Cyp

M 57 au T200, la nébuleuse de la Lyre

Recommended Posts

Salut à tous !

 

Voici le troisième et dernier CROA ressorti de derrière les fagots — enfin, je suppose ; j'espère ne pas en avoir égaré d'autres. C'est nettement moins exotique car il s'agit d'une observation de M 57 :) Observé le même soir de mai 2007 que l'une des deux précédentes NGC 6543.

 

J'ai eu un peu de mal à remettre l'observation au propre car mes notes n'étaient pas ultra précises, et la nébuleuse pas des plus simples à dessiner, finalement. Une fois terminé, je suis dans l'expectative. Si je le compare à des photos haute résolution ou des dessins fait dans de gros diamètres, mon dessin a l'air retourné à 180° ! Mon coté plus effilé du SO placé au NE, et mon arrondi du NE au SO...

 

Est-ce que je me serai trompé d'orientation en la dessinant l'œil à l'oculaire ? Aurais-je inventé des détails ? Vue la date, je n'ai évidemment aucun souvenir de cette observation...

 

Puis, en faisant bien attention, mon observation semble concorder avec certaines autres que j'ai pu trouver, réalisées dans des diamètres instrumentaux plus semblables au mien. D'ailleurs, pour les photos ou dessins fait dans de plus grands diamètres, l'étoile proche semble presque collée à la nébuleuse, ce qui ne semble pas être le cas de mon observation. Certes, j'ai pu me tromper dans le placement de l'étoile ; et, encore une fois, je n'ai plus le champ observé en tête. Mais cela peut aussi être le signe que les détails vus dans de plus grands diamètres et qui donnent l'impression que mon dessin est inversé m'étaient tout bonnement invisibles au T200, car trop ténus ?...

 

Du coup, je vous livre cette observation sans la moindre certitude. À vous de me dire :)

 

C'est quand même fou que ce soit l'un des objets que j'ai le plus souvent vu passer à l'oculaire qui m'interroge autant ! Comme quoi, on ne connaît jamais vraiment un objet avant de chercher à l'observer en détail.

 

Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/m-57-nebuleuse-lyre-t203

 

Objet : M 57, la nébuleuse de la Lyre
Type : NP
Constellation : Lyre

 

AD : 18h 53' 35"
Déc. : +33° 01' 45"

 

- Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:20 TU, 10'
- Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m

 

- Vent nul, 16 °C
- T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S3/400×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    400×, H = 45°. Brillante NP annulaire ovalisée vue V1, aux dimensions estimées à 1,2' × 0,7', PA 60.
    
    Un anneau ovalisé encercle une zone bien plus sombre. Les extrémités de l'anneau sont également plus sombres, et de forme légèrement différentes. Alors que l'extrémité NE est plutôt bien arrondie, l'extrémité SO paraît légèrement triangulaire. La portion NO de l'anneau apparaît plus lumineuse.
    
Remarque :
    Une étoile toute proche de mV 12,9 est située à 1', PA 88, du centre de la nébuleuse.

 

large.5e8eff16cf3ab_M57-T200.png.e5a764fead4d949e78462c661e3b8925.png

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Oui, un peu bizarre ...désolé ...

Bien que je n'ai jamais vraiment noté de différence de luminosité dans les 2 bords "longs" de l'anneau, la photo des Splendeurs Ciel Profond été p 84 montre ce que tu as sur ton dessin;

Par contre, pour l'ovalisation, je pensais que jusqu'à 200-250 on ne voyait guère le faible halo partant dans anses vers l'extérieur, et que du coup l'anneau était rigoureusement régulier. Mais sur la photo p 84 on voit bien ce halo qui pourrait faire paraitre l'anneau plus allongé d'un côté, mais il semble être du côté de l'étoile. Après, selon la turbulence ce soir là, etc, ça peut jouer des tours :)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

j'ai toujours trouvé M57 pas évidente à déchiffrer, à tous diamètres. Elle laisse des impressions confuses, plus que d'autres NP.

