Cyp

NGC 6543 au T200, la nébuleuse de l'œil de chat

Recommended Posts

Salut à tous !

 

La phase lunaire n'est plus très propice à l'observation du ciel profond. Néanmoins, je suis retombé avec surprise sur trois anciens comptes-rendus d'observation que je n'avais pas remis au propre ! Et quand je dis ancien... je parle de 2007 :)

 

C'est donc parti pour les deux premiers d'entre-eux, à savoir une double observation de NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat. La première observation a eu lieu chez mes parents. La seconde s'est déroulée onze jours plus tard, à l'observatoire Sirene. Les instruments utilisés sont presque identiques car il s'agit du Meade Lx90 dans le premier cas et du Celestron C8 dans le second.

 

Cette observation a été doublée car je me sentais fortement limité par le grossissement de 200× utilisé la première fois. Comme de fait, passer à 400× a apporté de très nombreux détails supplémentaires !

 

Ces deux observations permettent donc de comparer la vue de cet objet à 77×, 200× et 400×.

 

### Première observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:10 TU, 5'
- Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m

 

- Vent nul, 16 °C
- T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S2/200×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    77× (champ de 38'), H = 55°. Petite et brillante NP circulaire de couleur verte vue V1, graduellement brillante vers le centre.
    
    200× (champ de 15'). NP ovale vue V1, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 25". Une zone centrale contrastée uniformément lumineuse et de couleur verdâtre est entourée d'un petit halo.
    
Remarques :
    L'étoile centrale de mV 11,3 n'a pas été vue.
    
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, du centre de la nébuleuse.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-200x

 

### Seconde observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 21/05/2007, 22:15 TU, 15'
- Lieu, altitude : Observatoire Sirene (84), 1 100 m

 

- Vent 1, 15 °C
- T3, P3, S2/400×

 

- Instrument : C8, 203/2000, F/10

 

Observations :
    400×, H = 55°. Brillante NP vue V1, incolore.
    
    Une étoile centrale vue VI2 est entourée par une petite cavité sombre au cœur d'une nébuleuse ovale aux bords nets vue VI3, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 20". Deux renforcements lumineux en forme d'arc de cercle vus VI3 sont observés en bordure de nébuleuse, au NE et au NO. Le renforcement NE apparaît sur une plus grande section. L'ensemble baigne dans un halo presque circulaire aux limites floues vu VI1.
    
    L'usage d'un filtre [OIII] renforce le contraste des détails internes mais assombrit le halo externe et l'étoile centrale.
    
Remarque :
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, de l'étoile centrale.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070522/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-400x

 

Les deux dessins ont été mis à la même échelle afin de pouvoir les comparer plus facilement. Évidemment, la vue à 200× était bien plus petite que celle à 400×.

 

large.5e8b6c32950ed_NGC6543-T200.png.ddb3b903f0cf5dd16710b1265f9977be.png

 

large.5e8b6c41ab213_NGC6543-T200.png.6495bc7c31b3320048c0e0b120757595.png

Edited by Cyp
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe ! Ca illustre bien le gain conséquent du grossissement sur ce genre de petites cibles. Faudrait que je relise mes notes mais pas sûr d'en avoir beaucoup plus à 300 mm, sauf pour la centrale plus évidente je pense ainsi que la luminosité globale (VD et non VI).

Ca met aussi l'accent sur le degré d'extinction des centrales car à 200 X tu ne la voyais pas alors qu'une étoile de mag 13 était visible à côté.

Et puis un côté nostalgique local car j'ai habité 25 ans à Lauris (84) en face de La Roque d'Anthéron et monté maintes fois à Lagarde d'Apt en vélo ...par contre je ne savais pas qu'il y avait l'observatoire Sirène là-haut ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis donc, ça c'est du déterrage de vieux CROA ;).

2007, ça commence à dater. Ca ne doit pas être évident de s'en rappeler. Il faut faire confiance à ses notes de l'époque ;).

 

J'aime bien cette nébuleuse de l'Œil de Chat. C'est typiquement le genre de nébuleuse qui passe inaperçue au milieu des étoiles à faible grossissement, mais qui dévoile sa structure à fort grossissement.

Pour la démasquer parmi les étoiles, Il faut bien l'identifier avec une carte de champ, ou bien par blinking, avant de zoomer dessus.

La centrale n'est effectivement pas évidente à voir, car elle est baignée dans le clarté de la nébuleuse, mais elle est perceptible quand on persévère. Tu l'as très bien décrite dans ton CROA.

