Cyp

NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185 (Hickson 44) au T200

Recommended Posts

Salut à tous !

 

Comme indiqué hier, après l'observation de NGC 2903, j'ai ressorti le télescope dès le lendemain pour m'attaquer au groupe de galaxies autour de NGC 3190 — groupe nommé Hickson 44, toujours dans le Lion. On passe alors de 25 millions d'années-lumière pour 2903 à environ 60 pour ce groupe.

 

J'ai essayé de m'éloigner un poil plus de la lumière du lampadaire ; pas sûr que cela fasse une réelle différence. À noter une turbulence plus présente que la veille.

 

Sur les quatre galaxies du champ, seules trois ont été vues.

 

Page web : https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185

 

Objet : NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185
Type : Groupe de Gx
Constellation : Lion

 

AD : 10h 18' 05,6" (NGC 3190)
Déc. : +21° 49' 56" (NGC 3190)

 

- Date, heure, durée : 25/03/2020, 22:17 TU, 1:10
- Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m

 

- Vent nul, 2 °C
- T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S3/77×, S4/154×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    77x (champ de 38'), H = 65°;
    
    - NGC 3190 : Gx effilée plutôt bien délimitée, vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 2,5' × 0,5' au plus large.
    
    Un noyau légèrement allongé est prolongé par une fine barre très effilée. L'ensemble baigne dans une fine couronne diffuse, avec un petit bulbe au NE du noyau. La bordure SO présente un gradient plus marqué, comme longée par une bande d'absorption.
    
    - NGC 3193 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1'.
    
    Une zone centrale circulaire non-stellaire est entourée par une petite couronne circulaire diffuse. À 154×, un noyau stellaire apparaît au cœur d'une zone circulaire graduellement plus brillante vers le centre, auréolée par une couronne circulaire plus diffuse.
    
    Une étoile de mV 9,6 se trouve à 1,2' au N de la Gx.
    
    - NGC 3185 : Très faible Gx ovale plutôt bien délimitée, vue VI4, orientée NO aux dimensions estimées à 1,2' × 0,5'. Luminosité homogène L1.
    
Remarques :
    L'étoile de mV 7,7 située à 8,3', PA 350°, du centre de NGC 3190 apparaît légèrement jaune.
    La Gx NGC 3187 située à 4,9' de NGC 3190, PA 300°, n'a pas été vue.

 

large.5e87355715d24_NGC319031933185-T200.png.517221dfc90f608bff8b3122ea3aebc3.png

Edited by Cyp
  • Like 6
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Encore un excellent dessin, surtout à 200mm. J'ai aussi observé ce champ dernièrement, avec mon T406.

Il y a bel et bien une bande d'absorption qui scalpe la portion SO du bulbe de 3190, bien pressenti !

Pour NGC3187 que tu n'as pas vue, même au T400 elle est loin d'être flashy.

 

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @fred-burgeot. Bon, OK, ce n'était donc pas la peine que je m'échine à essayer de percevoir 3187... :D Pour 3190 et sa bande d'absorption, il faudra que je la tente sur plus grand diamètre à l'observatoire, alors :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

comme dit dans le sujet NGC 2903, j'étais donc récemment sur ce beau Quatuor au 300. Si les deux "'phares" 3190 / 3193 sont assez évidentes, les 2 autres sont (bien) plus faiblardes et c'était surtout l'objet de ma récente observation :

 

20/03/2020, Monts du Lyonnais, T300 : concernant NGC 3185

 

96 X : superbe champ avec quelques étoiles brillantes, et NGC 3190 et 3193 juste au N !

NGC 3185 fait penser à NGC 3628 à la lunette, bien allongée E/O rapport 3/1 avec un bulbe plus marqué, VD3.

Peu détaillée.

 

170 X : évidente du premier coup, mais moins effilée, plus ovalisée env 2/1.

1 étoile très faible bord SO.

 

On perçoit la quatrième galaxie de Hickson 44 : NGC 3187 (mag 13,4) à O. Elle forme un triangle isocèle avec NGC 3190 et 3193. C’est la plus faible des 4. Elle a l’aspect d’un petit fuseau quasi E/O uni et diffus.

 

Joli groupe !

 

 

A noter que j'ai vu NGC 3193 VD3. Et tout cela converge avec une précédente observation faite du quatuor aussi au T300. Par contre je n'ai pas noté la bande sombre de 3190.

