Sign in to follow this  
jackbauer

LiteBIRD : à la recherche de l'Inflation...

Recommended Posts


Voilà une mission dont l'annonce est passée complètement inaperçue par chez nous, elle est pourtant potentiellement extraordinaire. Sans doute est-ce du au fait qu'elle soit japonaise (avec une forte implication des américains mais aussi des français), et puis l'épidémie COVID-19 a tout balayé...Le Japon l'a confirmée comme grand projet prioritaire le 31 janvier dernier.
J' en ai pris connaissance en lisant les propos de François Bouchet dans un article de C&E (n°569) ; Celui ci militait pour un projet européen (CORE) mais qui n'a pas été retenu.


Ce sont donc les japonais qui vont, après COBE, WMAP et PLANCK reprendre le flambeau de la quête des origines de l'univers, avec cette fois un objectif clairement affiché : confirmer l'Inflation en détectant les ondes gravitationnelles primordiales (mode B) dans la carte du fond diffus cosmologique... Et oui celles qu'avait prétendu découvrir la honteuse équipe du programme BICEP2


Nom du satellite : LiteBIRD (Light satellite for the studies of B-mode polarization and Inflation from cosmic background Radiation Detection)
Il devrait être lancé en 2027 par une fusée H3 au point Lagrange L2
Sa masse est de 2.6 tonnes et son survey doit durer 3 ans

 

site de la mission (en anglais) :
http://litebird.jp/eng/

 

Updated Design of the CMB Polarization Experiment Satellite LiteBIRD :
https://link.springer.com/article/10.1007/s10909-019-02329-w#Fig1

 

Un document intéressant de Cécile Renault qui date de 2016 mais qui expose les 3 projets américains, européens et japonais :
https://blogs.futura-sciences.com/renault/tag/litebird/

 

Un communiqué du CNES :
https://in2p3.cnrs.fr/in2p3/fr/evenement/journee-litebird-france


extrait :
LiteBIRD fournira des données inégalées sur les anisotropies polarisées du CMB sur des échelles angulaires intermédiaires et grandes, offrant un accès unique à une science riche et potentiellement révolutionnaire. Pour les années à venir, cela permettra à LiteBIRD d'ouvrir la voie à l'étude de la physique de l'Univers très ancien, d'élargir le champ de la cosmologie observationnelle et de produire un ensemble de données d'une richesse unique. LiteBIRD permettra en outre une large gamme de collecte de données auxiliaires couvrant une gamme de fréquences en polarisation avec une sensibilité à grande échelle plus de 50 fois supérieure à celle de Planck.

LiteBIRD sera composé de 4700 détecteurs TES multichroïques (fournis par la NASA), observant dans 15 bandes de fréquences de 34 GHz à 448 GHz. Sa conception comprend trois télescopes à modulation de polarisation. LiteBIRD aura la capacité de détecter une signature d'ondes gravitationnelles primordiales avec une amplitude relative à celle des perturbations de densité aussi faible que r = 0,001 en tenant compte de la systématique, des résidus de premier plan et du bruit.

Avec l'appui de la phase A du CNES, l'équipe française LiteBIRD est devenue un acteur majeur au niveau des projets européens et mondiaux. En conséquence, le CNES étudie la possibilité de prendre la tête des télescopes moyenne et haute fréquence avec la participation de l'ESA et de partenaires européens.

 


 

Capture.JPG

Capture2.JPG

Edited by jackbauer
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 32 minutes, Theta Coxa a dit :

Pourquoi l'équipe "honteuse" de BICEP2 ?

 

De mémoire ¬¬ parce qu'ils avaient annoncé une des plus grandes découvertes scientifiques de ces dernières décennies sans donner le détail de leurs process : photographier un PDF projeté pendant une conférence avec un I Phone, puis imprimer le tout dans une des piaules (chauffées) de l'observatoire, scotcher la photo de traviole sur leurs propres données, faire la découverte bouleversante et publier le tout...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vachement dur comme jugement, et assez irrespectueux pour le travail et l'énergie qui ont très probablement été fournis par l'équipe. Sans parler des sacrifices personnels qu'il faut faire pour mener une campagne au Pôle Sud.

Dans leur publication finale, ils avaient bien précisé que l'effet pouvait venir des poussières de la Voie Lactée.

Si on devait pendre en place publique tous ceux qui cherchent sans trouver, ou se trompent, on n'aurait plus de cordes depuis un brave moment, et probablement plus de scientifiques non plus..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Theta Coxa a dit :

Sans parler des sacrifices personnels qu'il faut faire pour mener une campagne au Pôle Sud.

 Je crois qu'il y a beaucoup de scientifiques qui aimeraient aller observer au pôle sud une fois dans leur vie... sans pour autant bidonner leurs résultats !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Theta Coxa a dit :

C'est vachement dur comme jugement, et assez irrespectueux pour le travail et l'énergie qui ont très probablement été fournis par l'équipe...

J'chuis pas sûr que t'aies suivi en détail le feuilleton BICEP2/PLANCK en 2014 Theta Coxa...

Sinon tu changerais certainement de perspective sur le manque de respect des uns pour le travail des autres...

Au final, il ne suffit pas d'avoir de gros biceps pour avoir le dernier mot ! ¬¬ 

(où l'on démontre, au passage, qu'une bonne collaboration peut se révéler plus fructueuse qu'une mauvaise compétition ;))

Un peu plus de modestie et de prudence de cette équipe à l'époque, un peu moins de hâte à s'approprier du sensationnel et les lauriers associés, auraient incité sûrement à davantage d'indulgence a posteriori, de ceux-là même dont le patient travail lui était pourtant indispensable pour conclure sur la validité de ses travaux.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, j'ai pas suivi l'histoire à l'époque, seulement des compte-rendus après-coup.
Il n'empêche que je vous trouve vachement durs.

J'irais en revanche me renseigner plus en détails sur cette aventure qui a l'air intéressante du point de vue sociétal :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/04/2020 à 20:35, jackbauer a dit :

... et les 10 pages sur notre fil consacré à l'affaire, à l'époque. Rigolo de relire certaines interventions, comme celle de Chicyg ! xD (Disparu depuis longtemps !!??)

 

C'est vrai qu'on ne l'a pas vu depuis des années... Dernier message 2 octobre 2016.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this