Laurent51

ARP245 LRVB avec Janus Sud

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Pas encore de réaction à cette superbe image ?

Quel contraste entre le bleu et le jaune des 2 noyaux des galaxies !

Et toujours un fond de ciel... Bon là il y a plus d'étoiles en avant plan, c'est moins facile de se concentrer.

 

Je ne me rappelle plus, vous guidez ou pas finalement ?

 

Bravo Laurent et Michel,

Marc

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Whaou, une superbe image de ces deux galaxies surprises en pleine copulation ;)

C'est vrai que l'image est bien colorée, mais le Chili c'est en Amérique je crois ;)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour cette image, avec une saturarion peut etre trop poussee ... bon apres c est ton choix de traitement, on se regale avec ce champ.

 

@+

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Belle image d'un bel Arp qui vaut le coup d'oeil sous une déclinaison australe,

Impossible à imager depuis le Nord, c'est Papilain qui avait réussi à la capturer depuis le Var en 2008 :

 

245.jpg

 

 

Amicalement

 

Christian

 

 

Edit : l'image obtenue au T5000 de Palomar en 1960 (plaque photo), pour les plus nostalgiques :) :

 

http://ned.ipac.caltech.edu/level5/Arp/Figures/big_arp245.jpeg

 

 

 

 

Edited by christian_d
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un joli champ en version réduite pour ce beau couple de galaxies. La couleur bien saturée me va bien !

Ce qui me gène plus ce sont les étoiles en losanges...o.O

Cordialement,

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

@ALAING; @candrzej

Nous vous avons écouté, et l'image maintenant présente a été déssaturé d'une quinzaine de point sous CS6. c'est  moins orange, mais il en reste quand meme encore sur les étoiles brillantes. En fait, la saturation aide a faire la différence sur la couleur de galaxies, et permet de mieux faire ressortir les galaxies rouge, donc aillant un redschift important... et il y en a quelques une encore une fois sur cette image.

Mais dans le fond, on est d'accord que la premiere version y allait trop fort.

 

Il y a 13 heures, Gribol a dit :

Je ne me rappelle plus, vous guidez ou pas finalement ?

Oui, on guide sur le T520, la motorisation permettrait de ne pas guider, mais actuellement le tube n'est pas assez disons rigide pour tenir 5min sans risque de bougé. Mais guider ne pose pas de probleme en soit, on a toujour plusieurs étoiles guide dans le champ... on a pas besoin de faire de recherche ou de cadrage spécifiquement pour avoir une étoile guide dans la ZWO120MM. C'est donc tres facile et sans véritable contrainte. C'est aussi un avantage des newton et des tubes avec un FD court.

 

@christian_d: Merci pour l'historique Christian, c'est tres sympa!!

 

Encore merci à tous pour vos messages!!!

 

Amitiés,

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi
http://team-janus.astrosurf.com/
https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une vraie merveille 

merci les gars!!!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, marc jousset a dit :

Ce qui me gène plus ce sont les étoiles en losanges...o.O

Salut Marc,

Je vois ce que tu veux dire, perso je n'y pas vraiment fait attention jusqu'à maintenant. Comme on ne fait rien de spécial sur la forme des étoiles au traitement, je pense que c'est un effet assez complexe avec la diffraction des branches de l'araigne. Sur un Newton tres ouvert, il est plus difficile d'avoir des formes d'étoiles parfaites par rapport à un RC par exemple. Mais je n'en dirai pas plus sur le sujet à moins de trafiquer les étoiles sous CS, je n'a pas de solution immédiate.

 

Amitiés,

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Incroyable image, une belle découverte pour ma part; un grand bravo !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut la team,

C'est magnifique, FDC fabuleux qui laisse une deuxième analyse des petites galaxies.

L'interaction entre les galaxies du premier plan est très mise en valeur.

 

Bravo, j'adore.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fantastique ! Comme toutes vos images...

Merci du partage

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Mick02
      Bonjour tout le monde,
       
      Une petite M33 réalisée hier soir avec la ZWO 290 Mini sur une lunette Skywatcher Equinox 80ED/500 mm. Autoguidage avec une Starshoot Autoguider sur une lunette Skywatcher 80/400 mm, le tout sur monture EQ-6 R Pro.
      J'étais parti pour faire 180 poses de 30 s mais j'ai du en jeter 61 à cause d'un passage nuageux persistant. J'ai ainsi perdu 30 min de pose.
      Donc me reste 119 poses de 30 s + DOF. Prétraitement avec Astro Pixel Processor et légère retouche sous Photoshop.
       
      Courbes de guidage jointes.
       
      A+
      Mick



    • By Odys
      Bonjour à tous !
       
      Ça fait bien longtemps que je n'ai pas posté... Après trois années de visuel uniquement avec mon dobson, je m'intéresse maintenant à l'astrophoto !
      Je me suis donc équipé pas plus tard que la semaine dernière d'une 80ED Evostar et d'une EQ6-R. Je n'ai par contre pas encore de capteur digne de ce nom (je pense partir sur une asi533), j'ai utilisé un vieux EOS400D de 2006 pas défiltré.
       