 

Bon ciel à vous malgré la météo et les circonstances foireuses !

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @etoilesdesecrins pour ce CROA très complémentaire ! Personnellement, j'ai longtemps hésité entre VI1 et V3 pour 3190. Lorsque je fixais son noyau directement, celui-ci disparaissait mais je devinais très bien la couronne... qui n'était néanmoins pas pile-poil dans mon axe de vision puisque je regardais le noyau ; mais vraiment pas très loin, surtout à 77×.

 

J'ai observé le couple NGC 3226 & 3227 avant-hier soir, mais les passages nuageux et le voile d'altitude ne m'ont pas facilité les choses... J'ai vraiment du mal à mettre mes notes d'observation au clair.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut!

Une observation de qualité, c'est très bien vu.

Comme l'a relevé Fred, la bande d'absorption est bien sentie.

Continue comme ça!
Astronomicalement,
José

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore un beau compte rendu et un beau dessin :).

 

Pour ma part, j'ai déjà observé deux fois ce groupe de galaxies en.... 1999 au T254 et plus récemment en 2015 au T305. 

Mais lors de ces observations, je ne savais même pas que ce groupe s'appelait Hickson 44 ;). Je l'ai appris bien après, à force d'en entendre parlé sur les forums, et je me suis rendu compte que je l'avais déjà observé sans le savoir.

 

Au T254 en 1999, j'avais noté uniquement la présence de 2 galaxies, NGC 3190 et 3193. Mais c'était au XXème siècle, donc avant internet. A cette époque là, je n'avais même pas d'ordinateur...

Alors à coup sur, je ne devais même pas être au courant qu'il y avait d’autres galaxies dans le champs,  et je n'ai même pas du les chercher. C'est là qu'on voit qu'en 20 ans le monde a changé... On a accès à beaucoup plus d'informations aujourd'hui.

 

Mon observation de 2015 au T305 est plus intéressante. J'avais écrit : "Quatre galaxies visibles dans le même champ à 130x (ngc3190 mag 11,2, ngc3193 mag 10,9, ngc3187 mag 13,4 et ngc3185 mag 12,2) . La bande de poussières de ngc3190 est bien visible avec l'oculaire 9 mm (130x), mais elle n'est plus visible avec le 8 mm (150x) ni avec le 5 mm (240x.)"

Cette indication concernant les oculaires est intéressante. Cela prouve que le choix du grossissement est important pour voir la bande de poussières. A mentionner aussi que mon 9 mm est un Nagler, et mon 8 mm  un Hyperion. Ces deux oculaires n'ont pas le même coût ni le même niveau de qualité. Cela joue peut-être aussi.  Mon 5 mm est un Nagler.

 

Il faudra que j'observe à nouveau ce groupe de galaxies, car depuis que je sais qu'il s'appelle Hickson 44, je ne l'ai jamais repointé....;)

Edited by yves65
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Jose Rodrigues et @yves65 !

 

Je ne connaissais pas la cible sous cette appellation non-plus. J'avais griffonné les numéros NGC dans un de mes classeurs comme cibles potentiels, sans en savoir beaucoup plus. Depuis, je retrouve ce groupe partout, jusque sur la couverture de « The Realm of the Nebulae » de Edwin Hubble que je suis en train de lire :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, sans connaître sa position ou son existence, il peut être chaud de déceler la plus faible, NGC 3187 en dessous de 250-300 mm.

Si Fabrice passait par là il nous dirait peut-être que ce groupe a aussi été catalogué par Alton Arp sous le n° 316, avec comme challenges :

- bande de poussière dans NGC 3190

- structure spirale de NGC 3187 et très faible autre galaxie compagnon au bout d'un bras.

 

Perso je ne pense pas que ces challenges qu'il a relevés soient au même niveau de difficulté : même si ne connaissant pas son existence je n'ai pas perçu la bande sombre au 300 à ma première visite, je la pense plus accessible que les courbures de 3187

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By dfremond
      Bonjour!
       
       
      Enfin on peut bénéficier de quelques nuits dégagées, quoique glaciales, et souvent incompletes avec le brouillard qui finit par arriver vers minuit... Et la grippe qui frappe le lendemain... enfin c'est pas le covid, c'est toujours ça..
       
