Question

Bonjour à vous,

 

Je suis à nouveau en train de lister le matériel que je commanderais avec mon premier télescope. Celui-ci devra permettre d'observer le ciel profond autant que possible, mais en gardant des capacités pour le planétaire et la Lune.
Je compte donc partir sur le modèle Explore-Scientific Ultra-Light (Dobson serrurier) 12", et celui-ci a un coulant de 2".

Lorsque je cherche sur les sites des boutiques bien connues, je trouve essentiellement des oculaires aux focales relativement importantes (pas de modèle entre 5 et 20mm environ). Dès lors, je me pose plusieurs questions.

 

Ce modèle de télescope est-il optiquement incompatible avec des oculaires à grande et moyenne focale ?

Les réducteurs de coulant (50.8 -> 31.75) ont-il un sens ? Ne vont-ils pas grandement réduire le champ apparent, plus encore que si le télescope était équipé en 31.75 nativement ?

La Barlow est-elle la meilleure solution pour accéder à de forts grossissements, en combinaison avec un jeu d'oculaires à moyenne et grande focale ? Quel sera son impact sur la qualité des observations (une image moins lumineuse, moins piquée peut-être également ? qu'en est-il du champ ?)

 

Pour faire simple, je pensais prendre cet accessoire qui est une Barlow + un réducteur de coulant depuis le 50.8 vers le 31.75. Est-ce une bonne idée ? Comment adapter ma sélection d'oculaires ? Les oculaires en 50.8 ont des avantages, mais sont bien plus coûteux.

 

Plus généralement, si vous avez des recommandations à propos de ce type de coulant, et donc des oculaires qui vont avec, notamment sur les pupilles de sortie, les grossissements accessibles, et les champs apparents, c'est avec grand plaisir.

 

Merci d'avance, d'avoir pris le temps de lire ce message, et de partager vos connaissances.

Edited by Theta Coxa

Share this post


Link to post
Share on other sites

17 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
Il y a 2 heures, Theta Coxa a dit :

Ce modèle de télescope est-il optiquement incompatible avec des oculaires à grande et moyenne focale ?

Quel télescope ?

Il y a 2 heures, Theta Coxa a dit :

Les réducteurs de coulant (50.8 -> 31.75) ont-il un sens ?

Oui, ça permet d'utiliser des oculaires d'un coulant ou d'un autre, l'oculaire aura un coulant de 31,75 ou 50,8 selon de nombreux critères (le fabricant, le champ, la focale de l'oculaire, la conception.......)

 

Il y a 2 heures, Theta Coxa a dit :

La Barlow est-elle la meilleure solution pour accéder à de forts grossissements, en combinaison avec un jeu d'oculaires à moyenne et grande focale ?

c'est une solution, si la Barlow est mauvaise, l'image sera mauvaise, si la Barlow permet d'économiser sur l'achat du nombre d'oculaires, réduire le coût sur l'achat des oculaires

 

Il y a 2 heures, Theta Coxa a dit :

qu'en est-il du champ ?)

le champ apparent = champ de l'oculaire /le grossissement. donc plus le grossissement est important, plus le champ apparent  diminue.  

les lentilles de Barlow augmente la focale de l'ensemble.

Il y a 2 heures, Theta Coxa a dit :

Quel sera son impact sur la qualité des observations (une image moins lumineuse, moins piquée peut-être également ? 

la qualité dépend plus de la qualité des éléments optiques. un bon piqué et un bon contraste ne sont pas réservés à un type de coulant, les Pentax qui sont parmi les meilleurs, n'ont qu'un coulant de 31,75. une bonne Barlow; une TELEVUE   

pour un oculaire, il y a aussi son confort à l'observation et sa prise en main..... et son prix

Il y a 3 heures, Theta Coxa a dit :

Les oculaires en 50.8 ont des avantages, mais sont bien plus coûteux.

oui plus coûteux , sur les champs importants et de petites focales.

je préfère un bon piqué et une courte focale

tu peux lire sur luxorion ce qui est ci-dessous

http://www.astrosurf.com/luxorion/rapport-oculaire.htm

 

http://www.astrosurf.com/luxorion/rapport-formulae.htm#Performances théoriques de votre instrument

Cordialement

Louis

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 0

Salut @Louis et merci de ton post !

 

J'ai pas précisé, le ES 12" dont je parle est le Ultra-Light (dobson serrurier).

