starmich

traitement - question de débutant

Recommended Posts

Bonjour à tous ! 

 

je fais mes débuts en astrophoto et.... j'ai des milliards de questions malgré des heures de ballade sur le web à la recherche des bon tuyaux. 

hier soir, j'ai shooté la nébuleuse de l'araignée IC 417 : 50x60sec avec mon SW 200/1000 sur HEQ5 et mon Canon 550D défiltré équipé d'un filtre L-enhance Optolong

un guidage rudimentaire (vieille webcam dans le viseur)  m'a permis d'avoir des Raw assez corrects (pour mon niveau de débutant) 

 

Mais, il y a un os : 

après avoir traité en empilé ma séquence sous Siril, j’obtiens des traînées horribles et circulaires sur mon image. j'ai peur d'avoir flingué mon filtre.... la seule chose qui me rassure c'est que ces traînées ne se retrouvent pas sur le raw pris un pas un. 

Voici les différents résultats : 

 

la vue histogramme de Siril juste après l'empilement : 5e981a20c93f9_traines2020-04-16104111.png.caaf784be6206de45afe1cbd7e3a0854.png

 

quand je passe sur DSS : les traînées sont toujours présentes : 5e981a7ba0273_trainesDSS2020-04-16104111.png.16078e7f94dbed2f5fc9051af72392b2.png

 

sur un Raw pris au hasard et pour lequel je pousse la saturation et le contraste, je ne sois pas de traînées : 5e981af4c9067_trainesRAW2020-04-16104111.png.84b1394b75f6aeb4fe0520b5e2f8914f.png

 

Du coup, voici les questions que je me pose : 

- Problème de flats ? 

- J'ai tué mon filtre en utilisant la microfibre de mes lunettes de soleil (je ne le referai pas même s'il s'en est sorti ce coup là ) 

- mon APN à tourné sur lui-même pendant la séance ? 

- Le ciel parisien est comme ça et on n'y peut rien ? 

- J'ai oublié d'enlever mes mouffles avant de lancer Siril ? 

- ou Réponse D : "La réponse D" :)

 

HELP ! 

 

Merci pour vos éclairages  ! 

 

Michel 

 

Edited by starmich

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je reviens sur ce sujet pour apporter une précision, je vois que nombre d'entre vous évoquent le Phare de la Tour Eiffel dans leurs posts, je suis à 3km et il passe dans le champ... est-ce une explication possible ? 

 

 

J'entends aussi parler de Luminance, est-ce valable pour un APN ? il semblerait que l'on puisse obtenir plus de détails avec le L-RGB... 

 

merci !

Edited by starmich

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les traces circulaires, ça doit être les résidus de dark (les pixels chauds, quoi). En Apn (en CCD aussi mais ça a l'air plus flagrant en APN), il faut faire un décalage si possible aléatoire de quelques pixels entre chaque pose.

Normalement sans ce décalage, les trainées sont toutes parallèles entre elles, mais comme il doit y avoir un peu de rotation de champ au cours de tes poses, le recalage de tes images finit par faire tourner cette trame, d'où l'aspect circulaire que tu vois sur ton fond de ciel.

Donc il s'agit bien de la rotation de ton tube (plutôt QUE de ton apn) ,car une rotation d'un coup de ton apn ne donnerait pas un trame aussi ronde et continue. La mise en station ne devait pas être parfaite.

C'est mon dernier mot Michel !

Matt

Edited by Matthieu Conjat
plutôt "QUE" de ton apn
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Matthieu pour la deuxième réponse que tu m'apportes en 48h ! 

effectivement, la MES laisse à désirer (je suis confiné à Paris sans vision ni sur la polaire, ni sur le méridien ^^, je vais utiliser la raquette avec le polar align sur une étoile pour améliorer tout cela !) 

je comprends maintenant la notion de dithering ! c'est pour cela que les traînées n’apparaissent que depuis le moment ou j'ai commencé à faire de l'autoguidage... avant cela le dithering se faisait tout seul :) 

 

J'ai hâte de remettre ça pour voir le résultat ! 

 

Bon ciel et encore merci ! 

