Larbucen

Empiler plusieurs nuits

Recommended Posts

Bonjour amis astrams,

 

Avec ces journées confinées qui coïncident heureusement avec du beau temps, j'essaye de progresser sur la technique des poses courtes. Pour rappel, je possède une SW 254/1200 sur AZ-EQ6.

 

Sharp.jpg.e0f62de03c4a4b8f0e84164610635458.jpg.4f751dc96f8ad9b65ca6185084c2cc00.jpg

 

J'utilise le logiciel SharpCap avec une caméra ZWO 224 MC pour les captures. Je saucissonne mes SER par tranches de 10 min et je lance la capture de 3 SER. Pendant ce temps, je rentre au chaud. :D. Après 30 minutes, je reviens voir si tout va bien et si la monture n'a pas trop dérivée (dans le cas contraire, je recentre mon objet). Puis, je relance une série de 3 x 10 min.

 

Au cours de la soirée, je réalise plusieurs vidéos Darks de 5 min. La ZWO n'étant pas refroidie, j'en fait au début, au milieu et à la fin.

 

PIPP.jpg.c085314e216349a6f61d4f62d188bb80.jpg.36596882bfe4e032b46021598e7d55e0.jpg

 

Le lendemain frais et dispo. :) j'attaque le traitement en commençant avec PIPP. Ce couteau suisse des logiciels astro me permet de coller mes SER de 10 min en un SER de toute ma soirée. Au préalable, j'ai vérifié la qualité de mes vidéos avec SER player et en cas de doute sur une vidéo, je peux jeter juste 10 min. PIPP me permet également d'inclure mes Darks au moment de la fusion de l'ensemble des vidéos.

 

Siril.jpg.44074fe564f69878a67b764625c8d732.jpg.ff6c961432d1c6550aae83493b3560d6.jpg

 

Je me retrouve avec un SER couvrant toute la soirée que je vais pré-traiter avec SiriL. Je suis scrupuleusement le tutoriel de Colmic pour ça. (Merci Michel ;)).

 

J'ai trois questions:

 

1) Comment empiler des prises de vue sur plusieurs soirées? La FWHM sera différente d'une soirée à l'autre. Je ne peux donc pas utiliser la méthode précédente en mettant bout à bout mes vidéos sur plusieurs soirées. Quelles sont les étapes manquantes ?

 

Pour l'instant, j'ai empilé séparément mes soirées. Au résultat, j'obtiens plusieurs images.fit. Mais comment empiler ces images entre elles ? SiriL ne me permet que d'empiler des images.raw.

 

2) Dans quel cas doit-on "Dématricer" ?

 

665153639_Dmatricer.jpg.0514ab5dd62260c013e6aa03730cfbd3.jpg.89b11cd0a26460adcaadf6f889216c82.jpg

 

3) Petite question subsidiaire: comment faites-vous pour aligner l'image "luminance" avec l'image "RVB" dans Photoshop ? (Car j'envisage l'achat d'une ZWO 290 MM pour la partie luminance). Peut-on faire cela en pré-traitement avec SiriL ?

 

Je vous remercie pour vos réponses.

 

Bon ciel à tous.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour, j'aurais tendance à dire que si tu as des darks différents, il faut utiliser l'optimisation des darks de siril pour que l'effet de la température qui varie soit enlevé au mieux. Siril peut aussi fusionner les SER.

 

On dématrice après application des bias, darks et flats s'il y en a, pour aligner les images en général.

 

On peut aligner les images LRGB dans siril aussi, dans l'outil de compositing RGB.

 

Bonne chance !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cette première réponse.

 

L'avantage d'utiliser PIPP est justement de pouvoir fusionner les SER en leur faisant correspondre les Darks qui correspondent. De plus, durant la nuit la monture bascule à 180° et PIPP dispose d'un outil bien sympathique pour effectuer une rotation de 180° de l'image.

 

En poses courtes, je ne fais ni bias, ni flat. Est-ce que cela signifie que je n'ai pas besoin de dématricer ?

 

Je vais regarder l'outil de compositing RGB de SiriL que je ne connaissais pas.

 

En revanche, cela ne m'indique pas comment additionner plusieurs nuits sachant que comme je l'ai dit précédemment le seeing va varier entre deux nuits différentes.

 

Merci à tous et bon ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si, il faut dématricer après le dark, je disais après le pré-traitement qui en général a bias et/ou dark et/ou flat. Il faut dématricer avant la registration.

