• 0
Aurelien21

Petit Nouveau un peu perdu

Question

Posted (edited)

Bonjour à tous,

 

Je me présente, Aurélien, dijonnais de la trentaine. Passionné d'astro tout gamin, je lisais tout ce qui pouvait me tomber sous le coude. J'ai délaissé cette passion une paire d'années, et suis donc passé à coté de toutes les notions plus complexes qui n'étaient pas à ma portée à l'époque. J'essaie petit à petit de me remettre dedans :-)

 

On m'a offert, plus en objet de déco, une lunette Perl 70/700. J'ai tout de même tenté quelques observations, mais la qualité des oculaires laisse réellement à désirer (J'ai l'impression d'avoir une image à regarder avec des lunettes 3D de l'époque ^^).

 

Je compte donc investir dans quelques oculaires 1.25", d'autant que ce standard semble largement utilisé et donc réutilisable sur d'autres appareils. J'aimerai aussi y coupler mon D7000. J'imagine que je dois bien pouvoir tirer un ou deux trucs sympa de mon bouzin pour débuter. Mais je ne sais pas du tout à quoi pouvoir m'attendre. J'essaie pourtant de trouver des images via mon ami google "through 70mm", mais à chaque fois, des filtres sont utilisés etc sans que je n'en saisisse le fonctionnement, ce qu'il apportent etc.

 

Je commence aussi à lorgner un peu sur les télescopes, mais là je me heurte à mon ignorance tellement le choix est vaste, ainsi que les particularités à observer. (F/D, visu ou astrophoto, SC, Newton etc...) Je sais que le net regorge d'infos la dessus que je suis allé voir, mais tout cela me semble tellement abstrait... Et pourtant, je ne suis pas avare de lecture sur le sujet. Le problème est que je pense que l'on a atteint un niveau où l'on ne trouve plus d'informations sur les bases de la base.

 

Ma demande peut sembler peu commune, mais qui ne tente rien n'a rien, au risque de me faire violemment débouter. Je n'ai pas une question précise, c'est bien plus large, je suis tout simplement en recherche d'un mentor, une âme charitable saurait me prendre sous son aile, afin de m'accompagner dans mon apprentissage. Attention, évidemment je ne lui demande pas de faire le boulot à ma place. Mais quelqu'un qui aurait envie de m'offrir un peu de son temps pour répondre à mes interrogations, qui pourraient d'ailleurs vous sembler totalement bêtes.

 

PS : Je compte aussi m'inscrire dans un club. Après, j'avoue ne pas forcément être à l'aise en public lorsque je ne suis pas dans ma zone de confort... Et en période de confinement, c'est plus compliqué.

 

Merci à vous de m'avoir lu :-)

Edited by Aurelien21

Share this post


Link to post
Share on other sites

32 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
Posted (edited)

Non : le "grossissement" ne dépend que de la focale résultante.

 

La taille du capteur, quand à elle, déterminera le champ photo.

 

Pour illustrer : avec 700 mm de focale, la Lune aura la même "taille" quelque soit le capteur.

 

 

Capteur 19,2 x 13,1 mm :

 

5f06ef1c8a007_f700-capteur192x131_redim.jpg.59f1964744d9fe078de40c0207008777.jpg

 

 

Capteur 36 x 24 mm :

 

5f06ef1d3b66e_f700-capteur36x24_redim.jpg.4210f2178ad81ce48286ed265f404253.jpg

 

Il y aura juste plus de ciel autour de la Lune avec un capteur plus grand. ;)

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

OK. Et du coup, comment faire pour avoir par exemple une Saturne qu'il n'a pas l'air d'être une simple tâche sur un monochrome de Blackman?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a une heure, Aurelien21 a dit :

... comment faire pour avoir par exemple une Saturne qu'il n'a pas l'air d'être une simple tâche

 

Pour cela, il faut une focale élevée.

 

Avec un instrument de 700 mm de focale native, il va falloir lui rajouter au moins une barlow ... ou utiliser la méthode "digiscopie" ( APN / caméra derrière un oculaire ).

