• 0
kira65

Quel trio d'oculaires acheter ? Quel Barlow? Quel correcteur de coma?

Question

Bonjour, après de nombreuses années à mettre de côté, je m'équipe enfin d'un nouveau télescope, monture et accessoires pour me mettre à l'astrophoto. 

Je vais recevoir demain, le début de mon nouveau matériel avec le Skywatcher N 250/1200 PDS Explorer BD.

A ce propos, je souhaite prendre 3 oculaires pour pouvoir exploiter au mieux, le range de ce tube. J'ai vu le bon rapport/qualité prix des Celestron x-cel lx, qu'en pensez-vous? Quels sont les trois oculaires à acheter en priorité?

Vous avez des exemples de barlow pas trop chères mais de bonne qualité à y associer?

Pour finir, j'aimerai savoir quel serait le correcteur de coma le plus adapté pour ce matos? 

Je remercie ceux qui auront pris le temps de me lire et de me répondre au débutant en astro que je suis.

 

Michel D. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

16 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
Posted (edited)

bjr 

 

quelle est la taille de ta pupille ? tu auras la focale max de 28mm a 20mm selon ton oeil

 

apres tu peux prendre 14mm et 7mm 

 

barlow ? l etagement est suffissant , pas besoin 

 

correcteur ? a quasi f/d 5 , les oculaires font le job tout seul 

 

marque ? quel est ton budget ? explore scientific donne de tres bons resultats par exemple.

une fois determiné , je t invite a essayer avant d acheter via un club ou rassemblement ( ca va etre dur cet annee ) 

Edited by laurent bourasseau

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
  • 0

Merci pour ta réponse. 

Pour ce qui est de la taille de ma pupille je dois avouer ne pas savoir... 

Du coup entre 28/20mm, 14mm et 7mm celà serait suffisant ? 

J'avais vu pas mal de photos sans correction de coma pour mon tube et ça se voyait quand-même pas mal j'ai l'impression. 

Le barlow pour le planétaire te semble inutile?

Pour l'instant je regardais les Célestin x-cel lx qui ont bonne presse et trouvables entre 90€ en Europe et 60€ sur Aliexpress. Les Explore scientific dont tu parles sont lesquels ?

J'ai un budget qui peut aller jusqu'à 120€ par oculaire si le rapport qualité prix est excellent.

J'ai l'intention de rendre visite à un club local, mais je sais toujours pas lequel... 

 

D'autres retours à me donner?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

faut prendre en photo sonnoeil avec une regle dans le noir ( au flash) 

c est  brutal mais tu as ta pupille 

 

sinon prend un 24mm  

 

pense a te prendre aussi un filtre oiii 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

En dessous de 7mm c'est pas utile? 

Quelle est la différence entre les celestron xl lx et les Explore Scientific dont tu parlais?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

que veux-tu observer, ciel profond ou planétaire ?

cordialement 

Louis

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut,

 

La barlow sera peut être nécessaire mais une x2, pas plus, pour taquiner Mars qui supporte bien les forts grossissement,  Jupiter aussi si les conditions sont bonnes.

Sur mon Strock 250, en planetaire,  j'utilise régulièrement ma barlow x2 avec un oculaire Antares w70 de 5,7mm. 

Après pour correcteur de coma, je n'en n'ai pas. Je ne saurais qu'en dire.

En revanche, pour le planétaire, super utile cette année et les 3 prochaines pour Jupiter et Saturne : un ADC (le ZWO est pas mal et pas cher).

Enfin, pour CP : un filtre OIII est effectivement très  appréciable. 

 

Cricri

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

Je veux essayer de faire des deux CP et Planétaire à l'occasion.

Quel Barlow vous me conseillez pour pas cher? 

La différence avec un ADC est sensible? 

Merci pour vos réponses les gens! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Mon matos avec mon 250/1250 : deux oculaires  grand champ 25mm et 5,7mm (70deg) , un 11mm plossl et une barlow Televue x2 depuis des annees, je ne me suis jamais senti bloqué.