 

Je pense m'être mal exprimé sur certains points, au vu de tes réponses. Je les reprend donc pour détailler :

 

- En effet, j'ai bien vu qu'il existait des adaptateurs pour permettre l'utilisation d'un 31.75 sur un PO 2". Seulement, est-ce qu'alors je ne vais pas perdre en qualité par-rapport à un PO prévu nativement pour du 31.75 ? Un exemple de problème auquel je pense existe de façon native dans certains oculaires "grand champ" qui ont une pupille d'entrée réduite par-rapport au diamètre du PO. Instinctivement, je pense que le problème touche plutôt la configuration inverse, à savoir un PO avec une sortie en 31.75 qu'on passe en 2".

Pour le champ, je sais que parfois le champ théorique d'un oculaire se retrouve bridé par la formule choisie, c'est en partie ce que j'aimerais éviter. Je me demande donc si un oculaire avec un champ de 70° (par exemple) en 31.75 verra cette valeur conservée si je l'utilise avec le réducteur.

 

- La question de la Barlow est surtout due à l'offre disponible, je ne trouve pas d'oculaire à faible focale qui me permettraient un fort grossissement, aussi, c'est la seule alternative que j'imagine.

En effet, une Barlow de qualité donnera une meilleure image qu'une de premier prix, mais l'une comme l'autre va  changer différents paramètres, et je voudrais être sûr de pouvoir accéder à des observations satisfaisantes malgré ces dits-changements.

 

En résumé, j'aimerais être certain de ne pas passer à côté d'un point noir dans la configuration de mon télescope, pour pouvoir en profiter correctement. Bien entendu, la qualité des observations dépendra aussi de la qualité du matériel que je commande. Mais là où il "suffit" d'acheter un nouvel oculaire pour palier ces soucis, il faudrait changer d'instrument si je suis bridé par la sortie en 2".

Comment accéder à une gamme de grossissement complète avec un PO 2" quand les boutiques ne proposent pas d'oculaires en-dessous d'une 20aine de mm ?

 

Petite remarque : peu importe le champ ou la focale, un oculaire en 2" sera forcément plus cher qu'un oculaire de qualité égale en 31.75 (car il contient de plus grosses lentilles).

Merci beaucoup pour les deux liens également, que j'avais déjà eu l'occasion de visiter. Je me permets d'y ajouter celui-ci qui fait partie de ma "triade" pour la documentation sur les oculaires.

 

Edited by Theta Coxa

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

c'est celui-ci "Dobson Explore Scientific N 305/1525 Ultra Light"

pour cet appareil, tu peux prendre des oculaires de 2 à 30 de focale, le 8 sera utile.

Es-tu allé dans un club regarder dans un appareil?

avec des SI, on en n'achèterait rien. le choix de tel ou tel oculaire, accessoire visuel dépend de ta vue, il faut te déplacer pour voir. Oui, chez l'ami  Pierre Franquet par exemple.

l'appareil ne limite-t-il l'oculaire?xD

 

il y a 55 minutes, Theta Coxa a dit :

Comment accéder à une gamme de grossissement complète avec un PO 2" quand les boutiques ne proposent pas d'oculaires en-dessous d'une 20aine de mm ?

des oculaires de 100° et plus ont un coulant de 50.8

tu as des oculaires qui ont un double coulant 31.75 - 50.8 exemple BAADER

pour un oculaire de même focale, mais de champs différents, l'objet sera un peu plus grand dans le champ le plus grand.  

Je préfère un bon piqué et contraste qu'à un 100°flou quite d'avoir l'objet moins grand.

tu peux faire jouer le champ et la focale sur ce site https://www.stelvision.com/simulateur-telescope/simulateur-telescope.php

Aujourd'hui, tous les appareils ont une sortie Coulant : 50,8 mm et 31,75 mm (2" et 1,25").

Le coulant importe peu, il faut regarder pour s'en rendre compte. 

j'ai seulement que 15 oculaires, et parfois ce n'est pas celui dont on vante les mérites est le bon. Il faut les essayer.

cordialement

Louis

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Justement, je ne trouve pas d'oculaire en 2" dans la gamme entre 5 et 20mm sur les boutiques en ligne habituelles. Et non, l'ES UL 12" ne propose qu'une sortie en 2". C'est bien pour cela que la question du choix des oculaires se pose.


