Cyp

NGC 6543 au T200, la nébuleuse de l'œil de chat

Recommended Posts

Salut à tous !

 

La phase lunaire n'est plus très propice à l'observation du ciel profond. Néanmoins, je suis retombé avec surprise sur trois anciens comptes-rendus d'observation que je n'avais pas remis au propre ! Et quand je dis ancien... je parle de 2007 :)

 

C'est donc parti pour les deux premiers d'entre-eux, à savoir une double observation de NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat. La première observation a eu lieu chez mes parents. La seconde s'est déroulée onze jours plus tard, à l'observatoire Sirene. Les instruments utilisés sont presque identiques car il s'agit du Meade Lx90 dans le premier cas et du Celestron C8 dans le second.

 

Cette observation a été doublée car je me sentais fortement limité par le grossissement de 200× utilisé la première fois. Comme de fait, passer à 400× a apporté de très nombreux détails supplémentaires !

 

Ces deux observations permettent donc de comparer la vue de cet objet à 77×, 200× et 400×.

 

### Première observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:10 TU, 5'
- Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m

 

- Vent nul, 16 °C
- T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S2/200×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    77× (champ de 38'), H = 55°. Petite et brillante NP circulaire de couleur verte vue V1, graduellement brillante vers le centre.
    
    200× (champ de 15'). NP ovale vue V1, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 25". Une zone centrale contrastée uniformément lumineuse et de couleur verdâtre est entourée d'un petit halo.
    
Remarques :
    L'étoile centrale de mV 11,3 n'a pas été vue.
    
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, du centre de la nébuleuse.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-200x

 

### Seconde observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 21/05/2007, 22:15 TU, 15'
- Lieu, altitude : Observatoire Sirene (84), 1 100 m

 

- Vent 1, 15 °C
- T3, P3, S2/400×

 

- Instrument : C8, 203/2000, F/10

 

Observations :
    400×, H = 55°. Brillante NP vue V1, incolore.
    
    Une étoile centrale vue VI2 est entourée par une petite cavité sombre au cœur d'une nébuleuse ovale aux bords nets vue VI3, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 20". Deux renforcements lumineux en forme d'arc de cercle vus VI3 sont observés en bordure de nébuleuse, au NE et au NO. Le renforcement NE apparaît sur une plus grande section. L'ensemble baigne dans un halo presque circulaire aux limites floues vu VI1.
    
    L'usage d'un filtre [OIII] renforce le contraste des détails internes mais assombrit le halo externe et l'étoile centrale.
    
Remarque :
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, de l'étoile centrale.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070522/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-400x

 

Les deux dessins ont été mis à la même échelle afin de pouvoir les comparer plus facilement. Évidemment, la vue à 200× était bien plus petite que celle à 400×.

 

large.5e8b6c32950ed_NGC6543-T200.png.ddb3b903f0cf5dd16710b1265f9977be.png

 

large.5e8b6c41ab213_NGC6543-T200.png.6495bc7c31b3320048c0e0b120757595.png

Edited by Cyp
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe ! Ca illustre bien le gain conséquent du grossissement sur ce genre de petites cibles. Faudrait que je relise mes notes mais pas sûr d'en avoir beaucoup plus à 300 mm, sauf pour la centrale plus évidente je pense ainsi que la luminosité globale (VD et non VI).

Ca met aussi l'accent sur le degré d'extinction des centrales car à 200 X tu ne la voyais pas alors qu'une étoile de mag 13 était visible à côté.

Et puis un côté nostalgique local car j'ai habité 25 ans à Lauris (84) en face de La Roque d'Anthéron et monté maintes fois à Lagarde d'Apt en vélo ...par contre je ne savais pas qu'il y avait l'observatoire Sirène là-haut ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis donc, ça c'est du déterrage de vieux CROA ;).

2007, ça commence à dater. Ca ne doit pas être évident de s'en rappeler. Il faut faire confiance à ses notes de l'époque ;).

 

J'aime bien cette nébuleuse de l'Œil de Chat. C'est typiquement le genre de nébuleuse qui passe inaperçue au milieu des étoiles à faible grossissement, mais qui dévoile sa structure à fort grossissement.

