lionello

Reconstitution d'une image de m57 à partir de scan spectral

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

C’est vraiment excellent et vraiment incroyable...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe expérience avec des résultats incroyables :)

Merci de nous faire connaitre ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Super original et intéressant bravo.

Bonne nuit.

Luc

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Très intéressant !

En quoi pour une nébuleuse planétaire, c'est intéressant de reconstruire l'image ?

C'est pour corréler le spectre par rapport à l'endroit dans la nébuleuse planétaire ?

 

Est-ce qu'un montage du genre avec une lame semi-réfléchissante, qui enverrait un gros pourcentage du flux entrant vers le spectro et l'autre partie en imagerie, est-ce qu'un tel montage existe ?

 

Marc

Edited by Gribol
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

la principe de la spectrohélio appliqué aux nébuleuses : la spectronébulo !

Superbe manipe. Le rapport détaillé est à lire absolument

Glob

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Étonnant !

Quelle manip et bravo pour vos connaissances dans ce sujet ardu.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment très intéressant, du très beau travail.

Au moins je serai moins bête ce soir. ;)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le spectro-imageur du pauvre en quelque sortes ;)   parfaitement exploitable,  excellent travail, précis, minutieux et bigrement intéressant !

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, jensrien a dit :

Le spectro-imageur du pauvre en quelque sortes ;)   parfaitement exploitable,  excellent travail, précis, minutieux et bigrement intéressant !

 

Bonjour, 

 

Le fil est très intéressant : la démarche, les explications, les résultats et les images : c'est épatant, merci beaucoup !

Et bravo !

 

:) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour votre passage ici.

 

Cette technique peut ouvrir des perspectives pour les spectroscopistes amateurs vers d'éventuelles collaborations pro-am. Mais il va être très difficile d'obtenir des images peu bruitées.

On peut espérer trouver des NP peu étudiées et assez lumineuses et fournir des données inédites dessus.

Avant tout il faut qu'on maîtrise bien la méthode, montrer qu'on peut reproduire des résultats existants. Ca semble bien partie pour :)

 

Il y a 14 heures, Gribol a dit :

Très intéressant !

En quoi pour une nébuleuse planétaire, c'est intéressant de reconstruire l'image ?

C'est pour corréler le spectre par rapport à l'endroit dans la nébuleuse planétaire ?

 

Est-ce qu'un montage du genre avec une lame semi-réfléchissante, qui enverrait un gros pourcentage du flux entrant vers le spectro et l'autre partie en imagerie, est-ce qu'un tel montage existe ?

 

Marc

 

Oui c'est ça. Les nébuleuses ne sont pas "homogènes", leur spectre va dépendre de l'endroit où la mesure est effectuée.

Ces images permettent d'avoir des informations spatiales sur la distribution de tel ou tel élément dans la NP, sur les variations de sa température, de sa densité...

Ca permet de caler des modèles théoriques, de mieux comprendre les structures observées...

 

Après pour le montage dont tu parles, oui ce type de système existe chez les pros mais il faudra un énorme télescope devant.

Regarde sur le net en tapant "IFU image" ou "integral field spectroscopy". C'est une technologie de pointe en pleine essor.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

 

Très très belle manip super intéressante scientifiquement parlant

 

Petite question est ce que l'on peut mettre en évidence la rotation avec les décalages spectraux?

 

Vincent

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Papi a dit :

Bonsoir

 

Très très belle manip super intéressante scientifiquement parlant

 

Petite question est ce que l'on peut mettre en évidence la rotation avec les décalages spectraux?

 

Vincent

 

Merci Vincent.

 

Oui tout à fait c'est d'ailleurs ce que les pros font. Avec mon spectro basse résolution je ne peux pas mesurer des vitesses inférieures à ~50km/s. Ce qui n'est pas assez fin.

On peut utiliser d'autres spectro amateurs de plus haute résolution (lirhes III par exemple) mais ce sera au détriment de signal récolté. Si les amateurs pouvaient se payer des télescopes de plusieurs m de diamètre ça aiderait !

