alaindutexas

Globe at Night

Recommended Posts

Bonjour,

 

Il me semble que c'est la rubrique appropriée pour ce sujet.

 

Connaissez-vous Globe at Night? https://www.globeatnight.org/

 

Il est possible de participer à une opération relative à l'impact de la pollution lumineuse. Si la langue anglaise vous pose quelques problèmes, voici sa page française où entrer vos données: https://www.globeatnight.org/fr/webapp/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

 

Oui je connais "Globe at night", j'y ai même enregistré plusieurs fois des points de mesure. 

L'avantage, c'est que ça a un coté ludique, puisqu'on a l'impression de participer à quelque chose ;).

C'est aussi un très bon outil pour sensibiliser le public. Donc oui, n'hésitez pas à l'utiliser !

 

Mais malheureusement, il ne faut pas se leurrer... Ce genre d'outils n'est au final, pas très efficace pour mesurer l’évolution de la pollution lumineuse.

Plusieurs raisons à cela :

- Déjà le manque de points de mesure, car il y a très peu de données enregistrées.

- Chaque mesure est faite par un individu différent qui n'a pas forcement la même acuité visuelle, ni la même expérience. Quelqu’un verra peut-être magnitude 6 là où un autre verra 5,5.

- Un seul point de mesure à un endroit n'est pas significatif. On verra peut-être magnitude 3 un soir en raison d'un manque de transparence, alors que le lendemain on verrait du 5.

- Il n'y a pas de notion d'horaire. Si l'éclairage public est éteint à 23h. Une mesure faite à 22h ne sera pas la même qu'une mesure faite à minuit.

- On a tendance à faire des mesures uniquement là où on observe, donc où le ciel est correct, en négligeant tous les autres endroits où on n'observe jamais, ce qui cré un biais statistique.

- Les mesures ne sont pas assez précises : Les magnitudes entières 4, 5 ou 6 n'ont pas beaucoup d’intérêt. Il serait beaucoup plus intéressant de savoir si un endroit où l'on voyait du 6,2 était passé à 5,9 par exemple, en raison de nouveaux lampadaires installés dans un village voisin. Mais dans globe at night, on indiquera toujours 6...

 

Heureusement, il existe d’autres outils bien plus efficaces pour surveiller l’évolution de la pollution lumineuse, comme ceux développés par le DarkSkyLab : https://darkskylab.com/index.html

Par exemple, pour qualifier un site, ils ont mis au point un outil, le boitier Ninox, qui enregistre des mesures sur plusieurs semaines au même endroit, et qui permet vraiment de mesurer la qualité du ciel à cet endroit sur une base scientifique.

Pour établir des cartes de pollution lumineuse, ils ont mis au point des algorithmes qui permettent vraiment de savoir où se trouve encore les trames noires, très utiles à la protection de la faune.

C'est très efficace pour savoir où il faut agir pour protéger ces corridors noirs, ou pour les rétablir s'il ont été coupés par des travaux d'éclairage intempestif. Ils peuvent aussi mesurer l'effet des efforts effectués sur le long terme, notamment autour des réserves de ciel étoilé comme celle du Pic du Midi.

Edited by yves65
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Beaucoup d'astrams utilisent des SQM (différentes versions). Cet outil rare au début est devenu sans être courant, répandu, chez bon nombre d'astrams. Cependant, cela ne peut donner qu'une idée (c'est toujours mieux qu'aucun outil vous allez me dire) et il s'agit bien d'une mesure à un instant "t", mais cela n'a pas beaucoup d'intérêt en soi, hormis dire pour une session d'observation "avec un SQM de nn.n" comme on va préciser aussi la turbulence et la transparence. Je réside dans un endroit à peu près préservé (hameau en zone rurale) bien qu'avec un peu de PL due aux villages plus ou moins proches. Je possède un SQM. On voit bien la diversité des mesures (transparence, humidité...).

 

Tout évolue et la recherche dans le domaine des nuisances lumineuses aussi. La seule possibilité comme le précise Yves est donc de procéder à de véritables mesures sur une période de temps, plus ou moins longue (au moins une semaine ou une dizaine de jours minimum durant la période autour de la Nouvelle Lune ou durant des mois) voire en permanence pour afin d'appréhender l'évolution. 

 

Cordialement.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now