Cyp

NGC 5350, NGC 5353, NGC 5354 et NGC 5355 (HCG 68) au T200

Recommended Posts

Salut à tous !

 

Après l'observation du groupe de galaxies HCG 44 dans le Lion (NGC 3190, NGC 3193, NGC 3185 et NGC 3187), cf. https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185, je me suis attaqué à un autre groupe de Hickson, HCG 68 ; dans les Chiens de chasse, cette fois.

 

Ce n'est qu'une fois à l'oculaire que sa vision m'a rappelé l'observation récente de @fred-burgeot.

 

 

La façon dont NGC 5350, NGC 5353 et NGC 5354 semblent converger vers l'étoile de mV 5,8 est très caractéristique ! À y regarder de plus près, NGC 5354 ne pointe pas véritablement dessus, mais ça fait vraiment illusion. La beauté du champ tient vraiment à leur disposition très particulière, ainsi qu'à la belle couleur de l'étoile proche. La différence d'aspect très marquée entre les différentes composantes y est aussi pour beaucoup, avec NGC 5350 qui apparaît comme la plus étendue mais diaphane, et contraste avec le couple serré formé par NGC 5353 et NGC 5354. C'est vraiment un très chouette champ !

 

Je n'ai pas vraiment cherché à voir NGC 5355, qui m'est toute seule apparue, très furtivement, lors de l'observation des trois autres. De la même manière, je n'ai pas cherché à voir NGC 5358, qui ne m'est pour sa part pas apparue. J'aurais peut-être dû insister et essayer de la trouver. Je n'en ai même pas fait l'effort, convaincu qu'elle me serait inaccessible...

 

J'ai hésité à inclure NGC 5371, toute proche, à mon observation. Néanmoins, ça rentrait vraiment au chausse-pied à 77×, et je me suis aperçu que c'est à 154× que j'arrivais le mieux à détailler le groupe. Elle attendra donc ! Et puis j'avais déjà suffisamment bien de quoi m'occuper avec les quatre composantes du groupe :)

 

Page web : https://www.cypouz.com/croa/200423/ngc-5350-ngc-5353-ngc-5354-ngc-5355

 

Objet : NGC 5350, NGC 5353, NGC 5354 et NGC 5355
Type : Groupe de Gx
Constellation : Chiens de chasse

 

AD : 13h 53' 21" (NGC 5350)
Déc. : +40° 21' 48" (NGC 5350)

 

- Date, heure, durée : 23/04/2020, 22:03 TU, 1:09
- Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m

 

- Vent nul, 13 °C
- T1 (mvlonUMi 6,27), P3, S1/154×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    154× (champ de 17'), H = 75°.
    
    - NGC 5350 : Gx oblongue assez étendue vue VI2, orientée NE aux dimensions estimées à 2' × 1,3'.
    
    Une large zone centrale allongée de luminosité L2 est entourée d'une couronne allongée aux limites floues de luminosité L1.
    
    - NGC 5353 : Gx ovale vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 1,5' × 0,6'. Elle est située à 5', PA 169, de NGC 5350.
    
    Un noyau stellaire de mV estimée à 13 est entouré d'une zone centrale ovale de luminosité L4 auréolée d'une couronne aux limites plutôt nettes de luminosité L2.
    
    - NGC 5354 : Gx légèrement allongée vue VI1, orientée E aux dimensions estimées à 1' × 0,8'. Elle est située à 3,8', PA 165, de NGC 5350 ; soit à seulement 1,2', PA 180, de NGC 5353.
    
    Un noyau stellaire plus faible est entouré d'une zone centrale arrondie de luminosité L3 enveloppée dans une couronne externe légèrement allongée indélimitable de luminosité L1.
    
    - NGC 5355 : Très faible Gx circulaire de luminosité uniforme L1 aux limites plutôt nettes, vue VI5, d'un diamètre estimé à 0,2'. Elle est située à 4,8', PA 108, de NGC 5350.

 

Remarques :
    L'étoile de mV 5,8 située à 3', PA 238, de NGC 5350 apparaît orangée.
    La galaxie NGC 5358 située à 9', PA 125, de NGC 5350 n'a pas été vue.

 

large.5ea97d0e26cd9_NGC5350535353545355-T200.png.d7bbd467e28b5567f9a52a7776e716df.png

Edited by Cyp
  • Like 6
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Hello,

Tu en tires une très chouette vision avec ton T200.

Je me permets de mettre ma version au T350, gênée par l'aube arrivant. (SQM de 20)
large.HCG68-T350_20-04-22.png.10a040bfabe28f678131270f27ee2651.png

Astronomicalement
José

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un très bel Hickson ! Je ne le connais pour l'instant que dans des télescopes de 350mm, donc exactement comme sur le dessin de José. Pour 200mm c'est déjà un dessin très honorable Cyp :) Tu devrais essayer de trouver 5358 un soir de bonne transparence, pour la satisfaction ! ;)

 

J'ai retrouvé ces notes d'observation, c'était avec le C14 sous un ciel de campagne, au moment de la supernova de juin 2019 :

 



Le groupe Hickson 68, avec sa supernova qui n'avait pas encore commencé à décliner, est toujours aussi joli. Les cinq membres sont visibles, même les moins brillants, NGC 5358 en particulier. On peut la repérer grâce à sa proximité avec une étoile double, mais la galaxie elle-même, au grossissement de 300x, reste une petite tâche diffuse à l'éclat très faible. En attendant elle est bien là, profitant de la transparence à proximité du zénith. D'autant qu'à l'oeil nu, le ciel est magnifique, ça claque !