Pour la démasquer parmi les étoiles, Il faut bien l'identifier avec une carte de champ, ou bien par blinking, avant de zoomer dessus.

La centrale n'est effectivement pas évidente à voir, car elle est baignée dans le clarté de la nébuleuse, mais elle est perceptible quand on persévère. Tu l'as très bien décrite dans ton CROA.

La forme en citron de la nébuleuse, avec deux petits arcs de chaque coté, est également visible à l'oculaire

Pour info, mes notes d'observation concernant cette nébuleuse, avec un dessin au T305 qui date de 2018,  sont visibles ici :  NGC 6543 l'Œil de Chat

(A la fin de mes notes, il y a également un lien vers un CROA au T254 qui date de ..... 2007 ;))

 

Amicalement,

Yves

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme l'Esquimau encore 'pointable' en ce moment, pour ces NP très lumineuses il y a tout intérêt à grossir beaucoup comme tu le rappelles (ainsi que Etoilesdesecrins et Yves), même quand le seeing n'est pas forcément très bon, car c'est le seul moyen d'accéder à leur structure, et cette Cat's Eye en fait partie.

Bien vu pour le halo, la forme oblongue, la zone moins lumineuse autour de la centrale, et les anses plus soutenues aux extrémités du grand axe. Il ne manque plus que l'iris de l'oeil !

Fred.

Edited by fred-burgeot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires ! :)

 

@etoilesdesecrins effectivement, l'étoile centrale, bien que plus brillante que l'autre étoile, n'a pas été vue à 200×. Alors qu'elle était plutôt facile à 400×. Certainement noyée dans la nébuleuse, encore bien trop lumineuse et compacte à ce grossissement. Bien vu !

 

Quant à l'observatoire, il y a pourtant des panneaux en bord de route. Tu passais certainement beaucoup trop vite, une fois rendu sur le plateau après en avoir chié dans la montée xD

 

@yves65 je ne compte bien évidemment pas sur ma mémoire, dans ce cas précis :) Je ne me fie qu'à mes notes manuscrites. Et, bien heureusement pour moi, elles étaient ici plutôt précises. Je me suis néanmoins posé quelques questions en les remettant au propre ; questions qui auraient certainement trouvées des réponses si je l'avais fait dans la foulée. En tout cas, merci pour ton complément d'information et les liens vers tes observations précédentes. Mais ton site web — ou plutôt celui de ton association — est déjà dans mes marques-pages Firefox ;)

 

@fred-burgeot merci pour la confirmation des détails perçus ! Pour l'iris, il me faudra néanmoins repasser :) J'essaierai de l'attaquer au T600 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Patrick Lécureuil
      Bonjour à tous
       
      La seule photo que j'ai pu faire pour le moment en 2021, le 10. Bon en même temps, il est rare d'avoir pas mal de nuits dégagées en janvier...
      Lunette Takahashi FS 152 mm à f/6, Canon 6D refiltré Astrodon + filtre Astronomik UHC.
      Addition de 45 poses de 4 minutes à 3200 iso.
      Traitement SiriL + PhotoShop.
       

       
      Patrick
       
       
    • By Yoann DEGOT LONGHI
      Salut
      Entre deux comètes, j'ai imagé hier soir IC 434 en 485x20s au N200 F3.8 et A7s Astrodon.
      Je suppute que le reflet est causé par le correcteur/réducteur 
       
      Traitement Siril et PS
       
      Yoann
       

       
      Edit:
      J'ajoute une version un poil plus pêchue:
       
       

    • By Superfulgur
      Une éclaircie à Paris la semaine dernière, je sors la EQ 6 sur ma terrasse de banlieue parisienne, je la mets pas en station (chaipa comment faire, ça me saoule), je pointe Capella et dit à la monture qu'elle est en station, elle se rend compte de rien, je lui demande NGC 1499, elle me la pointe (pas au centre, malheureusement, mais je voyais rien à l'APN, tant pis et j'avais une fenêtre trop courte pour faire mieux, bref, j'adore l'astronomie ultracrépidentiste.)
       
