exaxe17

NGC 2392, la nebuleuse de l'Esquimau, son coeur bat!

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Stéphane

 

De la haute résolution en CP, avec un travail de longue haleine qui donne à la clé une image de référence en poses rapides.

Le travail documentaire et l'analyse est très instructive également, très beau travail

 

@+

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Elle a des pulsations de sportives cette NP.. 

merci pour le partage;

 

Amicalement

 

 

Christian 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là Stéphane, c'est plus de l'astro, c'est de la haute voltige :)

Un résultat d'un long travail absolument remarquable, sublime, fabuleusement extraordinaire ;)

Juste un reproche, ton animation est trop rapide :)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est énorme...

Il semble bien que tu aies détecté le mouvement propre de l'enveloppe, c'est fou...

S

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un vrai travail de bénédictin ! -_-

Me suis permis pour ces images "Inuit":o:o:x et au vu de leur intérêt majeur pour visualiser l'expansion d'une nébuleuse planétaire réalisée par un "amateur" de ralentir un peu les Gif ( sans autorisation de l'auteur mais je suis certain qu'il me pardonnera....un bénédictin de surcroît :ph34r::D)

Incroyable de littéralement ressusciter une image pro de 98 pour lui donner tout son intérêt en 2020 ! 

Ne parlons pas de miracle, mais d'une approche rigoureuse qui prouve que la passion est génératrice de lumière...

 

 

 

 

 

Merci Exaxe 17 de nous éclairer aussi brillamment !9_9

 

 

Amitiés

 

 

 

 

 

745234001586508510 ralentie.gif

396479001586508617 ralentie.gif

Edited by hamilton
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

B.R.A.V.O.

énorme boulot et super analyse

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

 

Super

+1 avec @candrzej  

"Le travail documentaire et l'analyse est très instructive également, très beau travail"

 

Alain 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oufff....quoi dire Stéphane, c'est de l'imagerie de très haut niveau :x

Un eskimo qui nous donne de frissons et palpitations....

Bravo !

 

Jacques

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 magnifique images et super post intéressant ! bravo stéphane ! :)

 paul

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique vraiment!
Donc en fait quand on regarde les cercles d'une NP, en fait ce ne sont pas des bulles concentriques (désaxées), mais une grosse patate bulleuse.
J'aurais appris des trucs aujourd'hui:)
merci!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe travail Stéphane !

Tu n'étais pas endormi ces derniers temps.

Et avec les explications en plus, c'est un régal.

Félicitations et c'est peu dire. B|

 

Lucien

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Félicitations Stéphane, quel travail remarquable! :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

M'ouarf, je suis bouche bée, énorme !!!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Stéphane,

 

Ta photo de 2019 était magnifique, celle de 2020 est époustouflante.

 

Tu traites ta luminance (290MM) et ton image RVB (224 MC) séparément et tu les fusionnes dans Photoshop c'est bien ça ?

 

L'étude sur la nébuleuse apporte un plus extraordinaire à la photo.

 

Merci pour ces heures de travail.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment tres bien fait tout ca!!! Bravo!!!

 

Regarde plus proche du centre, en bas à droite, il y a une déformation encore plus évidente entre les deux images.

 

Magnifique tout ça, les NP c'est genial pour ce type d'analyse.

 

Laurent Bernasconi

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Stéphane, 

 

Non seulement c'est sensationnel par le résultat mais c'est grand par la technique et la patience.

Un énÔÔÔÔrme bravo !

 

Il y a 1 heure, hamilton a dit :

Merci Exaxe 17 de nous éclairer aussi brillamment !

Et merci aussi pour le temps passé à aider la bleusaille par mp sans condescendance et avec gentillesse. 

 

:) 

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent travail !!

Proche du centre il y a pas mal de déformations aussi.

 

lionel

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Excellent!  Un sacré boulot! 

Je me pose toutefois un peu la question de la difference de diametre entre HST et ton tube: Cette difference se traduit par l'agrandissement de la tache de diffraction visible au centre : or, cette difference est de meme ordre de grandeur que l'elargissement dont tu parles, et qui est presque général (on le voit aussi sur le bord externe gauche que tu as oublié de flecher). Ca pousse naturellement à se demander si cet agrandissement est du au traitement sur une image élargie naturellement par ta diffraction plus forte. 

Mais je le repete, quel boulot! Chapeau bas! Ca me donne envie d'aller le voir, cet eskimo... Tu nous montre le chemin, et nous donne des idées, comme d'habitude! 