Pour la barlow, j'ai eu une Celestron x2 mais franchement,  Si peut économiser, la Televue est vraiment top, plus chère certe, mais c'est inusable.

Avec un ADC, c'est le jour et la nuit si je puis dire ;). A un tel point que si tu as un oculaire de courte focale genre 5mm, je ne sais pas si prendrai pas plutôt l'ADC que la barlow...Pendant les 2/3 prochaines années,  Saturne et Jupiter seront encore basses sur l'horizon...

Le choix n'est pas facile ;).

 

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut,

 

Après 10 ans d'absence, j'ai ressorti mon vieux dobson Orion XT10i dont les caractéristiques  sont  proches des tiennes, le "i" a disparu  suite aux inondations de 2016 et à une très forte diminution de mon intérêt pour l'astro pour plein de raisons diverses, le confinement m'a fait reconsidérer un peu cet état de fait et je suis donc de  "retour", je  vais donc  tâcher de te donner quelques pistes car je suis dans une situation où il me manque un oculaire "grand champ" de bonne facture, dont acte :

 

1- J'ai deux Naglers T6, 13mm et 7mm, le premier est mon favori, le second sort de plus en plus, c'est agréable de grossir...

2- J'ai une barlow Powermate 2,5X, cela me permet de grossir à 230X  et 430X lorsque nécessaire, hier soir  sur M13 pourtant  pas très haut dans  le  ciel j'ai pû monter à  430X, oui je sais ça  défile mais la MAP était possible, un régal...

3- J'avais un Panoptic 24mm, je ne  sais quelle mouche  m'a piqué il y a quelques années je  l'ai revendu,  je trouvai que comparé aux Naglers il était moins "piqué", très suggestif en fait...aujourd'hui je n'ai pas d'oculaire "grand champ" et je le regrette, faut donc le remplacer...

4- les deux Naglers, ils sont au coulant 31,75mm, j'ai donc deux filtres de ce coulant (OIII et UHC-S) que je trouve pertinents, trouver un oculaire "grand champ" en coulant 31,75mm, c'est revenir au Panoptic 24mm...car si je passe sur autre chose, il y a fort à parier que le raisonnement en terme de "champ apparent sur le ciel", se solde par l'achat compulsif d'un oculaire en coulant 2", et là....ben va falloir prévoir d'investir dans deux filtres au coulant ad-hoc, mauvaise nouvelle, ça coute un rein...

 

Voilà ma contribution à deux cents, je regarde quand même autre chose que le Panoptic 24mm car gouter aux 82° des Naglers rend dépendant, mais cela représente un surcout que la raison devrait, ou pas, prendre en compte....

 

Bons cieux :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 7 heures, kira65 a dit :

Je veux essayer de faire des deux CP et Planétaire à l'occasion.

pour le ciel profond, il faut un oculaire dont le champ est minimum de 70° comme Cricri le dit.

pour exemple :

Pour les Pleiades (M45), la nébuleuse d'Orion (M42), la galaxie d'Andromède (M31)... il te faut un oculaire de focale 28 mm.

pour la lune, la galaxie du chien de chasse, un oculaire de focale 7 mm.

pour saturne et les détails sur la lune, un oculaire de focale de 2,5 mm.

ton grossissement le plus faible est le diamètre de l'appareil/la pupille de l'oeil, donc la focale de l'oculaire est égale à la focale de l'appareil sur le grossissement.

pour l'oculaire de base, on multiplie le grossissement par 3,75, et on divise de nouveau la focale de l'appareil par grossissement multiplié 3,75 

l'oculaire offrant le grossissement maximum, on referait la même chose en multipliant par 4 le grossissement déjà multiplié par 3,75, mais  en pratique on se contente de la focale de l'appareil divisé par 2 fois son diamètre.

plus tard, tu auras besoin d'un oculaire de 11 ou 12 mm. puis d'autres ...

pour te donner une idée,  tu peux simuler les oculaires  https://www.stelvision.com/simulateur-telescope/simulateur-telescope.php

une lentille de Barlow, une Televue 

 

 En parlant de Barlow, il y a un nouveau joujou que vaut-il?