Il y a bien des dissymétries dans M57, en tout cas.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@etoilesdesecrins pour le coté « long » plus marqué, je suis assez catégorique dans mes notes à ce propos, donc je pense pouvoir dire l'avoir perçu sans trop de doute. L'asymétrie des deux extrémités, c'est moins catégorique. Mais si je l'ai indiqué, c'est que ça ne doit pas avoir été juste pressenti. En tout cas, l'impression que m'a laissée la remise au propre était plutôt positive ; l'observation me paraissait assez fiable. C'est en la comparant avec les autres que je n'étais plus sûr de rien :D

 

Parmi les dessins qui m'arrangent et me rassurent car semblant aller dans mon sens et réalisé par un observateur des plus aguerris, il y a notamment ceux-ci de Bertrand dans son T254 :

 

M-57-IC-1296-T254-BL-1998-08-151.jpg

 

m-57-t254-bl-2001-orig.jpg

 

Il s'agit de mon principal espoir que mon observation ne soit uniquement l'expression d'un système cérébral défaillant :D

 

@fred-burgeot je suis plutôt d'accord. En ce qui me concerne, l'impression la plus confuse et que je ne retrouve nulle part, dans aucun rapport d'observation, est celle que la pénombre centrale est habitée par une petite forme à faible grossissement ; 77× dans mon cas, au T200. Au premier abord et sans connaître sa magnitude, on pourrait penser à l'étoile centrale non-résolue. Hypothèse plutôt hasardeuse lorsqu'on connaît sa luminosité. En y faisant bien attention, il ne s'agit pas de quelques glimpses isolés mais d'une vision plutôt claire. Par contre, à bien y regarder, ce n'est pas ponctuel. Plutôt comme une légère plissure, un trait ou une sorte de forme en V. Mais bel et bien quelque-chose. Sur un tel objet si souvent visité, j'ai toujours eu peur de paraître pour un fou à exprimer cette impression mais, encore une fois, je semble être le seul à faire cette observation sur cet objet pourtant assez lumineux. Je fais donc ici mon coming-out :D C'est grave docteur ?

 

Edited by Cyp
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

 

Comme Fred, elle semble simple, car c'est "juste" un anneau ovale, mais elle est redoutable à disséquer. Tu en as une représentation valable. Si tu veux te rassurer, j'en ai une vite réalisée avec à peu près les caractéristiques que tu mentionnes (c’est juste avec un 600), mais j'en ai d'autre un peu autrement aussi (voir site http://www.astrosurf.com/magnitude78/serge/nebuleuses.html  ). Tout ça pour dire que ta remarque est très pertinente, car elle est vraiment, non dans la généralité ou l'évidence, mais dans le détail qui peut échapper, on au final délicat à analyser (ce qui est TOUJOURS le cas !!!)

 

http://www.astrosurf.com/magnitude78/serge/images/M57_08.jpg

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ok, hé bien c'est tout l'intérêt d'un tel forum ! On en apprend tous les jours et la prochaine fois sur M57 je ne la verrai plus du même oeil ! D'ailleurs la prochaine sessions sur les objets d'été ce sera pour des dessins, donc des observations plus poussées, vu que j'ai déjà une belle collec de descriptions écrites ...On est pourtant là sur un objet battu et rabattu, observé des dizaines de fois ou presque par chacun de nous, et il a encore des secrets à livrer. L'avantage d'une telle nébuleuse si brillante c'est qu'avec un peu de diamètre, on peut la chouchouter même avec la lune ou quelque brume, mais là hélas les pâles halos disparaissent ...

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ah M57, en voilà un objet archi connu, qu'on a tous vu au moins 50 fois ;).

Et pourtant... finalement, on l'observe rarement longuement pour lui même.

 

M57 est typiquement l'objet céleste que l'on pointe pour le montrer aux autres (soirée publique, nuit des étoiles etc...)

Donc on vérifie qu'il est bien dans le champ de l'oculaire et on dit aux gens autour : "Regardez, il y a une petite nébuleuse dans le champ en forme de rond de fumée."

Et c'est partie pour un patati patata sur les nébuleuses planétaires : " La mort des étoiles, le destin du soleil dans 5 milliards d'années, la terre qui sera englobée dans les couches externes du soleil devenu géante rouge,  les naines blanches qui ne sont pas assez lourdes pour s'effondrer en trou noir, mais qui vont rester sous forme de cadavre stellaire très chaud pendant des milliards d'années car elles sont trop petites pour évacuer rapidement leur chaleur interne etc... etc...

