Cyp

NGC 6543 au T200, la nébuleuse de l'œil de chat

Recommended Posts

Salut à tous !

 

La phase lunaire n'est plus très propice à l'observation du ciel profond. Néanmoins, je suis retombé avec surprise sur trois anciens comptes-rendus d'observation que je n'avais pas remis au propre ! Et quand je dis ancien... je parle de 2007 :)

 

C'est donc parti pour les deux premiers d'entre-eux, à savoir une double observation de NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat. La première observation a eu lieu chez mes parents. La seconde s'est déroulée onze jours plus tard, à l'observatoire Sirene. Les instruments utilisés sont presque identiques car il s'agit du Meade Lx90 dans le premier cas et du Celestron C8 dans le second.

 

Cette observation a été doublée car je me sentais fortement limité par le grossissement de 200× utilisé la première fois. Comme de fait, passer à 400× a apporté de très nombreux détails supplémentaires !

 

Ces deux observations permettent donc de comparer la vue de cet objet à 77×, 200× et 400×.

 

### Première observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:10 TU, 5'
- Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m

 

- Vent nul, 16 °C
- T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S2/200×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    77× (champ de 38'), H = 55°. Petite et brillante NP circulaire de couleur verte vue V1, graduellement brillante vers le centre.
    
    200× (champ de 15'). NP ovale vue V1, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 25". Une zone centrale contrastée uniformément lumineuse et de couleur verdâtre est entourée d'un petit halo.
    
Remarques :
    L'étoile centrale de mV 11,3 n'a pas été vue.
    
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, du centre de la nébuleuse.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-200x

 

### Seconde observation

 

Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
Type : NP
Constellation : Dragon

 

AD : 17h 58' 33"
Déc. : +66° 37' 59"

 

- Date, heure, durée : 21/05/2007, 22:15 TU, 15'
- Lieu, altitude : Observatoire Sirene (84), 1 100 m

 

- Vent 1, 15 °C
- T3, P3, S2/400×

 

- Instrument : C8, 203/2000, F/10

 

Observations :
    400×, H = 55°. Brillante NP vue V1, incolore.
    
    Une étoile centrale vue VI2 est entourée par une petite cavité sombre au cœur d'une nébuleuse ovale aux bords nets vue VI3, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 20". Deux renforcements lumineux en forme d'arc de cercle vus VI3 sont observés en bordure de nébuleuse, au NE et au NO. Le renforcement NE apparaît sur une plus grande section. L'ensemble baigne dans un halo presque circulaire aux limites floues vu VI1.
    
    L'usage d'un filtre [OIII] renforce le contraste des détails internes mais assombrit le halo externe et l'étoile centrale.
    
Remarque :
    Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, de l'étoile centrale.
    
Page web : https://www.cypouz.com/croa/070522/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-400x

 

Les deux dessins ont été mis à la même échelle afin de pouvoir les comparer plus facilement. Évidemment, la vue à 200× était bien plus petite que celle à 400×.

 

large.5e8b6c32950ed_NGC6543-T200.png.ddb3b903f0cf5dd16710b1265f9977be.png

 

large.5e8b6c41ab213_NGC6543-T200.png.6495bc7c31b3320048c0e0b120757595.png

Edited by Cyp
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe ! Ca illustre bien le gain conséquent du grossissement sur ce genre de petites cibles. Faudrait que je relise mes notes mais pas sûr d'en avoir beaucoup plus à 300 mm, sauf pour la centrale plus évidente je pense ainsi que la luminosité globale (VD et non VI).

Ca met aussi l'accent sur le degré d'extinction des centrales car à 200 X tu ne la voyais pas alors qu'une étoile de mag 13 était visible à côté.

Et puis un côté nostalgique local car j'ai habité 25 ans à Lauris (84) en face de La Roque d'Anthéron et monté maintes fois à Lagarde d'Apt en vélo ...par contre je ne savais pas qu'il y avait l'observatoire Sirène là-haut ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis donc, ça c'est du déterrage de vieux CROA ;).

2007, ça commence à dater. Ca ne doit pas être évident de s'en rappeler. Il faut faire confiance à ses notes de l'époque ;).

 

J'aime bien cette nébuleuse de l'Œil de Chat. C'est typiquement le genre de nébuleuse qui passe inaperçue au milieu des étoiles à faible grossissement, mais qui dévoile sa structure à fort grossissement.

