Merope

observation partielle du rémanent de SN des Voiles

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour à tous

 

Je vous présente ce dessin inachevé du résidu de SN observable dans la constellation des Voiles,  et réalisé à la Réunion

 

Il s'agit d'une nébuleuse qui s'étend sur plusieurs degrés et dont l'étoile génitrice aurait explosé il y a 12 000 ans.

Une portion de ce résidu porte un numéro NGC, il s'agit de NGC 2736, aussi appelée la nébuleuse du crayon (flèche bleue sur l'image NB)

 

 

 

 

J'ai réalisé cette observation sur plusieurs nuits au T400 muni du panoptic 24mm, filtre UHC.

Malgré un champ apparent d'un peu plus d'un degré dans le panoptic, je manquais de champ pour délimiter les portions les moins contrastées. Le filtre UHC m'a semblé plus efficace que le filtre OIII

 Ce dessin est inachevé car il manque la partie sud . Je n'ai pas vu ces filaments depuis mon jardin, il faudra migrer vers des cieux plus sombres, ce qui me semble bien compromis pour cette année:S

 

Voici donc le dessin

Le croquis a été fait sur deux champs pré-étoilés au format A3, c'est donc une mosaïque de 2 dessins;

 

          velasnRred.jpg.555b57c2e9d177aebe16ae7b1cbe9cf0.jpg    carte.jpg.05a9275de2e2e581db6ed0d5d81a71b6.jpg

 

J'en profite aussi pour vous remettre un dessin de la neb du crayon que j'avais réalisé en 2018, le tout petit filament marqué de la flèche bleue

 

ngc2736.jpg.612aa1b7e78832e160c317fff4ecbffe.jpg

 

Edited by Merope
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Superbe idée et très beau dessin ! C'est un très large objet que je n'ai jamais pris le temps de bien visiter lors de mes voyages en terre australe. Par contre j'ai déjà visité la petite partie du coup de crayon (NGC 2736) avec un T406 à 83x au Chili, j'ai vu sensiblement la même chose que toi :

 

ngc2736-T406-md3.png

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe objet (inconnu pour ma part) représenté avec un style graphique sympa. Au vu de ce que tu en dis c'est le genre de rémanent qui demande des nuits entières, un peu comme nos Dentelles du Cygne.

Par contre, les Dentelles réagissent clairement mieux à l'OIII qu'à l'UHC.

Fred.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires à tous les deux

 

Laurent: tu as vu l' extension sud  plus longue mais en me repérant avec les étoiles, ça confirme bien ce que j'ai vu

 

Effectivement Fred, il faut lui consacrer du temps. Balayer le champ afin de tomber sur un filament puis tenter de le suivre. C'est un objet qui nécessite une observation sous un ciel bien sombre, ce qui n'a pas pu être fait cette année , mauvais temps puis confinement obligent!

Il y a encore du travail: observer les nébulosités les plus ténues et maintenant que je m'y perds moins , comparer la brillance relative des différentes portions

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau sujet et beau dessin, ce rémanent est nettement plus difficile que les Dentelles du Cygne!

J'avais imprimé un champ étoilé de plusieurs degrés pour garder les proportions lors de mes observations au Dobson 254 sous le ciel nord-chilien.

Le filtre OIII est quasi indispensable pour les faire ressortir.

 

Mes dessins de l'époque et les notes d'observation :

 

"NGC2736, dite Nébuleuse du Crayon, est la plus belle et brillante portion du rémanent de supernova dans les Voiles. A 75x et filtre OIII, elle est faible à très faible, longue et hétérogène, plus nette côté est. Visible aussi sans filtre, elle est alors très faible et peu tranchée."