 

Michel 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Matt dégaine très vite :)

Je suis d'accord avec ce qu'il en pense ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Nicolobrica
      Salut a toutes et tous (c'est mon premier message dans ce groupe, et sur Astrosurf je suis surtout un lecteur, certains m'ont peut être déjà croisé en face)
       
      Je suis bien embêté car ma pratique actuelle ne rentre dans aucune catégorie
       
      Observateur visuel assidu pendant plus de 20ans, de la paire de jumelles au SV400 en passant par moult instuments, passionné par les galaxies... Avec l'envie d'en voir toujours plus, mais arrive un moment ou le principal frein a cette quête sans fin, c'est le budget! Pour avoir eu la chance d'observer dans un T1000, je sais ce qu'on peut y voir, et je sais aussi que je ne pourrais jamais en avoir un dans mon jardin. Alors quoi?
       
      Alors, je me suis mis a faire du visuel assisté, avec pour cahier des charges de pouvoir observer les galaxies dans les meilleures conditions possibles, et pour ça j'ai choisi un 150/750 et une QHY290MM (convaincu par ce choix après avoir vu ce que @Roch obtenait avec ce type de matériel). Mais je suis resté fidèle a mes habitudes d'observateur visuel, c'est a dire a passer du temps sur les objets (observer une galaxie pendant quelques minutes seulement, même dans un 400, c'est la certitude de passer à côté de beaucoup de choses!)
       
      Donc pour résumer, je fais du visuel avec une camera, mais ce n'est pas du visuel, je fais du Visuel assisté donc, mais je pose trop longtemps, et pire, je récupère mes brutes pour en tirer un peu plus après coup, mais ce n'est pas de l'astrophoto car je ne pose pas assez longtemps et que je me contente de traitements très basiques Et je fais de la pose courte, mais trop longue pour être assez courte!
       
      L’intérêt de ce fil est donc plutôt de montrer qu'avec du matériel de débutant et/ou généralement considéré comme inadapté pour l'imagerie du ciel profond, on peut faire des choses sympathiques en mélangeant les genres, sans complexes. C'est ainsi que je peux observer en livestack une nuit durant des galaxies avec un luxe de détail inaccessible au commun des mortels en visuel, avec des poses plus ou moins courtes, tout en gardant des photos souvenirs de mes observations.
       
      Voici donc quelques images prises lors de ma dernière nuit d'observation (tout a été fait la même nuit), avec un SW150/750PDS, une QHY290MM le tout posé sur une EQM-35, avec des poses de 500ms a 30s (j'utilise globalement les temps de pose suivants: 500ms/2s/5s/10s/15s/30s, mais ici il y a surtout du 5s et du 10s). Habituellement je chasse plutôt les NGC, PGC, IC, mais cette nuit la j'ai surtout visé des Messier que je n'ai pas encore eu l'occasion d'observer en VA (je n'en fait que depuis 6mois).
       

      M65 130x10s gain 200/offset 74
       
       

      NGC3628 200x5s gain 300/offset 201
       
       

      130x10s gain 200/offset 201
       
       

      Un petit montage des 3 images précédentes pour reconstituer le triplet.
       
       

      Hickson 44 249x5s gain 300/ offset 201
       
       

      NGC2903 220x5s gain 300/offset 201 (avec la présence du quasar QSO B0929+218 de mag 20.06 et situé a 10.5Mds d'années sur l'image, sauras tu le trouver?)
       
       

      NGC4490-4485 98x10s gain 200/offset 74
       
       

      M101 120x10s gain 200/offset 74
       
       

      M109 132x10s gain 200/ offset 74
       
       

      M106 125x10s gain 200/offset 74
       
       

      M90 130x10s gain 200/ offset 74
       
       

      Une petite galerie des galaxies du jour
       
       

      M42 3202X500ms Gain 300/ offset 201 (en tout début de nuit, avec un ciel très turbulent et du vent, d’où le choix de poser très court)
       
      Ce fût une nuit productive!
       
      Ce qui m’intéresse avant tout, c'est l'observation en live (j'utilise Sharpcap pour l'acquisition, avec retrait des darks/flats à la volée et je fais des screens au fur et a mesure pour la partie VA), la partie photo souvenir c'est du bonus, ça permet surtout de prolonger les observations les jours suivants (je refais l'empilement avec Siril après coup). Il y a moyen de faire de belles images, il suffit de cumuler beaucoup plus, mais je préfère mettre l'accent sur l'observation.
       
       
      Quand les conditions météo sont meilleures, j'ai tendance a faire des poses de 30s (mais est-ce encore de la pose courte?, comme sur ces images prises lors d'une autre nuit!
       