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Digiscopie

 

Après, au risque de me répéter, je ne suis pas un spécialiste des planètes : Le seul objet que j'ai photographié hormis ciel profond, c'est la Lune afin d'effectuer un test pour déterminer la focale exacte de mon Mak 127.

 

Attends aussi d'autres réponses. ;)

 

 

Edit : Je me suis un peu amusé avec : https://astronomy.tools/calculators/field_of_view/

 

Donc, avec une focale native de 700 mm et un Nikon D7000 ( format APS-C, 23,6 x 15,6 mm ; 4928 × 3264 pixels ; pixels de 4,78 µm ), voici ce que cela donnerait en plein champ :

 

 

- Jupiter , f = 700 mm :

 

5f06fc8801ceb_Jupiter_sansbarlow.jpg.05c0b23ab82e62a44232a8a6c974db6a.jpg

 

 

- Jupiter avec barlow "x4", f = 2800 mm :

 

5f06fc959a0cf_Jupiter_avecbarlow.jpg.4ac27eaa10c67cf6dda8846d00eb7d40.jpg

 

 

 

- Saturne , f = 700 mm :

 

5f06fcaac8f4e_Saturne_sansbarlow.jpg.75313dafc805ad64eedf2e6a9e0bc39b.jpg

 

 

-  Saturne avec barlow "x4", f = 2800 mm :

 

5f06fcb492fa1_Saturne_avecbarlow.jpg.c3c67733c60e10eef6d539728f295519.jpg

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 2020-04-17 à 12:45, Aurelien21 a dit :

Après expérience, je reverrai ma config, plus spécifique à un domaine où un autre selon mon ressenti.

 

Disons que niveau budget, une eq6 est un juste milieu tant que je ne me suis pas déterminé. Pour avoir quelque chose de plus costaud, niveau tarif ce n'est plus la même histoire. Pareil pour le tube. Et je ne veux pas craquer ma tirelire tant que je me questionne autant qu'actuellement. Donc ce setup je me dis que c'est un juste milieu pour découvrir les différents domaines, sans trop de perte à la revente.

 

Je me trompe peut être sur toute la ligne.

Oui, tu te trompes sur toute la ligne, pour reprendre ton expression :)

 

Je trouve ta démarche inutilement dispendieuse. Pour économiser, tu dois d'abord savoir ce qui t'intéresse pour éviter d'acheter n'importe quoi. Une fois que tu sais ce que tu veux (ou ce que tu ne veux pas) tu t'orientes vers un choix. 

 

Acheter une monture qui ne supporte pas le poids du matos pour faire la photo ne te permettra pas de faire de la photo. En astrophoto, il n'y a rien de plus important que la monture. Tu ne peux donc pas économiser sur la monture. À moins d'avoir une aubaine dans l'usager.

 

Ta première démarche est de savoir ce que tu veux faire. Pour ça, il y a les clubs. 

 

Pour savoir, de manière économique, si la photo t'intéresse, prends simplement un appareil photo reflex, installe-le sur un trépied photo et photographie la lune avec les bons ISO et temps de pose. Prends une quinzaine de poses, empile-les et traite-les avec les logiciels d'astrophoto gratuit. Si t'aimes pas ça, t'aimeras pas l'astrophoto. Et t'auras rien dépensé inutilement.

 

En astrophoto, il y a une chose que tu dois savoir : pour capturer une superbe photo du ciel profond, il te faut laisser un tube de qualité devant le même objet pendant plusieurs minutes, voire même pendant plus qu'une heure. Alors qu'en visuel, tu te promènes d'un objet à l'autre.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 9 heures, MCJC a dit :

En astrophoto, il y a une chose que tu dois savoir : pour capturer une superbe photo du ciel profond, il te faut laisser un tube de qualité devant le même objet pendant plusieurs minutes, voire même pendant plus qu'une heure. Alors qu'en visuel, tu te promènes d'un objet à l'autre.

