Cyp

NGC 6543 au T200, la nébuleuse de l'œil de chat

Recommended Posts

Salut à tous !

 

La phase lunaire n'est plus très propice à l'observation du ciel profond. Néanmoins, je suis retombé avec surprise sur trois anciens comptes-rendus d'observation que je n'avais pas remis au propre ! Et quand je dis ancien... je parle de 2007 :)

 

C'est donc parti pour les deux premiers d'entre-eux, à savoir une double observation de NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat. La première observation a eu lieu chez mes parents. La seconde s'est déroulée onze jours plus tard, à l'observatoire Sirene. Les instruments utilisés sont presque identiques car il s'agit du Meade Lx90 dans le premier cas et du Celestron C8 dans le second.

 

Cette observation a été doublée car je me sentais fortement limité par le grossissement de 200× utilisé la première fois. Comme de fait, passer à 400× a apporté de très nombreux détails supplémentaires !

 

Ces deux observations permettent donc de comparer la vue de cet objet à 77×, 200× et 400×.

 

### Première observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:10 TU, 5'
- Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m

 

- Vent nul, 16 °C
- T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S2/200×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    77× (champ de 38'), H = 55°. Petite et brillante NP circulaire de couleur verte vue V1, graduellement brillante vers le centre.
    
    200× (champ de 15'). NP ovale vue V1, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 25". Une zone centrale contrastée uniformément lumineuse et de couleur verdâtre est entourée d'un petit halo.
    
Remarques :
    L'étoile centrale de mV 11,3 n'a pas été vue.
    
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, du centre de la nébuleuse.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-200x

 

### Seconde observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 21/05/2007, 22:15 TU, 15'
- Lieu, altitude : Observatoire Sirene (84), 1 100 m

 

- Vent 1, 15 °C
- T3, P3, S2/400×

 

- Instrument : C8, 203/2000, F/10

 

Observations :
    400×, H = 55°. Brillante NP vue V1, incolore.
    
    Une étoile centrale vue VI2 est entourée par une petite cavité sombre au cœur d'une nébuleuse ovale aux bords nets vue VI3, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 20". Deux renforcements lumineux en forme d'arc de cercle vus VI3 sont observés en bordure de nébuleuse, au NE et au NO. Le renforcement NE apparaît sur une plus grande section. L'ensemble baigne dans un halo presque circulaire aux limites floues vu VI1.
    
    L'usage d'un filtre [OIII] renforce le contraste des détails internes mais assombrit le halo externe et l'étoile centrale.
    
Remarque :
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, de l'étoile centrale.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070522/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-400x

 

Les deux dessins ont été mis à la même échelle afin de pouvoir les comparer plus facilement. Évidemment, la vue à 200× était bien plus petite que celle à 400×.

 

large.5e8b6c32950ed_NGC6543-T200.png.ddb3b903f0cf5dd16710b1265f9977be.png

 

large.5e8b6c41ab213_NGC6543-T200.png.6495bc7c31b3320048c0e0b120757595.png

Edited by Cyp
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe ! Ca illustre bien le gain conséquent du grossissement sur ce genre de petites cibles. Faudrait que je relise mes notes mais pas sûr d'en avoir beaucoup plus à 300 mm, sauf pour la centrale plus évidente je pense ainsi que la luminosité globale (VD et non VI).

Ca met aussi l'accent sur le degré d'extinction des centrales car à 200 X tu ne la voyais pas alors qu'une étoile de mag 13 était visible à côté.

Et puis un côté nostalgique local car j'ai habité 25 ans à Lauris (84) en face de La Roque d'Anthéron et monté maintes fois à Lagarde d'Apt en vélo ...par contre je ne savais pas qu'il y avait l'observatoire Sirène là-haut ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis donc, ça c'est du déterrage de vieux CROA ;).

2007, ça commence à dater. Ca ne doit pas être évident de s'en rappeler. Il faut faire confiance à ses notes de l'époque ;).

 

J'aime bien cette nébuleuse de l'Œil de Chat. C'est typiquement le genre de nébuleuse qui passe inaperçue au milieu des étoiles à faible grossissement, mais qui dévoile sa structure à fort grossissement.