      NGC 1499, Nikon D810 A, filtre STC, DOF, 360 x 30 secondes à 6.3, prétraitement Siril.
      L'image est un misque entre mon traitement et celui que m'a fait @frédogoto, que je remercie au passage  j'ai misqué à 50 % pour que l'image garde ma "patte" ultracrépidentiste. 
      J'ai énormément croppé, parce que le FDC est pas nickel, probablement parce que mes flats, comme d'hab, sont pas parfaits.
       
      Image prise à 5 km de Paris, entre autoroutes A 6 et A 86, chu content, si vous regardez une brute (croppée) vous comprenez pourquoi.



    • By Penn
      Bonjour à tous, 
       
      Suite à la suggestion d'Alain   , je poste mon image de M1 faite dans la nuit du 18 au 19/11. 
       
      Il avait plu toute la journée, du coup j'ai installé tardivement le matériel et je n'ai pu commencer que vers minuit  .
      Ce sont des poses semi-courtes (4s) en raison de mon ciel de ville.
      Je suis un peu déçue de l'aspect cotonneux de M1 et de son manque de rouge.
      Il y a une grosse trame en fond de ciel, pourtant question dithering y a pas vraiment besoin, ça se décale tranquillement tout seul, j'ai recentré une fois en deux heures. 
      Plus des petites rafales de vent de temps en temps aussi ... 
       
      lunette 80ED, asi 290mc, acquisition sharpcap, gain 404, pose 4s, 1h50 au total
      traitement siril
       
      Plus strong :
       

       
       
       

       
       
      Et pour le fun une petite Mars du jour d'avant, ça turbulait beaucoup.
      En plus je testais l'asi 290mm que j'ai acheté il y a une dizaine de jours. 
      Je n'ai fait que deux vidéos à cause des nuages, en plus je me suis trompée (je venais de retrouver mon pc et ré-installé les softs) j'ai enregistré en avi  au lieu des ser habituels.
       
      La rescapée :
      (Bernard m'a dit qu'on voyait la tempête, du coup je suis contente quand même !) 
       
      C8, barlowx3, asi 290mm, acquisition sharpcap, traitement astrosurface
       

       
       
      Voilà, c'est tout pour aujourd'hui (et pour un bout de temps vu les prévisions météo en Bretagne) 
       
       
    • By sebseacteam
      Hello,
       
      Enfin un peu de ciel dégagé le 12 Janvier 2021.
       
      Plus trop de planètes à se mettre sous la dent, pas de lune non plus....
       
      Du coup me voilà parti du côté CP.
       
      En grand champ, avec Altaïr Hypercam 183c Protec + objectif Sigma 17-70mm.
      L'objectif a été préalablement réglé sur F3.5, focale bloquée sur 17mm.
       
      50 poses de 60s chacunes, gain 15, température -15°C
      Filtre Optolong CLS
      25 darks
      25 Flats
       
      Voici le matos:
       
      Altair Hypercam 183c avec le filtre CLS sans son support 1.25"
       

       
       
      J'installe la bague T2-CS pour bloquer le filtre:
       

       
       
      De l'autre côté, il y a l'objectif Sigma 17-70 avec adaptateur EOS-CS:
       

       
       
      Y a plus qu'à assembler le tout:
       

       

       
       
      Une fois les acquisitions faites (froid, humidité, système antibuée qui a merdouillé, du coup buée sur une partie des poses.... ) j'ai essayé l'excellent Sirilic:
       
      On charge les différents types d'images: brutes, darks, flats:
       

       
      Ensuite le logiciel va créer un script adapté au type d'images chargées:
       

       
      Et il va réaliser tout le processus de traitement comme un grand et charger le résultat dans Siril 0.99 Beta :
       

       
      Après plusieurs minutes de traitement, Siril démarre:
      Au passage j'adore la nouvelle interface.
       

       
       
      Un coup d'histo auto:
       

       
      Bon y a du taff là 
       
      Une brute de 60s, gain 15, capteur à -15°C:
       

       
      Après pas mal de clic clic clic... j'arrive à ça:
       

       
      La prochaine fois j'essaierai de me rapprocher un peu  
       
       
       
  • Upcoming Events