Cyp

M 57 au T200, la nébuleuse de la Lyre

Recommended Posts

Salut à tous !

 

Voici le troisième et dernier CROA ressorti de derrière les fagots — enfin, je suppose ; j'espère ne pas en avoir égaré d'autres. C'est nettement moins exotique car il s'agit d'une observation de M 57 :) Observé le même soir de mai 2007 que l'une des deux précédentes NGC 6543.

 

J'ai eu un peu de mal à remettre l'observation au propre car mes notes n'étaient pas ultra précises, et la nébuleuse pas des plus simples à dessiner, finalement. Une fois terminé, je suis dans l'expectative. Si je le compare à des photos haute résolution ou des dessins fait dans de gros diamètres, mon dessin a l'air retourné à 180° ! Mon coté plus effilé du SO placé au NE, et mon arrondi du NE au SO...

 

Est-ce que je me serai trompé d'orientation en la dessinant l'œil à l'oculaire ? Aurais-je inventé des détails ? Vue la date, je n'ai évidemment aucun souvenir de cette observation...

 

Puis, en faisant bien attention, mon observation semble concorder avec certaines autres que j'ai pu trouver, réalisées dans des diamètres instrumentaux plus semblables au mien. D'ailleurs, pour les photos ou dessins fait dans de plus grands diamètres, l'étoile proche semble presque collée à la nébuleuse, ce qui ne semble pas être le cas de mon observation. Certes, j'ai pu me tromper dans le placement de l'étoile ; et, encore une fois, je n'ai plus le champ observé en tête. Mais cela peut aussi être le signe que les détails vus dans de plus grands diamètres et qui donnent l'impression que mon dessin est inversé m'étaient tout bonnement invisibles au T200, car trop ténus ?...

 

Du coup, je vous livre cette observation sans la moindre certitude. À vous de me dire :)

 

C'est quand même fou que ce soit l'un des objets que j'ai le plus souvent vu passer à l'oculaire qui m'interroge autant ! Comme quoi, on ne connaît jamais vraiment un objet avant de chercher à l'observer en détail.

 

Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/m-57-nebuleuse-lyre-t203

 

Objet : M 57, la nébuleuse de la Lyre
Type : NP
Constellation : Lyre

 

AD : 18h 53' 35"
Déc. : +33° 01' 45"

 

- Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:20 TU, 10'
- Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m

 

- Vent nul, 16 °C
- T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S3/400×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    400×, H = 45°. Brillante NP annulaire ovalisée vue V1, aux dimensions estimées à 1,2' × 0,7', PA 60.
    
    Un anneau ovalisé encercle une zone bien plus sombre. Les extrémités de l'anneau sont également plus sombres, et de forme légèrement différentes. Alors que l'extrémité NE est plutôt bien arrondie, l'extrémité SO paraît légèrement triangulaire. La portion NO de l'anneau apparaît plus lumineuse.
    
Remarque :
    Une étoile toute proche de mV 12,9 est située à 1', PA 88, du centre de la nébuleuse.

 

large.5e8eff16cf3ab_M57-T200.png.e5a764fead4d949e78462c661e3b8925.png

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui, un peu bizarre ...désolé ...

Bien que je n'ai jamais vraiment noté de différence de luminosité dans les 2 bords "longs" de l'anneau, la photo des Splendeurs Ciel Profond été p 84 montre ce que tu as sur ton dessin;

Par contre, pour l'ovalisation, je pensais que jusqu'à 200-250 on ne voyait guère le faible halo partant dans anses vers l'extérieur, et que du coup l'anneau était rigoureusement régulier. Mais sur la photo p 84 on voit bien ce halo qui pourrait faire paraitre l'anneau plus allongé d'un côté, mais il semble être du côté de l'étoile. Après, selon la turbulence ce soir là, etc, ça peut jouer des tours :)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

j'ai toujours trouvé M57 pas évidente à déchiffrer, à tous diamètres. Elle laisse des impressions confuses, plus que d'autres NP.