 

A côté du groupe se trouve la galaxie NGC 5371, presque dans le même champ avec le Panoptic 41

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Cyp, encore un dessin qui montre à quel point tu arrives à extraire tout le jus du diamètre 200.

Qu'est-ce que ce sera le jour où tu disposeras à volonté d'un 600  :)

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous :)

 

Tu fais bien @Jose Rodrigues, c'est cool pour pouvoir comparer ;)

 

Oui @PerrouriefhCedric, j'essaierai de m'attarder un peu sur NGC 5358, mais j'ai quand même quelques doutes ; elle a pas l'air bien brillante :)

 

Merci @fred-burgeot :) Pour les plus grands diamètres, j'ai tout ce qu'il faut à l'observatoire. Le problème, c'est qu'en général j'ai plein d'autres trucs à faire plutôt que d'observer, quand j'y monte :D Ça ne me dérange pas d'être « limité » par le diamètre. C'est mon télescope à moi et je l'aime comme ça. J'essaie d'en profiter un maximum et d'en tirer le plus possible. Par contre, je cracherai pas contre un peu moins de pollution lumineuse :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo une fois de plus Cyp ! Comme les autres je trouve que tu tires vraiment des choses de ton 200, même si après avec le diamètre on arrive dans des visibilités plus franches (par ex telle tâchouille vue VI2 pourrait passer en VD3 en montant en diamètre)

 

A la fois d'accord avec Fred, le jour où tu nous dessineras cela au T600 ça va faire mal ! Mais je comprends aussi ton plaisir à rester sur un diamètre qui te parle, j'ai aussi bien exploité de mini diamètres par le passé avec grand plaisir !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Cyp a dit :

Pour les plus grands diamètres, j'ai tout ce qu'il faut à l'observatoire. Le problème, c'est qu'en général j'ai plein d'autres trucs à faire plutôt que d'observer, quand j'y monte :D

 

J'aimerais pas ! :SxD C'est un peu la version moderne du supplice de Tantale ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, PerrouriefhCedric a dit :
Le 30/04/2020 à 01:53, Cyp a dit :

Pour les plus grands diamètres, j'ai tout ce qu'il faut à l'observatoire. Le problème, c'est qu'en général j'ai plein d'autres trucs à faire plutôt que d'observer, quand j'y monte :D

 

J'aimerais pas ! :SxD C'est un peu la version moderne du supplice de Tantale

 

Moi je comprends Cyprien.

Je travaille au sommet du Pic du Midi ce qui est une chance. Mais paradoxalement, je n'y ai jamais observé pour moi même. Je ne me sentirais pas à l'aise d'exercer ma passion au milieu de mes collègues. Ca peut surement paraitre bizarre pour un astram qui voit celà de l'extérieur, mais ce n'est pas si simple que ça de mélanger loisir et vie professionnelle. Dans mon cas je ne les mélange pas.

Par contre quand je suis chez moi, où à l'observatoire de mon club, je me lâche ;).  Ca me va très bien, et ça me suffit d’arpenter le ciel avec mon télescope perso. Même si au boulot j'ai un 2m entre les mains ;), et aussi un T1M et un T60cm pas très loin...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour la suite des commentaires ;)

 

Super, le dessin de @Bertrand13 avec les aigrettes qui illuminent littéralement le groupe. C'est étonnant comme, avec l'augmentation du diamètre, NGC 5350 paraît d'une longueur plus proche de celle de NGC 5353. J'ai constaté cela sur plusieurs dessins ; alors qu'elle m'a paru bien plus étendue, pour ma part. Ou bien c'est qu'il me manque des extensions à NGC 5353, ou que la faible luminosité de NGC 5350 me l'a fait paraître plus grande qu'elle ne l'était réellement…

Share this post


Link to post
Share on other sites

j opterais plutôt pour un manque d'extensions sur 5353, mais faudrait que je me replonge de visu dans ce groupe dont j'ai toujours eu un peu tendance à confondre les membres. Mais pour ça faudrait du ciel un peu !! Ca commence à manque et les jours deviennent vraiment très longs ...je crains un peu chaque année cette période, mélange de temps pluvieux et de crépuscules interminables

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au centre de mon jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      4 dessins : 10166 à 10169.

      Je me suis installé à 22h40 mais un cirro-stratus statique traîne plus d'une heure avant de commencer à se résorber.
      Il fait bon en tee-shirt.

      Je commence par un amas ouvert de la Lyre malgré le nuage qui stagne et peine à se résorber.