Et M57 dans tout ça ? Bah finalement on ne l'a pas observer plus de quelques secondes...;)

 

Après vérification, je n'ai observé que deux fois attentivement M57 au cours de ces 20 dernières années au T254. Voici ce que j'avais noté :

Mai 2007 : "Forme ovale, extension plus ténue sur les cotés, deux petits bras s'avancent vers étoile proche".

Juillet 2014 : "Nébuleuse annulaire en forme de rond de fumée. J'ai bien vu la forme ovale de l'anneau, et différentes variations de son épaisseur par endroit".

Voilà, c'est pas grand chose.... pour un Messier aussi connu.

 

En 2007 j'avais fait un dessin, 13 jours seulement après celui de Cyprien ;), mais je sais que je ne l'ai remis au propre que des années plus tard, car en 2007 je n'avais pas de scanner...

Si ça peux aider, voici ce que ça donne :

19934d5e5c19db8d0a93374aa3510654d3596886

Edited by yves65
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos compléments et vos commentaires, ça me rassure :) Je ne suis donc pas seul à être dans le flou.

 

@yves65 marrant d'avoir observé plusieurs objets communs à seulement quelques jours d'intervalle en 2007 :D

 

Effectivement, ça fait parti des objets que l'on montre à toute soirée publique... et qu'on n'observe en réalité jamais vraiment. C'est certainement en me faisant cette remarque que j'ai fini par m'y attaquer !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surprise un soir, de voir une couleur cramoisi marquee sur le pourtour de l'anneau, au C11.

C'etait apres avoir pris de la lumiere sur la retine en allant brievement chercher quelque chose dans la maison, puis au retour a l'oculaire, la couleur etait bien la.

Pas reussi a reiterer l'experience depuis,

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui @muller c'est logique en effet, la lumière désactive la vision nocturne et l'oeil devient ainsi moins sensible à la lumière mais plus à la couleur ;) Des mentions de ce phénomène semblent revenir assez souvent... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve vos dessins très fidèles avec ce que l'on peut avoir en photo, notamment celle-ci que j'ai faite il y a quelques mois avec la lunette de 150mm, si je peux me premettre de polluer le post avec une photo..

M57 à 2400mm de focale - 350 poses de 1s - Environ 0.3" d'arc par pixel

5d72221351d62_M57LZOS2400mm(2).jpg.d35572a1b8bf4c02b5ab534d352f5b4ebis.jpg.c3b7183f079145527f6c3cd96dbc3ace.jpg

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : PK 61 + 3.1   ( He2-437 )
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 61%2B3.1
       
      Magnitude : 16.6
      Brillance de surface : ?
      Dimensions : 35.0" x 7.0"
       
       
      - Date : 08/08/2020.
       
       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Monture : Takahashi EM10.
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s
       
       
      - Pointage manuel avec : chercheur visuel de type "chasse" +  viseur "point rouge" livré avec le Mak + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      ... et à l'aide du logiciel "Cartes du Ciel" ainsi que le site http://cdsportal.u-strasbg.fr/
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
       
      - Réglages  de la caméra :  Raw 16 ( 14 bits effectifs ) ; Bin 1 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Temps de pose unitaire : 200 s.
       
       
      - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 +  Fitswork si réductions d'étoiles.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Seeing  : bon.
       
      - Transparence du ciel : correcte.
       
      - Pollution lumineuse : assez élevée ( nuit pas noire + présence de la Lune allait ou qui venait de se lever en fin d'acquisition ).
       
      ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
       
      1°) Une brute "Plein champ" ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      la nébuleuse planétaire en question est le petit "trait rougeâtre" au milieu de la prise.
       
       
       
      2°) Après empilement de 22 prises de 200 s ( total : 1 h 13 min 20 s ) avec Darks + Flats  + post traitement :
       
       
      a) Plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       
      - Sans réduction d'étoiles :
       

       
       
      - Avec réduction d'étoiles :
       

       
       
       
      b) Crop  :
       
      - Sans réduction d'étoiles :
       

       
       
       
      - Avec réduction d'étoiles :
       

       
      Encore un objet qui mériterait 10 m de focale.
       