      M82 29x30s gain 111/offset 34
       
       

      M81 42x30s gain 111/offset 34
       
       
      Pour finir, le setup utilisé:

      J'utilise un correcteur de coma TS Maxfield qui offre une légère réduction de 0.95x, le F/d passant ainsi de 5 à 4.75, ce qui est toujours bon a prendre
       
       
    • By mak178
      Bonsoir,
       
      après quelques galères de traitement avec une impossibilité de sauvegarder. J'ai enfin ça.
      C'est pas tout à fait le résultat escompté. la nébuleuse M42 est cramée, mais j'arrive pas à mieux
      Téléobjectif Sigma 135mm/1.8 + Canon 60Da à 1000Iso
      28 poses de 1min 30s + 22 poses de 60sec + 20 poses de 15s
      20 darks + 20 flats + 20 offsets Siril 0.99 + PS
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Et bien dis-donc il a fallu attendre plus de trois semaines pour une prise d'images rapide qui plus est avant les 18h, de toute façon le ciel est tellement embrumé qu'à l'oeil on ne distingue plus les mers des terres !
      On voit bien le halo, mais Autostakkert.! sait bien se sortir de la situation tous de même.
       

       
      Bon ciel lunaire
    • By JMBeraud
      Bonjour à tous,

      Après la sphère de Stromgren autour de PHL932, je poursuis l’éternelle chasse des nébulosités colorées avec une grande et belle nébuleuse planétaire bien plus connue : Abell 31 aussi appelée SH2-290, PK219+31.1, PN G 219.1+31.2, ou encore ARO135.
       
      J’en ai profité pour continuer de monter en temps de pose, après les premiers essais à 60 secondes je suis monté à 90 secondes, sans souci, augmentant encore un peu le rapport signal sur bruit tout en optimisant le temps de traitement (moins d’images à iso temps de pose total). Qui a dit que l'A7S était limité à 30secondes? 
       
      C’est une NP bien large de diamètre 16.8’ apparent, distante d’environ 2000AL pour une taille réelle d’environ 10 AL. Son étoile centrale est une naine blanche qui a suivi le processus standard des nébuleuses planétaires.
       
      A noter la perspective étourdissante donnée par :
           -  la nébuleuse en avant plan, distante de 2000 années-lumière, et large de 10 AL donc
           -  puis par la galaxie spirale de Seyfert IC523 de magnitude 15 en bord d’image, de z=0.01 soit environ 140 millions d’AL,
           -  puis du quasar J085408.6+085401 de magnitude 17.8 et de Z=1.65 soit une distance (approximative…) de quelques milliards d’AL aperçu à travers la nébuleuse…
       
      Les conditions d’amusement :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, barillet + tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré /refiltré Astrodon, Filtre STC Duo-narrowband
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain – SQM 20.30 environ
      - 3200ISO – DOF
      - 133x90" = 3h20min – le soir du 19 janvier 2021 - avec un seing particulièrement pourri !!
      - Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement SiriL V0.99.6 + PS
       
      Lien SIMBAD
       

       
      Image en négatif:


      Animation des trois couches Rouge, Vert et Bleu (dans l'ordre, rouge la plus grosse):

       
      Et enfin la perspective cosmique en image (copie d'écran):

       
      A bientôt pour la suivante , en espérant qu'elle vous plaise!
      Jean-Marc
    • By Blink
      Bonjour!
      J'ai deux questions sur le logiciel Siril
       
      -Doit on utiliser la version 0.99.4 ou la 0.99.6 ? 
      -J'ai la 0.99.4 sur mon ordinateur : j'ai besoin d'un script supplémentaire qui n'est pas chargé par défaut : j'ai besoin de "Couleur Prétraitement sans Flat"
       
      Donc je vais dans "obtenir des scripts", ce qui m'amène sur la page : Siril : scripts — FreeAstro (free-astro.org)
       
      je repère le script voulu : Couleur_Pre-traitement_SansFlat.ssf: 
       
      clic clic dessus, ca se télécharge sur mon ordi. Et puis là, c'est un fichier .ssf
      C'est quoi ce truc, ça s'ouvre comment ? j'en fais quoi?
       
      Ben voilà je suis bloqué...
       
      Merci Msieurs-dames pour vos conseils! 
       
       
       
       
       
       
  • Upcoming Events