Il y a bien des dissymétries dans M57, en tout cas.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@etoilesdesecrins pour le coté « long » plus marqué, je suis assez catégorique dans mes notes à ce propos, donc je pense pouvoir dire l'avoir perçu sans trop de doute. L'asymétrie des deux extrémités, c'est moins catégorique. Mais si je l'ai indiqué, c'est que ça ne doit pas avoir été juste pressenti. En tout cas, l'impression que m'a laissée la remise au propre était plutôt positive ; l'observation me paraissait assez fiable. C'est en la comparant avec les autres que je n'étais plus sûr de rien :D

 

Parmi les dessins qui m'arrangent et me rassurent car semblant aller dans mon sens et réalisé par un observateur des plus aguerris, il y a notamment ceux-ci de Bertrand dans son T254 :

 

M-57-IC-1296-T254-BL-1998-08-151.jpg

 

m-57-t254-bl-2001-orig.jpg

 

Il s'agit de mon principal espoir que mon observation ne soit uniquement l'expression d'un système cérébral défaillant :D

 

@fred-burgeot je suis plutôt d'accord. En ce qui me concerne, l'impression la plus confuse et que je ne retrouve nulle part, dans aucun rapport d'observation, est celle que la pénombre centrale est habitée par une petite forme à faible grossissement ; 77× dans mon cas, au T200. Au premier abord et sans connaître sa magnitude, on pourrait penser à l'étoile centrale non-résolue. Hypothèse plutôt hasardeuse lorsqu'on connaît sa luminosité. En y faisant bien attention, il ne s'agit pas de quelques glimpses isolés mais d'une vision plutôt claire. Par contre, à bien y regarder, ce n'est pas ponctuel. Plutôt comme une légère plissure, un trait ou une sorte de forme en V. Mais bel et bien quelque-chose. Sur un tel objet si souvent visité, j'ai toujours eu peur de paraître pour un fou à exprimer cette impression mais, encore une fois, je semble être le seul à faire cette observation sur cet objet pourtant assez lumineux. Je fais donc ici mon coming-out :D C'est grave docteur ?

 

Edited by Cyp
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

 

Comme Fred, elle semble simple, car c'est "juste" un anneau ovale, mais elle est redoutable à disséquer. Tu en as une représentation valable. Si tu veux te rassurer, j'en ai une vite réalisée avec à peu près les caractéristiques que tu mentionnes (c’est juste avec un 600), mais j'en ai d'autre un peu autrement aussi (voir site http://www.astrosurf.com/magnitude78/serge/nebuleuses.html  ). Tout ça pour dire que ta remarque est très pertinente, car elle est vraiment, non dans la généralité ou l'évidence, mais dans le détail qui peut échapper, on au final délicat à analyser (ce qui est TOUJOURS le cas !!!)

 

http://www.astrosurf.com/magnitude78/serge/images/M57_08.jpg

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, hé bien c'est tout l'intérêt d'un tel forum ! On en apprend tous les jours et la prochaine fois sur M57 je ne la verrai plus du même oeil ! D'ailleurs la prochaine sessions sur les objets d'été ce sera pour des dessins, donc des observations plus poussées, vu que j'ai déjà une belle collec de descriptions écrites ...On est pourtant là sur un objet battu et rabattu, observé des dizaines de fois ou presque par chacun de nous, et il a encore des secrets à livrer. L'avantage d'une telle nébuleuse si brillante c'est qu'avec un peu de diamètre, on peut la chouchouter même avec la lune ou quelque brume, mais là hélas les pâles halos disparaissent ...

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah M57, en voilà un objet archi connu, qu'on a tous vu au moins 50 fois ;).

Et pourtant... finalement, on l'observe rarement longuement pour lui même.

 

M57 est typiquement l'objet céleste que l'on pointe pour le montrer aux autres (soirée publique, nuit des étoiles etc...)

Donc on vérifie qu'il est bien dans le champ de l'oculaire et on dit aux gens autour : "Regardez, il y a une petite nébuleuse dans le champ en forme de rond de fumée."

Et c'est partie pour un patati patata sur les nébuleuses planétaires : " La mort des étoiles, le destin du soleil dans 5 milliards d'années, la terre qui sera englobée dans les couches externes du soleil devenu géante rouge,  les naines blanches qui ne sont pas assez lourdes pour s'effondrer en trou noir, mais qui vont rester sous forme de cadavre stellaire très chaud pendant des milliards d'années car elles sont trop petites pour évacuer rapidement leur chaleur interne etc... etc...

Et M57 dans tout ça ? Bah finalement on ne l'a pas observer plus de quelques secondes...;)

 

Après vérification, je n'ai observé que deux fois attentivement M57 au cours de ces 20 dernières années au T254. Voici ce que j'avais noté :

Mai 2007 : "Forme ovale, extension plus ténue sur les cotés, deux petits bras s'avancent vers étoile proche".

Juillet 2014 : "Nébuleuse annulaire en forme de rond de fumée. J'ai bien vu la forme ovale de l'anneau, et différentes variations de son épaisseur par endroit".

Voilà, c'est pas grand chose.... pour un Messier aussi connu.