Pour la démasquer parmi les étoiles, Il faut bien l'identifier avec une carte de champ, ou bien par blinking, avant de zoomer dessus.

La centrale n'est effectivement pas évidente à voir, car elle est baignée dans le clarté de la nébuleuse, mais elle est perceptible quand on persévère. Tu l'as très bien décrite dans ton CROA.

La forme en citron de la nébuleuse, avec deux petits arcs de chaque coté, est également visible à l'oculaire

Pour info, mes notes d'observation concernant cette nébuleuse, avec un dessin au T305 qui date de 2018,  sont visibles ici :  NGC 6543 l'Œil de Chat

(A la fin de mes notes, il y a également un lien vers un CROA au T254 qui date de ..... 2007 ;))

 

Amicalement,

Yves

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme l'Esquimau encore 'pointable' en ce moment, pour ces NP très lumineuses il y a tout intérêt à grossir beaucoup comme tu le rappelles (ainsi que Etoilesdesecrins et Yves), même quand le seeing n'est pas forcément très bon, car c'est le seul moyen d'accéder à leur structure, et cette Cat's Eye en fait partie.

Bien vu pour le halo, la forme oblongue, la zone moins lumineuse autour de la centrale, et les anses plus soutenues aux extrémités du grand axe. Il ne manque plus que l'iris de l'oeil !

Fred.

Edited by fred-burgeot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires ! :)

 

@etoilesdesecrins effectivement, l'étoile centrale, bien que plus brillante que l'autre étoile, n'a pas été vue à 200×. Alors qu'elle était plutôt facile à 400×. Certainement noyée dans la nébuleuse, encore bien trop lumineuse et compacte à ce grossissement. Bien vu !

 

Quant à l'observatoire, il y a pourtant des panneaux en bord de route. Tu passais certainement beaucoup trop vite, une fois rendu sur le plateau après en avoir chié dans la montée xD

 

@yves65 je ne compte bien évidemment pas sur ma mémoire, dans ce cas précis :) Je ne me fie qu'à mes notes manuscrites. Et, bien heureusement pour moi, elles étaient ici plutôt précises. Je me suis néanmoins posé quelques questions en les remettant au propre ; questions qui auraient certainement trouvées des réponses si je l'avais fait dans la foulée. En tout cas, merci pour ton complément d'information et les liens vers tes observations précédentes. Mais ton site web — ou plutôt celui de ton association — est déjà dans mes marques-pages Firefox ;)

 

@fred-burgeot merci pour la confirmation des détails perçus ! Pour l'iris, il me faudra néanmoins repasser :) J'essaierai de l'attaquer au T600 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frank-astro
      Bonsoir,
      J'ai craqué hier soir et j'ai tenté d'imager un peu car le ciel est vraiment pourri depuis un moment chez moi... Donc entre deux perturbations, une trouée de quelques heures m'ouvre les bras.
      Pas trop le temps de réfléchir, j'ai pointé M74 que je voulais accompagner de Al Ferg Psc à côté (30 poses de 240s) :

      M74-80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_30x240s-20211129 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Puis j'ai tenté M42 avec 30 poses de 30s pour le coeur et 40 poses de 240s pour le reste. Un ciel pas top avec quelques passages nuageux (voir timelapse).

      M42-80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_45x240s-20211129 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Données prise de vue (Gestion Stellarmate) :
      *******************************************************
      Date : 2021-11-30
      Objet : M74 + M42
      Instrument : Lunette 80 ED Esprit Super APO Sky_Watcher
      Camera : ZWO ASI1600 MC / Filtre = IrCut / Temp = -15°c / Gain=  139 / Offset =  21
      Traitement SIRIL et PHOTOSHOP / Gestion Stellarmate
      Phase lunaire : Waning Crescent(0.854)
       
      Données Météo
      *******************************************************
      Fin de session StellarMatte : 2021-11-30 01:44:41
      Lever du soleil : 08:26 AM
      Coucher du soleil : 05:17 PM
      Conditions climatiques : clear sky
      Couverture nuageuse : 9 %
      Taux d'humidite de 93 %
      Pression : 1024 hpa
      Vitesse Vent : 10 km/h
      Orientation : 194 ° (N=0° / Est = 90° / Sud = 180° / Ouest = 270°)
      La temperature en fin de session est de -2 °c
      *******************************************************
       