Je suis médiateur astro, donc je suis amené à observer régulièrement, mais toujours avec le même matériel, que je n'ai pas eu à établir car déjà présent dans la structure.

J'y utilise une gamme qui va de 5 à 30mm + barlow + accessoires divers (filtres etc), et j'ai bien pu remarquer que parfois, c'est l'oculaire boudé par les autres animateurs, un peu vieux et pas très beau, qui ont les meilleurs rendus (en particulier de vieux Plossl qui ont un rendu dingue sur le planétaire).

Pour le planétaire, j'ai tendance à préférer un oculaire avec un bon piqué et un rendu des couleurs le plus contrasté possible. Pour le CP "proche", j'ai tendance à privilégier le champ pour M31 ou M42. Pour tout le reste du CP j'essaye de trouver un compromis dans le matériel à ma disposition.

 

Pour le coup des oculaires à double coulant, j'arrive à imaginer l'architecture, mais autant prendre un réducteur et prendre des oculaires en 50.8 et en 31.75 directement.

 

Et du coup le problème est toujours posé : comment accéder à une gamme de grossissements étendue qui puisse me permettre du "tout terrain" quand je n'arrive pas à trouver d'oculaire en-dessous de 20mm, tout en évitant de brider bêtement l'instrument ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

  Salut !!

 

Il y a 2 heures, Theta Coxa a dit :

En effet, j'ai bien vu qu'il existait des adaptateurs pour permettre l'utilisation d'un 31.75 sur un PO 2". Seulement, est-ce qu'alors je ne vais pas perdre en qualité par-rapport à un PO prévu nativement pour du 31.75 ?

 

 

C'est toujours pas très clair mais je crois comprendre ou tu veux en venir

 

Il n'y a aucun probleme pour utiliser un oculaire 1,25" dans un focuseur 2" , l'adaptateur sert juste à tenir le petit diametre dans un diametre plus grand

Par contre utiliser un adaptateur 1,25->2" va réduire le champ

 

Le maximumu de champ que tu peux obtenir dans un coulant 1,25 est environ 100° pour un 13mm ; 68° pour un 24mm ; 48° pour un 40mm (c'est à la louche tu dois pouvoir trouver les chiffres exacts en cherchant un peu)

 

Si tu veux plus de champ , il faut passer en 2" mais pour un 14mm/82° , le 1,25" suffit , pas besoin de 2"

 

Certains oculaires (13mm/100° par exemple) sont à double coulant pour des raisons pratiques (pas besoin de mettre/enlever l'adaptateur entre 2 oculaires , meilleure ergonomie ou tenue dans le porte oculaire car ils sont plutôt lourds)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci infiniment !

Citation

Par contre utiliser un adaptateur 1,25->2" va réduire le champ

C'est exactement le genre de question que je me posais, je me doutais qu'il y avait un rapport entre le coulant et l'angle maximum. Désolé si j'ai pas été très clair.

 

Le télescope que je compte prendre a donc une sortie 2". Si j'ai bien compris tes conseils, et sans avoir fait de recherche pour les calculs :

- Si je veux fonctionner à petit/moyen champ, et/ou à fort grossissement, je peux utiliser un oculaire en 1"25 avec une focale plutôt courte

- Si je veux fonctionner à grand/très grand champ, et/ou à faible grossissement, je peux utiliser un oculaire en 2"avec une focale plutôt longue

Et je ne perdrais pas en qualité, je ne briderais pas mon instrument.

Ais-je bien compris ?

Si oui, me conseilles-tu tout de même la Barlow pour tenter du grand grossissement + grand champ, sachant que la qualité de l'image ne sera peut-être pas a rendez-vous ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Tu ne brideras pas ton instrument. Il ne faut pas prendre un oculaire  avec une pupille de sortie supérieure à 6., là tu le brideras.

Il faut voir le problème dans l'autre sens. On veut un oculaire grand champ et longue focale, avec les lois de l'optique, il faudra un 2" pour obtenir ce champ, pour les focales plus courtes ça n'a pas de sens. Ensuite pour un dobson, on veut du champ pour profiter de l'objet qui défile pendant plus longtemps et pour avoir un champ parfois énorme et magnifique. Pour cela il faut faire des concessions sur la correction sur tout le champ et les prix grimpent très vite. Si le rapport f/d est court, il faudra un correcteur de coma qui va saler l'addition (rien d'obligatoire). Enfin pour le planétaire on préconise des oculaires à formule simple et donc champ restreint, les orthoscopiques par exemple 43 degrés, mais on trouve des oculaires vraiment très bien en 60 degrés.

