yves65

Galaxies de printemps, fournée 2020 : 12 dessins

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Une superbe collection, Yves :). Je partage ton avis sur NGC 5247 , elle gagne à être connue !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bonne fournée :) Beau travail !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Yves,

superbes dessins ! Post à montrer à tous ceux qui pensent que, en-dehors des quelques vedettes type M51, les spires de galaxies ne sont pas accessibles à 300mm :)

Pour M65, je l'ai dessinée il y a deux ans. Au 400 elle n'est pas simple à déchiffrer malgré sa luminosité, chapeau d'avoir extrait la bande de poussière. La barre ne sort pas non plus immédiatement.

Sinon, de belles mises en lumière (dessins + textes) de quelques galaxies sur lesquelles j'ai tendance à passer un peu vite et que tu incites à retourner voir : ngc5247, M94, M58, ngc4214 ...

Fred.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour votre passage, et vos compliments :).

 

Il y a 1 heure, fred-burgeot a dit :

superbes dessins ! Post à montrer à tous ceux qui pensent que, en-dehors des quelques vedettes type M51, les spires de galaxies ne sont pas accessibles à 300mm

Fred, Pour sortir ces bras spiraux avec seulement un 300 mm,  mon principe de base est de m'entourer du confort maximal.

Mon télescope est dans un observatoire avec suivi sidéral et pilotage informatique. Je peux donc rester des heures sur le même objet pointé, écran d'ordi éteint, et faire des pauses au cours de l'observation. Quand je reviens à l'oculaire, l'objet est toujours dans le champ.

J'ai tout le confort à portée de main, kitchenette pour me faire du thé chaud en cours de nuit, canapé pour me vautrer 10 minutes dans le noir total au chaud, histoire de préparer mes yeux à une accoutumance nocturne parfaite, avant de retourner dehors à l'oculaire. J'observe assis sur une chaise réglable, et souvent avec un tissu noir sur la tête.

Autre principe indispensable d'après moi : j'observe plusieurs fois le même objet au cours de nuits rapprochées. Cela permet de s'approprier le champ et de pouvoir se concentrer uniquement sur les détails à la limite de la perception lors de la dernière soirée. Par exemple, pour NGC 4214, je l'ai observée 3 fois en 5 jours. Ce n'est que le troisième soir, où j'ai perçu les détails de structure. Tout simplement, parce que l'ébauche du dessin était déjà faite, le placement d'étoiles, l'orientation de la galaxie etc, bref les opérations qui font qu'on a besoin d'allumer et d'éteindre sa frontale rouge... En plus au bout de trois jours, je connais mieux la galaxie, car je suis allé voir sur internet à quoi elle ressemblait en imagerie, et ça donne une idée des détails que l'on peut espérer aller chercher en visuel, et qui m'aurait échappé à la première observation. Du coup le troisième soir, je n’allume même plus ma frontale rouge pendant plusieurs dizaines de minutes. L'accoutumance nocturne est démultipliée et l'objectif est d’aller à la pêche de tout qui est à la limite de la perception.

 

il y a une heure, serge vieillard a dit :

Pas mal de cibles déjà visitées pour ma part (voir http://www.astrosurf.com/magnitude78/serge/galaxies.html), d'où mes applaudissements au regard du rendu

Serge, merci pour le lien vers ta galerie :). Celui que j'avais déjà dans mes favoris devait être ancien, car il ne fonctionnait plus, et cela me rendait triste. J'ai remis ce lien indispensable  dans mes favoris ;).

 

Il y a 4 heures, vador59 a dit :

Très belle série, on en redemande !

Vador59, pour ceux qui en redemandent, ma galerie est visible ici sur le site de mon club. Il y a plus de 150 dessins de ciel profond  ;)https://www.dinastro.org/spip.php?rubrique15

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, yves65 a dit :

Autre principe indispensable d'après moi : j'observe plusieurs fois le même objet au cours de nuits rapprochées. Cela permet de s'approprier le champ et de pouvoir se concentrer uniquement sur les détails à la limite de la perception lors de la dernière soirée.

 

C'est tellement vrai, le cerveau a besoin de temps pour travailler à fond sur le genre d'image qu'on lui donne à analyser.

Tu fais bien de mettre le lien vers ta galerie, très complète et bien faite.