Pour la démasquer parmi les étoiles, Il faut bien l'identifier avec une carte de champ, ou bien par blinking, avant de zoomer dessus.

La centrale n'est effectivement pas évidente à voir, car elle est baignée dans le clarté de la nébuleuse, mais elle est perceptible quand on persévère. Tu l'as très bien décrite dans ton CROA.

La forme en citron de la nébuleuse, avec deux petits arcs de chaque coté, est également visible à l'oculaire

Pour info, mes notes d'observation concernant cette nébuleuse, avec un dessin au T305 qui date de 2018,  sont visibles ici :  NGC 6543 l'Œil de Chat

(A la fin de mes notes, il y a également un lien vers un CROA au T254 qui date de ..... 2007 ;))

 

Amicalement,

Yves

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme l'Esquimau encore 'pointable' en ce moment, pour ces NP très lumineuses il y a tout intérêt à grossir beaucoup comme tu le rappelles (ainsi que Etoilesdesecrins et Yves), même quand le seeing n'est pas forcément très bon, car c'est le seul moyen d'accéder à leur structure, et cette Cat's Eye en fait partie.

Bien vu pour le halo, la forme oblongue, la zone moins lumineuse autour de la centrale, et les anses plus soutenues aux extrémités du grand axe. Il ne manque plus que l'iris de l'oeil !

Fred.

Edited by fred-burgeot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires ! :)

 

@etoilesdesecrins effectivement, l'étoile centrale, bien que plus brillante que l'autre étoile, n'a pas été vue à 200×. Alors qu'elle était plutôt facile à 400×. Certainement noyée dans la nébuleuse, encore bien trop lumineuse et compacte à ce grossissement. Bien vu !

 

Quant à l'observatoire, il y a pourtant des panneaux en bord de route. Tu passais certainement beaucoup trop vite, une fois rendu sur le plateau après en avoir chié dans la montée xD

 

@yves65 je ne compte bien évidemment pas sur ma mémoire, dans ce cas précis :) Je ne me fie qu'à mes notes manuscrites. Et, bien heureusement pour moi, elles étaient ici plutôt précises. Je me suis néanmoins posé quelques questions en les remettant au propre ; questions qui auraient certainement trouvées des réponses si je l'avais fait dans la foulée. En tout cas, merci pour ton complément d'information et les liens vers tes observations précédentes. Mais ton site web — ou plutôt celui de ton association — est déjà dans mes marques-pages Firefox ;)

 

@fred-burgeot merci pour la confirmation des détails perçus ! Pour l'iris, il me faudra néanmoins repasser :) J'essaierai de l'attaquer au T600 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pulsar59
      hello,
       
      ces images ont initialement été mangées aux mites par des problèmes "géométriques" au traitement, elles méritaient un peu plus de soin je pense.
       
      Comme il s'agit de ressucées, je les mets dans le même post pour ne pas encombrer. C'est du grand champ.
       
      SH2-101, IC1396, NGC7822, SH2-155, SHO, environ 15 heures pour chacune.

       

       

       

    • By BobSaintClar
      Summer is coming !!
       
      Au petit matin de ce Dimanche 14 Avril, entre 3h et 4 h10, j'ai osé imager les premières vedettes du ciel d'été. Ce fut d'autant plus déraisonnable qu'en direction du Sud, mon poste d'observation souffrait d'une pollution lumineuse notable. Pour minimiser les risques d'échec, j'ai choisi mes deux cibles avec soin : un amas d'une part, toujours "facile" à extraire d'un ciel douteux, et une nébuleuse notoirement lumineuse et contrastée, sachant que le filtre intégré au Seestar allait m'aider.
       
      Je vous présente d'abord Messier 11, l'un des plus bel amas ouvert du ciel. Pendant que le Seestar l'enregistrait, je l'ai admiré aux binos 150 : il n'y pas l'ombre d'un débat, il est beaucoup plus beau en visuel qu'en photo !
       
      15 minutes (60x10s) sous un ciel Borthe 5 (vers le Sud)

      Le résultat est moyen, dirons-nous : les étoiles sont un peu empâtées à mon goût.
      Qui plus est, en visuel, l'un des attraits esthétique de cet amas tient à la présence d'une étoile beaucoup plus lumineuse que les autres, comme un diamant perdu dans un tas de verre pilé, "diamant" qui n'apparaît pas ici.
       