 

Le 29/03/2020 à 09:43, Larbucen a dit :

SiriL ne me permet que d'empiler des images.raw.

Pas du tout, siril ne permet d'empiler que des FITS ou des SER, les RAW il faut les convertir pour pouvoir les utiliser dans siril.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Vincent.

 

Donc si j'ai bien compris avant d'ouvrir mon SER, dans tous les cas, je clique sur "Dématricer". Voilà une première réponse.

 

Dans SiriL, en astro-photo "classique", je trouve que l'utilisation des scripts de Colmic sont ce qu'il y a de plus facile. Mais, dans le dossier "Images" sous dossier "brutes" on ne peut pas y placer de FITs. Donc je reviens à ma question initiale: "Comment empiler des FITs ?".

 

Sans oublier le thème principal du post: "Comment empiler plusieurs nuits ?".

 

Merci pour vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Larbucen a dit :

"Comment empiler des FITs ?".

Avant les scripts, Siril s'utilisait en manuel. Et heureusement on peut toujours et c'est pas dur. Il y'a des tutos, plein.

Et sinon, si vraiment tu es adict aux scripts, il y'a sirilic.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Cyril. Je ne jure pas que par les scripts. Je trouve juste que c'est super pratique. En plus, Michel a déjà fait le boulot, alors...

 

Je vais donc chercher à faire ça en manuel. J'ai également découvert que je pouvais le faire avec Sequator.

 

Pour rappel, mon soucis concerne bien le traitement de SER issus de plusieurs nuits. Le seeing sera différent d'une nuit à l'autre. Il me semble donc que je ne peux pas fusionner tous mes SER en un seul.

 

Maintenant, ma question principale est: comment empiler plusieurs nuits ?

 

Pour l'instant, personne n'y a encore répondu. Help !

 

Merci à tous pour vos réponses qui me font bien avancer.

Edited by Larbucen

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Larbucen a dit :

Pour l'instant, personne n'y a encore répondu. Help !

Sisi j'ai répondu.

Il faut voir du coté de Siriliclogiciel de @M27trognondepomme, pour tout faire automatiquement.

 

Sinon manuellement, on prétraite chaque session séparément et empile le tout ensemble.

Edited by Cyril Richard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/03/2020 à 13:42, Cyril Richard a dit :

on prétraite chaque session séparément et empile le tout ensemble.

D'accord, mais comment fait-on ça ?

 

Je me permets d'insister, personne n'a encore répondu à la question: comment fait-on pour empiler plusieurs nuit ?

 

Je ne comprends pas en quoi Sirilic va m'aider ? Ce logiciel ne traite pas les SER, il me semble.

Edited by Larbucen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ,

J'avais perdu ton post !

Pour empiler plusieurs nuits , avec Siril c'est hyper simple.

Tu disposes dans un dossier tout les résultats qui sont dans une même fourchette de fwhm.

Tu les disposes dans Siril, tu les compiles en SER, et tu passes en mode alignement global. 

Mais depuis le temps tu as du trouver ?!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Stéphane.

 

Je pratique à peu près comme cela. En fait, je compile mes SER avec PIPP (j'aime bien ce petit couteau suisse) en ayant au préalable soustrait les Darks qui correspondent aux prises de vue. Comme cela brutes et darks sont pris dans les mêmes conditions de température notamment.

 

Ensuite, je fais un alignement global avec SiriL. C'est plus long que l'alignement sur une étoile mais mon PC est bien boosté alors ça passe.

 

Merci encore pour tous tes conseils.

 

Je viens de recevoir une nouvelle caméra ZWO 290 MM. Elle me servira pour la luminance. La 224 MC me servira pour le RVB. Il faut maintenant que je trouve un process pour aligner L et RVB.

 

Astronomicalement.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, exaxe17 a dit :

Tu les disposes dans Siril, tu les compiles en SER, et tu passes en mode alignement global. 

 

Je crois qu'il y a un bug dans siril pour concaténer les ser et il vaut mieux passer par Pipp.

(je ne sais plus si c'est dans un message ou dans un fil, je vais essayer de le retrouver) 

 

:) 

Edited by Penn
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà, j'ai retrouvé le fil dont le sujet m'intéressait, le fil est récent il est daté de mai.

C'était sur le forum d'en face, j'ai fait une copie d'écran 

 

Image3.png.a5a04eb16ceb90b35a348dcf03f56027.png

 

 

:) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Larbucen a dit :

Je pratique à peu près comme cela. En fait, je compile mes SER avec PIPP (j'aime bien ce petit couteau suisse) en ayant au préalable soustrait les Darks qui correspondent aux prises de vue. Comme cela brutes et darks sont pris dans les mêmes conditions de température notamment.