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/barlow-2-x-carl-zeiss_detail 

 cordialement

Louis  

  

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

acheter c'est bien, il faut penser au budget

Louis 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 11 heures, fatality a dit :

même autre chose

 as-tu regardé du coté des Pentax XW ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

En toute honnêteté, je n'ai jamais regardé dans un oculaire Pentax...

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Une barlow Carl Zeiss ? Je n'ai pas essayé, mais rien que le nom donné envie :x

Bon, prix est aussi à la hauteur de la réputation :D.

Dans une autre vie peut être ;)

 

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xs_man
      Hello les planéteux,
       
      Pour continuer sur ma lancée, j'ai aussi traité l'une des captures de la
      nuit du 6 Août 2020. Au global, cette nuit du 6 était un léger cran au-dessus
      de celle du 5. Les volcans sont toujours là, un peu décallés et Valles Marineris
      est visible en partie.
       
      La encore j'ai laissé AS3! bosser, pas de tri visuel. Encore en mode vacancier.
       
      Dommage ça aurait été bien de continuer sur cette lancée mais la nuit du 7
      était mauvaise et celle du 8 décevante.
       
      En attendant la prochaine...

      Albéric

      SETUP :
      -------------
      Télescope Newton 400 F/D 4.5 maison sur monture LXD 750
      Imageur : ZWO ASI 385 MC couleur.
      Barlow 5x + ADC + Filtre Ir/UV Cut.
       
      Capture :
      ------------
      Environ 47630 brutes, Capture de 4 minutes environ.
      Retenu 80% des images triées par Autostakkert 3.0
      Expo 5.1 ms et Gain= 379.
      Registration sous Autostakkert 3.0, traitement sous Iris.
      Pas de dérotation.
      Finitions sous Photoshop dont détourrage et atténuation de l'arc brillant
      du limbe (lié au traitement).
       
      Image légérement réduite : 90% de la taille d'acquisition.
       

    • By Lensed Star
      Bonjour
      Après avoir écouté différents conseils à droite à gauche dont sur le forum et vu et lu quelques tutos, j'ai refait des capture de Jupiter jeudi soir.
      Bon j'obtiens un meilleur résultat pas encore nickel, loin de là mais tant que je n'aurai pas reçu ma barlow x3 ma x2 de qualité très relative me limite.
      Aussi j'ai obtenu un meilleur résultat d'abord en RVB que LRVB. J'ai donc mixé le fichier L après car il y avait une légère rotation qui m'embêtait.
      Je prends plaisir à faire du planétaire sur mon Newton et surtout je trouve qu'une caméra monochrome même modeste c'est autrement plus sensible qu'un APN.
      Stacking : Autostakkert 3
      Alignement RVB + L : Affinity photo
      Traitement : Astrosurface
      Je prends vos avis et suggestions pour progresser comme d'habitude car le chemin sera long pour obtenir les belles images que certains postent ici (et il y en a de vraiment magnifiques !!!)
       

    • By AstronoSeb
      Bonjour à tous les Astro !
       
      il y a en ce moment beaucoup d'articles où decropic sur les forum a propos des filtres multi-bandes comme les L-EXTREME de chez Optolon pour faire du one shot colour avec des Cmos couleur. 
       
      Je me posais la question de savoir s'il y a possibilité de les utiliser avec un SC comme le C8 edge avec reducreur 0.7 vu la longue focale, ou si cette technique est réservée à des setup plus ouverts. 
       
      Merci pour vos avis ou conseils avisés...
    • By jpl34390
      Bonjour.
      Voici quelques trés modestes photos de Neowise prises hier soir entre 23 heures et 23 heures 30 à Mons la Trivalle avec mon Canon 550D +trépied,F5,ISO1600,entre 5 et 30 secondes,75-300.
      Bon ciel à vous.
      Jean Pierre.