La forme en citron de la nébuleuse, avec deux petits arcs de chaque coté, est également visible à l'oculaire

Pour info, mes notes d'observation concernant cette nébuleuse, avec un dessin au T305 qui date de 2018,  sont visibles ici :  NGC 6543 l'Œil de Chat

(A la fin de mes notes, il y a également un lien vers un CROA au T254 qui date de ..... 2007 ;))

 

Amicalement,

Yves

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme l'Esquimau encore 'pointable' en ce moment, pour ces NP très lumineuses il y a tout intérêt à grossir beaucoup comme tu le rappelles (ainsi que Etoilesdesecrins et Yves), même quand le seeing n'est pas forcément très bon, car c'est le seul moyen d'accéder à leur structure, et cette Cat's Eye en fait partie.

Bien vu pour le halo, la forme oblongue, la zone moins lumineuse autour de la centrale, et les anses plus soutenues aux extrémités du grand axe. Il ne manque plus que l'iris de l'oeil !

Fred.

Edited by fred-burgeot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires ! :)

 

@etoilesdesecrins effectivement, l'étoile centrale, bien que plus brillante que l'autre étoile, n'a pas été vue à 200×. Alors qu'elle était plutôt facile à 400×. Certainement noyée dans la nébuleuse, encore bien trop lumineuse et compacte à ce grossissement. Bien vu !

 

Quant à l'observatoire, il y a pourtant des panneaux en bord de route. Tu passais certainement beaucoup trop vite, une fois rendu sur le plateau après en avoir chié dans la montée xD

 

@yves65 je ne compte bien évidemment pas sur ma mémoire, dans ce cas précis :) Je ne me fie qu'à mes notes manuscrites. Et, bien heureusement pour moi, elles étaient ici plutôt précises. Je me suis néanmoins posé quelques questions en les remettant au propre ; questions qui auraient certainement trouvées des réponses si je l'avais fait dans la foulée. En tout cas, merci pour ton complément d'information et les liens vers tes observations précédentes. Mais ton site web — ou plutôt celui de ton association — est déjà dans mes marques-pages Firefox ;)

 

@fred-burgeot merci pour la confirmation des détails perçus ! Pour l'iris, il me faudra néanmoins repasser :) J'essaierai de l'attaquer au T600 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By alstro
      Bonjour,
       
      Une soirée attendue mais écourtée à 2h du mat par les nuages, heureusement j'ai pu commencer tôt. Petit coup de sèche cheveux tout de même vers le méridien sur l'optique de la lulu.
      J'ai pu faire les filtres Ha et SII , et un peu de OIII mais pas suffisamment pour la version HOO. On s'en contentera:
      L'équipe :
      Lunette APOTS81/352  sur AZEQ6GT_ ASI294MM _ tout le matos ZWO : EFW et filtres Ha,SII,OIII, non montés_ OAG et son focuser et mini290mm, EAF
      Le tout piloté par ASIAIR Plus dernière version . Pasde bug rencontré , au contraire amélioration significative de la mise au point avec EAF .
       Les poses :
      Ha : 60 x 180s gain 120 _ retenues 49
      SII : 20 x 180 s gain 120
      OIII : 20 x180 s gain 120
      Siril pour le prétraitement avec Dark only et post avec Photoshop 2023 et pluggins
      Assemblage H_HOO et H_SHH personnalisé. Orientation différente de la "réalité", mais pas inversée miroir
      Je vous laisse découvrir.
      A une prochaine
      Alain
       

       

    • By Astro Poulpe
      IC1805 - Nébuleuse du Cœur 
       
      Salut à tous, 
      Voici ma dernière acquisition, il s'agit de la nébuleuse du cœur réalisé avec une mosaïque de 4 panneaux.
      Je viens de recevoir mon correcteur de Coma, du coup j'ai enfin pu essayer de faire ma première mosaïque 😁.
      C'est le résultat de deux sessions avec une heure par panneau et par session.
       
      Je compte rajouter encore pas mal de sessions afin de réduire le bruit encore très présent, mais bon, je suis content d'avoir réussi à assembler ces tuiles 😉.
       
