RIGEL33

Une comète tout près de la Gazelle (C/2019 Y4)

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

très jolie :)

 

Ya plus qu'à réunir les deux images ... il parait que Siril fait ça très bien ;) (DSS aussi mais peut-être moins bien)

 

a+

stéphane

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bonjour et bravo corine pour les images et superbe animation ! :)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle prise ;) Bravo pour cette prise :)

 

XavS

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arfffff.....

Des promesses des promesses 

Heureusement que des fois on les oubliés ......

Bravo 

:)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau portrait de cette émeraude voyageuse !

Bravo Corine pour les images et l'anim !

 

:) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Corinne ! Bien vu. J'ai tenté la même chose ce soir avec beaucoup de PL ici en Dordogne… à cause de la Lune ! ;)

 

Dis, ta "Gazelle", elle aurait pas un long cou ?!?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grand merci à vous tous pour vos retours :) 

 

Stéphane, j'ai essayé avec DSS mais je n'aime pas du tout le rendu du fond du ciel. 
Pour Siril, j'ai bien suivi une petite formation il y a presque deux ans mais faute de temps, je n'ai pas pratiqué.

Du coup, je garde mes brutes pour quand j'aurais moins de travail... car malgré les 3 semaines de confinement, j'ai encore du retard dans mes activités.

 

Michel, pour la Gazelle, chacun l'imagine à sa guise :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien joué ça.

Etoiles à dominante verte (trop éclairées par la comète, sûrement -_-). Ca se corrige facilement.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel plaisir de te revoir Corine et avec cette jolie comète, bravo :)

La vidéo est superbe également ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors ça c'est le bouquet! Voilà 17 ans que je traîne ici et c'est la première fois que j'entends parler de la Gazelle dans la tête de l'Ourse... ou j'ai loupé un épisode! :)

Chapeau pour les photos et merci pour les explications!

Patrice 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ;) 

 

Rastaman, j'ai fait une présentation pour les nuits des étoiles sur la constellation de la Grande Ourse et dans la mythologie arabe, la Gazelle y est très présente. 

D'une part au-dessus de la tête de l'Ourse, mais on en parle aussi pour le bout des pattes du plantigrade céleste. Chaque paire d'étoiles (3), créé au total un astérisme appelé "Le saut de la Gazelle".

 

.

 

Grande ourse saut gazelle.jpg

Grande ourse dessin.jpg

Edited by RIGEL33
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors comme tu sembles en connaître un rayon, as-tu déjà entendu parler d'une histoire d'éléphantes protégeant leur petit menacé par des hyènes dans la tête du Dragon toujours dans la mythologie arabe?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non... pourtant j'ai fait aussi une présentation sur le Dragon. 

Il y a bien une étoile à peu près au milieu de la constellation dont le nom Edasich veut dire "Hyène mâle".

Puis, en allant vers la tête du Dragon, on trouve les étoiles Athebyne (le loup qui vient "avant") et Aldhibah (le loup qui vient "après").

Le seul astérisme que j'ai pu relevé, c'est les 4 étoiles de la tête du Dragon et qu'on appelle "les Chamelles".

 

 

Draco.jpg

Edited by RIGEL33

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, peut-être retrouverai-je un jour la source où j'ai lu cette histoire d'éléphantes.

Ton affaire a excité ma curiosité et m'a poussé à rechercher comment Eratosthène décrivait jadis la Grande Ourse dans ses Catastérismes,

voici ce qu'il écrivait: " Elle a sept étoiles sans éclat sur la tête... ". 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant, en ce qui concerne Althiba IV, je la vois à l’œil nu... ce qui m'a permis de trouver très rapidement la comète.

Elle est faible certes mais je suis dans un village à 50 m de l'avenue principale avec deux lampadaires en ligne de mire. 

Heureusement ces lampadaires ne diffusent pas vers le ciel. 

Mais à l'époque d'Eratosthène, le ciel devait être beau... un peu trop beau peut-être et les étoiles les plus brillantes cachant les plus faibles ? Sûrement.