 

Ensuite, je fais un alignement global avec SiriL. C'est plus long que l'alignement sur une étoile mais mon PC est bien boosté alors ça passe.

 

Je me suis mal exprimé, voilà comment je procede:

-je melange les SER de la meme nuit avec les bons darks (si il y a une amplitude thermique trop importante je fait des groupes puis je melange le tout) avec Pipp ou Siril

-je traite avec Siril-Astrosurface-AS! selon les cas

-j'obtiens un fichier FIT de la nuit

-je recapture une nuit suivante le meme objet (toujours le meme protocole avec Pipp/siril)

-etc

Je crée un dossier bidule avec dedans X fichier fit de nuit differentes avec des FWHM differentes.

Avec Siril je compile mes fit pour créer un SER

Puis je traite en mode global.

Il y a 3 heures, Penn a dit :

Je crois qu'il y a un bug dans siril pour concaténer les ser et il vaut mieux passer par Pipp.

c'est vrai que je passe par Pipp pour les SER , mais pour les fit par Siril

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, exaxe17 a dit :

-je traite avec Siril-Astrosurface-AS! selon les cas

Merci Stéphane.

 

Et du coup, en quoi consiste ce premier traitement ? Alignement et empilement ? Ou bien plus ?

 

Quelle serait la différence si on faisait un gros SER comprenant toutes les nuits mises bout à bout ?

 

Toujours des questions. Désolé, mais tu m'as lancé. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Larbucen a dit :

Quelle serait la différence si on faisait un gros SER comprenant toutes les nuits mises bout à bout ?

la rapidité du traitement car chaque nuit est traité en mode alignement sur une etoile.

Chaque nuit est differente, le tri peut etre plus severe pour une nuit plus chaotique ou bien moins transparente.

Et surtout j'applique un peu de deconvolution sur chaque resultat, cette deconvolution sera differente selon la FWHM du moment.

Il y a une question de place aussi, il vaut mieux traiter chaque nuit à part, supprimer ensuite pour lisser de la place à la suivante.

Avec la 224 (camaera couleur) je peux me trouver avec des fichiers SER finaux de 100 go! alors si je devais les additionner j'exploserais le dur!

En resumé tu gagnera sur plusieurs point en faisant un empilement de chaque nuit et ensuite tu les additionnes avec ton logiciel preferé!

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Stéphane.

 

Ok pour les contraintes d'espace.

 

Si je comprends bien, tu traites chaque nuits en étant plus ou moins sélectif en fonction des conditions de seeing et tu passes directement à l'étape n°3 (dans mon process ci-dessous):

 

5ef386d6f4037_2020-06-2419_00_44.png.a8680a7c7bc8b13c839571d9d534f226.png

 

J'imagine que tu utilises l'algorithme Lucy-Richardson. A cette étape, tu choisis combien d'itérations et de sigma ?

 

Ensuite, après empilement des différentes nuits, tu reprends à partir de l'étape n°1.

 

J'ai bon là ?

 

Encore merci pour ton aide. Comme tu l'as peut-être constaté, j'ai fait quelques images durant le confinement en utilisant cette méthode.

 

Bon ciel.

 

SP.

Share this post


Link to post
Share on other sites



  • Similar Content

    • By Clem78
      En attendant d'avoir Jupiter à une heure plus compatible, je continue mes essais. 
      Je dois avoir entre 1h et 1h30 dans cette image, issue de plusieurs films d'images de 1500ms faits les uns derrière les autres avec mon C8, son réducteur 0.63x et derrière, la qhy5iii462c, le tout sur leur monture alt-az (merci la dernière version de siril et le nouvel alignement 3 étoiles).
       
      J'ai du mal à la traiter alors je la met aussi quasi brute d'empilement.
       
      Tous les conseils sur le traitement ou autre,  sont bienvenus. En particulier, comment appliquer un traitement différent entre le coeur et le reste (et comment atténuer le bruit excepté sur le coeur) ?
       
