• 0
Loulou62630

Achat Monture d'occasion

Question

Bonjour,

 

Je me permets de poster ce message afin d'avoir vos avis sur l'achat d'une monture. Cela fait déjà quelques temps que j'y pense et il est temps de passer à l'action :) 

 

Je me suis donc baladé sur plusieurs site de petites annonces et j'ai repéré les montures ci-dessous. La Orion Sirius Go-to, la EQ6 Pro Go-to (2011) et la NEQ6 Pro Go-to.

 

Que pensez-vous de ces trois montures. Je serai plus tenté par la HEQ6 malgré son age mais je n'ai pas trouver de retour particulier l'Orion.

 

Dans l'idéal, ça serait pour de l'astrophoto avec une lunette D80 + APN ou un SC (ou Mak) + CCD pour du planétaire.

 

En vous remerciant de votre retour,

 

ORION SIRIUS GO-TO

https://www.astronome.fr/produit-ori24336-monture-orion-sirius-eq-g-goto-Prix-10999-euro-id-1919.html

 

 

EQ6 PRO GOTO

 

https://www.webastro.net/petites_annonces/sky_watcher-eq6_pro-goto-modifier-pierro_astro-_57076.htm

 

https://www.astroshop.de/fr/equatorial-avec-goto/monture-skywatcher-eq-6-pro-synscan-goto/p,4070

 

NEQ6 PRO GOTO

 

https://www.webastro.net/petites_annonces/monture-equatoriale-skywatcher-neq6-pro-goto_55928.htm

 

Louis

Edited by Loulou62630
faute

Share this post


Link to post
Share on other sites

19 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Orion sirius> HEQ5
Orion atlas -> EQ6

la HEQ5 convient parfaitement pour une 80ED, un 150/750 ou un mak 180....
Si tu veux plus gros, passe sur une EQ6

 

Edited by xavier2
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 0

bonjour Louis,

nous sommes curieux de savoir ce qui t'intéresserait le plus dans l'astronomie dans un futur proche et lointain, tes projets afin de mieux t'aider.

Cordialement

Louis 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, Bonsoir maintenant,

 

Merci @xavier2 pour ta réponse c'est vrai qu'habituellement on se tourne plus vers des SkyWatcher quand on commence j'ai l'impression, alors que les Orion sont tout aussi bien (enfin je pense)

 

Là j'ai trouvé un Orion Sirius pour 700, vous en pensez quoi ? 

https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1777162798.htm/

 

@Louis Enchanté Louis je m'appelle Louis aussi :D Pour l'instant je n'ai qu'une 70/900 sur une EQ2 (offerte lors d'un noël), mais on a toujours envie d'en avoir plus et voir le plus loin possible. Je me suis découvert à l'astrophoto avec mon petit Canon, enfin sur une EQ2 c'est vraiment pas évident, vous pouvez voir une des photos ci-dessous. Merci au stacking ;) 

 

Je souhaite maintenant m'orienter vers du planétaire, rien que de voir les anneaux de Saturne ou les rayures de Jupiter dans une 70, je me doute que ça doit être encore plus plaisant dans des diamètres supérieurs. Cependant avec mon Apn, qui ne dispose pas du LiveView, il serait peut être intéressant de changer pour une caméra, si vous pouvez me conseiller svp :) 

 

J'habite dans le Nord-Pas-de-Calais (Hauts de France) et pourquoi pas m'inscrire dans un club un de ces quatre.

Enfin voili voilou. Si vous avez d'autres questions.

lune270918.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

skywatcher /orion c'est strictement identique... juste la couleur qui change ;)
c'est Synta ( chinois) sa "marque" skywatcher étant pour le marcher européen et sa "marque" orion pour le marcher nord américain....

situ veux t'amuser en planétaire..opte pour le mak 180 sur HEQ5 ... ou la siruis ....
c'est un bon tube pour ça

 

Edited by xavier2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 8 minutes, xavier2 a dit :

sa "marque" orion pour le marcher nord américain....

 

Ah bon !

 

mais alors pourquoi il existe le site Skywatcher USA qui mentionne autre chose :

 

"In the late 2000s, Sky-Watcher USA was launched in the United States to compete with two of the industry’s biggest brands: Meade and Celestron. Although small, the Sky-Watcher USA team of Jeff, Kevin and Alex form a motley crew dedicated to providing you with the best quality astronomical & photography gear at the best possible price.

