Impla007

Le pulsar de M1 qui clignote

Recommended Posts

Bonjour

Alors là un gros gros bravo. Je me souvenais de la manip de 2003 quand je commençais l'astro.

Super défi réussi.

Bonne journée.

Luc

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Posted (edited)

Bonjour Georges,

 

C'est très intéressant, bravo.
Dans la vidéo à 1 min 04 on voit le pulsar clignoter mais il y a une étoile au dessus (pas celle juste à côté) qui semble clignoter aussi. Sais-tu pourquoi ?

 

Merci

 

Olivier

Edited by oli14

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hyper fan !
Bravo :)

Romain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Roch et @Jean-Christophe Dalouzy

 

@oli14 Je n ai pas de réponse à ta question mais globalement les images unitaires sont très bruitées et, je pense que pour bien faire cette manip il aurait fallu une caméra avec des pixels plus gros pour pouvoir diminuer le bruit , principalement du bruit de lecture vu sur le signal est tres faible . L obturateur ouvert bouffe au moins 50% du signal et en plus, il n est ouvert Qu un tiers du temps . On se retrouve donc avec très peu de signal, par rapport au bruit de lecture surtout avec l asi183 qui a de tout petits pixels . A ce faible niveau de signal , je pense que  les  fluctuations du bruit peuvent entraîner des variations de luminosité . Poser plus longtemps n était pas possible mais si je peux je referais la manip avec une autre caméra l année prochaine . Cela permettrait peut être d avoir une vraie courbe de lumière . 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By exaxe17
      Salut,
       
      J'ai passé beaucoup de temps sur cette image (une 10 de nuit), je voulais avoir 2 nuits bien stable pour détailler et confirmer les composantes HL9001.
      Souvent on voit cette petite double en haut d'une autre double , plus espacée.
      Mais plus rarement la composante E, une petite étoile presque collé à la petite double!
      la séparation entre E et la composante de la petite double est de 0,5 arc secondes.
      La photo dans son ensemble , prise avec un 300mmF4 , barlow 2x plus du tirage ( calculé à 2,4x), et une QHYIII-290MM (photosite de 2.9).
      temps d'exposition : 500ms (x17000 pour les étoiles, et x50000 pour la nébuleuse)
      gain:450/600
      format:8b
      couleur effectué avec mon asi224 (avec un mélange de 2017 )
       
      Le traitement est fait avec SIRIL (alignement sur une etoile, somme), et les deconvolution/ondelettes/gestion du bruit avec Astrosurface.
      composition entre les etoiles et la cible principale avec photoshop (j'ai essayé Gimp mais ...non j'arrive pas...pourtant)
       
      et un grand merci à JC-mario pour un aiguillage sur le traitement ...et tant pis pour la corolle
       

      un crop sur l'anneau (drizzle 2x) (c'est gros c'est pour les myopes):

       
      un crop sur la double-triple:

      une version de 500ms sans traitement , que le resultat de l’empilement (on remarque le premier anneau de la figure d'Airy sur les composantes brillantes):

      une autre version de 1s sans traitement:

      un autre crop mais avec une FWHM plus etalée:

      je passe d'une FWHM de 0.6'' dans les meilleures des cas à 1.7'' dans celui-ci... l'impact sur la detection est direct!
       
       
      J'ai mesuré la FWHM sur toutes mes nuits, et avec les poses courtes on note une fluctuation importante.
      Et plus la pose est courte et plus cette fluctuation est importante!
      Mais dans tout les cas je suis dans des très bonnes valeurs malgré le fait de travailler en échantillonnage serré (0,199''/photosites).
      Et pour pouvoir profiter du max il ne faut pas hésiter à utiliser la rondeur comme tri dans SIRIL en plus de la FWHM.
      dans ce tableau on voit que certaines brutes possede une bonne FWHM mais elle sont allongées:
       

      oui vous lisez bien sur ce tableau des FWHM de 0,66''!
       
       
      Du coup, avec un agrandissement aussi important de la nebuleuse de la Lyre, on peut voir une evolution de son expansion?
      J'ai recuperé une image de Hubble realisée en 1998, pour la reduire ( hubble reste hubble!) et la calquer à mon image:

      il y a une étoile vagabonde, et , il me semble , voir une évolution de l'anneau, plus du coté gauche ( normale ,elle est de travers par rapport à nous)...
      Mais c'est très difficile à affirmer car les traitements sont tellement différents...
       
      Stephane
       
       
    • By Yin_Zhen
      Bonjour
       
      Je me demande s'il serait possible de faire du ciel profond en poses courtes avec le setup suivant :
      - newton 200/800 FD4
      - barlow comacorr x1,5 : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/barlowa-apm-1-5x-telecentrique-comacorr-2_detail
      - QHY163M + RAF + LRVB
       
      En particulier, je me demande si, avec cet échantillonnage, il ne serait pas préférable d'utiliser un tube de plus gros diamètre, genre 254/1200.
       