Enfin pas mal d'astram ont beaucoup d'oculaires, chacun pour en fait un type d'objet, amas étendu, amas globulaire, galaxie très large, nébuleuse planétaire très petites etc. Un étagement de grossissement de 40 à 50x c'est déjà top. Après c'est question de budget. La barlow entre en jeu car elle diminue le coup. On en trouve de très bonnes et ça permet de doubler sa gamme.

Mais, il faut à chaque fois ajouter la barlow à l'oculaire à chaque fois. 

D'aucun diront que le résultat est moins bon qu'un oculaire de focale équivalent, la différence est souvent très faible avec une bonne barlow. 

Edited by dob250

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 20 minutes, Theta Coxa a dit :

Le télescope que je compte prendre a donc une sortie 2"

 

Donc tu pourras tout y mettre , l'adaptateur 2"->1,25" est en général fourni avec le telescope

 

il y a 22 minutes, Theta Coxa a dit :

- Si je veux fonctionner à petit/moyen champ, et/ou à fort grossissement, je peux utiliser un oculaire en 1"25 avec une focale plutôt courte

- Si je veux fonctionner à grand/très grand champ, et/ou à faible grossissement, je peux utiliser un oculaire en 2"avec une focale plutôt longue

 

Tout à fait

 

Pour la barlow , à toi de voir mais je pense que tu fais méprise

 

il y a 24 minutes, Theta Coxa a dit :

la Barlow pour tenter du grand grossissement + grand champ

 

le champ réel (le 82° dans 14/82 par exemple) est  une caractéristique de l'oculaire ; le champ apparent , la portion de ciel que tu vois dans l'oculaire se calcule avec la formule CR / G , si tu doubles le grossissement , tu divises le champ réel par 2 (le G est donné par la formule focale de l'instrument / focale de l'oculaire )

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Messieurs,

Vous êtes une réelle mine d'information, je vous remercie infiniment pour tout.

 

J'avais effectivement oublié d'ajouter la longueur de la Barlow ;)


Je comprends à présent ce que je ne comprenais pas, et j'ai les pistes pour aller approfondir cela. Particulièrement la distinction entre le champ apparent et le champ réel. Ensuite, je vais pouvoir calculer, puis sélectionner, la gamme d'oculaires qui va pouvoir équiper le télescope.

Je reviens vers vous lorsque j'aurais un minimum digéré la masse de conseils ;)

 

Merci, encore une fois, vous m'aidez à bien faire quelque chose qui doit être bien fait.

Edited by Theta Coxa

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 8 heures, Theta Coxa a dit :

j'ai les pistes pour aller approfondir cela

 

 

Regarde aussi la notion de dégagement oculaire (à quelle distance de l'oculaire tu dois positionner ton oeil) , important pour le confort d'utilisation , encore plus si tu dois porter des lunettes ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Theta Coxa,

Je viens de lire ce post qui est très intéressant. J'ai également vu ce ES ultra light 12". En avez-vous fais l'acquisition et si oui quel est votre retour stp ?

Je vous remercie par avance

Bonne soirée

Stéphane

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut Steph,

Je n'ai pas encore acquis mon instrument, suite à quelques imprévus que j'avais pas prévu !

Mais ça reste d'actualité.
Peu importe l'instrument que je prendrais, je ferais un post de retour d'utilisation.

Il y a quand même quelques infos et rapports sympa sur l'ES sur les forums.

Bonnes recherches ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Super, merci beaucoup. Je regarde aussi tout cela mais c'est vrai que c'est pas évident de se repérer avec tous ces instruments.

Bonne recherche à toi aussi :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

pour l'avoir comparé à d'autres ( SW/orion/tube plein etc)
il est bien plus transportable, il tient sans soucis dans le coffre d'une petite voiture, les barres sur le siege arrière.

Optiquement: rien à redire, ça fait le boulot comme chez skywatcher.
Je lui préfère quand meme le PO .... chez SW ils devraient revoir le leur sur ces tubes.
Niveau mouvement avec des oculaires grands champs RAS, c'est doux est fluide une fois l'équilibrage fait.
ça peut changer en cours d'utilisation suivant l'oculaire ;)
mais avec un 6.7mm 82° cet été sur Saturne..aucun soucis de suivie !

