pascal111

Oeillet visible après empilement

Recommended Posts

Bonsoir,

 

Je constate depuis que je fais des poses plus longues grâce au suivi que sur mes lights on voit le "fantôme" de mon oeillet de collimation.

 Je n'avais jamais remarqué ces traces sur des poses courtes (20 à 30 secondes) mais je les vois maintenant que je pose à 5 minutes.

 

Est-ce dû à un mauvais réglage ou une mauvaise manip.

 

J'arrive à corriger le truc lors du traitement mais pour l'instant ce n'est pas tombé sur l'objet à traiter. En plein milieu d'une nébuleuse ce ne serait pas pareil !

 

Voici un exemple après empilement sur Siril (j'ai mis en mode histogramme pour que ça ressorte mieux), c'est en haut à droite de M66 :

 

image.png.0db9a8692acd320b448bd4271321ea8d.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

Salut,

ce n'est pas le reflet de ton oeillet de collimation, car où il est placé, il  ne reçoit aucune lumière. Ce serait plutôt le fantôme de ton obstruction .

Ce genre de tache est typique des poussières qui se déposent à une certaine distance du capteur. Un bon flat et il n'y paraîtra plus.

Une image de flat (avec beaucoup de poussières):

flatbin.jpg.09255539224972c8018148e0e195b825.jpg

Tu photographies un écran blanc (ou le ciel au crépuscule) sans saturer l'image, et tu divises ton image de galaxie par cette image uniforme, et normalement les poussières s'en iront (ne change pas la caméra de position entre temps sinon les conditions d'éclairement des poussières vont changer et tu ne pourras plus les supprimer facilement...

 

Matthieu

Edited by Matthieu Conjat

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Matthieu Conjat a dit :

Ce serait plutôt le fantôme de ton obstruction .

tu veux dire que ce serait l'ombre du miroir secondaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, pascal111 a dit :

tu veux dire que ce serait l'ombre du miroir secondaire ?

C'est ça.

A forte luminosité, tu peux même voir parfois le support de l'araignée.

C'est une poussière qui masque la lumière, donc l'image de l'entrée du télescope ressort en négatif.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, je te remercie.

Jusqu'à présent je trouvais que mes flats dégradaient plutôt le résultat final mais un autre post m'en a appris beaucoup et il va falloir que je m'y mette pour en faire des bons !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il ne faut vraiment pas que la caméra bouge (ou encore pire: le miroir)

J'ai un Cassegrain de 400mm dont le miroir est posé à même le fond du tube, donc dès que je tourne le télescope, le miroir flanche légèrement. Du coup, un flat obtenu 1h avant laisse quand même des gradients assez forts.

Tiens, je me suis amusé à faire un petit schéma explicatif  (pour ce que j'en ai compris...)

Image2.gif.bb5c8bdeef8f082af26c0d2d8f0c0117.gif

Le capteur est ~uniformément éclairé par le fond de ciel, mais la partie derrière la poussière voit un peu moins de fond de ciel, donc ca fait une trace sombre. La partie au centre, c'est celle qui est juste derrière l'obstruction, donc de toute façon elle ne voit rien. Juste le fond de ciel tout autour. En fin de compte, le centre de la tache est tout aussi lumineux que le reste de l'image.  Ca fait la tache qu'on observe tous sur nos flats (et nos capteurs sales...)

Matt

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, je comprends mieux ces traces alors.

En plus des flats un nettoyage des miroirs serait donc aussi de bon ton !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 9 minutes, pascal111 a dit :

... un nettoyage des miroirs serait donc aussi de bon ton !

 

Nettoyage de la vitre de protection du capteur surtout. ;) : là où les poussières se déposent et forment des "donuts" sur les prises de vues.

 

( voir la photo et le schéma de @Matthieu Conjat ).

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Axelc
      Bonjour,
       
      Je possède une lunette 80ED et je recherche une camera pour l'autoguidage du ciel profond mais aussi pour faire de la photo planétaire.
       
