Cyp

NGC 6543 au T200, la nébuleuse de l'œil de chat

Recommended Posts

Salut à tous !

 

La phase lunaire n'est plus très propice à l'observation du ciel profond. Néanmoins, je suis retombé avec surprise sur trois anciens comptes-rendus d'observation que je n'avais pas remis au propre ! Et quand je dis ancien... je parle de 2007 :)

 

C'est donc parti pour les deux premiers d'entre-eux, à savoir une double observation de NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat. La première observation a eu lieu chez mes parents. La seconde s'est déroulée onze jours plus tard, à l'observatoire Sirene. Les instruments utilisés sont presque identiques car il s'agit du Meade Lx90 dans le premier cas et du Celestron C8 dans le second.

 

Cette observation a été doublée car je me sentais fortement limité par le grossissement de 200× utilisé la première fois. Comme de fait, passer à 400× a apporté de très nombreux détails supplémentaires !

 

Ces deux observations permettent donc de comparer la vue de cet objet à 77×, 200× et 400×.

 

### Première observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:10 TU, 5'
- Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m

 

- Vent nul, 16 °C
- T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S2/200×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    77× (champ de 38'), H = 55°. Petite et brillante NP circulaire de couleur verte vue V1, graduellement brillante vers le centre.
    
    200× (champ de 15'). NP ovale vue V1, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 25". Une zone centrale contrastée uniformément lumineuse et de couleur verdâtre est entourée d'un petit halo.
    
Remarques :
    L'étoile centrale de mV 11,3 n'a pas été vue.
    
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, du centre de la nébuleuse.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-200x

 

### Seconde observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 21/05/2007, 22:15 TU, 15'
- Lieu, altitude : Observatoire Sirene (84), 1 100 m

 

- Vent 1, 15 °C
- T3, P3, S2/400×

 

- Instrument : C8, 203/2000, F/10

 

Observations :
    400×, H = 55°. Brillante NP vue V1, incolore.
    
    Une étoile centrale vue VI2 est entourée par une petite cavité sombre au cœur d'une nébuleuse ovale aux bords nets vue VI3, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 20". Deux renforcements lumineux en forme d'arc de cercle vus VI3 sont observés en bordure de nébuleuse, au NE et au NO. Le renforcement NE apparaît sur une plus grande section. L'ensemble baigne dans un halo presque circulaire aux limites floues vu VI1.
    
    L'usage d'un filtre [OIII] renforce le contraste des détails internes mais assombrit le halo externe et l'étoile centrale.
    
Remarque :
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, de l'étoile centrale.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070522/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-400x

 

Les deux dessins ont été mis à la même échelle afin de pouvoir les comparer plus facilement. Évidemment, la vue à 200× était bien plus petite que celle à 400×.

 

large.5e8b6c32950ed_NGC6543-T200.png.ddb3b903f0cf5dd16710b1265f9977be.png

 

large.5e8b6c41ab213_NGC6543-T200.png.6495bc7c31b3320048c0e0b120757595.png

Edited by Cyp
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe ! Ca illustre bien le gain conséquent du grossissement sur ce genre de petites cibles. Faudrait que je relise mes notes mais pas sûr d'en avoir beaucoup plus à 300 mm, sauf pour la centrale plus évidente je pense ainsi que la luminosité globale (VD et non VI).

Ca met aussi l'accent sur le degré d'extinction des centrales car à 200 X tu ne la voyais pas alors qu'une étoile de mag 13 était visible à côté.

Et puis un côté nostalgique local car j'ai habité 25 ans à Lauris (84) en face de La Roque d'Anthéron et monté maintes fois à Lagarde d'Apt en vélo ...par contre je ne savais pas qu'il y avait l'observatoire Sirène là-haut ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis donc, ça c'est du déterrage de vieux CROA ;).

2007, ça commence à dater. Ca ne doit pas être évident de s'en rappeler. Il faut faire confiance à ses notes de l'époque ;).

 

J'aime bien cette nébuleuse de l'Œil de Chat. C'est typiquement le genre de nébuleuse qui passe inaperçue au milieu des étoiles à faible grossissement, mais qui dévoile sa structure à fort grossissement.

Pour la démasquer parmi les étoiles, Il faut bien l'identifier avec une carte de champ, ou bien par blinking, avant de zoomer dessus.