      Observation 10166 : NGC6791.
      Cet amas ouvert est vu malgré le nuage à 75x mais il faut composer avec l'épaisseur variable de ce dernier qui l'efface par moments. Sur fond nébuleux très faible à 75x et 109x, il fourmille d'étoiles à travers ce voile nébuleux à 109x.


      Le nuage ayant disparu, je passe à des cibles plus faibles, quelques galaxies d'Hercule vers M13.

      Observation 10167 : NGC6207.
      La galaxie voisine de M13 est facile à 75X, son centre ponctuel est faible à 150X. Elle est allongée et diffuse.


      Observation 10168 : NGC6196 et IC4614.
      NGC6196 se montre très faible à centre proéminent à 150x, après sa détection à 75x et sa confirmation à 109x.
      IC4614 est vue VI2, perceptible à 109x et confirmée à 150x.
      Un petit nuage gêne.


      Je pars à la cuisine pour la pause casse-croûte à minuit.

      Je suis toujours en tee-shirt mais les moustiques deviennent menaçants, je vais mettre le manteau pour me protéger.

      Des petits nuages restes du cirro-stratus gênent par moments mais courts.

      J'entends un chevreuil au nord.

      J'observe une galaxie du Verseau, là aussi un nuage isolé gêne bien que petit, pile au mauvais endroit et stagnant.

      Observation 10169 : NGC7198.
      La galaxie est assez petite à 150x, détectée à 75x et sûre à 150x.
      Elle est VI2 à VI1, à centre ponctuel.
      Je crois que je l'ai vue récemment aussi au Dobson 508.


      J'entends comme un bruit de bétonnière à l'Est, elle tourne donc la nuit chez le gars aux yourtes qui semble toujours être dans des travaux?
      A 1h je remballe.
    • By Jean-Christophe Dalouzy
      Bonjour à tous,
       
      Grâce aux instruments de l'association SADR, quelques membres de l'observatoire de Rouen ont la possibilité d'avoir accès aux merveilles de l'hémisphère sud. Pour cela, nous utilisons une lunette de 127 mm installée dans le désert d'Atacama à 2 pas du Cerro Tolo et d'autres fermes à télescopes qui pullulent dans la région.
      Nous observons depuis le mois de Juillet à raison de quelques nuits par mois (2 ou 3 tout au plus) et avons déjà acquis plus d'images que ce que nous pouvons faire de chez nous en un an ! Les conditions météo de l'hiver là bas n'ont pas toujours été très bonne, mais depuis quelques semaines, cela s'améliore très nettement.
       
      Je vous propose donc une petite sélection de quelques grands classiques difficilement observables voire inobservables depuis nos latitudes.
       
      NGC5139 - Omega du Centaure
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(30*60s) R(10*60s) V(10*60s) B(10*60s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC253
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(47*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(7*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC300
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(56*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(12*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC55
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(58*300s) R(13*300s) V(12*300s) B(17*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
       
      La suite dans quelques semaines.
       
      Jean-Christophe
       
       
       
       
    • By xavierc
      Matin du 21 août 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Terrain de foot du stade des rencontres Astrolys à la Chapelle aux Lys en Vendée.

      4 dessins : 10162 à 10165.

      Après animation pour le public, il nous reste toute la seconde partie de nuit pour nos propres observations, bien que certains instruments soient remballés juste après le départ du public.

      Le ciel est voilé par moments et endroits depuis le début de la nuit, je pointe dans les zones préservées.

      Ca concerne d'abord des galaxies d'Hercule.

      Observation 10162 : NGC6500 et NGC6501.
      Ce duo est assez facile, avec NGC6500 très faible à VI1 et NGC6501 faible à très faible.
      Les nuages reviennent dessus, je dois patienter 15 à 20 minutes pour finir ce premier dessin de la soirée.


      Il y a encore de l'animation autour chez David le président de notre club les Têtes en l'Air.

      Observation 10163 : NGC6490/5.
      Ce second duo de galaxies est vu assez facilement à 150x.
      NGC6490 est diffuse très faible à VI1, et NGC6495 très faible est elle aussi diffuse.


      La Lune se lève à la fin du second dessin à 1h45.

      Des vaches s'agitent au nord.

      Je passe aux galaxies de Pégase.

      Observation 10164 : NGC7817.
      Cette galaxie est bien effilée à 150x, faible à très faible et rehaussée de quelques nodosités, sympathique.


      David se repose de l'animation dans sa chaise longue à côté et discute avec moi qui n'écoute que d'une oreille, car le dessin astronomique requiert de la concentration.

      Puis il va dormir.

      Observation 10165 : NGC7768.
      J'espérais voir plusieurs galaxies de ce groupe, mais finalement une seule est visible, il faut dire que la Lune éclairée à un tiers gêne. NGC7768 est très faible, son centre se détache plus brillant en vision décalée à 150x.


      A 3h15 je suis fatigué et des voiles reviennent par strates, je remballe sous les meuglements lointains de vaches à l'Est.
  • Upcoming Events