NGC2736obs5735.jpg

 

Le gros des troupes Gum 12

"Je sors le champ pré-étoilé pour mon dessin suivant, car le champ stellaire est riche et étendu sur 3°, mais l'objet du dessin est un rémanent de supernova nettement plus faible que nos Dentelles du Cygne, le Rémanent des Voiles Gum12. Il se situe à 1° au nord-ouest d'e des Voiles, à mi-chemin de dzéta Puppis dont j'ai parlé auparavant, et de lambda des Voiles, l'une des 2 plus brillantes de la constellation.
Oui, c'est vraiment un bien faible cousin des Dentelles du Cygne!
C'est bien simple, sous ce ciel de folie, je n'ai rien vu de sûr sans filtre. Par contre, avec le filtre OIII, la nébuleuse présente des filaments très faibles perceptibles moins de 25% du temps. C'est un objet presque limite pour ce diamètre."

Gum12obs5850.jpg


"Après un coup de barre à 4h, je poursuis à 1° ouest de c des Voiles, sous lambda Velis, zone montrant des portions du rémanent de la supernova des Voiles. Au vu de ces délicates draperies, cette constellation porte bien son nom!
3 nébuleuses, le Crayon étant encadré par 2 gommes, heu pardon, par 2 Gum!
Gum23, observée à 75x, répond bien au filtre OIII. Sans filtre, il n'y a quasiment que la nodosité de visible, faible, le reste est soupçonné. Avec filtre, les extensions sont très limites en vision directe."

Gum25obs5736.jpg

 

Il y a quand même moins de détails à dessiner que dans les Dentelles, c'est un juste milieu entre elles et le rémanent du Taureau Simeis 147.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

De bien beaux objets célestes, inconnus sous nos latitudes :).

Avec le confinement actuel, on n'est pas prêt de voyager pour aller les observer... Merci pour le partage ;).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

magnifique,e sujet pas facile de part son étendue incomparable, et il faut le dire, pas franchement lumineux. BRAVO !!!!!

J'ai ces 2 bidules :

 

neb_voiles_13.jpg

 

NGC2736_19.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à Toutes et à Tous,

 

Le rémanent des Voiles c'est un peu, comme l'a dit Xavier, les Dentelles du ciel austral.

Les filandres sont bien faibles, et donc pas souvent dessinées, la plupart du temps limitées à la partie nord ouest du rémanent, la moins faible. Le dessin de Serge est, à ma connaissance, le plus précis et le plus abouti.

A l'autre bout, au sud est, la nébuleuse du crayon, NGC 2736, est nettement plus contrastée, et donc plus souvent dessinée.

Ci dessous comment je l'ai perçu dans le T 508 de Tivoli.

http://www.deepsky-drawings.com/ngc-2736/dsdlang/fr

 

Mais Vela SNR n'est que partie centrale d'un objet énorme, la nébuleuse de Gum, qui s'étend sur 36° (vous avez bien lu!), sur les constellations de la Poupe et des Voiles.

Elle est très faible, mais on peut observer, et dessiner, certaines de ses condensations, que Monsieur Gum a répertorié dans un catalogue qui est un peu le Sharpless du ciel austral.

Ci dessous aussi ce que j'ai vu de Gum 23.

http://www.deepsky-drawings.com/gum-23/dsdlang/fr

 

Enfin, dans la partie Nord du complexe, donc dans la Poupe, il y a deux très beaux amas ouverts, NGC 2451 et NGC 2477, visible de métropole mais malheureusement bien bas. Observé à bonne hauteur, NGC 2477 surpasse M 37.

http://www.deepsky-drawings.com/ngc-2451/dsdlang/fr

 

Bon ciel à Tous

Bertrand

 

 

 

NGC 2736  T508  BL Tivoli 2008 05.jpg

GUM neb & Vela SNR.jpg

Gum Nebula A Mellinger 50 mm labeled.JPG

Gum 23 aka RCW 38  T508  BL 2012 06 16.jpg

NGC 2451 2477  L80  BL 2002 11 12.jpg

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci pour cet objet strictement inconnu à mes yeux !

 

Comme le dit Bertrand le catalogue Gum est sévère pour nos latitudes, pour peu qu'on baigne dans un halo de ville ....Mais il a raison, la Poupe regorge d'amas qu'on pourrait juger secondaires mais déjà bien sympas au niveau de Lyon. Que dire alors d'un bon site des Alpes du sud par ex, où les étoiles émergeant de l'horizon ont quasi le même éclat que bien plus haut ! Ah que de richesses contient cette Poupe et sa voisine Licorne ! :x

Sans dénigrer vos dessins de la nébuleuse qui sont tous magnifiques, coup de coeur Bertrand pour le dernier dessin ci-dessus de NGC 2451 et 2477, d'une facture quasi parfaite à mes yeux !