La centrale n'est effectivement pas évidente à voir, car elle est baignée dans le clarté de la nébuleuse, mais elle est perceptible quand on persévère. Tu l'as très bien décrite dans ton CROA.

La forme en citron de la nébuleuse, avec deux petits arcs de chaque coté, est également visible à l'oculaire

Pour info, mes notes d'observation concernant cette nébuleuse, avec un dessin au T305 qui date de 2018,  sont visibles ici :  NGC 6543 l'Œil de Chat

(A la fin de mes notes, il y a également un lien vers un CROA au T254 qui date de ..... 2007 ;))

 

Amicalement,

Yves

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme l'Esquimau encore 'pointable' en ce moment, pour ces NP très lumineuses il y a tout intérêt à grossir beaucoup comme tu le rappelles (ainsi que Etoilesdesecrins et Yves), même quand le seeing n'est pas forcément très bon, car c'est le seul moyen d'accéder à leur structure, et cette Cat's Eye en fait partie.

Bien vu pour le halo, la forme oblongue, la zone moins lumineuse autour de la centrale, et les anses plus soutenues aux extrémités du grand axe. Il ne manque plus que l'iris de l'oeil !

Fred.

Edited by fred-burgeot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires ! :)

 

@etoilesdesecrins effectivement, l'étoile centrale, bien que plus brillante que l'autre étoile, n'a pas été vue à 200×. Alors qu'elle était plutôt facile à 400×. Certainement noyée dans la nébuleuse, encore bien trop lumineuse et compacte à ce grossissement. Bien vu !

 

Quant à l'observatoire, il y a pourtant des panneaux en bord de route. Tu passais certainement beaucoup trop vite, une fois rendu sur le plateau après en avoir chié dans la montée xD

 

@yves65 je ne compte bien évidemment pas sur ma mémoire, dans ce cas précis :) Je ne me fie qu'à mes notes manuscrites. Et, bien heureusement pour moi, elles étaient ici plutôt précises. Je me suis néanmoins posé quelques questions en les remettant au propre ; questions qui auraient certainement trouvées des réponses si je l'avais fait dans la foulée. En tout cas, merci pour ton complément d'information et les liens vers tes observations précédentes. Mais ton site web — ou plutôt celui de ton association — est déjà dans mes marques-pages Firefox ;)

 

@fred-burgeot merci pour la confirmation des détails perçus ! Pour l'iris, il me faudra néanmoins repasser :) J'essaierai de l'attaquer au T600 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Nicolobrica
      Je vous présente ici mon second essai de l'Olympus EM-1 Mark ll au foyer de mon 150PDS. L'EM-1 est mon boitier photo en diurne, il n'est pas défiltré et a un capteur µ4/3 performant, je sais depuis mon précédent essai qu'il est doué en photo astro, j'ai donc mis ma fidèle QHY290MM au repos le temps de ce petit test.
       
      Comme la dernière fois, pilotage du boitier en remote via Olympus Capture, Livestacking en parallèle avec Sharpcap en mode folder monitor, darks auto du boitier (l'apn pose 15s puis 15s supplementaire obturateur fermé avec soustraction a la volée sur l'image enregistrée). J'ai fait les flats après coup, pas d'offset. Le tout sur une EQM-35 stock sans autoguidage.
       
      j'ai choisi de pousser l'exposition a 15s au lieu de 10s précédemment, à la limite de cramer le cœur. La Lune était a 80% lors de la prise de vues, et pas très loin d'Orion. Il y avait quelques passages nuageux, je n'ai pas gardé toutes les brutes a l'empilement (j'en ai conservé 115 sur les 145 initiales).
       
      voici la brute d'empilement sous Siril, avec rapide étirement de l'histogramme et étalonnage photométrique des couleurs et les 3 couches:
       

      couche rouge
       

      couche verte
       

      couche bleue
       

      RVB
       

      Après réglages plus poussés toujours dans Siril
       

       
      Et enfin la version finalisées réduite a 2400x1800 px, après quelques derniers clics dans PS: 115x15s (un peu moins de 29mn) 1600 iso, 150PDS à 712.5mm de focale avec le correcteur de coma TS Maxfield 0.95 (F4.75)
       