      J'ai voulu inaugurer ma zwo 533 mc pro que j'ai acquis d'occasion, et vers laquelle je reluquais depuis un moment, attiré par son faible bruit de lecture, ses pixels relativements petits qui cadraient mieux coté echantillonnage pour mon flextube 305 goto (avec correcteur baader mpcc), et qui s'arrangerait d'ailleurs fort bien de la rotation de champ avec son capteur carré. Et je confirme que l'absence d'ampl glow est vraiment sympa, meme si je n'ai jamais eu a vraiment me plaindre de ça avec ma 294 couleur refrigerée, qui a aussi ses avantages et que j'apprecie aussi (mais c'est une autre marque, RIsingsky).
       
      Bref, cap sur NGC 2683,  j'ai enchainé 4 series de captures d'une demie heure chacune, avec des temps d'expo variables, allant de 3 secondes pour la premiere serie, à 2 secondes pour les 3 suivantes. Les deux lampadaires au sodium qui sont a 20 metres du telecope etaient encore allumés sur les 3 premieres series, mais j'ai reussi a à peu pres les faire disparaitre au traitement.  J'ai tout stackké en meme temps avec  SIRIL qui  est vraiment un logiciel fantastique, et Astrosurface en traitement de sortie aussi, avec notamment la déconvolution Richarson Lucy qui se revele tres utile pour cette fois.
       
       

       
      J'ai  voulu ensuite tester L'amas du trapeze qui etait presque au méridien, avec la quy5III290m, et le filtre IR850 qui avait été livré avec mon autre camera imx462 et pour lequel je n'avais pas trouvé d'utilité pour l'instant. Il se revele interessant pour le trapeze, en revelant de nombreuses etoiles naissante dans l'essaim. J'ai par contre fait le meme amas avec le filtre UV, et c'est quasi le desert, avec seulement les principales etoiles qui sont visible. Normal, ce sont des géantes bleues, à l'origine de l'illumination de M42. 
       
       
      Avec le filtre IR850+, barlow apm 2.7
       

       
       
      Avec filtre Baader UVenus sur le meme setup
       

       
       
      Et  une petite animation qui montre la difference. 
       

       
       
      Le 13 janvier, j'ai essayé d'imager ngc 2903 en utilisant le BIN materiel 3x, mais je suis un peu deçu du resultat. J'ai fait des poses de 4 secondes, trop longues je pense, le centre est un peu cramé. Et une demie heure de temps de pose total est bien trop court. Et l'utilisation du bin materiel fait apparaitre des pixels chauds, qui imposent l'utilisation d'un dark, totalement inutiles sinon.
      On distingue aussi , à l'interieur nde ngc 2903, en bas a droite à l'extremité de la barre centrale, une region plus claire ou naissent des étoiles, qui s'appelle NGC 2905.
       

       
      On sent que le bining fait perdre un peu de définition, surtout avec cette focale native de 1500.
       
      Je retiens la leçon  pour les prochaines fois, en tout cas ça fait du bien de s'y remettre!
       
      Bons ciels!
       
    • By encelade18
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Voici une petite dernière image de LA nuit du 05 au 06 janvier, sans Lune ET sans nuages...
      Cette cible était la première de la nuit sur laquelle je testait mon pointage, ma collimation et mon niveau nord-sud et j'attendais la mise en température du C11. Je commence toujours par une étoile brillante pour calibrer mon setup, mais là c'était Mirach avec son fantôme
      J'ai donc fais quelques poses malgré une mise en température imparfaite. Les étoiles du champ sont donc un peu déformées (ce qui m'a donné l'occasion d'utiliser pour la première fois le logiciel RoundStars (de Lionel Ruiz) Lien dont @ALAING fait souvent de la pub merci Alain pour l'idée)
       
      Voici donc le fantôme de Mirach (NGC404), une galaxie lenticulaire naine assez commune (située à 12.6 millions d'années-lumière et avec un diamètre de 12 800 années-lumière), de magnitude apparente environ de 10, mais qui a pour particularité de se trouver à une distance apparente de 6'50'' seulement de l'un des phares de la nuit, Mirach (Beta Andromedae), de magnitude 2.
       
