Cyp

NGC 5350, NGC 5353, NGC 5354 et NGC 5355 (HCG 68) au T200

Recommended Posts

Posted (edited)

Salut à tous !

 

Après l'observation du groupe de galaxies HCG 44 dans le Lion (NGC 3190, NGC 3193, NGC 3185 et NGC 3187), cf. https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185, je me suis attaqué à un autre groupe de Hickson, HCG 68 ; dans les Chiens de chasse, cette fois.

 

Ce n'est qu'une fois à l'oculaire que sa vision m'a rappelé l'observation récente de @fred-burgeot.

 

 

La façon dont NGC 5350, NGC 5353 et NGC 5354 semblent converger vers l'étoile de mV 5,8 est très caractéristique ! À y regarder de plus près, NGC 5354 ne pointe pas véritablement dessus, mais ça fait vraiment illusion. La beauté du champ tient vraiment à leur disposition très particulière, ainsi qu'à la belle couleur de l'étoile proche. La différence d'aspect très marquée entre les différentes composantes y est aussi pour beaucoup, avec NGC 5350 qui apparaît comme la plus étendue mais diaphane, et contraste avec le couple serré formé par NGC 5353 et NGC 5354. C'est vraiment un très chouette champ !

 

Je n'ai pas vraiment cherché à voir NGC 5355, qui m'est toute seule apparue, très furtivement, lors de l'observation des trois autres. De la même manière, je n'ai pas cherché à voir NGC 5358, qui ne m'est pour sa part pas apparue. J'aurais peut-être dû insister et essayer de la trouver. Je n'en ai même pas fait l'effort, convaincu qu'elle me serait inaccessible...

 

J'ai hésité à inclure NGC 5371, toute proche, à mon observation. Néanmoins, ça rentrait vraiment au chausse-pied à 77×, et je me suis aperçu que c'est à 154× que j'arrivais le mieux à détailler le groupe. Elle attendra donc ! Et puis j'avais déjà suffisamment bien de quoi m'occuper avec les quatre composantes du groupe :)

 

Page web : https://www.cypouz.com/croa/200423/ngc-5350-ngc-5353-ngc-5354-ngc-5355

 

Objet : NGC 5350, NGC 5353, NGC 5354 et NGC 5355
Type : Groupe de Gx
Constellation : Chiens de chasse

 

AD : 13h 53' 21" (NGC 5350)
Déc. : +40° 21' 48" (NGC 5350)

 

- Date, heure, durée : 23/04/2020, 22:03 TU, 1:09
- Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m

 

- Vent nul, 13 °C
- T1 (mvlonUMi 6,27), P3, S1/154×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    154× (champ de 17'), H = 75°.
    
    - NGC 5350 : Gx oblongue assez étendue vue VI2, orientée NE aux dimensions estimées à 2' × 1,3'.
    
    Une large zone centrale allongée de luminosité L2 est entourée d'une couronne allongée aux limites floues de luminosité L1.
    
    - NGC 5353 : Gx ovale vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 1,5' × 0,6'. Elle est située à 5', PA 169, de NGC 5350.
    
    Un noyau stellaire de mV estimée à 13 est entouré d'une zone centrale ovale de luminosité L4 auréolée d'une couronne aux limites plutôt nettes de luminosité L2.
    
    - NGC 5354 : Gx légèrement allongée vue VI1, orientée E aux dimensions estimées à 1' × 0,8'. Elle est située à 3,8', PA 165, de NGC 5350 ; soit à seulement 1,2', PA 180, de NGC 5353.
    
    Un noyau stellaire plus faible est entouré d'une zone centrale arrondie de luminosité L3 enveloppée dans une couronne externe légèrement allongée indélimitable de luminosité L1.
    
    - NGC 5355 : Très faible Gx circulaire de luminosité uniforme L1 aux limites plutôt nettes, vue VI5, d'un diamètre estimé à 0,2'. Elle est située à 4,8', PA 108, de NGC 5350.

 

Remarques :
    L'étoile de mV 5,8 située à 3', PA 238, de NGC 5350 apparaît orangée.
    La galaxie NGC 5358 située à 9', PA 125, de NGC 5350 n'a pas été vue.

