BL Lac

Michel Verdenet (1944-2020)

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

:( Je ne l'avais jamais rencontré personnellement, mais j'admirais son travail et sa grande connaissance du ciel,... encore un grand nom de l'astronomie (amateur) qui s'en va :|

Nicolas

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 17 minutes, Christophe Lehenaff a dit :

En apprenant sa disparition, j'ai fait quelques recherches pour retrouver un portrait "mythique" de lui fait par M. Birot et paru fin 1992 dans le hors série de Ciel & Espace :

 

J'ai eu la chance d'être invité chez lui par Michel Verdenet dans les années 1990, l'impression de rencontrer une légende… La photo que tu publies, en effet "mythique" avait été prise par Michel Birot pour un article que j'écrivais pour Ca M'intéresse, à l'époque… Michel Birot a accompagné ensuite quelques années Ciel et Espace, en effet, il nous a aussi quitté il y a quelques années...

 

 

Edited by Superfulgur
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Triste nouvelle.

Michel Verdenet a été un de mes tous premiers souvenirs astro. Avec mon tout nouveau 115/900, je faisais du dessin astronomique, et je pensais avoir découvert une étoile variable dans l'amas M35. J'avais écrit à l'AFOEV pour en savoir plus et Michel m'avait répondu, un long courrier avec pas mal de documentations sur l'observation des étoiles variables, un courrier que j'ai toujours au fond de mon grenier. Un bon souvenir quand on a 15 ans et qu'on débute en astro...

En plus, c'est précisément cette photo (hors-série Ciel et Espace 1992) qui m'a inspiré pour faire mon tout 1er album de dessins astro. Avec les images cerclées de bleu sur une page blanche.

 

Matthieu

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

ha merde!!!

cette photo de ce "meusieur" les charentaises aux pieds,je l'ai vue dans un ciel et espace des années 90 et là!!

grace a cette photo, moi qui croyais que l'astronomie amateur etaie reservée a une elite  je me suis dis que si un astro amateur pose devant un poele a charbon,chaussons aux pieds,son vieux frigo avec ses photo dessus…...on aurait dis chez moi famille ouvriere ,moi  ayant arreter l'ecole en 5em......grace a lui ,a cette photo

j'avais pas de complexes a avoir…….

je vous jure que c'est authentique!!

 

rien que pour ça Mr verdenet MERCI ……...

condoleances a tous ses proche :( 

 

Edited by BERTRAND76
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une sommité qui s'en va. Je n'ai pas connu M.Verdenet mais il a fait partie de ces personnalités du milieu de l'Astronomie d'amateur qui m'ont influencé dans mes jeunes années, en montrant l'exemple de ce qu'on pouvait produire par une observation visuelle régulière et méthodique.

Très belle photo ci-dessus, qui montre un homme fier de sa contribution.

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans les années 70, c'était LA référence des observateurs amateurs.

Je pense que beaucoup d'amateurs ont appris où était Bourbon-Lancy grâce à lui.

La Revue des Constellations lui doit beaucoup, mais aussi la revue Astronomie de l'époque, en bleu et noir et au format A5.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hervé Burillier, qui l'a très bien connu, et que beaucoup d'amateurs connaissent aussi de par ses ouvrages, sa maison d'édition et le magasin Uranie qu'il avait sur Vannes, très peiné par la disparition de Michel Verdenet m'a envoyé un texte-hommage magnifique qu'il m'autorise à publier ici.

 

Je vous laisse d'abord lire le préambule qu'il m'a envoyé par mail, puis le texte lui même...

 ----------------------------------------

Ce texte est un hommage, d'un amateur,  à celui qui m'a enseigné une idée de l'astronomie quand j'avais 15 ou 16 ans et que l'été je plantais ma tente dans sa ferme. C'était une astronomie libre et contemplative.