       
      Matériel : 
      🔭 Skywatcher 150p/750 
      ⚙️ Neq6
      📷 Canon 2000D defiltré Astrodon inside 
      🎯Ts-Optics 60/240 ZWO 120MM
      Filtre : UHC Svbony
      Correcteur : TS Optics 0.95x MaxFeild 
       
      Prise de vue : 
      Brutes : 24 * 300" par tuiles
      Darks : 40 * 300"
      Flats : 25 * 1/30"
      Offsets : 100 * 1/4000" (+Superbias)
      ISO : 800
      Ciel bortle : 7
      Température extérieure : 9°C
      Emplacement : Le Pradet, Var
      Logiciels : N.I.N.A. - PHD2 - Pixinsight

       
       
      Bon ciel à tous 🐙😁!
       
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au centre de mon jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      4 dessins : 10166 à 10169.

      Je me suis installé à 22h40 mais un cirro-stratus statique traîne plus d'une heure avant de commencer à se résorber.
      Il fait bon en tee-shirt.

      Je commence par un amas ouvert de la Lyre malgré le nuage qui stagne et peine à se résorber.

      Observation 10166 : NGC6791.
      Cet amas ouvert est vu malgré le nuage à 75x mais il faut composer avec l'épaisseur variable de ce dernier qui l'efface par moments. Sur fond nébuleux très faible à 75x et 109x, il fourmille d'étoiles à travers ce voile nébuleux à 109x.


      Le nuage ayant disparu, je passe à des cibles plus faibles, quelques galaxies d'Hercule vers M13.

      Observation 10167 : NGC6207.
      La galaxie voisine de M13 est facile à 75X, son centre ponctuel est faible à 150X. Elle est allongée et diffuse.


      Observation 10168 : NGC6196 et IC4614.
      NGC6196 se montre très faible à centre proéminent à 150x, après sa détection à 75x et sa confirmation à 109x.
      IC4614 est vue VI2, perceptible à 109x et confirmée à 150x.
      Un petit nuage gêne.


      Je pars à la cuisine pour la pause casse-croûte à minuit.

      Je suis toujours en tee-shirt mais les moustiques deviennent menaçants, je vais mettre le manteau pour me protéger.

      Des petits nuages restes du cirro-stratus gênent par moments mais courts.

      J'entends un chevreuil au nord.

      J'observe une galaxie du Verseau, là aussi un nuage isolé gêne bien que petit, pile au mauvais endroit et stagnant.

      Observation 10169 : NGC7198.
      La galaxie est assez petite à 150x, détectée à 75x et sûre à 150x.
      Elle est VI2 à VI1, à centre ponctuel.
      Je crois que je l'ai vue récemment aussi au Dobson 508.


      J'entends comme un bruit de bétonnière à l'Est, elle tourne donc la nuit chez le gars aux yourtes qui semble toujours être dans des travaux?
      A 1h je remballe.
    • By SPICA
      Ce sont assurément les cibles les plus délicates à traiter à ce jour de ma courte carrière d'astrophotographe. HFG1 et Abell 6, découvertes grâce au grand champ du coeur et de l'âme, pris précédemment au 135mm (voir le post ICI).
      Prises sur trois rares nuits exploitables du mois de novembre (pour pas dire de l'automne). Pas de lune, très peu d'humidité, ciel transparent, pas de nuages, pas de vent ou modéré et extinction des lampadaires du village à minuit, maigre consolation de la guerre de Vladimir. Un seeing moyen, faudrait pas déconner non plus.
       
       
      Full HFG1 ici
       

       

      Pour les intimes, HFG1 c'est celle qui ressemble à une méduse. Elle a été découverte en 1982 par Heckathorn, Fesen et Gull. Abell 6 est la petite bulle rose, autant présente en Ha qu'en OIII.
       
       
      Le signal OIII s'il n'est pas très puissant, reste assez facile à attraper moyennant des poses de 3 minutes à F3.3.
      Une fois n'est pas coutume, c'est le signal Ha qui donne le plus de fil à retordre à la prise de vue comme au traitement. Il aura fallu pousser à 5 minutes de poses unitaires pour apercevoir les tentacules rouges de la méduse.
      Au traitement il faut aussi trouver le bon dosage pour marier le OIII avec le Ha à l'intérieur de la méduse. Pas simple. Ca m'a bien occupé le week-end. 
      Pris a l'Epsilon 130 avec l'ASI2600MM sur G11 guidée
      Filtre Ha MaxFR 80x300s
      Filtre OIII Max FR 114x180s
      et 30x60s par couleur pour les étoiles.
       
      Bon ciel à toutes et tous.
  • Upcoming Events