Edited by dfremond
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Énorme, je n'ai jamais vu cette nébuleuse aussi résolue, une pure merveille !

il y a 4 minutes, dfremond a dit :

Je me pose toutefois un peu la question de la difference de diametre entre HST et ton tube: Cette difference se traduit par l'agrandissement de la tache de diffraction visible au centre : or, cette difference est de meme ordre de grandeur que l'elargissement dont tu parles,

Oui je pense comme Daniel, la différence de résolution peut faire penser a une avancé à cause des limites moins précises de ton image !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

hello Stéphane :)

 

Pfiou chapeau, t'es vraiment le maître de la neb planétaire ;)

 

C'est ça qui est bien avec le cp, tu peux toujours améliorer l'image en y passant plus de temps... en poses courtes c'est la même chose ; par contre l'amélioration est de plus en plus difficile à aller chercher :D

 

Tu aurais un comparatif de tes différentes versions de cette neb pour mesurer le chemin accompli ?

 

Sinon concernant l'expansion de la bulle, je cite wiki :

 

"La nébuleuse de l'Esquimau est connue pour la vitesse exceptionnellement élevée de sa coquille interne, environ 90 km/s, et l'existence d'un écoulement bipolaire rapide dont la vitesse radiale approche les 200 km/s. La distance qui nous sépare de NGC 2392 est de environ 1 150 pc (∼3 750 a.l.)[4]."

 

Donc 90km/s sur 22 ans, ça fait environ 416 UA.

A 1150 parsec, ça nous donne donc 416/1150 = 0.362" de déplacement ( en moyenne, donc peut être plus sur des zones localisées )

 

Pour moi ça colle ;), bravo !

 

Romain

 

Edited by Roch
  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jeffbax
      Bonjour les amis,
       
      Je vous propose une petite coopération avec @Superfulgur qui a eu la gentillesse de me passer son TIFF de M57 réalisé au T1000 f/9 avec un Nikon D 810A : 4 x 30s + 200 x 4s.
       

       
       
      J'avais gardé en soute une luminance réalisée au T350 f/4,7 en poses rapides avec l'ASI 290 MMC : 19800 x 330ms. Alignement et tri avec SIRIL, niveaux :
       

       
       
      L'idée a été d'appliquer une déconvolution sur l'image en poses rapides pour faire sortir les détails et de mixer avec celle du T1000 pour les belles couleurs, les subtiles nuances au centre et les étoiles. Le mixage par masque de la luminance du T1000 permet également de réduire le bruit qui remonte avec la déconvolution.
       
      Le résultat :
       

       
       
       
      La full ici (4500 pix) :

       
       
      Un petit GIF entre T1000 seul et mixage :
       

       
      Un grand merci à S pour son partage. Je m'éclate comme un gamin avec ces hybridations poses courtes / poses longues.
       
      JF
    • By Roch
      Bonjour à tous !

      EDIT : Pour la suite du feuilleton, voir plus bas  sinon pour les nouveaux, ça commence ici !

       
      Intrigué vous êtes ? Raison vous avez !

      M'enfin ne vendez pas votre RASA sur ebay trop vite quand même...

       
      L'idée est simple. On va utiliser la digiscopie afin de réduire drastiquement le F/D de notre télescope.
      Pour rappel, la digiscopie consiste à placer une caméra avec son objectif derrière un oculaire ( comme font certains avec un smartphone par exemple )
      C'est une technique assez "intuitive", mais qui est peu souvent utilisée sérieusement parce qu'on multiplie les éléments sur le chemin optique, ce qui engendre nécessairement tout un tas d'aberrations difficilement contrôlables.
       
      Seulement voilà, avec cette technique, si on utilise la bonne combinaison oculaire/objectif, on peut obtenir un rapport F/D final égal à celui de l'objectif placé juste devant le capteur.
      Et de nos jours, on peut facilement trouver de petits objectifs pour caméras de vidéosurveillance, en monture CS ( donc adaptable sur la plupart des caméras astro non refroidies ), avec un F/D très faible et une qualité optique... pas transcendante mais au moins "okay".
       
      J'ai en ma possession un petit objectif de 8mm à F/D=1. Un calcul rapide me montre qu'en plaçant ma caméra flanquée de cet objectif derrière un oculaire de 32mm monté sur le 150/600, j'aurai un F/D final égal à 1.
      Pour plus de détails, j'en avais parlé ici :

      Donc je me suis procuré un bête super-plössl de 32mm ( moins de 20 euros dans les petites annonces ) et j'ai mis au point un petit montage pour fixer tout ça. Voilà une petite photo légendée du montage :



      Mécaniquement, le système a quelques failles.