 

D'ailleurs, pour trouver M81-82 je me sers d'Althiba VII qui est quasiment à la même magnitude qu'Althiba IV. ;) 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Corine, ça colle tout à fait > Althiba IV est à 4,7 et la VII à 4,5. 

Pour l'inventaire d'Eratosthène, j'ignore bien sûr s'il avait abusé de l'ouzo, mais j'en conclus qu'il ne s'est pas trop cassé la tête. Dans ses 24 étoiles de la Grande Ourse, il mentionne Althiba I à 5,5 et la V à 5,15, alors qu'il en a zappées d'autres nettement plus brillantes dans les jambes comme Psi à 3,0, Theta à 3,1 ou Chi à 3,7. Bizarre, sans avions et sans pollution lumineuse sur Alexandrie, à moins qu'il ait été gêné par le phare... 

Et dire que le pauvre s'est laissé mourir de faim à 80 ans, parce que, devenu aveugle, il ne pouvait plus voir les étoiles. :o

Patrice    

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Salut,
       
      La sixième comète périodique fut découverte en 1851(1) et sa période actuelle est de 6 ans et demi. Elle passe au périhélie ce 17 septembre.
       
      Elle reste assez discrète car c'est un astre très diffus qui nécessite un ciel sombre pour bien la détecter visuellement. Elle pourrait atteindre la magnitude 10 cet automne, mais elle n'est malheureusement déjà plus observable qu'en tout début de nuit seulement.
      Pour ma part, je me souviens de son passage de 1995 observée à la fois visuellement (comète large et diffuse  de magnitude 8) et en CCD où je ne voyais que le coeur et la mesurait alors de magnitude 12 à 13...
       
      Je la suis depuis quelque mois sous un aspect quasi-stellaire mais j'ai remarqué en août qu'on semblait (enfin !) détecter la coma sur les images prises au Quattro 200 avec la caméra CMOS (couleur pâle mais caractéristique des comètes).
      J'ai donc fait une petite séance dessus ce mois-ci avant qu'elle ne disparaisse derrière ma colline au SW et j'en suis assez satisfait :
       
       

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 81 poses de 45s à -15°C  (gain 120), Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir
      Le 29 août 2021 de  19h13m à 20h40m  utc     (  01 h 00 min 45 s  d'intégration )
      Traitement Siril 0.99.10.1 et finition avec Gimp 2.10.24
       
      La belle se voit à peine sur les poses individuelles :

      et il a donc fallu faire un compositage calculé pour additionner correctement les images
       
      La coma est large mais vraiment faible et diffuse, comme le montre une visualisation de base de l'image :

       
      La coma à peu près visible s'étale sur 100 à 110 pixels, soit environ 2' de diamètre, mais on devine le faible halo verdâtre sur une étendue de 310 pixels soit 6.5' d'étendue.
       
      (1) on a établi en 1991 que la comète d'Arrest fut en fait déjà observée en 1678
    • By biver
      Bonjour,
      Je n'ai pas encore eu le temps de tout traiter ni de mettre tous mes dessins au propre ... il aurait fallut prendre quelques congés supplémentaires
      Mais voilà un premier aperçu, tout n'étant que des poses de 2 à 6s sur des dobson en cumulant guère plus d'une à 2 minutes...
      67P/Churyumov-Gerasimenko au T1m de David (pas de correction de flat, juste une douzaine de poses au foyer derrière un paracorr photo (F=3.45m):

      1h45 UT le 11 aout, 126sec de pose
      Et dans la foulée, 4P/Faye:

      à 1h56 UT (60sec)
       
      Les autres photos seront prises au foyer du T407, comme C/2017 K2 ici le 8 aout à 21h35 UT (80sec):

      Nicolas
       
       
    • By airbus340
      Le 31/08 vers 5:00 TU 
      Pose unique de 60" 
      Ph

    • By COM423
      Bonjour,
       
      Voici M107 un amas globulaire situé dans Ophiucus que j'ai eu l'occasion d'observer, par hasard, ce mois-ci :
       