 

large.5ea97d0e26cd9_NGC5350535353545355-T200.png.d7bbd467e28b5567f9a52a7776e716df.png

Edited by Cyp
  • Like 6
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Hello,

Tu en tires une très chouette vision avec ton T200.

Je me permets de mettre ma version au T350, gênée par l'aube arrivant. (SQM de 20)
large.HCG68-T350_20-04-22.png.10a040bfabe28f678131270f27ee2651.png

Astronomicalement
José

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un très bel Hickson ! Je ne le connais pour l'instant que dans des télescopes de 350mm, donc exactement comme sur le dessin de José. Pour 200mm c'est déjà un dessin très honorable Cyp :) Tu devrais essayer de trouver 5358 un soir de bonne transparence, pour la satisfaction ! ;)

 

J'ai retrouvé ces notes d'observation, c'était avec le C14 sous un ciel de campagne, au moment de la supernova de juin 2019 :

 



Le groupe Hickson 68, avec sa supernova qui n'avait pas encore commencé à décliner, est toujours aussi joli. Les cinq membres sont visibles, même les moins brillants, NGC 5358 en particulier. On peut la repérer grâce à sa proximité avec une étoile double, mais la galaxie elle-même, au grossissement de 300x, reste une petite tâche diffuse à l'éclat très faible. En attendant elle est bien là, profitant de la transparence à proximité du zénith. D'autant qu'à l'oeil nu, le ciel est magnifique, ça claque !

 

A côté du groupe se trouve la galaxie NGC 5371, presque dans le même champ avec le Panoptic 41

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Cyp, encore un dessin qui montre à quel point tu arrives à extraire tout le jus du diamètre 200.

Qu'est-ce que ce sera le jour où tu disposeras à volonté d'un 600  :)

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous :)

 

Tu fais bien @Jose Rodrigues, c'est cool pour pouvoir comparer ;)

 

Oui @PerrouriefhCedric, j'essaierai de m'attarder un peu sur NGC 5358, mais j'ai quand même quelques doutes ; elle a pas l'air bien brillante :)

 

Merci @fred-burgeot :) Pour les plus grands diamètres, j'ai tout ce qu'il faut à l'observatoire. Le problème, c'est qu'en général j'ai plein d'autres trucs à faire plutôt que d'observer, quand j'y monte :D Ça ne me dérange pas d'être « limité » par le diamètre. C'est mon télescope à moi et je l'aime comme ça. J'essaie d'en profiter un maximum et d'en tirer le plus possible. Par contre, je cracherai pas contre un peu moins de pollution lumineuse :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo une fois de plus Cyp ! Comme les autres je trouve que tu tires vraiment des choses de ton 200, même si après avec le diamètre on arrive dans des visibilités plus franches (par ex telle tâchouille vue VI2 pourrait passer en VD3 en montant en diamètre)

 

A la fois d'accord avec Fred, le jour où tu nous dessineras cela au T600 ça va faire mal ! Mais je comprends aussi ton plaisir à rester sur un diamètre qui te parle, j'ai aussi bien exploité de mini diamètres par le passé avec grand plaisir !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Cyp a dit :

Pour les plus grands diamètres, j'ai tout ce qu'il faut à l'observatoire. Le problème, c'est qu'en général j'ai plein d'autres trucs à faire plutôt que d'observer, quand j'y monte :D

 

J'aimerais pas ! :SxD C'est un peu la version moderne du supplice de Tantale ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, PerrouriefhCedric a dit :
Le 30/04/2020 à 01:53, Cyp a dit :

Pour les plus grands diamètres, j'ai tout ce qu'il faut à l'observatoire. Le problème, c'est qu'en général j'ai plein d'autres trucs à faire plutôt que d'observer, quand j'y monte :D

 

J'aimerais pas ! :SxD C'est un peu la version moderne du supplice de Tantale

 

Moi je comprends Cyprien.

Je travaille au sommet du Pic du Midi ce qui est une chance. Mais paradoxalement, je n'y ai jamais observé pour moi même. Je ne me sentirais pas à l'aise d'exercer ma passion au milieu de mes collègues. Ca peut surement paraitre bizarre pour un astram qui voit celà de l'extérieur, mais ce n'est pas si simple que ça de mélanger loisir et vie professionnelle. Dans mon cas je ne les mélange pas.