Edited by etoilesdesecrins
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahh

 

J'avais posté pour savoir ce que certains avaient dans leurs classeurs à dessins, je suis comblée

 

Commençons dans l'ordre

Xavier: je ne suis pas étonnée 1) que tu aies déjà croqué cet objet vu ta productivité, 2) que tu en ai vu autant au T250 car on voit déjà certaines portions en plus du crayon au T150. Ta portion un peu globuleuse au N correspond je pense à ma ''double pyramide", tu confirmes par ton dessin très différent du mien que cette zone est difficile à interpréter. Tu as choppé pas mal de filaments dans la région sud, je ne les ai pas vu à cause du néon du garage de ma voisine dans cette direction et allumé toute la nuit. Il me faudra aller vers des cieux plus cléments. Tu dis avoir utilisé le filtre OIII. Tu n'as pas essayé l'UHC? Dans tous les CROA, les observateurs parlent OIII, alors que je truve que l'UHC est bcp mieux. Aurais_je un mauvais filtre OIII?

Par contre, ce n'est pas Gum 12 mais Gum 16

 

Gum 12 (ou neb de Gum) est l'énorme nébuleuse qui apparait en rouge sur l'image qu'a joint Bertrand (36°) alors que ce rémanent apparait en turquoise sur cette même image (6°). Ces deux objets sont souvent confondus mais d'après les études astrophysiques qui ont pu être menées, ces 2 objets n'ont pas la même origine

 

Serge: quel magnifique dessin, tout en subtilité alors que je n'ai réussi qu'à faire qq chose de schématique

 Tu as détaillé les volutes internes de cette néb qui sont bien ténues

 

Bertrand magnifiques dessins . Gum 23 n'est pas facile du tout

 

Etoiles des ecrins et Yves: merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Merope a dit :

Tu n'as pas essayé l'UHC

Je n'en ai pas, par contre j'ai un HBêta

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour à tous,

BRAVO, on retrouve avec joie les mêmes (meilleurs) dessinateurs  qui ont eu la chance de contempler ces merveilles du ciel austral. Modestement (sans dessin, désolé), seulement  à travers mes notes de terrain, je vais vous donner mes impressions de ces merveilles (puisque moi aussi j'ai eu la chance de les découvrir grâce à Laurent).

En fait, c'est plutôt NGC 2736 surnommé le crayon qui accapare l'intérêt car le rémanent des Voles est bien plus faibles, sans aucune comparaison possible, en terme de visibilité , avec nos Dentelles. Heureusement que le ciel chilien est peut être excellent car il n'y aurait pas grand chose à voir... Cependant, comme je l'évoquais plus haut, NGC 2736 est une cible détectable dans les modestes optiques :

- NGC 2736

L 90x31 +UHC (13/05/2012): Faible traînée toute fine.

T 400x85 +UHC (13/05/2012): Grand filament fin et fort long ! Orienté NE-SW. Brillance un peu plus dense vers le NE (près du large doublet stellaire); les extrémités sont très fines et plus faibles. Légèrement un peu diffuse au-delà sur le côté NW du filament. Ressemble à une grande traînée d'avion !

- Vela SNR

T 400x85 +UHC (13/05/2012) : Plusieurs portions d'arc peu contrastés visibles sur une grande longueur de plusieurs champs oculaire. 3 portions sont essentiellement visibles : la portion N (à environ 20' NW de SAO 220204, mag 4,1) longue d'environ 30' d'arc, la portion centrale (8h32, -43°20' environ) longue de plus de 40' d'arc et centrée sur une étoile (mag 9,8) et la portion S (juste à l'W de SAO 219996, mag 5). La mieux visible est la portion centrale mais qui est tout de même assez faible; elle forme une longue traînée ondulante en forme de mouette vue de face avec l'étoile de mag 9,8 pour point de changement de direction de l'arc (le corps de la mouette vue de face). Juste au NE de cette modeste étoile, cet arc diffus est mieux définit prenant l'aspect d'un doublet trait parallèle ou de 2 courts filaments.