 

En 2007 j'avais fait un dessin, 13 jours seulement après celui de Cyprien ;), mais je sais que je ne l'ai remis au propre que des années plus tard, car en 2007 je n'avais pas de scanner...

Si ça peux aider, voici ce que ça donne :

19934d5e5c19db8d0a93374aa3510654d3596886

Edited by yves65
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos compléments et vos commentaires, ça me rassure :) Je ne suis donc pas seul à être dans le flou.

 

@yves65 marrant d'avoir observé plusieurs objets communs à seulement quelques jours d'intervalle en 2007 :D

 

Effectivement, ça fait parti des objets que l'on montre à toute soirée publique... et qu'on n'observe en réalité jamais vraiment. C'est certainement en me faisant cette remarque que j'ai fini par m'y attaquer !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surprise un soir, de voir une couleur cramoisi marquee sur le pourtour de l'anneau, au C11.

C'etait apres avoir pris de la lumiere sur la retine en allant brievement chercher quelque chose dans la maison, puis au retour a l'oculaire, la couleur etait bien la.

Pas reussi a reiterer l'experience depuis,

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui @muller c'est logique en effet, la lumière désactive la vision nocturne et l'oeil devient ainsi moins sensible à la lumière mais plus à la couleur ;) Des mentions de ce phénomène semblent revenir assez souvent... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve vos dessins très fidèles avec ce que l'on peut avoir en photo, notamment celle-ci que j'ai faite il y a quelques mois avec la lunette de 150mm, si je peux me premettre de polluer le post avec une photo..

M57 à 2400mm de focale - 350 poses de 1s - Environ 0.3" d'arc par pixel

5d72221351d62_M57LZOS2400mm(2).jpg.d35572a1b8bf4c02b5ab534d352f5b4ebis.jpg.c3b7183f079145527f6c3cd96dbc3ace.jpg

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Matin du 21 août 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Terrain de foot du stade des rencontres Astrolys à la Chapelle aux Lys en Vendée.

      4 dessins : 10162 à 10165.

      Après animation pour le public, il nous reste toute la seconde partie de nuit pour nos propres observations, bien que certains instruments soient remballés juste après le départ du public.

      Le ciel est voilé par moments et endroits depuis le début de la nuit, je pointe dans les zones préservées.

      Ca concerne d'abord des galaxies d'Hercule.

      Observation 10162 : NGC6500 et NGC6501.
      Ce duo est assez facile, avec NGC6500 très faible à VI1 et NGC6501 faible à très faible.
      Les nuages reviennent dessus, je dois patienter 15 à 20 minutes pour finir ce premier dessin de la soirée.


      Il y a encore de l'animation autour chez David le président de notre club les Têtes en l'Air.

      Observation 10163 : NGC6490/5.
      Ce second duo de galaxies est vu assez facilement à 150x.
      NGC6490 est diffuse très faible à VI1, et NGC6495 très faible est elle aussi diffuse.


      La Lune se lève à la fin du second dessin à 1h45.

      Des vaches s'agitent au nord.

      Je passe aux galaxies de Pégase.

      Observation 10164 : NGC7817.
      Cette galaxie est bien effilée à 150x, faible à très faible et rehaussée de quelques nodosités, sympathique.


      David se repose de l'animation dans sa chaise longue à côté et discute avec moi qui n'écoute que d'une oreille, car le dessin astronomique requiert de la concentration.

      Puis il va dormir.

      Observation 10165 : NGC7768.
      J'espérais voir plusieurs galaxies de ce groupe, mais finalement une seule est visible, il faut dire que la Lune éclairée à un tiers gêne. NGC7768 est très faible, son centre se détache plus brillant en vision décalée à 150x.


      A 3h15 je suis fatigué et des voiles reviennent par strates, je remballe sous les meuglements lointains de vaches à l'Est.
    • By xavierc
      Nuit du 18 au 19 août 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord de mon jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      3 dessins : 10159 à 10161.

      Après 2 semaines de relâche suite à ces vacances où j'étais en manque de sommeil, je reprends les observations.
      Je suis installé à 22h38 alors que la nuit n'est pas encore totale mais la Voie Lactée est apparue.

      Un peu de vent pas gênant m'accompagne lors du pointage d'amas ouverts de l'Ecu de Sobieski.

      Observation 10159 : Basel 1.
      L'amas ouvert est vu bien détaché de son environnement à 75x.
      A 150x il est assez faible, pas mal.


      Je note que le ciel est assez mou du genou, est-ce à cause de voiles?
      Déjà un moustique se manifeste, puis il me pique à la main droite à 23h30.