    • By BobSaintClar
      Tout bon amateur de binos astro connaît les Nikon WX 7x50 et 10x50 :
       
      Des jumelles d'exception, dotées d'un champs de vision XXL excellemment corrigé, offrant des vues inouïes de la voie lactée...
      ... pour la modique somme de 5.000 euros, à la louche. On ne va pas chipoter avec les centaines.
       
      Toutes deux sont une démonstration du savoir-faire de Nikon. Elles sont évidemment utilisables, avec trépied (deux kilos 5, de mémoire. Ca commence à peser, à bout de bras), en nocturne comme en diurne. Mais in fine, qui parmi nous peut se targuer d'en avoir une paire (si je peux me permettre) ? Voire deux ?
      Ces jumelles, c'est un peu comme les sacs Louis Vuitton, les parfums Chanel ou les montres Rolex : les acquérir, c'est déjà un accomplissement. S'en servir, à la limite, c'est presque... secondaire.
       
      Seulement voilà : même si c'est "pour la frime", leurs caractéristiques sont absolument uniques et sur le ciel, elles déchirent ! Je peux en témoigner, j'ai eu la chance d'essayer les deux modèles, lors d'une très belle nuit de l'automne dernier. Alors, on se prend à rêver : pourrait-on les louer ? Pas que je sache. Pourrait-on les voler ? Sans doute, mais je ne m'y risquerais pas. Pourrait-on les bricoler, comme ça, hop, sur un coin de table, avec deux-trois lentilles qui traînent ?
       
      Bah oui, en fait. Faut juste être un peu con (BobSaintClar, à votre service), et oser (ça va de paire, comme les jumelles). Vous savez, mettre en pratique le genre d'idée qui nous traverse parfois le crâne et qu'on chasse d'un "si ça marchait, ça se saurait" mi-fainéant, mi-condescendant...
       
      Posons le problème, par exemple avec les WX 10x50 : nous avons donc des jumelles de diamètre objectif 50mm, grossissement 10x, champs apparent de 76,4° presque parfaitement corrigé, relief d’œil confortable (15,3mm). On peut les refaire, pour trois francs six sous ?
       
      Voyons voir : il nous faudrait une petite lunette de même diamètre, mettons à F/D 4, sans courbure de champs notable et bien corrigée contre le chromatisme. On lui mettrait un bon oculaire 18-20mm de champs apparent 76° (ou plus, soyons fou), avec un dégagement de 15mm (ou plus, bis repetita placent) et voilà, nous aurions notre demi-jumelle...
       
      La lunette avec les caractéristiques demandées, on oublie : s'il y en a, elles sont hors de prix (une Borg ou Taka 50 avec correcteur/réducteur de champs, vous m'en mettrez deux, c'est pour m'offrir). En revanche, plusieurs objectifs photo répondent "présent" ! Pour n'en citer qu'un, optiquement bon, monté en M42 (donc facile à équiper d'un po) et ne coûtant quasiment rien : le Pentax Takumar 200mm F4 en monture vissante. J'en ai acheté un sur Yahoo ! Auction Japan pour - roulement de tambour - 2400 yens, soit 19 euros. Je pourrais survivre à l'achat d'un second.
      Comment lui adjoindre un porte-oculaire ? Ben avec un accessoire de ce genre, trouvé sur Amazon.com pour 20 euros (bordel, c'est encore plus cher que le cailloux...). Ca se visse directement au cul du Pentax.
      Et l'oculaire ? Il y a plein de prétendants, au coulant 31,75. Il m'a bien fallu faire un choix, casser la tirelire en achetant un exemplaire à la fois "bon" et "pas trop cher". Après quelques heures de web-lecture, je me suis décidé pour le Baader Morpheus de 17,5mm. Il était accessible à ma bourse, propose 20mm de dégagement oculaire et 76° d'un champs apparent plutôt bien corrigé, si j'en crois ses critiques.
       
      Bref : sur le papier, ça marche. Mais en pratique ? Déjà, ça ressemble à quoi ?
      A ça :

      (Quand je vous disais "sur un coin de table"...)
       