Voila ma petite experience si ça peut aider ;)




 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir Xavier,

merci pour ce retour, toujours intéressant. J’étais en train de regarder le site d’un artisan (SD) qui propose aussi des jolis instruments. Certes plus cher mais fabrication française. J’aime ces artisans passionnés qui prennent cœur à fabriquer  et peaufiner leurs œuvres. 

excuse moi Theta Coxa, je squatte un peu ton post :P 

Bonne soirée 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 13 minutes, Steph01 a dit :

J’aime ces artisans passionnés qui prennent cœur à fabriquer  et peaufiner leurs œuvres. 

je ne peux qu'etre d'accord ayant un 400 skyvision ;)

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Belle bête effectivement ! Je vais attendre et économiser :D mais cela vaut le coup !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By bb-9e
      Voilà, j’aimerai trouver un oculaire de grande focale pour mon mak 127 équipé en 2 pouces et doté d’un renvoi coudé de 2 pouces aussi, donc une focale de 1500+200 mm, soit pas loin de f15.
      Un apex 28mm passe très bien, pas de mouettes sur le bord du champ.
      Je pensai à un gso superview erfle 50mm par exemple. Avez-vous des retours sur ce (ou ces) type d’oculaire longue focale, de façon à maximiser la taille de la  pupille de sortie à environ 3.3mm de folie 😉
    • By Achaim

       

      Enfin....(premières impressions)
      après ma demande de conseils qui avait tourné au vinaigre sur le forum  entre les protaka et moi pas protaka meme si c est le top ....j' en était arrivé a la EDF 125  et aussi sur les conseils de pierro A    .....
      Après quelques économies j ai pu acter 
      Premiere impression au déballage 
      La lulu est très bien confinée dans son carton avec la mousse qui va bien et pourrait tout a fait remplir une caisse en bois fabrication maison ,mais  j ai pris une valoche ne sachant pas( lulu chère , surtout pas bobo ☺️) , mais du cp puisque ds le bois sa n aurait pas été nécessaire..
      La bête par elle même impressionne avec son po maxi ....c est du lourd , je vais pouvoir mettre mes apn enchaîné dessus .....le support de chercheur est présent ainsi que le test optique 
      Pour moi num  0036 a 0.96,5...
      Étonnant ....ce doit être plutôt le numéro d une série je pense 
      Malgres l annonce a 8 kg ...comme mon tube , je la trouve plus lourde , impression sûrement due a la charge repartie sur un plus petit volume ...
      Ma lulu ts 80  me fait la gueule à côté 
      Pas pu jeter un oeil dedans encore 
      On laisse mijoter le désir , mais vu que c est plus pour l observation que la photo , et bien je vous ferai part de la suite en photos justement , voir ce qui se cache derrière la bete , et son comportement ....
      Voilà donc la finalisation pour moi du débat houleux d il y a quelques mois ....
      Reste plus qu a ....
       
       
       
    • By Stfcap
      Bonjour,
       
      J’attends l’arrivée d’une Asi183MC Pro. J’ai cru comprendre qu’elle n’est pas idéale pour ma lunette APM/LZOS 130/780. Mais cette cam était une trop bonne affaire pour la laisser passer...
       
      Apparement, avec ses pixels de 2,4 μm le capteur est dédié aux poses longues et optimisé pour les focales courtes. Mais je ne compte pas acheter un réducteur Riccardi x0.75. Je préfère l’aplanisseur x1 pour conserver un peu de polyvalence : visuel/photo planétaire + CP.
       
      Alors voilà... Avant de pouvoir effectuer les premiers essais, je cherche à comprendre quelques lois de base de l’astrophoto. Et je pars de loin...
       