      D'abord, le porte-à-faux est assez monstrueux... le montage doit arriver à une longueur totale de 40cm, c'est presque aussi long que le télescope lui même ! Fort heureusement le porte oculaire du tube que j'utilise en ce moment n'est pas trop mal. Et la cam au bout est très légère.
      Ensuite, la vis de serrage de l'oculaire est trop longue, je ne peux donc pas la mettre et l'oculaire "balotte" un peu dans le montage.
      Mais bon, hier soir, enfin l'éclaircie que j'attendais... j'ai donc tenté le coup !

      Histoire de ne pas compliquer les choses, j'ai tout d'abord testé le montage sans correcteur de champ. J'ai pointé M51, et là miracle, après une map rapide, la galaxie était bien visible sur les brutes, dés 250ms de pose !
      Une brute de 500ms ( seuils un peu resserrés ) :
       

       
      Puis un empilement de 255 images, soit un peu plus de 2 minutes au total ; dommage, j'ai oublié les darks, et les pixels chauds sont vite un pb en ce moment :



      Donc clairement, sur le principe, ça fonctionne. Après, la qualité optique se dégrade extrêmement vite à mesure que l'on s'éloigne du centre optique. Avec mon regard de néophyte en la matière, je dirais beaucoup de courbure de champ doublée d'un peu de coma, mais je peux me tromper...

      Reste à savoir quelle pièce optique est majoritairement en cause, et comment améliorer ça !
       
      Pour tester l'objectif, rien de plus simple... il suffit de voir ce que ça donne sur le ciel directement. Donc voici un champ étoilé pris avec ce fameux 8mm f1. Empilement d'une quarantaine d'images de 500ms, seuils très reserrés :



      Comme vous pouvez le voir, la qualité optique n'est pas parfaite mais est clairement meilleure que sur l'image précédente. Même si les étoiles brillantes sont bien déformées dans les coins, les étoiles faibles restent ponctuelles, ce qui est bon signe ; cela signifie que les aberrations ne seront visibles que sur les cibles à fort contraste ( en l'occurrence les étoiles brillantes )
      Grâce à cette image, on peut également mesurer la perte de luminosité induite par l'ensemble télescope + oculaire...après comparaison, je trouve une perte d'environ 55%, ce qui est évidemment énorme, mais pas non plus invraisemblable. Il faut déjà tenir compte des 20% induits par l'obstruction du secondaire ( qui fait 65mm de large de mémoire ), puis les quelques pourcents pour chaque miroir et chaque lentille du chemin optique. Enfin, il doit rester encore une partie "mangée" par un alignement imparfait entre l'oculaire et la caméra.
       
      Donc ensuite, j'ai essayé de placer le correcteur de champ en bout de montage. Peut être était-il mal placé, mais je n'ai pas noté de différence significative après sa mise en place.
      Ce qui voudrait dire que le "maillon faible" de mon montage est bien l'oculaire. En même temps, à 20 euros, c'était à prévoir
       
      Ceci étant, il y a quand même quelques réglages sur lesquels j'aimerais essayer de jouer, qui pourraient peut être permettre une amélioration significative de la qualité d'image, tout en conservant les mêmes ustensiles

      Je peux en effet jouer sur la mise au point. Naïvement, j'ai réglé la mise au point de l'objectif sur l'infini, mais il doit être possible de régler cette dernière différemment et d'ajuster la map du télescope en conséquence. Peut être trouverai-je un réglage qui compensera la courbure de champ de manière efficace ?
      Autre point, je peux aussi jouer sur la distance objectif - oculaire. J'ai en effet remarqué une différence significative si j'éloigne un peu ce dernier...je ne me l'explique pas encore totalement, mais il y a peut être quelque chose à optimiser de ce côté là.
      Enfin, il faut que je trouve un moyen de serrer cet oculaire dans son coulant.

       
      Bon, maintenant, vous allez me dire, à quoi ça sert de s'embêter si c'est pour obtenir une image pseudo-dégueulasse telle que je vous ai montré
      Sur le papier, avec mon capteur aux pixels de 3microns derrière un scope à F/D=1, j'obtiens la même chose qu'un hypothétique capteur aux pixels de 12 microns derrière un F/D=4. Avec cette taille de pixel, il n'existe pas à l'heure actuelle de capteur aussi performant que le mien ( bruit de lecture inférieur à 1e- ), et le jour ou il en existera un, il ne sera certainement pas donné. Donc ce montage permet des poses extrèmement courtes... ce qui est d'une part est très satisfaisant ( "voir" M51 à l'écran en poses de 250ms c'est génial ), et d'autre part pourrait intéresser pas mal les fans de visuel assisté, un domaine ou on ne cherche pas forcément la qualité d'image à tout prix. Tout ça en déboursant moins d'une centaine d'euros au total

      Bon par contre pour du "lucky imaging", vu la focale finale du montage, à mon avis ça ne sert pas à grand chose je dois être autour de 4" d'échantillonnage, donc la turbu je n'en ai pas grand chose à carrer. Pour qu'un tel montage soit utile dans ce domaine, il faudrait essayer sur un T1000 au moins... @Diabolo peut être ?
       