      Bonne soirée,
      Frank
    • By ANAKLO
      Bien qu'aillant été ma principal occupation durant les soirées cette été, je n'ai pas fais que de la photo. En me basant sur des souvenirs, j'ai dessiné, vite fait sur un carnet, des objets observés. Il n'est donc pas question de ressemblance avec la réalité car ses dessins sont réalisés avec l'émotion qu'il met resté du moment. Jupiter a donc des détails inventés, mais avec une résolution similaire à ce que l'on aurait pu voir. Il en est de même avec les objets du ciel profond, et notamment avec les étoiles qui sont placés avec une mesure précise environ (). Avec mes jeunes yeux, j'ai pu aussi admirer quelques couleurs, mais comme les dessins sont monochromatiques, vous les verrez par votre imagination grâce aux commentaires.
      Voici donc cette petite page de dessins, j'espère qu'elle vous plaira ! ^^
       

       
      Ces observations ont été réalisés avec les télescopes de l'association Copernic (T520, T635, T760).
       
      - Noms de l'objet ###Conditions, info sup, commentaire. Note /10 (personnel)
       
      Au T520 :
      - Jupiter et ses Lunes ###Une nuit 5/5, un seeing chilien (moins de 1"), qui nous a permit de découvrir des détails dans la grande tâche rouge. On voyait un hexagone orange dans la tâche rouge avec un centre orange clair. Je n'exagère pas en disant que le détail était aussi bon qu'une photo de J.L. Dauvergne, mais avec de meilleurs couleurs, car vu en direct. Une expérience innoubliable ! 10/10
      - les Piliers de la Création et l'Aigle ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, l'aigle se détache nettement avec des détails dans la nébuleuse obscure, le groupe d'étoile à gauche est bien défini. Les piliers sont timides, il faut utiliser la vision périphérique pour bien les dicerner. Moi qui est toujours voulu les voirs. Avec ce grossissement c'était super ! 7/10
      Au T635 :
      - la nébuleuse Trifide ###Nuit correct sans plus, pas de filtre, le trèfle est bien discernable, on peut clairement voir les nuages de gaz et en apprécier les détails. Une légère teinte rougeâtre colore les feuilles de ce trèfle. La partie en réflexion est bien difficile à voir, avec un peu de patience, un bleu/cyan très timide se laisse appercevoir en vision périphérique. 7/10
      - la galaxie d'Andromède ###Nuit correct sans plus, pas de filtre, le centre est brillant comme une comète ! Il est baigné dans un nuages lenticullaire très contrasté avec la bande du bas. Le centre est légerement jaune et les bras blancs. Je ne trouve pas la couleur très belle, ce qui est rare avec les objets du ciel. Finalement assez peu de détails, et de toutes manière je n'ai pas assez regardé, je suis assez déçu en comparaison de ce que j'avais vu avec la grande lunette des baronnies provençale, peut-être le ciel n'était pas assez clair ? 4/10
      Au T760 :
      - la galaxie du Cigard ###Ciel moyen, pas de filtre, elle est bien belle celle-ci ! De beaux détails sont au centre, le divisant à la manière du trèfle. Et puis c'est lumineux ! J'en ai été bien étonné d'ailleurs, je l'aurais pensé comme un trait diffût. Grande surprise donc ! 8/10
      - la galaxie de Böde ###Ciel moyen, pas de filtre, la galaxie d'andromède en plus petit et sans couleurs. Elle ne m'as pas donné envie de voir plus longtemps, comme pour le Cigard, j'ai été très étonné, mais de manière négative. Ce n'est pas lumineux, c'est moche, bref, rien pour plaire à un jeune comme moi ! 2/10
      - la galaxie des chiens de chasse ###Ciel moyen, pas de filtre, celle-là n'est pas à voir après un passage sur Jupiter ! Elle est ténu dis donc ! Mais avec un peu de patience... Oh ! Magie ! Des couleurs ! Oui, vraiment. Le bleu de M51, et le jaune de son compagnon. C'est quasiment à la limite des mes yeux, mais en comparant attentivement avec le fond de ciel, on distingue bien la différence de teinte. Les détails sont plus subtiles encore, mais présents ! Elle est bien jolie... Mais sombre. 6/10
      - l'Oeil de Chat ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, un centre vers/bleu et turquoise transperçe le fond noir et ténébreux de l'espace, cette oeil, nous regarde. Elle n'est pas très impressionnante, les détails pas faciles à dicerner par sa taille, nécessitant de bonnes conditions. Mais on pourrait en faire tout un poème ! L'étoile au centre se parre de ses deux virgules plongeant dans un noir profond, quel contraste ! Elle à revoir de manière plus attentive... 6/10
      - NGC 6552 ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, pas loin de l'oeil de chat se trouve cette petite "galaxie repère" me permettant de fixer mes records. C'est donc l'objet à la fois le plus sombre et le plus loin que j'ai pu voir en vision direct avec ses 14.6 de magnitude et 360 millions d'années lumière de distance ! Le tout dans une petite tachouille pas bien visible si il n'y avait pas le centre de la galaxie pour repère ! Voici donc ce que je dois battre ! 9/10
       