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

une belle série. merci aussi pour le lien vers ton site où tu affiches une belle productivité

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dessins très intéressants avec un bon niveau de détails et de contraste ! :) Merci pour le partage ! NGC  5247 est impressionnante, je ne la connaissais pas et a donne envie de la découvrir à l'oculaire ;)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique catalogue de galaxies, un plaisir à parcourir ces dessins ;)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe dessin Bertrand :). Quand on double le diamètre du télescope, on double aussi le nombre de bras spiraux visibles ;).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle splendide série: un émerveillement tous azimuts! :)

Une mention particulière pour 5247 qui fait partie de nos galaxies vedettes en Afrique du Sud. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour, la semaine dernière, mon pote Denis me fait part de son intension d'imager avec le C14 du club le parachute d'Andromède en technique poses courtes, trouvant son idée originale, j'ai également pointé le même soir pendant 1 heure le télescope sur cette cible en réalisant des poses fragmentées de 60 secondes, donc en pose longue, le seeing était à 2.2".
      J'ai gardé les 30 meilleures poses, et traité l'image en drizzle x 3 car mon échantillonnage natif étant de 0.63" / px, il est bien insuffisant pour ce genre de défi.
      Le parachute n'est pas résolu, mais on détecte quand même quelque chose, sur l'image grand champ cela apparait comme un objet non stellaire, en grandissant on distingue vaguement la forme particulière de l'objet et je détecte le mirage le moins brillant.
       
      L'image de champ, le parachute est au dessus de la flèche :

      L'image agrandie :

       
      Jean-Claude MARIO
    • By frank-astro
      Bonsoir,
      La lune est bien gênante en ce moment pour le CP mais il fait beau (et même pas froid) donc autant en profiter.
      Voici le coupe M97 + M108. Megrez72 + ASI1600MC + IrCut. 60 poses de 180s.

      M97-M108_72ED-ASI1600MC-60x180s_20210223 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Puis M101.Megrez72 + ASI1600MC + IrCut. 60 poses de 180s.

      M101_72ED-ASI1600MC-60x180s_20210223 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Traitement SIRIL + Photoshop. Prise de vue avec Stellarmate.
      Bonne soirée,
      Frank
    • By toyof
      Bonjour à tous,
       
      Je suis nouveau ici et plutôt un habitué d'en face. Je ne voyais pas trop l'intérêt de m’inscrire mais plus j'y venais, plus je me rendais compte que ce n'était pas tout à fait le même contenu et pas tout à fait la même "communauté" (quel vilain mot...).  2 forums qui se complètent finalement... J'y apprécie les échanges et même quand ils sont passionnés (voire houleux), j'en tire toujours du positif dans ma pratique de l'astrophoto. Et quand, c'est possible, si je peux apporter mon aide, c'est avec grand plaisir...
       
      Bref, je me suis inscrit sur Astrosurf !
       
      En guise de présentation et si mon expérience peut être utile, je vous propose ma récolte avec mon setup acquis en grande partie il y a 6 mois. Désolé pour ceux qui ont déjà vu mes images de l'autre côté...
       
      Mon setup:
      TS 76EDPH (f = 342mm | f/4.5)
      AZ-EQ6
      ASI2600MC
      Jeu de filtres dans porte-filtre à tiroir : Optolong L-eXtreme / L-Pro / SII (6.5nm)
      Autoguidage DO / ASI290MM mini
      AsiAir Pro
      Moteur MAP EAF
      Pour le moment, je pratique sur ma terrasse dans un ciel Bortle 4 flirtant avec le 3 dans sa partie sud-ouest. Ceci dit je me suis équipé pour pratiquer en nomade (je m'alimente avec une batterie gel ultracell 55Ah). Le but étant de profiter de ciel encore meilleur loin de la maison. Malheureusement, en cette période hivernale ponctuée de contraintes sanitaires évolutives, toutes mes images ont été acquises depuis ma terrasse. Je pratique malgré tout en totale autonomie puisque je n'utilise absolument rien de la maison (aucune onde, aucun fil, aucun PC). Je pilote mes sessions depuis une tablette Galaxy Tab A (2016) ou un smartphone.
       
      Pour le traitement, j'utilise Siril/GIMP/PS.
       
      Voici donc un petit reportage de mes images que je vous présente dans l'ordre chronologique. Sans filtre, euh... oui j'en utilise, bref... enfin vous m'aurez compris ;). Je mets tout, y compris le moins bon car il faut aussi montrer ces erreurs selon moi. C'est aussi ça qui nous fait progresser.
       
      North America 06/09/2020 (première lumière de ma lulu!):

      13 x 300 s (1h05) / 7 darks
      Gain:100
      0°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Grande dentelle 11/09/2020:

      4 x 180 s (0h12) / 5 darks.
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      L'aigle 12/09/2020:

      4 x 300s (0h20) / 5 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Trompe d'éléphant 12/09/2020:

      12 x 600s (2h00) / 5 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      NGC6914 13/09/2020:

      11 x 1000s (3h00) / 5 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Galaxie d'Andromède 14/09/2020:

      30 x 60s (0h30) / 15 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Le Coeur 16/09/2020:

      20 x 300s (1h40) / 9 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Les Pléiades 17/09/2020:

      24 x 300s (2h00) / 9 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      NGC7822 17/09/2020:

      25 x 300s (2h05) / 9 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Dentelles 20/09/2020:

      24x 300s (2h) / 11 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-Pro
       
      Galaxie du Triangle 27/09/2020:

      30 x 120s (1h) / 15 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Dentelles 11/10/2020:

      8 x 300s (0h40) / 11 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Orion 17/10/2020:

      36 x 120s (1h12) / 20 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Les dentelles 21/10/2020

      16 x 300s (1h20) / 15 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Trompe d'éléphant 04/11/2020:

      72x300s (6h00) / 55 darks
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      La bulle 05/11/2020:

      60 x 300s (5h00) / 55 darks.
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Le Pélican et North America 08/11/2020

      27 x 300s (2h15) / 55 darks
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Le Homard 12/11/2020:

      38x300s (3h10) / 55 darks
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Flamme et Tête de cheval 17/11/2020:

      53x300s (4h25) / 55 darks.
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Orion 28/11/2020:

      48x300s (4h00) / 55 darks + 48x30s / 60 darks + 48x3s / sans dark
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Les Pléiades 15/12/2020:
      42x300s (3h30) / 55 darks.
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-Pro
       
       
      La Rosette 08/01/2021

      40x300s (3h20) / 55 darks
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-Pro
       
    • By Superfulgur
      Je rêvais de photographier cette extraordinaire galaxie depuis longtemps… M 87, la galaxie supergéante qui trône au cœur de l’amas Virgo, à 50 millions d’années-lumière d’ici… Elle compte près de mille milliards d’étoiles, et est auréolée par près de 15 000 amas globulaires, comptant chacun des millions, des dizaines de millions d’étoiles…
      Au centre de ce monstre cosmique, un trou noir géant, celui qui a été photographié pour la première fois en 2019 par le Event Horizon Telescope.
      Sur ma photo, le trou noir est au centre du noyau de la galaxie, on ne le perçoit pas, bien entendu, mais on voit bien le jet de plasma qu’il éjecte à la vitesse de la lumière. Le jet, sur la photo, mesure environ 6000 années-lumière.
      Image prise la semaine dernière avec le télescope de 1 mètre C2PU de l’Observatoire de la Côte d’Azur, sur le plateau de Calern. Nikon D 810 A, 320 poses de 30 sec à 4000 ISO et 10 mètres de focale, soit 2 h 40 min. Les dizaines d’étoiles floues visibles dans le halo de la galaxie sont des amas globulaires, ils naviguent entre la magnitude 20 et 22…
      Pas de DOF, un gros gradient que je n'arrive pas à enlever, et traitement @frédogoto que je remercie chaleureusement au passage !

    • By Matthieu Conjat
      Salut à tous,
      Les céphéides d'Andromède, c'est surfait, alors je me suis lancé dans le suivi des variables dans M33
       
      Avec le T400 de l'Observatoire de Nice (foyer primaire f/5 du Cassegrain (2m de focale)), j'ai commencé en octobre à débusquer les variables dans la galaxie du Triangle. (Merci à Denis Mourard, directeur de l'Observatoire, de m'avoir fourni une dérogation pour le couvre-feu )
      Je fais généralement une trentaine de poses de 100 à 120" sans filtre (entre 40 et 60 minutes de pose) par image. La caméra est une QSI583ws.
       
      Dans un champ qui fait 32x23', j'ai pu repérer 100 étoiles variables. Environ 75% sont des céphéides, de période comprise entre ~3 et 70 jours, 15% sont des variables à longue période (> 100 jours), et ~10% semblent bien avoir varié, mais sans trop de régularité.
      Comme pour M31, je trouve des magnitudes entre 17 et 20, mais pour le moment je n'ai pas trop calibré les magnitudes, donc je ne peux pas vraiment calculer la distance grâce à la relation période-luminosité.
      Je vous mets une carte du champ pour les repérer si vous voulez vous amuser, ainsi que les meilleures courbes de lumière. A gauche, c'est la courbe complète sur les 65 jours de mesure, à droite c'est la courbe repliée sur la période. Cliquez sur les images pour les avoir en grand.
      Je fais les mesures photométriques en mode automatique avec un logiciel que j'ai écrit, dans lequel je rentre un fichier avec la position de chaque étoile, les cercles de mesure et la position des étoiles de référence.
      Je ne pensais pas trouver autant d'étoiles variables dans cette galaxie avec un T400 à proximité de Nice....
       
      Je pensais me lancer dans les céphéides de galaxies plus difficiles comme IC1613 ou NGC6822, mais je m'y suis pris trop tard cette année. Si y'en a que ça tente de faire ça l'année prochaine, ça peut être un bon challenge !
       
      Matthieu
       

       













       
      Quelques variables à longue période:


       
       
       
  • Upcoming Events