       


    • By Guillaumedu59
      Bonjour,
      En l'absence de Lune, hier soir, je me suis décidé à me faire une petite sortie en Live Stack.
      Mon seul et unique objectif de cette nuit, était d'imager M57.
      Mission accomplie.
      J'ai donc stoppé le Stacking au bout de 10 minutes.
      Le matériel utilisé est le suivant : Dobson Orion XT10g + Caméra Zwo Asi 462MC + Filtre UV/Ir-Cut/L Baader
      Temps de pose unitaire : 2,04 secondes / Gain : 340 / Pas de dark / 294 images empilées / Durée totale du stacking : 603 secondes
       

    • By dfremond
      Salut tout le monde
       
      Apres une periode d'arret forcé de l'astro  pendant un bon mois (le temps de terminer ma terrasse carrelée...) j'ai ressorti le dobson au vu de la météo qui s'améliore aussi nettement.  Malheureusement, toujours pas de Jupiter ni de Saturne, pas de pot, toujours couvert le matin!!!.. Je me suis rattrapé sur deux classiques, pour un resultat sans pretention, histoire de remettre un peu le materiel en route.
       
      D'abord M57, pour profiter de sa hauteur azimutale  :  Plusieurs films, pour un total d'environ 900 images avec 70 % de gardées. J'ai utilisé ma barlow apm 2.7 sur ma 294c refrigerée. traitement Astrosurface apres derotation de champ dans Siril (comme d'hab.., en monture azimutale pas le choix)
      J'ai utilisé pour la premiere fois la déconvolution wienner, en utilisant une étoile presente dans le champ: pour la premiere fois le résultat est interessant, en tout ca supérieur aux wavelets, qui sont souvent impossible a utliser sans artefact sur le ciel pofond, du moins c'est l'experience que j'en ai..  Maintenant, le probleme est qu'il faut que le fond du ciel soit bien noir pour utiliser l'etoile choisie comme  psf créé: donc retraitement nécessaire avant utilisation avec un coup de gomme dans les bas niveaux.
       

       
      Ensuite M102:  meme traitement, y compris déconvolution Wienner, mais réassemblage cette fois ci de deux "master" deja traités, et a nouveau stackés dans siril: le bruit diminue nettement ,par rapport aux deux images.
       

       
       
       
      Bon, le résultat n'est pas inoubliable, c'etait juste pour faire avancer le shcmilblik... Un mois qu'il stagne..
      Bonne soirée!

    • By exaxe17
      Salut,
       
      edit 6 juin:
      reprise du traitement avec une serie mieux cadrée , j'ai moins poussé aussi les deconvolutions.

       
      Une photo toute récente que j'ai faites assez vite fait entre deux tentatives d'attaque de baton dans le nez (test pcr).
      La lune était bien présente le 20 mars , mais en poses courtes c'est moins fatale car on ne recherche pas les IFN , un cœur détaillé cela me suffit.
      Alors j'ai commencé par le 20 mars pour les détails avec la QHYIII290 MM avec une léger agrandissement de la focale (1.4x) du 300mmF4 newton soit 0.35 arcsec/px:
      données d'acquisition :24000x500ms gain 450
      Siril et astrosurface pour le traitement
      puis le 22 Mars j'ai pris l'ASI224mc au foyer du 300mmF4:
      données d'acquisition :8500x1s gain 450
      Siril, rappel d'une option pour atténuer l’effet lune trop présente avec la réduction du gradient sur votre fichier SER+ reduction de la trame avec une l'option... réduction de la trame.

       
      Stephane
    • By Billyjoe
      Bonsoir à tous,
       
      Intéressé par l'imagerie du ciel profond en pose courte je constate que cette technique permet d'obtenir des résultats de plus en plus spectaculaires et cela sur des cibles de moins en moins brillantes.
      La seul problématique  qui parait difficile à résoudre dans mon cas c'est le nombres d'images à stocker et à trier sur mon PC pas tout neuf et au petit SSD. Mais je découvre que SharpCap ainsi que d'autres logiciels d’acquisition permettent l’empilement en direct des images ainsi que le prétraitement noir/offset/plu tout ça à la volé. Donc naïvement je me dis qu'il doit être possible de prendre des séries de par exemple 300 image de 1s et de stocker seulement sur le disque le résultat de ces 5 minutes d’acquisition empilé et traité en 1 seule image de 5 min. Mais voilà j'ai bien peur que cela soit trop beau pour être vrai car je ne trouve pas de trace de cette hypothétique avancé sur le net. Pourriez vous m'éclairer ?
       
      J'en profite pour passer un lien d'un "dobsonneux" en alt z + dérotateur qui obtient de superbes résultats avec son (gros) matériel.
      https://www.astrobin.com/users/filiscoop/
       
       
      Yann
       
       
       
  • Upcoming Events