    • By Guillaumedu59
      Date d’observation : Dans la nuit du 7 au 8 Aout 2020
      Heure d’observation : 23h15 – 02h40
      Lieu d’observation : Haubourdin
      Type de ciel : Ciel urbain
      Télescope : Dobson Orion XT10g (Diamètre : 254 mm / Focale : 1200 mm)
      Oculaires / champ / grossissement respectif :
      -  Explore Scientific 30 mm (82° / 40 X)
      -  Pentax XW 20 mm (70° / 60 X)
      -  Televue Delos 12 mm (72° / 100 X)
      -  Pentax XW 7 mm (70° / 171 X)
      -  Pentax XW 3,5 mm (70° / 343 X)
      Filtres :
      -  UHC Astronomik : Oui
      -  OIII Astronomik : Oui
      -  H-Beta Astronomik : Oui
      Conditions : Ciel bien dégagé avec des températures chaudes pour la saison
      Objet(s) observé(s) :
      -  Lune : Oui
      -  Planète(s) : Oui (Saturne)
      -  Ciel profond : Oui (M13, M92, M57 et NGC 6826)
       
      Préface !
       
      Bonjour,
      Ce Vendredi 7 Août 2020, nous avons le droit à une superbe journée ensoleillée, mais très étouffante au niveau des températures (c’est la canicule).
      Le ciel est quasi sans nuages, ce qui laisse penser à une excellente soirée astronomique.
      Effectivement, c’est le cas.
      La météo tient ses promesses.
      Pas un seul nuage à l’horizon ne vient jouer les trouble-fêtes.
      Pas un seul.
      Bien avant la tombée de la nuit, je décide de sortir tout le matériel sur ma terrasse, histoire que tout soit refroidi.
      En attendant le moment venu, je pense aux objets que je voudrais observer : les grands classiques du ciel d’été, ainsi que la planète Saturne.
      Vers 22h15, je commence à voir Véga à l’eoil nu, signe que je peux tout de même initialiser ma raquette Go-To en choisissant cet astre-ci et Arcturus comme étoiles de référence.
      Le début de ma soirée ne commence réellement que dans les environs des 23h00…
       
      Les grands classiques de l’été !
       
      Le ciel s’étant bien assombri, il est grand temps pour moi de me rendre dans la constellation d’Hercule pour y découvrir 2 superbes objets :
       
      M13
      Magnitude = 5,8
      Taille = 20’
      Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm
      Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X
      Description : Un magnifique poudroiement d’étoiles au beau milieu du champ du Televue Delos 12 mm attire mon regard.
      C’est bien lui.
      C’est bien M13, le roi des globulaires, que je suis en train d’observer.
      Dans le champ du Pentax XW 7 mm, bien qu’il ait perdu en luminosité, le Y sombre, quant à lui, est parfaitement visible en vision décalée.
      Il se présente comme 3 chenaux sombres formant la lettre en question.
       
      M92
      Magnitude = 6,5
      Taille = 14’
      Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm
      Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X
      Description : Le frère cadet de M13.
      J’ai nommé M92.
      Il possède un cœur plus petit mais plus lumineux, puis est parfaitement bien résolu en de nombreuses étoiles de faible magnitude.
      C’est toujours un véritable plaisir de l’observer.
       
      M57
      Magnitude = 8,8
      Taille = 86 x 62’
      Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm
      Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X
      Description : Bien haute dans le ciel, M57 resplendit à merveille avec sa forme légèrement ovalisée, ainsi que ses anses plus sombres.
      En assistant bien sur la vision décalée, dans le champ du Televue Delos 12 mm, j’aperçois également la très faible étoile de magnitude 12,26 portant le nom de GSC 2642-0433 qui apparaît par intermittence.
      Dans le champ du Pentax XW 7 mm, elle est bien plus évidente à observer.
       
      NGC 6826
      Magnitude = 8,8
      Taille = 27x24’’
      Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 3,5 mm
      Grossissement(s) respectif(s) = 343 X
      Description : Une autre superbe nébuleuse planétaire après M57.
      Elle est grande, lumineuse et on voit très aisément son étoile centrale.
      En la regardant alternativement de face et en vision décalée, elle apparaît et disparaît, puis semble aussi clignoter autour de la centrale.
       
      La planète Saturne !
       