      Bon désolé pour le titre un peu accrocheur, certains seront peut-être déçus 
       
      Voici donc la comète brésilienne qui se situait ce soir-là juste à côté, il s'agit de C/2020 O2 (Amaral) découverte au Brésil par Leonardo S. Amaral le 02 août 2020 avec un T300 à F/4, elle ne sera au périhélie que le 28 août 2021 et elle a atteint, ce mois-ci, son éclat maximal, vers m1=15 à 16.
      La voici en gros plan, zoomée à 337% :

       
      Le plein champ permet donc de voir les deux astres, j'ai tenté une version couleurs mais la colorimétrie des faibles comètes est vraiment pas évidente, j'ai un peu raté mon coup, elle est trop bleue, je n'ai pas réussi à la verdir comme je le voulais :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 11 poses de 05min à -10°C  (gain 120), Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir
      Le  12 août 2021 de 20h24 à 21h17 utc        ( soit 55 min  d'intégration )
      Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp 2.10.24
       
      La comète est à droite, légèrement au-dessus de l'axe central. désolé pour le reste d'AmpGlow sur la gauche, j'ai oublié de croper, cette partie de l'image ne présentant guère d'intérêt.
       
      Pour éviter la colorimétrie discutable de la comète, voici aussi une version noir et blanc, cadrée sur l'essentiel :

      Cette fois, j'ai mis une flèche pour ceux qui ne retrouveraient pas la comète
       
      Elle n'était pas très haute, environ 27° de hauteur au-dessus de l'horizon.
       
      L'observation de cette comète m'aura donc permis, sur un coup simple, de compléter ma collection de Messier, trop cool !
       
    • By COM423
      Bonjour,
      @Yoann DEGOT LONGHI'a déjà annoncé la nouvelle sur le forum lundi dernier :
      A 71 ans, l'astronome amateur japonais Hideo NISHIMURA a déouvert une comète, le 21 juillet 2021, avec un Canon EOS6D et un téléobjectif de 200 mm ouvert à F/3.2.
      Il a d'abord pensé à un sursaut de la comète 8P/Tuttle (mag prévue 16) qui se trouvait dans le secteur :

      à 2.3° à peine...
      Mais il s'est vite rendu compte que c'était bien une nouvelle comète
       
      Elle passe au périhélie le 12 août et brillera vers la magnitude 9 mais son élongation est très faible et, en pratique, elle n'était guère observable que cette semaine juste avant l'aurore.
      D'ordinaire, je me repose quand la Lune illumine le ciel mais du coup j'ai sorti le tube mercredi matin, avec une Lune à 82% illuminant bien le ciel...
      Elle reste tentable la semaine prochaine mais perds en hauteur inexorablement et à ces faibles hauteurs-là 1 ou 2° de moins ont vite leur importance !
       
      La voici donc :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 59 poses de 20s à -10°C  (gain 120), Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir
      Le  28 juillet 2021 de 02h53 à 03h13 utc        ( soit 19 min 40 s  d'intégration )
      Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp 2.10.24
       
      La comète était à 7° au-dessus de l'horizon en début de série et 10° à peine en fin de série quand le ciel est devenu trop bleu, heureusement le ciel était pur et les cirrus ont eu le bon goût de passer avant et après le créneau d'observation
       
      La chevelure fait un peu moins de 2' de diamètre (105 ") avec une vague extension vers PA=280° mais sans que la queue ne ressorte même en serrant fortement les seuils :

       
      Chapeau bas à Nishimura-San qui signe sa seconde découverte de comète, la précédente était C/1994 N1 (Nishimura-Nakamura-Machholz).
       
      Et bravo aux amateurs qui ont découvert 3 comètes cette année :
      C/2021 J1 (Maury-Attard) : fruit de la colaboration entre Alain Maury au Chili et Georges Attard en France --> elle restera australe malheureusement, C/2021 L3 (Borisov) : nouvelle découverte du profilique Guennadi Borisov en Crimée : celle-là est observable d'ici mais ne dépassera guère m1=19... et donc C/2021 O1 (Nishimura).  
      Seule la dernière est une découverte amateur avec des moyens amateur simples, pour les 2 autres on joue dans une autre catégorie !
       
      Bonnes observations.
       
  • Upcoming Events