C'est tellement vrai… J'ai l'intervallomètre qui est en train bosser dehors là (poses à 5min sur M57, je poste si c'est potable :D) ! Après pour les tubes de qualité, là c'est relatif. Je "bosse" ce soir à la 100/900 Evostar, ça donne un résultat de chinoiserie, pas un résultat de japonaiserie genre TOA, mais le budget n'est pas le même, du simple au décuple voire plus O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Aurélien,

dans le monde, il y a les taiseux, les diseux, les beaux les moches, ceux qui aiment, et les autres qui n'aiment pas. Bref je pense que nous sommes tous différents que notre  religion se fait grâce aux lectures et pratiques diverses. Savoir d'entrée ce qui est bon pour soi relève de la gageure.

Les clubs et ses contraintes, tous le monde n'aiment pas forcément!  Les forums sont plus universels. De tous les horizons de la planète, s'échangent des avis subjectifs mais leurs avantages sont qu'ils sont accessibles par un clic. Mais il faut être curieux et savoir séparer le bon grain de l'ivraie!

De là, on peut échafauder son projet encadré qu'il sera par son budget.

Perso, j'ai trouvé le meilleur compromis avec un C8Edge. Ne surtout pas viser la Lune car lorsque l'on débute, ce sont les pratiques et  l'expérience qui priment et qui entretiendront la passion et l'envie de progresser.

Apprendre à naviguer dans le ciel, à maîtriser une mise en station, à peaufiner une EP et puis glisser vers la photo s'acquière avec un instrument polyvalent, léger et moyennement  onéreux.

Les bases acquises, il sera temps d'envisager plus grand.

Avoir une monture avec une EP+-40" ou bien un lourd tube et sa focale à rallonge refroidit quelque peu ses ardeurs. Je suis passé par là.

Alors, j'ai lu, relu et régulièrement suivi les échanges ici ou ailleurs sur le meilleur matériel en adéquation avec ma pomme.

ET là on a autant d'avis que d'étoiles dans le ciel. Mais si l'un d'entre eux matche avec son intime conviction, c'est déjà le début d'une ligne directrice, d'une bonne base  pour un projet solide.

 

Je reviens d'une pause de 10 ans. Avant j'ai eu un 115/900  sur EQ2, puis un SW200/1000 sur EQ5 et enfin un Meade 305 sur fourche. Seules les lunettes sont passées à côté. J'aime pourtant leurs look mais leurs diamètres limités a toujours été un frein si l'on recherche la lumière et la résolution.

Que voulais-je donc en souhaitant ne pas renouveler mes erreurs passées?

-Avoir une vision naturelle dans le prolongement de l'axe optique. Exit le newton

-Un suivi de qualité pour envisager la photo. Monture de qualité indispensable

-Quelque chose de semi transportable au pire. Exit le Dobson (déjà out par le suivi incompatible photo LP)

-Etre  dans le segment des 200mm. Exit  doncles Lulu

Que restait-il ? 

Les Schmidt Cassegrain ou les Ritchey Chrétien.

J'ai opté alors pour un SC dont la solution optique me semblait mieux corrigée.

Après on pourra arguer d'une focale relativement longue  qui entraînera un champ plus réduit et un suivi photo de qualité.

Mais  le compromis va se loger à tous les étages.

 

ET surtout, commencer par la monture ! En choisir une qui tienne la route pour éviter les désillusions futures lors de l'entrée dans le monde de l'astro photo.

Ce fut alors mon crédo et la quête  de la perle rare qui a alors miné ma patience car j'ai dû provisionné de longs longs mois pour l'acquérir.

 

Mais au delà de mon exemple, il faut savoir que son choix sera personnel et non pas dicté par untel et sera une synthèse des avantages et des inconvénients remontés de ci de là  au fil des posts.

Alors la question fondamentale est:

Que veux tu faire ?

 

En espérant avoir apporté ma petite pierre à ton projet en devenir !

 

Guy

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 10 heures, Meade45 a dit :

Ne surtout pas viser la Lune car lorsque l'on débute, ce sont les pratiques et  l'expérience qui priment et qui entretiendront la passion et l'envie de progresser

C'est une métaphore ? "Décrocher" la lune ? Sinon la Lune est idéale pour débuter xD Bon d'accord… je vais me coucher c'est tout voilé !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now