      Observation 10160 : NGC6704.
      Situé à un petit degré au nord-est du précédent, il est vu condensé et partiellement résolu à 75x.
      Il reste peu résolu à 150x sur fond laiteux très faible à VI1.


      Je note encore un halo à l'horizon ouest alors que le crépuscule est officiellement fini et qu'il n'y a pas de pollution lumineuse par là.
      Il finira par disparaître.
      Ca diffuse plus ce soir car le halo connu au nord-est (centre logistique de la Crêche) est assez marqué.

      Je connais un échec sur le faible amas globulaire NGC6749 de l'Aigle pourtant déjà observé avant 2017, mais comme dit auparavant le ciel est mou.

      Je dessine une galaxie d'Hercule.

      Observation 10161 : NGC6527.
      Cette galaxie demeure invisible à 75x, est soupçonnée à 109x puis confirmée à 150x, très faible à VI2, avec son facile centre plus brillant. Elle est floue autour de ce centre en vision indirecte.


      Des nuages arrivent par là.

      Un scooter remonte en sens interdit ma rue.
      Je me suis fait repiquer cette fois au mollet gauche.
      Je remballe à 0h34 car le passage nuageux va un peu durer alors que c'est presque l'heure de ranger.
    • By XavS
      Bonsoir tout le monde,
       
      Le froid est arrivé et je m'en suis rendu compte samedi dernier lorsque j'ai décidé d'aller faire de l'astrophoto dans mon coin de montagne aux alentours des 1000M. La météo n'avait rien prévu d'excellent mais l'appel du ciel étoilé était le plus fort .

      Le début de soirée et la tombée de la nuit sont sous l'humidité. La table de camping était trempée. Heureusement le matériel n'a pas trop pris ; merci les résistantes chauffantes Une heure plus tard tout était givré, la table et la voiture. Sans grattoir il m'a fallu 15mn pour dégivrer le parebrise le lendemain matin La température de cette nuit là n'a pas dépassé les 2 degrés ; brrrr... Le froid est là, un voile d'humidité en altitude aussi et quelques rafales de vent pour faire prendre la sauce .
       
      Mais bon, malgré un jetstream qui était vraiment pourri j'ai quand même pris plaisir à imager le ciel.
       
      On commence tout d'abord avec l'amas globulaire M15 situé dans la constellation de Pégase. Avec des pauses de 180s, la nébuleuse planétaire Pease 1 ne ressort pas ; dommage.
       

       
      Matériel : C9 + Réducteur + EQ6R + 1600MC
      Suivi : TS80 + 120MM
      Lights : 10 x180s
      Darks : 34 x 180s
      Offsets : 31 x 1ms
      Flats :  31 x 130ms
      Traitement : SIRIL + GIMP + CS2
       
      Puis on continue avec la galaxie NGC7814, surnommée le "Petit Sombrero" située dans la constellation de Pégase à 53 AL.
       

       
      Matériel : C9 + Réducteur + EQ6R + 1600MC
      Suivi : TS80 + 120MM
      Lights : 65 x 300s
      Darks : 7 x 300s
      Offsets :  31 x 1ms
      Flats :  31 x 130ms
      Traitement : SIRIL + GIMP + CS2
       
      Vers 4h00 du matin, la belle se couche. Je décide de me tourner vers le Taureau et la nébuleuse du Crabe ou M1.
       

       
      Matériel : C9 + Réducteur + EQ6R + 1600MC
      Suivi : TS80 + 120MM
      Lights : 28 x 300s
      Darks : 7 x 300s
      Offsets : 31 x 1ms
      Flats :  31 x 130ms
      Traitement : SIRIL + GIMP + CS2
       
      Et pour terminer la nuit, un joli croissant de Lune.
       

       
      Matériel : C9 + Réducteur + EQ6R + 1600MC
      Suivi : TS80 + 120MM
      Lights : 60 retenues sur 80 x 1ms
      Traitement : AS3 + ASTROSURFACE
       
      Et pendant ce temps là, mon Canon 450D et son objectif fétiche Samyang 85mm ont photographiés l'amas des Pléiaides - M45.
       

       
      Matériel : Canon 450D + Samyang 85 mm + Star Adventurer
      Lights : 739 x 30s
      Darks : 41 x 30s
      Flats : 0
      Offsets : 61 x 1/4000s
      Traitement : SIRIL + GIMP + CS2
       
      Bonne soirée à toutes et tous et vos commentaires pour faire avancer le schmilblick sont la bienvenue
       
      XavS
       
       
  • Upcoming Events