      Merci !
    • By encelade18
      Bonjour à tous,
      Voici une nouvelle version de M57 (NGC6720), la Nébuleuse de la Lyre que j'affectionne particulièrement avec la technique de poses courtes (500ms)
       


      La nébuleuse de la Lyre, encore appelée la nébuleuse de l'Anneau est située dans la constellation de la Lyre.
      Cette nébuleuse planétaire est distante de 2 300 années-lumière et a un diamètre de 2,4 années-lumière.
      L'âge estimé de cette nébuleuse se situe entre 3000 ans et 6000 ans.
      La couleur rouge de la nébuleuse provient d'émission d'Hydrogène Halpha et la couleur vert-bleu d'Oxygène OIII.
      Comme toute nébuleuse planétaire, elle est constituée des couches externes de gaz en expansion d'une étoile en fin de vie devenue naine blanche.
      Au centre, la naine blanche (de magnitude 14,8) ionise le nuage de gaz qui devient une nébuleuse en émission.

      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 500.
      14400 images 3008x3008pxls de 500ms, format vidéo SER en séquences de 20min, tri de 11467 images retenues sur critère FWHM (soit 1h35 de pose), nuit du 21 au 22 juillet
      - Logiciel d'acquisition : Sharpcap

      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 à 2800 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Luminance L2

      * Monture :
      - AZ-EQ6, pas d'autoguidage.

      * Prétraitements :
      - Création d'un SER unique de 14400 images. recadrage à 2000x2000 pixels.
      - Alignement et empilement (somme normalisée) avec drizzle x2 de 11467 images (80% des 14400 images acquises) avec master dark, master flat (100 darks, 0 offsets, 100 flats)
      - Logiciel : Siril

      * Traitements :
      - Étalonnage des couleurs. Extraction du gradient. Transformation de l'histogramme.
      - Masque de fusion : traitement par ondelettes. Réglage des tons foncés / tons clairs. Masques de fusion : contraste, fond du ciel.
      - Logiciels : Siril, Iris, CS2

      * Lieu :
      - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)

      Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/M57.html
    • By Shaihulud
      Hello hello
       
      J'arrive pas trop à surfer sur AS depuis facile 2 mois.
      C'est hyper speed au taf et j'ai pas trop de temps libre
       
      Je partage avec vous ma version de la belle
      Je me suis approché le plus possible de la vision
      réel en binoculaire que j'ai avec aussi bien mon
      Achro 150/750 que mon Dob 406/1810 !!!!!
       
      C'est la première fois de ma vie que je vois une comète pareille
      et c'est hyper frissonnant en bino
       
      "Shai-hulud Tooth" SW N254/1200
      ASI183MM - 75x250ms - bin2 - 0,83"/pixel
       
      A+
      David
       
       
       
       
       
      Full : https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/50109869241/sizes/o/

       
      Une ptiote anim pour le fun  : https://flic.kr/p/2jm9Bi2
       
       
      Edit 20200719 :
      Je profite de la belle pour apprendre à utiliser mon APN
       
      20200718
      Canon 2000D
      Tokina ATX-i 11-16 mm F2.8 Canon EF-S
      15sec, f/2.8 & ISO 800
      Full : https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/50128303673/sizes/o/

       
      20200718
      Canon 2000D
      Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM
      5x3.2sec, f/2.8 & ISO 3200
      Full : https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/50129019181/sizes/o/

       
       
      Edit 20200723 :
      C'est exactement le type d'animation que je rêvais de faire
      A regarder en HD
       
       
      Edit 20200729 :
      Excellent le soft Starstax !!!
      Clic clic et hop
      Full : https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/50164548241/sizes/o/

    • By Roch
      Hello

      Suite à mes essais ici :
       


      Voila l'essai de la nuit : une galaxie du moment bien haute, toujours dans l'IR. Par contre j'ai changé de filtre, avec l'Astronomik 807nm pour essayer de laisser un peu plus de signal.
      Je voulais faire 4h, je n'en ai finalement eu que 2 tout rond ; j'étais fatigué, j'ai fait des trucs débiles , et je me suis gourré de temps de pose unitaire pour les darks... donc pas les meilleures conditions, j'ai du bidouiller. Mais quand même... perso je trouve ça assez impressionnant  On croirait presque que c'est une image "normale"

      1800x4", Skywatcher 150/750 sur NEQ5 motorisée, QHY5III462C, Gain 400. Image à 140% soit 0.56"/pixel ( 0.8" à l'acquisition )
      Traitement Siril, IRIS, Rawtherapee, Topaz.



      Petit débrief quand même
       
      Finalement une galaxie pas si différente que ça entre l'IR et le visible. J'ai choisi cette cible parce qu'étant en pleine voie lactée, je me disais que l'IR aiderait peut être à la faire ressortir derrière le fond "poussiéreux"... après je n'ai pas vraiment assez de background dans le domaine pour en juger
      On détecte quand même pas mal de zones nébulaires actives, ce qui veut dire que toutes ces nébuleuses émettent aussi dans certaines longueurs d'onde entre 800 et 1100nm.
      J'ai l'impression que les extensions de la galaxie ressortent un peu mieux, mais rien de flagrant.

      Un des attraits de l'IR est de profiter d'une turbu moins importante, mais avec mon matériel, je suis ici complètement limité par le diamètre : je vois la tache de diffraction en permanence ! Ceci explique l'aspect un peu diffusé ( le contraste vient à manquer à mesure que l'on s'approche de la limite théorique ) et les étoiles un peu grosses. Quand j'aurai un plus gros diamètre, j'espère pouvoir aller chercher des choses bien plus impressionnantes avec cette pratique 
       
      Je vais sans doute essayer de faire la même en RVB ces jours ci pour voir si  une combinaison des deux mondes apporterait un plus à l'image.

      Bons cieux !

      Romain
  • Upcoming Events