Telescopes"

https://www.skywatcherusa.com/pages/about-us

 

et le site Orion indique c'est une société américaine qui appartient à ses salariés depuis 1975 :

À propos de Orion Telescopes & Binoculars

Depuis 1975, Orion Telescopes & Binoculars propose des télescopes pour la vente directe aux clients. Une entreprise détenue par ses employés, nous avons un engagement inébranlable en faveur des produits de meilleure qualité, de la valeur et d'un service client inégalé. Notre politique de garantie de satisfaction à 100 % en dit déjà long.

 

https://fr.telescope.com/

 

 

Edited by FRANKASTRO64

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 38 minutes, xavier2 a dit :

c'est Synta ( chinois) sa "marque" skywatcher étant pour le marcher européen et sa "marque" orion pour le marcher nord américain....

 

En fait, la société Orion (aux USA) achète du matos à Synta avec un cahier des charges plus "sévère" que le cahier des charges Sky Watcher (SW) => matos en moyenne meilleur chez Orion que chez SW !

 

Ce qui n'empèche pas SW d'avoir des bons tubes mais c'est plus la Loterie chez SW : d'ailleurs j'ai  un Mak127 SW qui est excellentissime  ! J'ai eu de la chance !

 

Mais Orion achète aussi du matos et des miroirs à GSO (le Taïwanais) pour ses RC ou CC (RC=Ritchey-Chrétien & CC = Classical Cassegrain)

 

la différence entre Orion et Skywatcher c'est que ceux sont deux sociétés différentes juridiquement mais aussi sur sa présence sur des segments de marchés.

 

SW conçoit et fabrique son matos alors que Orion conçoit mais ne fabrique pas son matos : Orion a un rôle d'assembleur ( Orion achète un tube chez Synta et met des miroirs GSO)

 

Pour ce qui est des montures, Orion achète des montures aux usines Synta (les mêmes que SW qui se fournit aussi chez Synta) avec un cahier des charges Orion imposé au fabricant Synta (la finition peinture des montures Orion n'est pas le même que celle des montures SW mais la mécanique et le squelette des deux montures sont identiques)

Edited by FRANKASTRO64

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 8 heures, Loulou62630 a dit :

Cela fait déjà quelques temps que j'y pense et il est temps de passer à l'action

 

Bonsoir Louis ,

 

Et oui le temps passe vite ! 

 

Mais tu avais déjà fait un Post ici en octobre 2018 :

 

Tu as donc pu murir ta reflexion !

 

bon Ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

donc ça vient bien de la meme boite...
j'aimerais bien qu'on me montre la difference niveau cahier des charges entre la 80ED SW et la 80ED orion...
ou la HEQ5 et la sirius ..... juste par curiosité ;)
 

Edited by xavier2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

C’est intéressant de voir qu’Orion est un assembleur. Logiquement il doit prendre le meilleur de tout ce qui se fabrique sur le marché.

 

Oui j’avais déjà poster un sujet de ce genre et je me dis qu’il vaut mieux prendre de la qualité et de la possibilité de charge et partir sur une HEQ-5 (voir 6) ou équivalent Orion que de passez par des neq3.2, neq5, ...

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

@ franck

pas mal de monde dans mon entourage a du SW ou du Orion ... aussi bien en tube qu'en monture...
J'ai vu du bon et du moins bon dans les deux cas , mais jamais j'ai vu de la daube ...

le moins bon étant dans la partie mécanique des tubes.
pour les mesures d'EP des montures, il y a une bonne régularité ... c'est pas du taka ou de l'AP mais ça fonctionne bien ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Oui après c’est au cas par cas. D’ailleurs quelqu’un a un exemple de vue de Saturne ou Jupiter avec un mak180 ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, xavier2 a dit :

la 80ED SW et la 80ED orion

 

ton exemple de comparer les lulus de 80mm des deux marques est judicieux car il montre bien les différences entre SW et Orion ! 

 

chez SW, tu as :

 

Chez Orion USA, tu as deux modèles :

 

Pour ce qui est des lulus Triplet Apo des deux marques, nous voyons bien qu'elles sont différentes dans leur conception (pas le même design optique) et dans l'emploi des matériaux utilisés (une a un tube carbone et l'autre alu).

