dahle

Question idiote ? : 10×3mn ou 9 copier/coller ?

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Depuis quelques temps je me pose cette question: quelle différence peut-il y avoir entre une exposition de 10x3mn sans dithering et un copier/coller de 9 fois la même image? C'est peut-être une question idiote....:$. Je n'ai pas testé car j'aimerais avoir avant  l'avis des spécialistes. On revrait en théorie  obtenir  le même  resultat :/

 

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Dithering ou pas, le bruit n'est pas à la même place d'une image à l'autre :)

Donc multiplier le nombre d'images améliore le rapport signal/bruit ;)

Bonne journée,

AG

Si le fait de multiplier la même image marchait, on s'emm... beaucoup moins xD

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a que le bruit ou d'autres paramètres  sont à prendre en compte ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, dahle a dit :

Bonjour à tous,

 

Depuis quelques temps je me pose cette question: quelle différence peut-il y avoir entre une exposition de 10x3mn sans dithering et un copier/coller de 9 fois la même image? C'est peut-être une question idiote....:$. Je n'ai pas testé car j'aimerais avoir avant  l'avis des spécialistes. On revrait en théorie  obtenir  le même  resultat :/

 

Alain

 

Une première façon de répondre oui ou non, c'est de se dire que si tout le monde se casse las noix à faire 2750 images pour les compositer, c'est que c'est plus efficace que d'en faire une seule et de la multiplier par 2750.

 

Compositer des images sert à améliorer le rapport signal sur bruit.

Le signal n'est pas aléatoire, le bruit, oui, essentiellement.

En empilant n images sur lesquelles le signal est au même endroit (après prise en compte du ditherig le cas échéant) et le bruit à des endroits différents, tu vas améliorer le rapport s/b

En empilant n fois la même image, tu auras toujours le bruit au même endroit, donc ton image finale sera strictement égale à ton image initiale.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me doutais un peu de la réponse. @Kirth merci pour ta réponse.  Mais puisque tu parles de poses courtes, une autre question: dans les poses longues pour un objet très  ténu le signal est supposons  présent  même  s' il est très très faible. Dans les poses courtes, au même  endroit, il n'y aura aucun signal donc zéro multiplié  par zéro...., on ne verra jamais rien à  cet endroit, quelque soit le nombre de poses courtes? On améliore je pense certainement la qualité, mais pas les petits détails.... mais c'est un autre sujet !

 

Merci @ALAING, je vais lire avec attention:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, dahle a dit :

Dans les poses courtes, au même  endroit, il n'y aura aucun signal donc zéro multiplié  par zéro...., on ne verra jamais rien à  cet endroit, quelque soit le nombre de poses courtes?

En fait si il y a du signal sur un photosite donné, il peut être du niveau des bruits générés par le capteur ou le bruit du signal de pollution lumineuse, il sera donc plus difficile à être enregistré par le capteur, ou bien il peut même ne pas y en avoir du tout de signal à mesurer sur une pose unitaire donnée sur ce laps de temps réduit si le nombre de photons attendus et de l'ordre de l'unité (ne pas oublier que la lumière est quantifiée, les photons arrivent alors un à un mais à des moments aléatoires).

En pratique, avec un ciel pollué, donc avec un signal lumineux uniforme sur le ciel, je constate qu'avec 1h de pose à 500ms de poses unitaires, j'obtiens un fond de ciel quasiment parfait. A l'inverse, avec des poses unitaires de 5min, j'ai une forte remontée de ce signal.

En poses courtes, les faibles signaux seront accessibles sur l'image empilée, mais il faudra faire une pose totale plus longue.

En résumé, les poses courtes sont à réserver à des objets "suffisamment" lumineux.

 

Au sujet du temps de poses à réaliser, le but est effectivement de diminuer les bruits pour faire ressortir le plus possible le signal de l'objet à imager. Le signal remontera au profit du bruit comme racine carré du nombre de poses (ou du temps de pose) et même si on arrivait à éliminer toute sorte de bruit parasites (pas de bruit de signal de pollution lumineuse, car pas de pollution lumineuse, capteur ne générant pas de bruit), il restera quand même toujours le bruit du signal de l'objet lui-même, à  cause de la nature quantifiée de la lumière.

Edited by encelade18

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, ALAING a dit :

 

ah oui, cette présentation...la base c'est celle que j'ai faite l'AIP sur des stages entre 2008 et 2015, j'y retrouve beaucoup de choses même si, depuis, elle a été enrichie.

 

Alors voir dans la bibliographie uniquement des bouquins américains cités, comment dire ça...je l'ai un petit peu en travers de la gorge :/

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Autre ambiance cette fois-ci, avec une lune avec une teinte qui diffère encore des deux jours précédent, la mer des crises en partie plongé dans l’obscure.
      PLus eLLe tarde à se lever avec le décalage, plus elle sera basse à la même heure bien sûr. Peut-être un quatrième jour lunaire en perspective.
       

       
      Bon ciel lunaire
    • By AstronoSeb
      Bonjour à tous.
       
      Dans les logiciels d'aquisition, il est possible de definir sous combien de bit sont enregistré les niveaux de chaque pixel. 
      Apres coup, est-il possible pour une image de retrouver sous combien de bit les données ont été enregistrées ?
       
      Merci bien pour votre aide !
       
      AstronoSeb
    • By Herve_du_61
      Bonjour à tous.
      Je me tourne vers vous afin d'élucider mon problème.
      Depuis mon achat d'un filtre UHC et d'un correcteur de coma Baader MPCC Mark III, je me retrouve avec un disque blanc sur mes photos empilées.
      J'ai mis des exemples en photos prises la même soirée : la première avec le correcteur (sans le filtre, avec DOF), la deuxième sans le correcteur (sans le filtre, avec DOF)
         
      J'en déduis que le souci ne vient pas du filtre UHC puisque sa présence ou pas fait quand même apparaitre le disque blanc.
      C'est donc le correcteur de coma qui me donne ce disque blanc qui semble correspondre à la zone où le correcteur ne corrige pas ??
      J'ai pourtant respecté le backfocus de 55 mm.

       
      Faut-il que je modifie ce backfocus ? Le correcteur a-t-il un défaut ?
      Merci d'avance.
      H.
       
    • By JO_94
      Et pour finir le week end sur une note ensoleillée (pendant que je termine la nébuleuse du requin...) !
      Photo de notre étoile et la tâche AR2804 prise ce samedi après midi.

    • By JO_94
      Salut à tous,
      Cela faisait 1 mois que j'avais pas mis la lunette dehors... c'est chose faite avec ce magnifique week end (et ça continue... je suis claqué !).
      Les résultats de cette M101 sont pas folichons à cause d'une mise au point dans les choux entre les changements de filtre (j'ai ajouté ça à ma routine maintenant ! On apprends de ses erreurs).
      Bonne semaine à tous !
       
      Lien vers la version Astrobin : https://astrob.in/4bul1z/0/


  • Upcoming Events