      Les caractéristiques annoncées pour cette lunette sont :
      - Pouvoir séparateur : 1,06 (source astroshop.de)
      - Résolution : 0,88" (source Pierro-Astro)
      Mais en fait, on parle si je ne m’abuse de la même chose... Dites moi si je me trompe quelque part :
       
      La résolution max de l’instrument dépend de son diamètre pour une longueur d’onde donnée. En l’occurrence, qui peut le plus peut le moins donc on calcule avec celle du bleu à savoir 450 nm. Et on obtient avec la formule adaptée : 0,252x450/130 = 0,88"
       
      Le pouvoir séparateur annoncé par Astroshop correspondrait quant à lui à la résolution moyenne ? C’est à dire, en calculant avec la longueur d’onde du vert à savoir 550 nm ? On obtient en effet : 0,252x550/130 = 1,07"
       
      Bref, passons à une étape supérieure (ne vous moquez pas svp) :
      Échantillonnage de mon setup : 206x2,4/780 = 0,63"
       
      D’après le théorème de Nyquist-Shannon, l’échantillonnage idéal = résolution moyenne /2. Et il faut faire attention à ce que l’échantillonnage effectif ne soit pas supérieur à l’échantillonnage idéal. Mais en l’occurrence pour un seeing de 1 seconde d’arc : 0,63 > 0,5... Donc, que faut-il en déduire ?
       
      Apparement le plus important serait la règle suivante :
      Résolution limite = résolution du setup 
      Mais si le seeing > résolution du setup... Alors le seeing = résolution max. Jusque là c’est logique.
       
      Toujours selon la règle de Nyquist-Shannon : l’échantillonnage doit correspondre à 1/3 du seeing. Certains disent que ça marche bien jusqu’à 1/2 du seeing...
      Donc quand le seeing se situe entre 2 et 3", je dois appliquer un échantillonnage de 1 seconde d’arc par pixel. Soit, avec ma focale, imager avec un capteur doté de pixels de : 780/206=3,79 µm... En l’occurrence ce n’est pas le cas.
       
      Donc logiquement, avec un capteur doté de pixels de 2,4", je devrais pouvoir sortir des résultats corrects quand le seeing se situe entre 0,63x3=1,89" et 0,63x2=1,26". En dessous je serai en sur-échantillonnage ? Je me trompe ?
       
      Cela voudrait dire que je n’ai pas un setup adapté pour un seeing < à 1,26" ? La seule conséquence serait un temps de pose plus long que nécessaire ?
       
      Et comment dois-je imager alors quand le seeing est supérieur à 1,89" ? Dans ce cas, j’ai cru comprendre que la seule solution possible pour ne pas être en sous-échantillonnage, serait finalement d’imager en Binning 2x2. Et donc de ne pas profiter du plein potentiel du capteur...
       
      En effet, 206x2,4x2/780 = 1,27"... Dans ces conditions en théorie mon setup devrait sortir des résultats corrects quand le seeing se situe entre 1,27x3 = 3,8" et 1,27x2 = 2,54" ?
       
      Et quid alors d’un seeing situé entre 2,54 et 1,89" ? Binning1 ou binning2 ?
      Je crois plutôt que j’ai fait une erreur de raisonnement quelque part...
       
      Quoi qu’il en soit, je me dis que jusque là ça peut quand même marcher plutôt régulièrement, même en région parisienne où le seeing tourne souvent entre 2 et 3. Mais il est alors impératif de soigner la mise en station afin que l’erreur soit inférieure à l’échantillonnage (ah oui quand même ! Pas facile !). Sinon, j’aurai des étoiles en patates. Difficile à obtenir, mais heureusement, l’asiair pro est très intuitif et facilite grandement les choses. Cela ne me semble donc pas impossible à réaliser avec l’azeq6 et l’asi290mini en guidage.
       
      Bref, ce raisonnement est-il dans le bon ordre ?
      Je peux peut-être combiner des shoots en binning1 avec d’autres en binning2 ?
      Éventuellement ajouter l’a7s dans l’équation pour profiter de ses gros pixels et ainsi réduire les temps de pause ?
       
      Merci de vos éclaircissements !
      Stéphane
    • By Meade45
      Bonjour!
       J'ai entre les mains une petite APO TS 80/560 dont la destinée est d'être posée en // de mon tube.
      Elle fera ainsi du guidage mais aussi de l'imagerie grand champ.
      Mais avant cela, comment faire pour l'aligner au poil sur l'axe du tube dessous , ne possédant que les simples colliers livrés avec ?
      Faut-il jouer au pifomètre sur les fixations?
      Merci pour le retour de vos expériences.
      Guy
       
    • By ndesprez
      Bonsoir,
      La question est simple : c'est fait comment dedans ?
  • Upcoming Events