 ----------------------------------------

Je vois des alpha sans éclats qui dégringolent le long de la Voie lactée,

Les Jumeaux chutent vers l'ouest, muets ce soir ils chialent,

Ils accompagnent la complainte de Vénus,

L'astre s'effondre dans le pourpre blafard d'un soleil errant,

J'entends les chevaux ailés qui hennissent des larmes dans la nuit silencieuse,

Une étoile filante s'est égarée, elle a perdu son chemin dans l'obscurité,

Le vieux Jupiter sur le perron de la cuisine, il patiente son quignon de pain,

La fenêtre devant ton bureau cherche la lumière,

Je vois la toile de tente d'un étudiant au champ Aubé,

Un âne qui la bouffe en s'amusant, et toi tu ris, tes mains posées sur ton ventre.

Un nid d'hirondelles a trouvé refuge, riveté au 530, il dort, paisible,

Une chèvre perchée tout là-haut voudrait visiter le grenier,

Elle campe en haut des marches de pierre,

Et les orgues, de Santiago à Meudon,

Jusqu'à Cronat chantent la triste mélopée.

Halley en août croise Orion au petit matin de mes vacances scolaires,

Le soleil noir est resté en Zambie,

Gravé dans ton sourire, tu aimes à dire que là-bas, il y a l'équateur,

Et plus austraux, y vivent des Z'ans biens...

La muse est morte et s'est muée dans l'éternel silence,

Au ciel azur d'avril, il manque un astre,

Au-dessus de ta tombe, Ursa Major au zénith septentrional,

Alkaïd, Mizar Aliothn les pleureuses, j'entends leurs lamentations,

 

Il raisonne ton rire, gras comme un terroir,

Au Petit Robinson, Bourgogne merveilleuse,

Quand elle respire le bon vin et la bonne bouffe,

Quand nos accents roulent les r comme les cailloux

De la vigne, quand ils glissent dans l'orage d'été,

En Avallon, de Buxy à Gueugnon,

Que vois-tu Michel à présent dans les étoiles?

Au Tastevin, tes joues rosées saluent le fard d'un soleil immaculé,

Et nous cognions les soirs d'été, les mouches à grands coups de tapettes,

En mangeant du jambon et du fromage blanc.

Premier arrivé à cinq... A table lorsque nous dînions,

Avant que sur leurs rails grincent les abris.

Nénette malicieuse, les cadavres des mouches collés sur le ruban

Tes énormes charentaises au coin du feu,

Le four ancestral, sous le regard de ta grand-mère au mur,

Sur son banc, assise. J'ai pas vingt ans,

Gemma ne scintille plus,

La perle au collier de la couronne s'est éteinte.

Reliquat de la noble astronomie, populaire à Flammarion,

Quand l'œil gelé contre le verre de l'oculaire,

Aux petits matins blancs qui fracassent les arbres,

Transis, nous partions,

A présent tu reposes.

 

Il y a des timbres dans des albums,

Pour des voyages, à voyager à n'en plus finir,

Des poilus pour mémoire dans les tranchées de ta mémoire,

De la science fiction sur des K7 à faire pâlir la science de fiction,

Tes pieds Michel, taillés pour des Everest,

Parce que pour les Everest on se taille les pieds à grands coups de meurtrissures,

Que vois-tu Michel là-haut ? Tes yeux fatigués. Toi qui repose.

 

Malade est mon cœur !

Pardonne-moi mon silence...

 

à ta mémoire,

 

H.B.

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ajoute la photo fournie voici quelques heures par Luc Arnold de l'OHP, actuellement au CFHT.

 

C&E, novembre-décembre 1980.

 

 

VerdenetT530_C&E_nov-dec1980.jpg

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mince, moi aussi je ne le connaissais que de (re)nom, grâce notamment à cet article de C&E.

 

Toutes mes condoléances à ses proches et à sa famille...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais croisé Michel lors de missions à St-Véran dans les années 1990, et fait la rencontre d'un homme simple et droit, sans détours, passionné des variables bien sûr mais aussi de toutes les autres branches de l'astronomie amateur… Une vraie perte, et pas seulement dans notre petite sphère.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans le savoir, nous avons communié sur la Nova du Dauphin le soir du 31 août 2013, tous les deux à 6.6  ... Adieu Michel!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Triste nouvelle . J'ai eu le privilège d'installer une planétarium Goto E5 dans sa salle d'animation astro à Bourbon. Pas besoin de lui apprendre les constellations et les étoiles ! Je me souviens aussi de son  complice des étoiles doubles Albert Schweitzer.

"Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre...."
MERCI Hervé pour ce joli texte, j''ai toujours été convaincu que tu avais d'autres talents en plus de ta pédagogie astro !
Patrick

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Une brillante étoile dans notre ciel s'est malheureusement éteinte. En tant que brillant observateur variabiliste que je n'es pas eu l'honneur de connaître, je suis sûr qu'il aurait aimé étudié sa courbe d'éclat comme il aimait le faire avec passion.

Il a tant fait pour l'astronomie amateur, c'était un GRAND dans notre univers.

Brillant hommage de tous.

Edited by Alexandre Renou

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'étais encore un préadolescent lorsque je suis entré à la SAF et Michel a été l'un de mes deux parrains. Je ne l'ai pas vraiment connu, mais perdre un parrain c'est un peu devenir orphelin. Je viens de prendre un violent coup de vieux, là, d'un seul coup, comme si mon enfance venait juste de disparaître définitivement. J'avais déjà ressenti quelque chose comme ça en 2012, lorsque Neil Armstrong nous avait quittés.
Sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
Stéphane Dumont

 

Edited by saml

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, je me souviens  de ses apparitions dans Ciel et Espace dont celui de Novembre -Décembre 1980 où il pose à côté de ses télescopes.

Triste nouvelle

HP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis abonné à Ciel & Espace depuis le numéro de janvier-février 1980.  Comme j'ai conservé tous les numéros, je vais aussi aller revoir cette photo. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

BL Lac nous écrit que c'est Luc ARNOLD  qui a transmis la photo.  Je me souviens de Luc Arnold lors de nos camps d'astronomie au Rossberg, à 1100 m d'altitude, sur les hauteurs des Vosges à l'ouest de Mulhouse.  C'était à la fin des années 80 et au début des années 90. Nous faisions 10 nuits d'astronomie chaque année au mois d'août, en logeant dans un chalet d'altitude.  J'avais à l'époque un modeste télescope Newton PERL JPM 115/900, et Luc avait son T200 mm "Pierre BOURGE" fait maison, la classe !    Luc a fait, et fait encore, une vraie carrière professionnelle dans l'astronomie, la classe encore !  Quant à moi, modeste amateur, je suis resté chez EDF comme pilote de centrale nucléaire.  Cela fait 40 ans que je regarde Saturne, les cratères de la Lune, Jupiter, les taches solaires, les amas ouverts et globulaires, nébuleuses, galaxies, étoiles doubles, toujours en simple contemplateur-visuel, et cela suffit à mon bonheur !   Toutes ces techniques modernes d'imagerie CCD, traitement d'images, etc, me dépassent ...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

C'est bien ça ! Luc a transmis à la photo avant que je la cherche dans mes archives. Il est parti de l'Alsace pour la Haute-Provence (OHP) et est depuis septembre dernier au CFHT à Hawaï.

 

Bonnes observations !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la postérité, cet extrait de "Observations et Travaux" n° 35, 1993, (c) SAF...

 

Personnellement, ma période d'observations cométaires a commencé avec West en 1976... Mais ça me rappelle beaucoup de choses !

Au fait, quelqu'un sait ce qu'est devenu Jean-Claude Merlin du Creusot, un grand copain de Michel et aussi grand spécialiste de l'observation des comètes ?

 

 

OT35-1.jpg

OT35-2.jpg

OT35-3.jpg

OT35-4.jpg

OT35-5.jpg

OT35-6.jpg

OT35-7.jpg

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bill46 a dit :

Au fait, quelqu'un sait ce qu'est devenu Jean-Claude Merlin du Creusot, un grand copain de Michel et aussi grand spécialiste de l'observation des comètes ?

Messagerie perso si tu veux, on est hors du sujet. Merci (pour les autres...).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/04/2020 à 21:43, Patrick Pelletier a dit :

Je me souviens aussi de son  complice des étoiles doubles Albert Schweitzer.

C'était Emile Schweitzer, qui a été président de l'AFOEV me semble-t-il.

 

J'ai pu lire des articles de Michel Verdenet dans C&E et le bulletin de la SAF. Encore un personnage passionné et inspirant qui disparait. :(

 

Glob

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now