin traitées, OK je suis pas rapide mais bon pas facile de caler çà dans l'emploi du temps...avé le boulot, les gosses , toussa toussa...
      Donc du 17 au 20 juillet denier j'étais en WE chez mes beaux-parents dans le lot et garonne, qui s'est prolongé involontairement car on a du s'autoconfiner et se tester à cause de contact covid... çà a eu du bon car il faisait beau, et çà m'a laissé le temps de shooter Neowise! Pas facile car bien que le ciel soit bon là-bas, les arbres étaient génants et j'ai du déplacer le matos au cours des soirées... J'avais mis le 1000d et le 70d en batterie, le 1000D faisant des timelapse avec le samyang 14mm pendant que le 70D posait avec les objos de 50mm et 70-200, avec ou sans suivi...
      Petit Timelapse avec comète puis voie lactée : comète au 1000D, VL au 70D
       
      https://vimeo.com/462233140
       
      Images tirées du TL : comète : 30x30S à iso1600, Voie lactée : 11 poses de 30S à iso 3200, sans suivi
       
      Puis images de la comète au 70D :
      - 70D avec canon 70-200L à 70mm, 14 poses de 5s sans suivi à iso2500
      - 70D avec canon 70-200L à 135mm, 15 poses de 15s avec suivi eq6
      - Même choses avec des poses plus longues de 25S
      On voit que les arbres n'étaient pas loin J'en ai d'autres, mais pas fini de traiter
       





    • By nico 06
      salut,  il faut que j'en trie pas mal car j'ai enchainé les sorties pour la voir un max malgré la météo qui jouait des tours....donc diverses photos prises pres de chez moi ou meme de chez moi. Ce n'est pas le top qualité mais je les ai faite avec mon vieux bridge canon sx10is, qui ne supporte pas de monter à 800 iso, et qui enregistre directement en jpeg....
      J'ai egalement eu juste le temps de tester au telescope avec mon atik, la queue est sympa malgré le champ réduit et le noyau saturé. J'avais pris divers temps de poses mais je suis une quiche en fusion avec degradé et tout le toutim....mais j'ai tout gardé pour le jour où je saurais.
       
      Je mets aussi un time lapse que j'avais fait en juillet quand elle apparaissait tres peu de temps avant le lever du soleil. il semble me rappeler que c'etait sur 20 min env.
       
      https://youtu.be/pjJEn5m3S6U
       
      a plus
       

       

       

       

       

    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      Bon devant la quantité incroyable de superbes images que vous avez tous pris de cette comète, voici ma petite image prise hier au soir vers 23h00. Il y a que 5 brutes de 60s à 1600 iso avec mon Nikon D610 & la TSA 120 : 
       

    • By COM423
      Après les photos d'ambiance et plutôt en grand champ (ou sur pied fixe) quelques images plus détaillées de C/2020 F3 (Neowise) quand elle n'était encore visible que (trop !) peu de temps le matin.
      Ce qui marque au premier coup d'oeil, c'est la couleur orangée et bien sûr la zone centrale sombre (fausse ombre) dénuée de poussières dans l'axe central :

      (08 juillet 2020, 51 poses de 05s à 800 ASA au C5 à F/5 + EOS 600D)
      mais en poussant les contrastes, on voit apparaître la queue de sodium (rouge) :

       
      Confirmation le lendemain cette fois au téléobjectif de 300 mm :

      (09 juillet 2020 : 30 poses de 15s à 800 ASA au Zuiko 300 mm à F/4.5 + EOS600D)
      Entre la large queue de poussières (jaune) et la queue de plasma (rouge), on devine faiblement la queue de gaz (plasma), d'où le titre de ce post !
       
      Un essai la même nuit avec un Nikon P900 et son super-zoom optique (2000 mm) auquel tenait mon fiston et prise entièrement par lui :

      (15 poses de 4s en // sur le C5)
      Le résultat est sympa, dommage qu'il n'y ait pas de Raw sur cet APN ce serait encore mieux.
       
      La queue de sodium était bien détectable les 8 et 9 juillet au matin.
      Je ne l'ai plus le 11 juillet mais ce matin-là j'ai eu beaucoup de nuages et c'est peut-être juste pour çà que je ne la détecte déjà plus.
       
      Le 14 juillet, en revanche, dans des conditions correctes, je ne la vois plus non plus : ce fut donc vraisemblablement une queue assez éphémère.
      La comète n'en est pas moins belle :

      (la comète se lève sur la colline, 3 poses de 15s à 400 ASA au C5 à F/5 + EOS600D)
      Un compositage plus long révèle, en poussant les seuils, l'évasement très net de la queue de poussières :

      (14 juillet 2020, 52 poses de 05s à 800 ASA au C5 à F5 + EOS600D)
       
      Au téléobjectif, les images révèlent le développement de la queue de plasma qui prend de l'ampleur :
       

      (14 juillet 2020 : 7 poses de 30s à 800 ASA avec l'Olympus-Zuiko 300 mm à F/4.5 + EOS300D)
       
      confirmée avec le télé 135 mm à F/4 :

      (6 poses de 15s à 400 ASA au 300D)
      malheureusement par ciel déjà très éclairci, pas facile de voir les streamers de plasma bleu sur un fond de ciel bleuissant...
       