      J'espère que ce récit vous aura plut. Je pense que le dessin va être de plus en plus présent dans ma vie d'astronome. Je vais essayer d'en faire plus souvent et avec plus d'exactitude. Car même si ue caméra nous dévoile clairement les objets, c'est une image sans l'émotion de l'observateur.
       
      Bon ciel à tous !
    • By Guillaume BERTRAND
      Hello,
      J'ai enfin scanné les dessins de mes sorties de Septembre et Octobre, je peux donc (avec un peu beaucoup de retard) vous partager mes CROAs.
       
      NGC6751 - 5 Septembre 2021 - T406 f/4.3 -  Saint-Pazanne (44)
      Soirée compliquée ! J'avais prévu beaucoup (trop) de cibles extrêmes et au final beaucoup d'échecs et de déception. Un ciel pas assez noir, moins transparent que ce que j'imaginais et la fatigue cumulée durant la journée n'ont pas fait bon ménage. Bref histoire de ne pas rentrer bredouille je me suis rabattu sur une cible que je n'avais pas prévu : la petite nébuleuse planétaire NGC6751 située dans la constellation de l'aigle. La nébuleuse est perçue assez facilement sans filtre. Elle est petite, je pousse donc le grossissement à 742x. J'ai effectué quelques tests avec filtre OIII et UHC-S mais pas d'amélioration notable à ce grossissement. L'étoile centrale de magnitude ~15 est vue facilement. Une structure annulaire avec un trou assez petit est discernable. Je perçois difficilement quelques irrégularités dans l'anneau.
       

       
      NGC40 - 8 Octobre 2021 - T406 f/4.3 -  Saint-Gervais (85)
      Test d'un nouveau spot en Vendée à Saint-Gervais, au cœur du marais Breton. Qualité du ciel très correct, bonne transparence (T3) et assez peu de pollution lumineuse (P3). J'en ai profité pour observer pas mal de chose sans dessiné. J'ai notamment eu une magnifique vue de la galaxie M33 que j'aurais du dessiner.
      Au final j'ai eu le temps de dessiner que deux nébuleuses planétaires NGC40 et IC289 avant que mon télescope se retrouve complètement trempé à cause d'un taux d'humidité très fort ce soir là. NGC40 est très facile même sans filtre. Bien lumineuse. Etoile centrale vue. Forme annulaire ovalisée perçu facilement. Je note deux renforcements de chaque coté de la nébuleuse. A refaire avec un bon seeing qui était assez moyen lors du dessin.
       

       
      IC289 - 8 Octobre 2021 - T406 f/4.3 -  Saint-Gervais (85)
      Je pointe ensuite une cible un peu plus compliquée : IC289 Nébuleuse vue sans filtre à 218x. Le contraste est bien meilleur avec le filtre UHC-S. Forme annulaire perçue en vision décalée avec une zone plus sombre sur une portion de l'anneau. La nébuleuse m'apparait très légèrement ovalisée. Je n'ai pas réussi à voir la centrale. Peut être pas accessible à un T400 ? Je n'ai pas pris le temps de vérifier la magnitude.
       
      Bonne soirée !
      Guillaume
       
       
  • Upcoming Events