      Ceci étant, on est tellement dans une autre ligue au niveau des temps de pose, par rapport à un setup habituel, que j'ai voulu tester le montage avec un filtre H-alpha.
      Habituellement, utiliser un filtre H-alpha sur des F/D courts pose des problèmes à cause des rayons obliques, mais là, aucun souci : il suffit de placer le filtre à l'endroit ou le faisceau est à F4 ( en l'occurence, derrière l'oculaire ), et plus de problème !
      Le filtre utilisé est un Baader 7nm. Clairement pas le meilleur, mais bon, on reste dans le "low cost"
      Voyant le cygne qui montait de plus en plus, j'ai pointé le tube dans cette région... je "voyais" les drapés de la zone de north america en quasi-live, c'était sympa. J'ai opté finalement pour la zone du croissant. Une brute de 4s :


       
      Je voulais rester dessus quelques temps... mais je ne m'étais pas rendu compte que le DD était plein du coup le pc n'a sauvegardé que 100 images de 4s, soit 7mn30 de pose totale. J'ai traité un peu plus soigneusement cette fois-ci, avec des darks et en agrandissant à l'alignement afin de gagner un peu en piqué. Le bruit thermique reste sensible, les nuits ne sont pas les plus fraiches, donc encore pas mal de trame visible. Evidemment, impossible d'utiliser la cam refroidie avec un tel porte-à-faux sur le tube ; de toute manière je ne crois pas qu'elle puisse accepter un objectif en monture CS. 
      Bref, le résultat, agrandi à 140% :


      Si on regarde juste un bord, l'image est assez folklorique
      Par contre, en restant sur le centre, je trouve ça presque "montrable"
       
      Donc au final, beaucoup de potentiel, et pas mal de pistes d'améliorations... de mon côté je m'amuse bien en tout cas, donc je vais continuer mes petits essais et je vous tiendrai au jus
       
      Bons cieux !

      Romain
    • By Penn
      Bonjour,
       
      92% et 86% d’illumination lunaire le 7 et le 8 juillet dernier, mais 2 nuits de ciel découvert (de très légers passages de nuages élevés) alors j’ai quand même sorti l’asi 290mc sur la lunette 80ED sur l’HEQ5  .
      Beaucoup de facteurs limitant pour une cible,  j’ai choisi NGC 7008 malgré sa petite taille (1.4’x1.1’) car dans le Cygne donc loin des fenêtres, arbres et toits voisins.
       
      Environ 2000 poses de 5s sur les deux nuits,
      Traitement (à améliorer)  pipp, siril et photoshop.
       
        
       
       
      Bonne soirée   
    • By exaxe17
      Salut,
      Est il pertinent d'utiliser cette technique avec des instruments de petites ouvertures?
      oui! le fait d'eliminer certain points qui complique la prise de vue en astrophoto rend possible plus facilement l'acces à l'astrophotographie.
      J'ai fait quelques prises de vues avec une petite lunette 66sd achro et une qhyIII290-MM non refroidie
      En utilisant une prise de vue coherente avec mon echantillonnage assez large :
      2h de pose globale:

       

       
      Stephane
    • By Penn
      Bonjour, 
       
      Avec le mauvais temps j'essaie d'améliorer mes traitements  .
       
      Avec siril et photoshop j'ai encore beaucoup à apprendre, mais c'est mieux. 
      Merci beaucoup à Jean-Marc (Chani)  pour ses conseils sur photoshop et à Larbucen pour son tuto sur siril. 
       
      Voici la nouvelle version du M13 que j'avais posté le  19 mai dernier. 
       
      Lunette 80ed sur HEQ5 asi 290mc.
      Poses de 4s (1125 images gardées sur 2249) 
       
      Version traitée par Astrosurface et photoshop 
       

       
       
      Traitement siril et photoshop : 
       

       
       
       
      Merci beaucoup pour vos avis et pistes d'amélioration !
       
       
       
       
  • Images