      Heureusement, il deviendra possible ensuite de la suivre plus longtemps et dans un ciel plus sombre, le soir
       
    • By COM423
      Salut à tous les astrams,
      Bon pour le scoop c'est bien sû raté, j'ai près de deux mois de retard mais ce n'était pas le but.
      Le temps passe très vite et 2 mois c'est le délai qu'il m'a fallu pour trouver le temps de traiter (et apprendre au passage à me servir de Siril) toutes les images des séances d'observation de la comète C/2020 F3 (Neowise) quand elle n'était encore véritablement visible que le matin seulement. Je n'ai pas encore traité les séances du soir, ce sera pour plus tard.
       
      Je partage donc ici les premiers résultats pour ceux qui sont intéressés.
       
      * Première observation pour moi le mercredi 08 juillet 2020 à l'aurore, j'espérais en fait, au départ, juste la voir au moins une fois car je n'avais un créneau que de quelques jours à peine pour l'observer depuis ma terrasse avant qu'elle ne me nargue continuellement ensuite, dans sa course de remontée vers  le ciel du soir, en  s'obstinant à se cacher sous mon horizon local (j'ai des obstacles au Nord et une colline à l'Ouest...).
      Alerté par les premiers retours d'observateurs, je commençais bien sûr à envisager de poursuivre les observations en nomade par la suite et un tel spectacle m'en a bien sûr immédiatement convaincu :
      Neowise003_2020F3_28mmVenus_300D_05s_montage.tif
      (compositage de 9 poses de 05s à 800 ASA avec un vieil EOS300D et (encore plus vieux) Zuiko Olympus 28 mm ouvert à 2.8 pour cette première photo).
       
      Comme tous ceux qui ont eu la chance de l'observer à ce moment-là, j'ai été surpris par 3 choses :
      1/ la couleur orangée très marquée de la tête,
      2/ la fausse ombre au milieu de la queue,
      3/ et le spectacle magique à l'oeil nu, avec une tête étincelante et un départ de queue parfaitement visible (sur 2° environ) même dans le ciel bleuissant de l'aurore.
       
      Elle est si brillante qu'un petit compositage de poses courtes, sur pied fixe, au Téléobjectif 300 mm F/4.5 se révèle déjà bien intéressant (encore 9 poses de 05s) :
      Neowise004_pp_800ASA_p18deg_C2020F3_Tele300mm_300D_05s_stacked_amelioree.tif
       
      * Seconde séance dès le lendemain, jeudi 09 juillet, c'est frustrant de disposer de si peu de temps d'observation :
      - quand le ciel est encore sombre, elle est trop basse sur l'horizon
      - et dès que sa hauteur devient intéressante, le ciel s'éclaircit déjà !
      Mais, le spectacle vaut la peine de se lever tôt tant elle est resplendissante juste avant le lever du Soleil :
      Neowise009_pp_200ASA_p17deg_C2020F3_300D_Obj50mm_05s_00001_amelio.tif
      (2 poses de 05s à 200 ASA au 300D+Zuiko 50 mm ouvert à 2.8)
       
      J'ai du coup guetté chaque nuit de la semaine et me suis même levé plusieurs fois en vain, juste au cas où...
       
      * Troisième observation le samedi 11 juillet, dans des conditions moyennes avec des passages nuageux au  moment le plus propice aux d'observations. J'espérais tenter de mieux voir la queue, du coup c'est raté. Juste pour le souvenir, voici une pose unique de 30s à 1600 ASA au 300D+Zuiko 200 mm à F4 :

      J'aurais tant aimé avoir plus de poses, maudits nuages !
       
      * Quatrième session matinale le mardi 14 juillet, la comète s'est décalée vers le nord et n'est déjà plus visible de ma terrase. J'improvise un site d'observation tout proche ,car la comète n'est observable que peu de temps et çà ne vaut pas le coup de partir trop loin du coup.
      Arrivée en avance sur site, puis je la cherche avec de plus en plus d'impatience à partir de 02h25 utc quand mon attention est attirée par une sorte de "cirrus vertical" au ras d'une petite colline plus à gauche de l'endroit attendu et je comprends alors que je me suis trompé dans les repérages faits de jour pour estimer l'endroit où elle se lèverait.
      La dernière fois que j'ai vu la queue d'une comète se lever, c'était 23 ans plus tôt avec Hale-Bopp.
      Oui aucun doute, C/2020 F3 est bien elle aussi un grande comète :
      Neowise019_r_pp_1600ASA_p14deg_EOS300D_lever_queue_Tele300mm_30s_stacked_amelio.tif
      (2 poses de 30s à 1600 ASA, 300D+Zuiko 300 mm)
      et quelques minutes plus tard, la tête apparaît :
      Neowise020_r_pp_800ASA_p14deg_lever_queue_Tele300mm_30s_stacked.tif
      (3 poses de 30s à 800 ASA, 300D+Zuiko 300 mm)
       
      La comète semble (déjà) un peu moins brillante que la semaine précédente, mais on la voit encore superbement alors que le ciel bleuit et c'est un spectacle hyptonisant :
      Neowise023_pp_400ASA_p14deg_C2020F3_voitures_50mm_montage.tif
      (8 poses de 5s à 400 ASA, 300D+Zuiko 50 mm)
       
      Neowise025_pp_C2020F3_oliviers_cadrage2_montage.tif
      (6 poses de 05s à 400 ASA, 300D+Zuiko 50 mm)
       
      Elle commence à faiblir mais va devenir observable plus longuement et par ciel plus sombre à condition d'avoir un horizon NW puis W bien dégagé, le spectacle ne fait donc que commencer.
       
      A suivre...
  • Upcoming Events