 

Pour ce qui est des doublets APO, ceux sont les mêmes, mais celle d'Orion est sortie bien avant celle de SW. Orion USA a sortie sa ED80 en octobre 2003.

elle a été fabriquée par Synta sur une conception de Orion USA. https://books.google.fr/books?id=fOXuIG1UDwEC&pg=PA109&lpg=PA109&dq=the+first+orion+ed80+refractor+in+usa&source=bl&ots=yAwyXoP0kJ&sig=ACfU3U0iLVlkDhfOwBZolQbwHg6NrQNQ-w&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjYuObg-6jpAhVlA2MBHev-CmgQ6AEwC3oECAkQAQ#v=onepage&q=the first orion ed80 refractor in usa&f=false

 

Ensuite devant le succès commercial de cette lulu Orion, SW a repris la conception de cette lulu d'Orion pour sortir des années plus tard la 80 Evostar !

 

Bon  Ciel 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 9 minutes, Loulou62630 a dit :

exemple de vue de Saturne ou Jupiter avec un mak180

 

regardes daans la galerie photo de AS (Astrosurf) ou sur Astrobin !

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 57 minutes, xavier2 a dit :

J'ai vu du bon et du moins bon dans les deux cas , mais jamais j'ai vu de la daube ...

 

En effet, moi aussi !

 

En plus il faut noter qu'il y a un solide SAV et support de ces deux marques par des revendeurs français sérieux que sont :

  1. pour SW : OU à Colmar qui est aussi l'importateur exclusif pour la France de SW
  2. pour Orion : l'Astronome (astronome.fr) à Lorient qui est très efficace et réactif pour Orion

D'ailleurs, j'ai un RC 8" Orion qui vient de chez Fabrice (L'Astronome) qui est excellent et surpasse en qualité le RC8" de chez GSO (rebadgé Kepler par OU en France) - j'ai pu les comparer sur le terrain avec d'autres astram !

 

Il faut aussi rappeler que les grandes marques ex-US (Meade et Celestron), avant qu'elles ne passent sous pavillon chinois (et oui aujourd'hui Meade et Celestron sont filliales de groupes chinois), avaient l'habitude de soustraiter une partie de leurs production de tubes à des sociétés japonaises comme Vixen !

 

Meade va d'ailleurs très mal financièrement !

 

D'ailleurs, j'ai toujours un Celestron C8 Ultima de  1991 fabriqué par Vixen pour Celestron USA : regardes sur le catalogue Vixen 1991 ci-joint : Vixen1991.pdf

 

Il est d'ailleurs badgé Vixen en plus d'être marqué Celestron. De plus, le SAV Vixen me l'a révisé il y a une petite dizaine d'années.

 

Il est excellent avec des miroirs quartz qui n'ont pas bougé.

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je viens d’observer la galerie d’image sur Jupiter, c’est pas mal avec C8 quand même. Cela ne vaut plus le coup de prendre un C8 qu’un Mak non ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

à diamètre égale, le Mak est meilleur qu'un SC en planétaire !

 

Par contre, un Mak 200mm est beaucoup plus lourd qu'un C8 : donc monture plus grosse pour un Mak200mm !

 

Un Mak200 de qualité est bcp plus cher qu'un C8 !

 

un C8 est plus polyvalent qu'un Mak car tu peux plus facilement le transformer (réduction de focale) pour faire du CP !

 

tout est une question de choix et de gout ! 

Edited by FRANKASTRO64

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bon plus rien à ajouter puisque Franck l'a fait pour Orion et la 80 ED en particulier.

Orion n'est pas à ma connaissance assembleur lui même mais il impose un cahier des charges qui lui est propre, d'autres le font aussi, il semble que celui d'Orion soit un peu plus exigeant mais pas accessible au grand public...

J'en parle ICI

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

D'accord, je vous remercie de tous vos retours, je vous tiens au courant de mes achats dans de prochains posts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By micheljack
      Bonsoir. 
      Je possède une cam d'autoguidage zwo asi 130mm de 2015.
      Elle fonctionne très bien sur un pc portable sous W7 avec port usb2. 
      Avec mon nouveau pc sous w10 elle est reconnue mais ne fonctionne pas.je n'ai QUE des usb 3. Dans le gestionnaire de périphériques j'ai un message d'erreur" code 10" et "manque de ressource pour faire fonctionner Api". 
      Tous les drivers sont à jour ainsi que tout le pc. J'ai desinstallé et réinstallé 3 fois.... Des pistes ?? 
      Merci de votre aide. 
    • By XavS
      Bonsoir tout le monde,
       
      Histoire de ne pas perdre trop la main, voici quelques images de notre Lune (32%) du jour.
       