      La nébuleuse visée est M17. Je l'ai tentée en 16 minutes seulement, l'aube pointant et s'ajoutant à la pollution lumineuse anthropique du site. Je suis agréablement surpris par le résultat :

      16 mn de pose au Seestar, filtre interne "On"
       
      A partir de deux heures du matin, de la rosée a commencé à se déposer un peu partout. Mes binos sont très bien protégées contre ce phénomène (je vous épargne les détails de mon bricolage) et n'en soufrent pas, même quand les sièges eux-même commencent à ressembler à des latrines de campagne ! Le Seestar, en revanche, y est très sensible, ce pourrait être un problème sur le long terme : lorsque je l'ai éteint et replié, il dégoulinait littéralement de flotte, et ce n'est pas la première fois ! Je doute qu'il soit étanche et de toute manière, la condensation peut très bien se produire à l'intérieur... Bref, c'est un problème que je dois solutionner avant qu'il ne tourne à la catastrophe.
       
      Voilà ! Cette fois, je vous ai montré toutes les images de ma dernière sortie  
    • By Team OURANOS
      Bonjour à tous.

      9e image de la Team, en collaboration cette fois avec le talentueux et bien connu "lucky imager" Stephane Gonza pour cette image de la nébuleuse planétaire NGC 6826 : la "nébuleuse clignotante" !
      Full : https://astrob.in/bidq5v/0/
      Pour cette image, nous avons utilisé une technique d'imagerie "hybride", combinant des poses courtes, ou "lucky imaging", effectuées par Stéphane Gonzales (40 000 poses de 0,5s !) et des poses longues réalisées par notre team (39h en Ha et OIII).
      Cette approche combine les avantages des deux techniques: les poses courtes permettent de minimiser les effets de la turbulence atmosphérique, capturant des détails fins en montrant la délicate structure de la nébuleuse environnante qui entourent l'étoile centrale, tandis que les poses longues révèlent les structures étendues, comme les halos extérieurs et les nuances subtiles de la nébuleuse.
      Pour en savoir plus sur cette image et cette nébuleuse, nous vous invitons à consulter la description complète sur notre site : https://team-ouranos.fr/ngc-6826/ ou sur la page AstroBin.
       

       
       
       

       
       

      ----------------------
      Poses longues :
      AstroSib 360 (f/8 - 2880mm) - AP 1100 - G4-16000
      Ha : 127 x 600s
      OIII : 103 x 600s
      Total : 39h
      24/09 - 08/11/2023 - Corse
      Poses courtes :
      Newton 300mm f/d:4, EQ6, PlayerOne Neptune II-C, barlow 2.7x
      40000 x 500ms gain 75% (5,5h)
      ----------------------
      Plus d'informations sur la Team et d'autres images sur notre site : https://team-ouranos.fr/
      Bon ciel à tous !
      Jean Claude Mario, Mathieu Guinot, Jean-Baptiste Auroux, Matthieu Tequi & Stéphane Gonzales.
    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      Comme la météo ne me laisse pas de fenêtre sur le ciel exploitable, je fais comme Tromat2, je revisite mes anciennes images et je suis tombé sur cette belle visiteuse de 2015 qui nous avait émerveillé . 
      Mon ancienne version avec 4 brutes à l'époque quand j'avais beaucoup moins d'expérience en traitement: 
       

       
      Ma nouvelle version 2024 avec 11 brutes de 120s : 

    • By zeta Gemini
      Une petite image qui date ... du mois d'aout!
      Je prends enfin le temps de la proposer
      Elle n'est pas parfaite loin de là
      Prise dans le Mercantour à 2500 m avec mon ami @lolodobssous un ciel époustouflant!
      Galères multiples à cause d'un focuser en rideau
      SW 254/1200, Neq6 pro, L-RVB, Starlight Express 694, RAF SX mini, filtres Astronomiks, Lunette guide et PHD guider
      Prism, Pixinsight, Photoshop
      L 33 x 180 sec
      RVB  15 x 60 sec chacune
      Il y a un décalage sur le rouge
      A vos critiques amis astrams
       

  • Upcoming Events