NB : Pour observer ces multiples détails, une solide carte de champ avec les portions nébuleuses est très précieuse.

 

Malheureusement, il est à craindre que ce n'est pas cette année qu'un nordiste les contemple... :-(

Alors laissons le rêve avec l'image (les beaux dessins ci-dessus) et le son (mes notes par exemple) nous emporter...

Edited by Alexandre Renou
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello les amis!

J'adore ces posts compilant ainsi les observations de plusieurs personnes sur le même objet, c'est super instructif, merci beaucoup!

Belle performance que de réaliser un dessin sur du double A3, ça ne doit pas être évident. Surout sur un objet réputé pas très évident.

Share this post


Link to post
Share on other sites

... moi aussi José, c'est ce que je préfère ici !!!! ON pourrait en faire des sortes de fiches qui se remplirait au fil du temps. Mais pour cela, il faudrait faire du déterrage....

Mais c’est sur, un post par objet, ça aurait de la gueule.... Faudrait juste un p'tit moteur de recherche

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super compilation d'observations. Bravo à tous ! Ça rappelle un peu les dossiers spéciaux de Ciel Extrême :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est ce que j'allais répondre à Serge ! Je suis en passe de me les relire tous un par un (les PDF Ciel Extrême) avec un regard plus "astrophysique" au niveau des objets du dossier spécial, qu'observationnel (quoique les deux ...:P)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, serge vieillard a dit :

moi aussi José, c'est ce que je préfère ici !!!! ON pourrait en faire des sortes de fiches qui se remplirait au fil du temps

Idem, ça permet de confronter nos observations, on est parfois conforté par l'observation d'un autre de l'impression qu'on avait eu de percevoir qq chose sans en être bien sûr, ou de s'apercevoir qu'on avait loupé une faible extension

 

 

Du coup pour plus de cohérence j'ai remis mon dessin avec le nord en haut et me suis permis de mettre le "bidule" de Serge avec la même orientationserge.jpg.a62a095e14827b206a636da69e7f5113.jpg

 

Je me suis aussi amusée à représenter le champ des 3 dessins sur le champ NB. La flèche rouge indique un filament que j'ai pu apercevoir en balayant plus large

 

carte.jpg.5871142f6dfbf575455a40e8fbad129a.jpg

Edited by Merope

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By la louche du Nord
      La nébuleuse de l’IRIS (NGC7023) prise entre 23h30 (début de nuit) et 04h45 (lever de l’aube), bref une nuit bien optimisée, pas une minute de perdue, j’ai arrêté quand j’ai vu la FWHM augmenter à cause de l’aube.
       
      setup : avalon M-zero + TS100Q + asi1600mm
      poses de 3 min, gain 139, offset 30, 15 RVB + 60 L, soit 5H15
       
      Traitement léger, Il reste un peu de bruit de fond chromatique et de gradient, ainsi que quelques artefacts sur les grosses étoiles, j’y suis allé très légèrement pour ne pas toucher à la nébuleuse sombre. La réduction d'étoiles a apporté beaucoup de profondeur.
       
      cliquer pour la full
       

       
    • By JMBeraud
      Bonjour à tous,
       
      Je vous propose la nébuleuse par réflexion VdB141, SH2-136, autrement connu comme le fantôme de Céphée. Il s'agit de nuages de poussière distants de 1470 AL, éclairés par des étoiles en arrière plan, où se forment des globules de Bok (CB320 pour le principal ici), futurs systèmes planétaires.
       
      J’ai cumulé 7h22 de pose, avec le matériel et conditions suivantes :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré/refiltré Astrodon, Filtre OPtolong L-Pro conseillé par @Dav78, tu avais raison, pas facile à clipser le bougre, mais il semble efficace, merci à toi!!
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain SQM zenith 20.35, sur cible 20.20
      - 3200ISO – DOF
      - 878x30" = 7h22’ – les soirs des 18, 19 et 20 Mai.
      Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril, PS.
      J'ai volontairement fait un traitement ultra light à minima pour la laisser très naturelle, mais en poussant un peu les courbes on peut faire monter pas mal les nuages de poussières plus blancs, mais au détriment de la douceur de l'ensemble. 
       