Par contre quand je suis chez moi, où à l'observatoire de mon club, je me lâche ;).  Ca me va très bien, et ça me suffit d’arpenter le ciel avec mon télescope perso. Même si au boulot j'ai un 2m entre les mains ;), et aussi un T1M et un T60cm pas très loin...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour la suite des commentaires ;)

 

Super, le dessin de @Bertrand13 avec les aigrettes qui illuminent littéralement le groupe. C'est étonnant comme, avec l'augmentation du diamètre, NGC 5350 paraît d'une longueur plus proche de celle de NGC 5353. J'ai constaté cela sur plusieurs dessins ; alors qu'elle m'a paru bien plus étendue, pour ma part. Ou bien c'est qu'il me manque des extensions à NGC 5353, ou que la faible luminosité de NGC 5350 me l'a fait paraître plus grande qu'elle ne l'était réellement…

Share this post


Link to post
Share on other sites

j opterais plutôt pour un manque d'extensions sur 5353, mais faudrait que je me replonge de visu dans ce groupe dont j'ai toujours eu un peu tendance à confondre les membres. Mais pour ça faudrait du ciel un peu !! Ca commence à manque et les jours deviennent vraiment très longs ...je crains un peu chaque année cette période, mélange de temps pluvieux et de crépuscules interminables

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astrodessinateurs,
       
      Cette fois-ci je me suis concentré au sud d'une région lunaire (jamais trop loin du terminateur) sur le cratère Piccolomini à fond plat avec comme particularité quatre pics au centre , visible à l'oculaire comme des points. De 88 km de diamètre, il est accoudé d'autres formations imbriqué les unes dans les autres.J'avais cru que j'avais mal représenté ce que je voyais au niveau des pics d'autant plus que la turbulence était par moment forte, à x200 c'était limite.
       
      Extrait de l'atlas lunaire de Christian Legrand et Patrick Chevaley
      Observation:
      Intérêt: Formation exceptionnelle.
      A observer: Trois jours après la Nouvelle lune ou Deux jours après la Pleine Lune
      Instrument minimal: Lunette 50 mm
       
      Position:
      Longitude: 32.199° Est
      Latitude: 29.700° Sud
      Face: Face visible
      Quadrant: Sud-Est
      Région: Bord Sud de la Mer du Nectar
       
       
      Le matos:
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 9mm + barlow x2 TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       

       

       
      Bon dessin lunaire
    • By jean-marc hiryczuk
      salut
      voici une image qui me plait bien
      M51 en full avec l'Atik460 sur l'epsilon130 avec toute ces galaxies autour
      avec des poses de 5mn x17 en ville
      Jean marc

    • By Pulsar59
      Hello,
       
      j'en suis toujours à des prises de fin mars dans mes posts tellement le matos a chauffé ce printemps. Faut bien se consoler d'être embastillé.
       
      M61 dans la Vierge avec 3 heures en luminance et 2 en couleurs par unitaires de 300 s, T250 f/4 et Atik One sur AZEQ6.
      NGC4301 et NGC4292 en accompagnatrices.
       

       
      Full : https://cdn.astrobin.com/thumbs/92v_dsu1zbs8_1824x0_sWXLOnwG.jpg
       
       
    • By martial figenwald
      Bonjour à tous,
      Comme c'est la fête à la Pinnwheel Galaxy, aux poses courtes et longues  .
      Voici ma version de M101 capturée avec ma lunette Takahashi TOA 130/1000 sur monture em 500/FS2 et l'Atik 460Ex.
      En 7-8 nuits, j'ai pu accumuler 232poses de 180s, toujours depuis Mulhouse, ciel fortement pollué comme vous le savez, sqm 18.5   
      Le résultat final est à la hauteur du temps passé  je crois, avec une superbe résolution et une belle profondeur d'image. Pas mal pour une 130/1000 et un ciel de ville. Elle est fantastique ma TOA !!!  
      J'aime bien également la p'tite voisine ngc 5477 ....
       