      Mécaniquement, rien à redire : pas de collage, d'alignement douteux, de risque de déboîtement intempestif. L'oculaire est maintenu par un serrage vis/clamp ring, le po est vissé sur le pas M42 de l'objectif. Le tirage optique est idéal, on fait la mise au point à l'infini avec une marge confortable.
       
      Et optiquement ??
      Et bien... ça fonctionne. Ca fonctionne même étonnement bien, au point qu'on ne peut que s'interroger : pourquoi ne voit-on pas ce genre de montage plus souvent ?
      Je n'ai pas choisi cette combinaison (télé de 200 à F4, oculaire Morpheus 17,5) par hasard : le but, dès le départ, était d'émuler les Nikon WX10x50 ! En théorie, mon "bricolage" a des spécifications très proches :
       
      Diamètre des objectifs : 50mm - contre 50mm
      Grossissement de 11,4x - contre 10x
      Pupille de sortie de 4,4mm - contre 5 mm
      Champs apparent de 76° - contre 76,4°
      Dégagement oculaire de 20mm - contre 15,3mm
      Vision inversée - contre redressée (sur des jumelles astro, on s'en bat les rétines)
       
      En pratique, tout se joue sur la qualité de l'image proposée. Je n'ai pas pu tester ma lunette "demi-jumelle" sur le ciel (météo pourrie), juste viser de nuit les lumière lointaines - lampadaires, pour l'essentiel - que je peux voir sans quitter mon jardin. J'en saurai évidemment plus quand les nuages daigneront FOUTRE LE CAMPS (crispations faciales frénétiques), mais pour l'heure :
       
      Transparence : difficile d'en juger en visant des lampadaires, mais c'est au moins correct, puisque je n'ai rien remarqué. Je comparerai avec mes Nikon EII 8x30.
      Détails, piqué de l'image : là encore, ça me semble nickel au centre, très peu dégradé sur les bords (je détaille ci-après)
      Couleurs : s'il y a une dominante, je ne l'ai pas notée. A refaire de jour, évidemment.
      Dégradation centre/bords : ça se joue essentiellement sur ce critère, avec un tel champs apparent ! Franchement, c'est une bonne surprise : il y a une dégradation modeste, plutôt moins marquée que dans mes 8x30 ! Elle tient essentiellement à une légère courbure de champs, qui défocalise l'image. L’œil compense sans soucis, mais si vous tenez vraiment à ne regarder que sur les bords, il est plus confortable de jouer sur la mise au point. Dès lors, les "petits cercles flous" redeviennent des points et ce, jusqu'à disparaître : pas de coma, pas d'astigmatisme : c'est juste bluffant.
      Chromatisme : nul au centre, faible sur les bords. Il est sensible au placement de l’œil : si vous êtes bien dans l'axe, il est négligeable.
      Vignetage : aucun. La pupille de sortie est belle, bien ronde, sans lumières parasites (pas de prismes). Les lumières ponctuelles, défocalisées, forment de beaux ronds qui demeurent tels quels jusqu'au bord extrême du champs.
       
      Conclusion provisoire : les résultats préliminaires sont très encourageants. Suffisamment pour que je poursuive l'expérience jusqu'au bout. Je vais donc doubler la mise, monter une seconde lunette Baader/pentax et l'accoupler - je ne sais pas trop comment, je vais y réfléchir - à la première pour former une véritable paire de jumelles. Elles seront adaptées à mes yeux (écart oculaire fixe de 63mm, je ne vais pas me lancer dans la fabrication d'un lien articulé) et seront dotées de quelques caractéristiques inédites, pour des jumelles de cette catégorie :
       
      Un prix - relativement - ridicule
      Des diaphragmes, pour faire varier la pupille de sortie (je ne vois pas très bien à quoi ça peut servir, mais qui sait ?)
      Des objectifs dotés d'un pas vissant M58, pour y coller des filtres
      Des oculaires interchangeables
       
      Voilà ! Je vous tiens au jus
  • Images