      Clic pour la Full:

       
      Zoom sur la partie principale:

       
      En espérant qu'elle vous plaira, j'ai pris beaucoup de plaisir à la capturer et je suis content d'avoir pu attraper ce que j'appelle "l'entonnoir" sur la droite du papa fantôme, on voit bien les poussières en cône au dessus à la "sortie" du tunnel.
      Jean-Marc
    • By RIGEL33
      Le casque du Grand Chien
       
      Lors de la sortie officielle du club (la dernière avant le confinement), les conditions météo étaient plutôt sympas au Mémorial de la Ferme de Richemont et nous étions quelques uns à vouloir en profiter. Il ne fallait pas traîner car la Lune se levait à 1 h 10.
       
      Après l’installation, la mise en station et la pause repas, le crépuscule astronomique n’était plus très loin. Mon objectif était cométaire… malheureusement, je m’étais mal placée par rapport au monument et mes deux cibles étaient derrière l’obélisque. J’aurais pu attendre que la Terre tourne, mais cela ne m’aurait pas laissé beaucoup de temps avant que la Lune ne se lève. Je jetais alors mon dévolu sur un objet inédit à mon bestiaire céleste : le Casque de Thor. Le temps de le chercher et de le cadrer selon mon goût, je lançais les poses assez tard.
       
      Située dans la constellation du Grand Chien, la nébuleuse par émission se situe à environ 15.000 années-lumière de nous. Elle a été découverte par William Herschel en 1785. Dans le New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars (NGC), elle porte le numéro 2359.
      On trouve au centre de la nébuleuse du Casque de Thor l'étoile Wolf-Rayet, une étoile extrêmement chaude que l'on croit être dans une phase très brève et proche d'une supernova.
       
      Conclusion de l’acquisition : avec un quart de déchets dû en partie aux traces d’avions et au défaut de suivi, je n’ai obtenu que 57 poses exploitables, ce qui est peu pour cette nébuleuse. Mais après traitement, je m’aperçois qu’on voit bien la bulle soufflée. Je vais patiemment attendre le prochain hiver afin de revenir sur cet objet qui coiffe le Grand Chien ;)
       
      Photo prise le 14 mars 2020 à Saucats (33) – Canon 350D partiellement défiltré au foyer d’une lunette apo 100/900 sur monture Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).
      57 poses de 2 mn, ISO 800, 23 DOF, Iris et Toshop avec réduction d’étoiles.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
    • By T450
      Bonjour à tous,
      Je profite du beau temps pour continuer à imager avec l'altaïr 183 qui me donne du fil à retordre, mais petit à petit ça va mieux, ce coup-ci je n'ai même pas croppé! On voit encore légèrement l'ampglow sur le côté droit, il faudrait que je teste le prétraitement avec l'optimisation du noir.
      Pour cette image, le seeing n'était pas des meilleurs malheureusement, fwhm 2.5" sur l'empilement des 33 images de 5mn (2h45). 40mn par couleur.
      Newton 245 à f/d11, cmos imx183 bin3, traitement Iris et Photoshop CS2.
      Nathanaël
       

       
    • By guilaume
      Bonjour,
      Voici quelques jupiter des derniers matins.

      Jupiter du 20/05
       

      Jupiter du 21/05
       

      Jupiter du 24/05
       

      Jupiter du 26/05
       
      Observations effectuées au c8 avec adc et tête bino, munie soit de 20mm, soit de 11mm, soit barlow + 20mm (mais c'est rare).
      Les dessins sont fait au smartphone (la serie galaxy note a un très bon stylet) avec l'application sketch book.
       
      Pour plus de détails sur les observations, il y a le sujet que j'ai sur webastro:
      https://www.webastro.net/forums/topic/181123-juju-2020-mes-observation/
       
      Merci.
  • Images