      Photo 1 :
      Trépied fixe + Canon 450D + Samyang 85mm, pose unique de 1/15s
       

       
      Photo 2 :
      Trépied fixe + Canon 450D + Samyang 85mm, pose unique de 1s
       

       
      Photo 3 :
      Trépied fixe + Canon 450D non défiltré + Bower 500mm, pose unique de 1/250s
       

       
      Et dernière photo :
      Trépied fixe + Canon 450D non défiltré + Bower 500mm et son doubleur de focale (soit 1000mm) , pose unique de 1/80s
       

       
       
      Bon ciel
       
      XavS
       
       
       
       
    • By airbus340
      Bonjour à tous ,
       
      Voici une classique  M42 faite hier soir en 25 x 60" au SW 200/800  + ASI 294 MC PRO à -20 °C
      C'est ma première présentable même si mal cadrée ( je ferai mieux la prochaine fois...)
      Faut pas trop regarder la gueule des étoiles ...
       
      Ph

    • By T450
      Bonjour,
      J'ai eu récemment des problèmes de suivi que j'attribue au gel (plusieurs jours et nuits à -5°C). Ci-dessous le cœur de mon engin, à droite il y a un roulement rotule à rouleaux qu'on ne voit pas. La vis du secteur est huilée et l'huile (de boîte) ne semble pas figer, je n'en dirais pas autant de la vieille graisse qui est dans le roulement et sur la roue (elle a été nettoyée depuis la photo mais regraissée).
      Des spécialistes de la mécanique auraient-ils des conseils concernant le graissage de ce type d'engin (type de graisse, huile, etc...). J'ai déjà fait des photos par -20°C sans problème mais c'était il y a des années.
      Ce soir il fait moins froid et ça a l'air de tourner normalement (qq brutes à 2.6" sur 10mn en ha)
      Merci par avance
      Nathanaël
       
      Lien vers le matériel : https://www.flickr.com/photos/145898341@N07/albums
       

       
       
       
    • By AstroChile
      Bonsoir à tous,
       
      Nous sommes heureux de vous présenter cette première image d’une nouvelle collaboration australe; AstroChile, qui nous réunit avec un bonheur certain, Jean-Philippe et moi-même, autour d’un "pied chilien" qui porte un CDK 12.5 équipé d’une caméra QHY600M.  Une jolie collaboration qui nous vaut d’innombrables coups de téléphone et beaucoup de bons moments déjà, et dont nous espérons pouvoir vous faire bénéficier la richesse ici, par de simples images, mais aussi et surtout à travers de nouveaux formats, dont une extension de certaines présentations (comme celle-ci) à travers la revue Astrosurf-Magazine.
                                                                  
      Pour notre première image, nous avons fait le choix d’une cible "spectaculaire" pour laquelle nous avions un "mètre-étalon" : l'image bluffante de Laurent Bernasconi et Michel Meunier (http://www.astrosurf.com/topic/116351-premiere-image-de-janus-sud-ngc1365/) qui avait également fait office, pour Laurent et Michel, de "première lumière" officielle de Janus Sud.
       
      Sur le plan technique, nous avons donc ici une image en poses de 300s :
      144x300s en luminance, 24x300s en B, 29x300s en G et 20x300s en R
       
      Cette image a été réalisée avec le défauts inhérents à un setup en cours de mise au point (des soucis avec le filtre G et une route à filtre instable).
       
      A très bientôt pour de nouvelles images !
       
      La team AstroChile (Jean-Brice Gayet et Jean-Philippe Cazard).
       
       
       
      L'ensemble du champ (cliquer sur l'image pour la voir à 100%) :

       
       
      Un crop à 100% sur la galaxie elle-même :

       
      Et l'ensemble du champ avec le repérage de quelques galaxies en fond :

       
      NGC 1365 a été découverte par l'astronome australien James Dunlop en 1826. Sans surprise, elle est appelée "The Great Barred Spiral Galaxy" par les anglophones. Située dans la constellation du Fourneau (Fornax) à environ 56 millions d'années-lumière de nous, NGC 1365 s'étend sur environ 200 000 années-lumière. Les parties externes de la barre complètent une rotation en 350 millions d'années environ (l’équivalent du temps qui nous sépare de l’époque où les trilobites nageaient encore au fond des océans, au début du Carbonifère… soit plus de trois millions et demi de siècles…Il est à noter que 8 millions d’années plus tôt avait eu lieu la première grande extinction terrestre).
       