      Seulement 15 minutes de poses ont été utilisés pour cette image. NGC404 en haut à droite, on peut deviner quelques autres galaxies plus lointaines aussi, une cible qui mériterait donc plus de poses (et un télescope correctement mis en température  )
       

       
      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, capteur refroidi à -15°C.
      - Images brutes de l'objet : 17 images. 3008 x 3008 pixels. Exposition 1min. Gain caméra 100. Format fits.
      - Images brutes de pré-traitement : 30 images de darks, 100 images d'offsets, 100 images de flats. Format fits.
      - Autoguidage : Par diviseur optique ZWO. Caméra de guidage GPCAM2 IMX224. Dithering.
      - Date/ lieu : nuit du 05 au 06/01/2022, de 19h21 à 19h39 à Vauréal (Cergy-Pontoise, 95).
      Logiciels : Sharpcap 4.0.8395.0, PHD2 Guiding 2.6.10.
       
      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1898 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium.
       
      * Monture :
      - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding
       
      * Prétraitements :
      - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 15 images (88% des images), soit 15min de pose, avec masters dark, offset, flat.
      Logiciel : Siril 0.9.12
       
      * Traitements :
      - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec plus de basses lumières.
      - Réduction du bruit chromatique.
      - Filtre passe-haut.
      - Saturation, vibrance.
      - Ajustement des niveaux. Correction gamma.
      - Correction cosmétique de la rondeur des étoiles.
      Logiciels : Siril 0.9.12, Photoshop CS6, RoundStars V0.1.
       
      * Lien à mon site internet :
      http://encelade18.free.fr/photos/NGC404.html
       
    • By JY
      Bonjour,
       
      Ci dessous mon image de  SN2022ds dans NGC2402 prise la nuit derniere de Singapour. 
       

       
      Minimum de traitement avec Pixinsight: image simple de 60s, bin 1x1, Dark, Flat, Bias, Levels.
      J'ai egalement une bonne image avec les memes parametres en R, G et B.
       
      Dans le passe, j'avais une SBIG ST8 NABG et utilisais CCDSoft pour mesurer les magnitudes.
      A present j'utilise une QSI ABG. L'intensite des pixels dans ces images (1000 a 5000 mesure dans TheSkyX) est tres basse, dans ce que je comprends etre une zone de reponse lineaire de la QSI.
       
      - Est ce correct?
       
      - Quel logiciel est recommande pour mesurer les magnitudes? 
       
      - Pour des images de Supernova, le filtre L est il celui generalement utilise? R, G, B apportent ils des  informations interessantes?
       
      Merci et bonne semaine
       
      Jean-Yves 
       
       
    • By David6812
      Bonjour,
      Vos avis et commentaires sont les bienvenus !
      Le cadrage est de loin perfectible !
      Merci d'avance
      A bientôt
      David
       
      Acquisitions sur 2 nuits :04-05 et 05-06 Septembre 2021
      Lieu : Rixheim (Haut-Rhin France)
      Pose unitaire de 1 min
      L = 318 frames
      R = 106 frames
      G = 106 frames
      B = 105 frames
      10h30 d'exposition répartie sur les 4 filtres
       
      Softwares :
      Acquisition : SGP , PHD
      Prétraitement : Sirilic + Siril
      Traitement : Siril + Gimp
       
      Matériel :
      AZ-EQ6 (PA)
      Newton 200x800 TS + PO Baader Steeltrack
      ZWO ASI1600MM  (imaging)
      ZWO ASI290MM (guiding)
      RAF ZWO 8x36mm
      Filtres LRVB 36 mm
      GPU coma correcteur (SW)

    • By David6812
      Bonjour,
      Vos avis et commentaires sont les bienvenus !
      Le cadrage est de loin perfectible !
      Merci d'avance
      A bientôt
      David
       
      Acquisitions sur 2 nuits :04-05 et 05-06 Septembre 2021
      Lieu : Rixheim (Haut-Rhin France)
      Pose unitaire de 1 min
      L = 318 frames
      R = 106 frames
      G = 106 frames
      B = 105 frames
      10h30 d'exposition répartie sur les 4 filtres
       
      Softwares :
      Acquisition : SGP , PHD
      Prétraitement : Sirilic + Siril
      Traitement : Siril + Gimp
       
      Matériel :
      AZ-EQ6 (PA)
      Newton 200x800 TS + PO Baader Steeltrack
      ZWO ASI1600MM  (imaging)
      ZWO ASI290MM (guiding)
      RAF ZWO 8x36mm
      Filtres LRVB 36 mm
      GPU coma correcteur (SW)

  • Upcoming Events