      En conclusion, ce boitier µ4/3 n'a vraiment pas a rougir des ses performances en astro
    • By Jacques Ardissone
       Bonjour à tous,
      La Lune étant pleine,  j'ai tenté le Halpha sur cette nébuleuse dans Orion, sh2-261 encore appelée Lower's Nebula. C'est une région HII.
      Elle mesure 30' x 25'. Ici, ce n'est que sa partie sud. Dans la totalité du champ j'ai une saleté que les flats n'ont pas enlevée.
      Je ne la connaissais pas, elle fait penser à IC 63, la nébuleuse fantôme de Cassiopée.
      C'est fait avec le C11 + Red 0,67 + filtre Ha + Camera ASI 2600 pro color avec gain 500/700 - 3h de pose en 60 brutes de 3 minutes
      Autoguidage Orion SSAG + Megrez 72 + PHD2
      Acquisition Sharpcap 3.2 - Traitement Siril + PSP 7 + CS 3:

       
    • By lepithec
      Ce 24 février, j'ai tenté le cœur de M42 avec mon ETX-90 sur ma fidèle GP.
      Poses limitées à 15 secondes car mise en station faite "au pif" à la boussole cause Polaire pas visible depuis mon balcon ! (affinée avec quelques DARV, mais sans réelle amélioration)
       
      Canon EOS 1100D défiltré/refiltré Baader + filtre Optolong L-Pro.
      Lights : 28x15s. 11 Darks. 15 Offsets. 12 Flats. (c'est trop peu, l'image reste très bruitée)
      Traitement : Siril, Lightroom, Photoshop.
       
      Tout cela manque cruellement de signal sur bruit en raison du manque de temps de pose, mais c'était un test ! A retenter un jour avec une monture mieux réglée...
       

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : PK 61 + 3.1   ( Hen 2-437 )
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 61%2B3.1
       
      Magnitude : 16.6
      Brillance de surface : ?
      Dimensions : 35.0" x 7.0"
       
       
      - Date : 08/08/2020.
       
       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Monture : Takahashi EM10.
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s
       
       
      - Pointage manuel avec : chercheur visuel de type "chasse" +  viseur "point rouge" livré avec le Mak + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      ... et à l'aide du logiciel "Cartes du Ciel" ainsi que le site http://cdsportal.u-strasbg.fr/
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
       
      - Réglages  de la caméra :  Raw 16 ( 14 bits effectifs ) ; Bin 1 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Temps de pose unitaire : 200 s.
       
       
      - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 +  Fitswork si réductions d'étoiles.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Seeing  : bon.
       
      - Transparence du ciel : correcte.
       
      - Pollution lumineuse : assez élevée ( nuit pas noire + présence de la Lune allait ou qui venait de se lever en fin d'acquisition ).
       
      ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
       
      1°) Une brute "Plein champ" ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      La nébuleuse planétaire en question est le petit "trait rougeâtre" au milieu de la prise.
       
       
       
      2°) Après empilement de 22 prises de 200 s ( total : 1 h 13 min 20 s ) avec Darks + Flats  + post traitement :
       
       
      a) Plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       
      - Sans réduction d'étoiles :
       

       
       
      - Avec réduction d'étoiles :
       

       
       
       
      b) Crop  :
       
      - Sans réduction d'étoiles :
       

       
       
       
      - Avec réduction d'étoiles :
       

       
      Encore un objet qui mériterait 10 m de focale.
       
    • By stéphane
      bonsoir à tous,
       
      un nouveau matériel acheté d'occasion : une atik460ex et une RAF EFW2 reçues en début de semaine.
      J'avais enfin l'occasion (pas fait de ciel profond depuis Aout dernier!) de faire une petite image de ciel profond mercredi soir dernier malgré une lune quasi pleine et un voile nuageux persistant.
      J'ai ressorti mon vieil objectif Soligor 135mm (qui donne des étoiles en éventail, mais bon.... l'achat d'un samyang 135mm n'est pas encore prévu) et j'ai pu tester cette nouvelle caméra .... et malgré des conditions vraiment moches, on arrive quand même à sortir quelque chose!
       
      Donc atik460ex + ha 6nm astronomik + soligor 135mm à f/4 sur staradventurer
      38 poses de 150s récupérées (sur plus de 80!) à travers les nuages
       
      traitements Siril et photoshop
      pas de réduction
       

       
      bon, c'est pas l'image du siècle (forcément) mais très encourageant pour la suite dans de meilleurs conditions (on distingue quand même un bout de sh2-280 sur la gauche).
       
      j'espère pouvoir faire mieux la semaine prochaine, surtout avec moins de lune et de nuages!
       
      a+
      stéphane
  • Upcoming Events