      Et pour conclure en beauté cette superbe nuit étoilée, je décide de passer de longues minutes à observer la plus belle planète du système solaire.
      J’ai nommé Saturne.
      Ah, grand dieu ! Que je suis hyper, mais hyper heureux de pouvoir l’admirer à nouveau.
      J’en ai presque les larmes aux yeux tellement que le spectacle est magique.
      Dans le champ du Pentax XW 3,5 mm, j’y décèle sans problème sa Division de Cassini, ainsi que des bandes nuageuses sur son disque.
      Pour ce qui est de ses satellites, j’y vois sans problème Titan, mais il me semble également en découvrir d’autres comme Rhéa, par exemple.
       
      Bilan de la soirée !
       
      Même si j’étais très heureux de retrouver quelques-uns des plus beaux objets du ciel d’été, je ne pouvais m’empêcher aux longues minutes à observer la planète Saturne qui me fait toujours rêver.
      Quelle joie pour moi de la vois flotter au beau milieu du champ de l’oculaire.
      Quel plaisir d’avoir revu la Division de Cassini, cette fine bande noire, qui fait quasiment tout le tour de la planète.
      D’ailleurs, c’est elle qui sépare l’anneau A de l’anneau B.
      En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
    • By Vlaams59
      Bonjour à tous,
       
      Nouveau venu sur le forum (cela fait quelques années que je traine mes guêtres sur celui d'a côté :-) )J'ai enfin pris le temps de m’inscrire et j'espère avoir assez de temps pour passer régulièrement contempler les merveilleuses photos qui circulent ici.Pour me présenter je m’appelle Alex et j'image principalement depuis mon jardin située en banlieue lilloise (niveau rouge niveau pl.. beurk).J'essaie de faire avec en parant mon capteur d'un filtre Cls(re beurk).J'ai peu de temps pour imager alors quand je peux j'en profite un max.
      Voici quelques images du mois de Juillet glanées avec le beau temps.
      Pour commencer une image de la très connue Ngc 6960 shootée avec la Skywatcher 80ed+correcteur,heq5,Canon 1200d Astrodon+filtre Cls,Guidage T7c.Traitement Pixinsight
      80x180" à 800 isos:
       
      La full sur astrobin ici :https://astrob.in/full/hpq91n/0/
       
      Et un peu de planétaire au  Skywatcher 200/1000,adc Zwo,Barlow televue x2 et Zwo 224mc+filtre ir-cut.Traitement avec as3 et astrosurface.
      Jupiter du 21/07/20 au ras du mur du jardin:
       
      Et une chtite Mars du 21/07/2020 :
       
       
      Les fulls  et d'autres photos sont à retrouver sur ma page ab si cela vous interesse: https://www.astrobin.com/users/Vlaams59/
       
      Bon ciel!
    • By b2
      Bonjour,
      Un petit peu de ciel profond parmi toutes ces belles planètes! Je me sens un peu seul, mais bon!!!
      Réalisation de la couleur (palette Hubble) sur ma mosaïque de ngc7000.
      Acquisition le 5 aout avec une quasi pleine Lune en fond. Certains ont du se régaler! Je pensais être plus embêté que ça, surtout pour l'oxygène III, mais finalement, je suis content du résultat!
      Ha : 12x1200" pour chaque panneau les 28 et 30 juillet 2020
      SII : 12s600" binx1 le 05 juillet
      OIII : 12x600" binx1 le 05 juillet
      J'ai un peu triché pour les prises couleur. Prises uniques avec le réducteur x0,73 qui m'a offert le même champ que la mosaïque.
      Toujours le même setup : FSQ85/QSI583wsg/EM200/Lodestar/AstroArt, PHD2 guiding/ PixInsight et Photoshop/Nièvre-Bourgogne. L'image est à 50%
      Bon ciel à tous

    • By candrzej
      Salut à tous
       
      Voici ma version des dentelles pour cet été
      J'ai choisit de pointer le tube vers 52 Cyg, cette partie des dentelles rentre parfaitement dans le champ de la 2600.
      J'ai mixé des poses sans et avec filtre Duo band (STC), ce qui apporte un peu en détection en OII et HA mais pas autant que les filtres plus étroits en bande passante type L extreme de chez Optolong...
       
      Les données techniques :
       
      CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller)
      Caméra ZWO ASI2600MC
      75 poses de 120 secondes à -15°c (1x1)
       

       
      @+
      Christian
  • Images