 

Mais des décalages spectraux de qq centaines à plusieurs millers de km/s, on en trouve régulièrement sur les candidates NP qu'on passe en spectro. Il s'agit dans ce cas non pas de nouvelles NP mais de nouvelles galaxies actives découvertes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jean-marc hiryczuk
      Salut a tous
      voici une image de l'iris avec la zwo178 color
      avec des poses de 2minutes epsilon130 c'est chaud pas d'IFN
      Jean marc

    • By RIGEL33
      Le casque du Grand Chien
       
      Lors de la sortie officielle du club (la dernière avant le confinement), les conditions météo étaient plutôt sympas au Mémorial de la Ferme de Richemont et nous étions quelques uns à vouloir en profiter. Il ne fallait pas traîner car la Lune se levait à 1 h 10.
       
      Après l’installation, la mise en station et la pause repas, le crépuscule astronomique n’était plus très loin. Mon objectif était cométaire… malheureusement, je m’étais mal placée par rapport au monument et mes deux cibles étaient derrière l’obélisque. J’aurais pu attendre que la Terre tourne, mais cela ne m’aurait pas laissé beaucoup de temps avant que la Lune ne se lève. Je jetais alors mon dévolu sur un objet inédit à mon bestiaire céleste : le Casque de Thor. Le temps de le chercher et de le cadrer selon mon goût, je lançais les poses assez tard.
       
      Située dans la constellation du Grand Chien, la nébuleuse par émission se situe à environ 15.000 années-lumière de nous. Elle a été découverte par William Herschel en 1785. Dans le New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars (NGC), elle porte le numéro 2359.
      On trouve au centre de la nébuleuse du Casque de Thor l'étoile Wolf-Rayet, une étoile extrêmement chaude que l'on croit être dans une phase très brève et proche d'une supernova.
       
      Conclusion de l’acquisition : avec un quart de déchets dû en partie aux traces d’avions et au défaut de suivi, je n’ai obtenu que 57 poses exploitables, ce qui est peu pour cette nébuleuse. Mais après traitement, je m’aperçois qu’on voit bien la bulle soufflée. Je vais patiemment attendre le prochain hiver afin de revenir sur cet objet qui coiffe le Grand Chien ;)
       
      Photo prise le 14 mars 2020 à Saucats (33) – Canon 350D partiellement défiltré au foyer d’une lunette apo 100/900 sur monture Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).
      57 poses de 2 mn, ISO 800, 23 DOF, Iris et Toshop et Fitswork pour la réduction d’étoiles.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
    • By APO_Team
      Bonjour,
       
      Aujourd'hui on vous présente une mosaïque de 3 champs sur LDN234-LDN255 dans la constellation d'Ophiucus. Ces Nébuleuses sombres se situent dans l'immense nébuleuse Sharpless2-27 comme vous pouvez le voir sur cette photo grand champ, le rectangle correspond à notre mosaïque  ...Pour plus de lisibilité on l'a mise en horizontal avec le nord à gauche...
       

       
      Pour la technique:
      Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili
      TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' 
      Alta U16M ( KAF16803) à -20° pour le LRGB et -27° pour le narrow band
      Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon
      Pour chaque champ  :
      Ha =15 x 40 min
      L= 24 x 20 min  
      R, G, B : 6 x 20 min par couche en Bin1

      Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec
      25 Darks
      25 Bias
      9 Flats 
      Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9
      Traitement: Prism, Iris et CS6.
       

       
      Voilà pour aujourd'hui, @+
       
      Thierry
      APO_Team
      Thierry Demange, Richard Galli, Thomas Petit
       
    • By Etacentauri
      Bonsoir,
      J’ai ressorti mon vieux Nikkor AIS 180 mm, le vénérable ancien pour  capturer le cheval bleu.
      20 poses de 300 sec. La mise au point est compliquée avec cet objectif et surtout elle ne reste pas en place. J’ai donc cumulé 2 nuits pour avoir mes 20 photos.
      Le scorpion franchit la tête des sapins vers 1 h du matin et passe 1 h après le méridien. Peu de temps donc pour réaliser les photos.
      Enfin, j’ai du retourner la photo car sinon  le cheval était à l’envers, c’est ennuyeux 
      Bon ciel à tous!
      Marie
       

    • By Christophe H
      Bonsoir,
       
      J'étais resté sur ma faim pour le traitement d'Abell 39,
      donc j'ai remouliné les brutes.
       

      Bonne soirée
       
  • Images