      Voici donc le résultat de ma première session, bien sûr vous reconnaitrez M31 la grande galaxie d'Andromède. J'espère qu'elle vous plaira !
      EOS 400D non défiltré, Lunette 80ED, réducteur 0.85, F/D 6.4, EQ6-R.
      55 poses de 60 secondes (47 retenues), ISO 1600, 20 DOFs
      Prétraitement et traitement sous Siril, Photoshop

    • By AdrienDB
      Bonjour à tous !

      Bon voila un moment que je suis sur ce traitement de M31, j'y suis revenu un paquet de fois mais je bloque un peu maintenant.
      J'arrive sur un résultat qui me semble correct mais je voudrais avoir votre avis.
       
      Niveau acquisition, c'est 25h de pose (environ 14h de l'hiver dernier et 11h de cet automne)
      a7s A + 80ED sur Neq6
       
      60x15s à 3200iso
      865x30s à 3200iso
      350x180s à 3200iso
       
      Traitement APP puis Photoshop

       
       
      Et un petit bonus, la zone de la nébuleuse de la bulle. J'avais envie de voir un peu ce que je pouvais tirer de cette région. Au final je n'ai quasiment pas fait de traitement au vu du faible signal et de l'acquisition un peu bancale (problème de MES je pense). Environ 11h30 de pose, même config qu'avec m31.
      288x30s à 3200iso
      184x180s à 3200iso
       

       
      Voilaaa ! Bon ciel à tous !
       
      Adrien
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La météo est devenue bien automanale, même dans le Sud... Heureusement l'été a été prolifique et ce mauvais temps permet au moins de se pencher sur les images restées en atente de traitement.
      De nombreuses comètes sont découvertes régulièrement, je vous en propose 3 parmi les découvertes récentes car je trouvais qu'elles sortaient un peu du lot, avec une bonne bouille cométaire :
       

       
      Voici donc à quoi elles ressemblaient en cette lunaison du 27 août :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

       
      Détaillons, à présent, un peu chacune d'entre elles :
       
      P/2022 L3 (ATLAS)
       
              Elle est déjà devinable sur les poses individuelles, même si elle ne fait pas mal aux yeux :

       
      Il y a pas mal de nébulosités dans ce champ, voici une version où j'ai poussé le contraste (ce qui fait monter le bruit) et encore réduit un peu la taille en ramenant l'achantillonnage natif de 1,25'/pixel à 3'/pixel :

      Elle devrait gagner encore une magnitude d'ici la fin de l'année (elle passe au périhélie le 29 cotobre 2022).
       
       
      C/2021 QM45 (PANSTRRS)
       
      Découverte il y a plus d'un an d'aspect totalement stellaire, sa nature cométaire ne s'est révélée que cet été, à l'approche du périhélie qui a eu lieu le  13 août dernier.
      Elle n'était pas décelable sur les poses individuelles pourtant 2x plus longues que pour P/2022 L3, mais le compositage la révèle dans toute sa beauté
      C'est la seule des trois pour laquelle, j'ai eu une turbulence correcte, permettant de l'admirer en pleine résolution (1,25"/pixel) :

       
      Quoique plus faible, je la trouve plus jolie encore que 2022 L3
      Elle pourrait grapiller 0,5 magnitudes encore d'ici la fin de l'année.
       
       
      C/2022 P1 (NEOWISE)
       
              Annoncée de magnitude 18 à sa découverte, la seule vue de son aspect sur les images brutes  révèle qu'il s'agit d'un astre plus brillant :

      Deux étoiles assez brillantes l'encadraient cette nuit-là, ce qui a sans doute réduit la taille perceptible de la chevelure, elle a été signalée jusqu'à 7' de diamètre !
       
      C'est donc une comète assez "brillante" mais qui visuellement doit être très difficile nécessitant un ciel très pur pour être détectée. En effet, la chevelure est étendue mais faible et diffuse, seule le coeur est bien visible ce qui explique la magnitude communiquée à sa découverte (surement des poses courtes) :

      NB : la petite galaxie visible dans le champ sur le montage présenté au tout début est UGC2176.
       
      Elle est actuellement sans doute au mieux de sa forme, mais elle a la mauvaise idée d'en profiter pour plonger dans l'hémisphère Sud
       
      Voilà, ces trois là, je les trouvais intéressantes et j'espère qu'elles vous auront plu aussi
       
      Bonne soirée et bonnes observations pour ceux qui ont la chance d'être épargnée par les nuages.
    • By Jean-Claude Mario
      Le groupe de galaxie NGC 7771 est situé dans la constellation de pégase à quelque 200 Millions d'années lumière de la Terre.

      Je l'ai imagé avec le télescope 500 Cassegrain ARP83 depuis les environs de Nice, il y a 50 poses de 3 minutes en bin 1 et 3 x 15 poses de 3 minutes en RVB bin 2.

      La caméra est une STL 11K.
       

       
       
      Jean-Claude Mario.
       
  • Upcoming Events