      L'image cliquable vers la full :
       

       
      Bon ciel à tous, Martial content  
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Voilà une galaxie que j'ai pointée à plusieurs reprises ces dernières semaines, sans prendre le temps de la dessiner. On se trouve les excuses qu'on veut, pour moi elle ne faisait tout simplement pas partie des cibles du soir. Mais c'était bien par manque de courage. Quelques secondes à l'oculaire suffisent pour comprendre qu'on a ici affaire à un objet complexe, granuleux, qui foisonne de détails qu'il va falloir minutieusement analyser pour les dessiner au mieux. Bref, le genre de cible qu'il est plus simple d'attaquer à la lunette de 60 mm
       
      Ce soir du 21 mai, après avoir tourné autour depuis si longtemps, je m'y attaque enfin. Enfin... pas tout de suite quand même. Pour repousser un peu l'échéance, je commence d'abord par placer les étoiles du champ. Ceci fait, il me faut bien y aller. Bon, qu'est-ce qu'on a ?
       
      Visible en vision directe à 77×, j'ajoute la Barlow pour la retrouver... en vision directe à 154×. Tiens donc. Je change d'oculaire et passe à 200×. Idem. Alors ça, c'est pas banal ! Peu d'objets sont suffisamment contrastés pour tenir aussi bien la montée en grossissement dans mon T200.
       
      Rapidement, je suis à la fois émerveillé et découragé par le nombre de détails. Je reprends mon souffle, on va y aller tranquille ; j'ai tout mon temps, la température est douce et il n'y a pas de vent (par contre, la turbulence est bien présente). Je commence par passer un peu de temps à l'oculaire sans chercher à mémoriser quoi que ce soit et laisse les détails venir à moi. Puis un doute grandit. J'ai dessiné le champ oculaire à 77×, alors que, vu le nombre de détails et leur concentration, j'aurais dû m'y attaquer à 154×. Sur le dessin à 77×, les détails risques d'être trop ramassés... Bon, tant pis, on verra bien.
       
      Au final, et comme de fait, j'aurais dû dessiner le champ à 154×. Il ne faut donc pas hésiter à ouvrir l'image à pleine résolution pour profiter au mieux des détails représentés. J'ajoute également un crop à 100 %.
       
      Toujours est-il que cette galaxie est des plus surprenantes ! Je la connaissais déjà, bien-sûr, et je m'attendais bien à un objet des plus intéressants à décortiquer. À l'observer attentivement, elle dévoile néanmoins un nombre impressionnant de détails alors insoupçonnés ; qu'est-ce que cela doit être dans un plus grand diamètre !
       
      Les nombreux détails brouillent la vue et paraissent se mélanger à l'oculaire, ce qui les rend difficiles à placer sur le papier. Je n'avais, comme à mon habitude, pas étudié l'objet en détail avant de le pointer et n'ai pas non-plus d'image de référence une fois à l'oculaire. C'est donc avec un bel étonnement et non sans fierté que, une fois rentré, je constate que les détails perçus et dessinés correspondent très bien à ce qu'on peut retrouver sur les photos Et je me rends alors compte que les renforcements de lumière et les étoiles visibles en son sein sont en fait des amas d'étoiles et autres régions HII situés dans la galaxie ! Combien de galaxies offrent à voir leurs objets internes à des télescopes de 200 mm ? Hormis quelques membres du groupe local, c'est extrêmement rare. Absolument épatant
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200521/ngc-4449
       
      Objet : NGC 4449
      Type : Gx
      Constellation : Chiens de chasse
       
      AD : 12h 28' 11"
      Déc. : +44° 05' 40"
       
      - Date, heure, durée : 21/05/2020, 21:39 TU, 1:09
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m
       
      - Vent nul, 16 °C
      - T0 (mvlonUMi 6,27), P3, S4/200×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77× (champ de 38') et 200× (champ de 14'), H = 75°. Brillante Gx très irrégulière vue V3 — même à 200× ! — orientée NE aux dimensions estimées à 4' × 2' au plus large.
          
          De très nombreux détails parsèment la surface de la Gx. Il serait trop rébarbatif d'en faire un inventaire complet. Plusieurs renforcements de luminosité semblent alignés le long de l'axe principal, au cœur desquels se nichent des sources de lumière d'aspect ponctuel. L'impression générale est celle laissée par un amas globulaire très allongé à la limite de la résolution ; doté de quelques étoiles visibles sur une surface très granuleuse.
          
          La couronne externe est également irrégulière, plus trapue au NE.
       

       
      Crop à 100 % :
       

  • Images