      Il s’agit d’une galaxie spirale barrée de grand style (grand design spiral galaxy), un type de galaxie spirale qui présente des bras spiraux longs et bien définis, et qui se distingue des galaxies spirales cotonneuses ("flocculent" en anglais), qui possèdent des caractéristiques structurales plus subtiles. Les bras spiraux d'une galaxie spirale de grand style peuvent s'étendre sur plusieurs radians de façon nette autour de la galaxie et être ainsi observés jusqu'à une distance significative du noyau. Aujourd’hui classée de type morphologique SB(s)b D selon Simbad (2021), NGC 1365 avait été utilisé par Gérard de Vaucouleurs comme galaxie type de la morphologie SB(s)bc dans son Atlas des galaxies avant d’être classée de type SBb(s)I par Sandage et Tammann en 1981. 
       
      10 % des galaxies spirales sont de grand style, comme par exemple M81, M51, M74, M100 et M101. La formation et la structure des galaxies spirales de grand style sont expliquées par divers modèles mathématiques qui font intervenir pour la plupart la density wave theory, théorie selon laquelle les bras spiraux sont créés à l'intérieur d'ondes de densité tournant autour de la galaxie à des vitesses différentes de celles des étoiles du disque, les étoiles étant "prises" dans ces ondes par attraction gravitationnelle (et impliquant que leur position dans un bras spirale spécifique ne soit pas permanente).
       
      Ceci étant, si on y regarde bien, NGC 1365 est en fait une galaxie spirale à double barre. Cette deuxième barre dans la région centrale est plus nette en imagerie infrarouge et résulte probablement d'une combinaison d'instabilités dynamiques (des orbites stellaires de la région centrale, de la gravité, des ondes de densité et de la rotation globale du disque). L’hypothèse d’une rotation plus rapide de cette barre intérieure par rapport à la barre principale est avancée pour expliquer la forme diagonale assez caractéristique de la galaxie avec ses bras en spirale s'étendant en une large courbe au Nord et au Sud des extrémités de la barre Est-Ouest et forment un halo en forme de Z quasiment annulaire (anneaux dont nous reparlerons très bientôt avec NGC 1291). Comme nous le verrons plus en détail dans le prochain numéro d’astrosurf, la barre principale de NGC 1365 joue un rôle crucial dans l'évolution de la galaxie, attirant le gaz et la poussière vers son centre et entraînant un sursaut de formation d'étoiles mais, en fin de compte, alimentant son trou noir central et entraînant à terme sa propre dissolution. D’une manière générale, les barres ont deux intérêts fondamentaux dans la compréhension de l’évolution des galaxies : elles sont à la fois un traceur de leur évolution passée et le moteur de leur évolution, contribuant significativement à la redistribution de matière et de moment angulaire dans les disques galactiques.
       
       


      Image de NGC 1365 réalisée avec la caméra infrarouge HAWK-I du télescope de l'ESO à l'observatoire de Paranal au Chili,
      créée à partir d'images prises à travers les filtres Y, J, H et K avec des temps d'exposition de respectivement de 4, 4, 7 et 12 minutes.
       
      Enfin, NGC 1365 fait partie du groupe de NGC 1316, qui comprend au moins 20 galaxies, dont les galaxies IC 335, NGC 1310, NGC 1316, NGC 1317, NGC 1341, NGC 1350, NGC 1365, NGC 1380, NGC 1381, NGC 1382 et NGC 1404. Ce groupe est un des membres de l'amas du Fourneau. Galaxie à noyau actif de type Seyfert 1, NGC 1365 est lumineuse dans l'infrarouge (LIRG) mais présente une brillance de surface de 14,18 mas/am, ce qui en fait une galaxie à faible brillance de surface (LSB en anglais pour low surface brightness. Les galaxies LSB sont des galaxies diffuses (D) avec une brillance de surface inférieure de moins d'une magnitude à celle du ciel nocturne ambiant). Jusqu'à 2012, quatre supernovas y ont été observées : SN 1957C de type inconnu, SN 1983V de type Ic, SN 2001du de type II-P et SN 2012fr de type Ia.
       

       
      Photographie de NGC 1365 obtenue en 1999 lors d'une exposition de deux heures au foyer primaire du télescope de 3,6 m de l’ESO
      sur une plaque III a-J avec filtre GG 385. Le Nord est en haut et l'Est est à gauche. (Lindblad, 1999).
       
      Plus à venir dans un prochain numéro d’Astrosurf-Magazine !
       
       
  • Upcoming Events