      Avec ma lunette de 80mm et de 560mm de focale, j'aimerai m'essayer à la photo planétaire sachant que je compte m'acheter un mak 150 l'an prochain, donc j'aimerai une camera qui puisse être utiliseée sur ces deux instruments.
      Seulement voila je suis un peu perdu avec les calculs d' échantillonnage.
       
      Pour le moment, mes choix se portent sur l'asi 224 mc ou l'asi 290 mc.
       
      Merci pour votre aide.
    • By alstro
      Bonsoir,
       
      Le guidage ne me satisfait jamais pleinement mais suis je seul dans ce cas là ?
      je profite du test de l'ASIAIR Pro qui intègre une fonction guidage type PHD pour vous poser quelques questions en espérant quelques....réponses.
      je pratique le DO ZWO avec ASI290mm pour ma caméra ASI183mm ( 2.4µ pixel) avec roue à filtres sur Newton F4  254/1000 et monture AZEQ6GT. Un matériel très classique qui m'apporte globalement des satisfactions.
        J'ai réalisé un suivi avec dithering (c'était une première pour moi) sur un peu moins d'une heure avec une dérive RMS générale  très inférieure à la seconde , ce qui au final semble correct pour mes poses....oui mais....!!  La mise en station a été réalisée avec la fonction ASIAIR intégrée ( qui semble ranger définitivement PôleMaster au placard)
      j'ai tiré les logs et obtenu ce que je vous montre.
      Mes interrogations  :
      -j'ai toujours un meilleur suivi avec une agressivité proche de 100% en RA (70% recommandée) et une temps d'intégration de 1s alors qu'un temps plus long serait souhaitable pour intégration du seiing !!!
      - la figure d'étalonnage semble perpendiculaire et cohérente.
      - la courbe RA est décalée monotone vers le haut, et d'ailleurs on voit souvent cette vue sur des docs concernant l'ASIAIR. Pourquoi cette courbe ne redescend-elle pas à 0 en valeur centrée ? Quelle signification ? pas assez de correction en durée ? sachant que la correction RA est toujours dans le même sens vers le bas  ( ce qui semble une bonne chose).
      - je joins également les courbes Analysis **RA de Drift corrected qui semble montrer un EP régulière inférieure à 10"  ( ce qui semble normal pour AZEQ6) et une vibration superposée régulière ainsi qu'une analyse fréquentielle avec  un "point d'orgue aux alentours de 2000hz" ( est ce une bonne valeur ou significative de quelque chose ?)
      Que vous inspirent ces courbes et ces valeurs ?
      le but est de mieux comprendre le comportement de la fonction guidage pour une meilleure maîtrise à venir .
      je vous remercie par avance pour le temps que vous pourriez y consacrer .
      Alain
       
      PJ : pour l'aspect astrophotographie, un crop de M16 avec ce type de sortie
       

       

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      J'ai été obligé de faire vite ce matin, à 5h45 et déjà 26°c ! car un orage approchant avec ses nuage pour tous couvrir s'avançant sur nos objets favoris.
      Pas trop le temps de mettre l'imageur, j'ai tenté Vénus à la barlow x3, mais là elle devient trop petite.  Pourtant dans une phase similaire à Sélène et un peu de "surface". Mars quand à elle avait déjà disparu.
      Sinon à l'oculaire vision bien agréable, même si coup d'oeil rapide.
       
       

       
       

       
      Bon ciel planétaires & lunaire
    • By jpl34390
      Bonjour.
      Voici mes premiers essais de traitement de fichiers RAW de photos de Neowise prises le 18 juillet 2020 à 4 heures avec le Canon 550D ,iso 1600,focale F5, temps 2 secondes, à l'aide de Photoshop Express ! Mon support est "Les secrets de l'Astrophoto " de Thierry Legault.
      Vos avis et commentaires sont les bienvenus pour évoluer !
      Bon ciel à vous.
      Jean Pierre.



    • By phenix
      slt les astrams
      sortie photo light samedi soir avec gilou , vers calern 
      qques voie lactées au zuiko 16mm et au 7d
      10 poses de 30sec  + 10 darks   ,  a  3200 iso  
      empilement  avec dss  et traitement  siril  et  to shop 
       
      bonne soirée 
      serge
       






  • Upcoming Events