Laurent51

ARP245 LRVB avec Janus Sud

Recommended Posts

Pas encore de réaction à cette superbe image ?

Quel contraste entre le bleu et le jaune des 2 noyaux des galaxies !

Et toujours un fond de ciel... Bon là il y a plus d'étoiles en avant plan, c'est moins facile de se concentrer.

 

Je ne me rappelle plus, vous guidez ou pas finalement ?

 

Bravo Laurent et Michel,

Marc

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Whaou, une superbe image de ces deux galaxies surprises en pleine copulation ;)

C'est vrai que l'image est bien colorée, mais le Chili c'est en Amérique je crois ;)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour cette image, avec une saturarion peut etre trop poussee ... bon apres c est ton choix de traitement, on se regale avec ce champ.

 

@+

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Belle image d'un bel Arp qui vaut le coup d'oeil sous une déclinaison australe,

Impossible à imager depuis le Nord, c'est Papilain qui avait réussi à la capturer depuis le Var en 2008 :

 

245.jpg

 

 

Amicalement

 

Christian

 

 

Edit : l'image obtenue au T5000 de Palomar en 1960 (plaque photo), pour les plus nostalgiques :) :

 

http://ned.ipac.caltech.edu/level5/Arp/Figures/big_arp245.jpeg

 

 

 

 

Edited by christian_d
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un joli champ en version réduite pour ce beau couple de galaxies. La couleur bien saturée me va bien !

Ce qui me gène plus ce sont les étoiles en losanges...o.O

Cordialement,

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

@ALAING; @candrzej

Nous vous avons écouté, et l'image maintenant présente a été déssaturé d'une quinzaine de point sous CS6. c'est  moins orange, mais il en reste quand meme encore sur les étoiles brillantes. En fait, la saturation aide a faire la différence sur la couleur de galaxies, et permet de mieux faire ressortir les galaxies rouge, donc aillant un redschift important... et il y en a quelques une encore une fois sur cette image.

Mais dans le fond, on est d'accord que la premiere version y allait trop fort.

 

Il y a 13 heures, Gribol a dit :

Je ne me rappelle plus, vous guidez ou pas finalement ?

Oui, on guide sur le T520, la motorisation permettrait de ne pas guider, mais actuellement le tube n'est pas assez disons rigide pour tenir 5min sans risque de bougé. Mais guider ne pose pas de probleme en soit, on a toujour plusieurs étoiles guide dans le champ... on a pas besoin de faire de recherche ou de cadrage spécifiquement pour avoir une étoile guide dans la ZWO120MM. C'est donc tres facile et sans véritable contrainte. C'est aussi un avantage des newton et des tubes avec un FD court.

 

@christian_d: Merci pour l'historique Christian, c'est tres sympa!!

 

Encore merci à tous pour vos messages!!!

 

Amitiés,

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi
http://team-janus.astrosurf.com/
https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une vraie merveille 

merci les gars!!!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, marc jousset a dit :

Ce qui me gène plus ce sont les étoiles en losanges...o.O

Salut Marc,

Je vois ce que tu veux dire, perso je n'y pas vraiment fait attention jusqu'à maintenant. Comme on ne fait rien de spécial sur la forme des étoiles au traitement, je pense que c'est un effet assez complexe avec la diffraction des branches de l'araigne. Sur un Newton tres ouvert, il est plus difficile d'avoir des formes d'étoiles parfaites par rapport à un RC par exemple. Mais je n'en dirai pas plus sur le sujet à moins de trafiquer les étoiles sous CS, je n'a pas de solution immédiate.

 

Amitiés,

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Incroyable image, une belle découverte pour ma part; un grand bravo !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut la team,

C'est magnifique, FDC fabuleux qui laisse une deuxième analyse des petites galaxies.

L'interaction entre les galaxies du premier plan est très mise en valeur.

 

Bravo, j'adore.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fantastique ! Comme toutes vos images...

Merci du partage

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By BobSaintClar
      Au Japon, je suis bien dans l'hémisphère Nord, mais plus bas que vous autres, métropolitains ! Je peux donc imager un peu plus d'objets, vers le Sud, comme lorsque j'avais attrapé l'amas globulaire Omega du centaure...
      Cette fois, j'ai visé dans la même zone, sans pour autant tenter le diable. Voici donc la galaxie M83, assez basse pour moi, vraiment basse pour vous
       
      Prise de vue : Seestar, une heure 15 de pause globale, entrecoupée de passages de bancs de brume et de nuages d'altitude  
      Je devrais pouvoir mieux faire, avec une bonne transparence !
       
       

       
    • By Goofy2
      Hello   
       
      Nuit du 12 au 13 avril 2024. Ciel dégagé, ciel contrasté, croissant de lune couché.
      L'eVscope2 dans mon jardin pointe en direction d'une galaxie (M109) tandis que je suis dans mon bureau avec ma tablette pour piloter l'eVscope.
       
      M109 (NGC 3992), parfois surnommée "galaxie de l'aspirateur", est une galaxie spirale barrée située dans la constellation de la Grande Ourse. C'est la cent-neuvième entrée du catalogue Messier qu’elle intégra tardivement en 1953, en compagnie de M 108. Pierre Méchain la découvrit le 12 mars 1781. Messier l’observa à son tour le 24 mars 1781, se contentant de quelques notes manuscrites de son observation, sans publication ultérieure. Il lui donna provisoirement le numéro 99. William Herschel découvrit indépendamment cette galaxie le 12 avril 1789. Enfin on doit l’intégration de M109 au catalogue Messier en 1953 à l’astronome américain Owen Gingerich. M109 est l’objet de Messier le plus lointain du catalogue.
       
      M109 est à la tête d’un amas de 79 galaxies (l’amas de M 109). Elle est notée SBc dans la classification Hubble des galaxies (une spirale barrée dont les bras sont étendus et lâches et avec un  bulbe assez peu marqué). Elle possède environ mille milliards d’étoiles.
      La classe de luminosité de M109 est de II-III. Elle présente une large raie H1 et elle renferme également des régions d'hydrogène ionisé. C'est aussi une galaxie de type LINER, c'est-à-dire une galaxie dont le noyau présente un spectre d'émission caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés.
       
      - Distance: ~67,2 millions d'années-lumière
      - Dimensions apparentes: 7,5' × 4,4'
      - Dimensions réelles: ~162 000 années-lumière
      - Brillance de surface:    13,60 mag/am²
       

    • By Goofy2
      M109 (NGC 3992), parfois surnommée "galaxie de l'aspirateur", est une galaxie spirale barrée située dans la constellation de la Grande Ourse. C'est la cent-neuvième entrée du catalogue Messier qu’elle intégra tardivement en 1953, en compagnie de M 108. Pierre Méchain la découvrit le 12 mars 1781. Messier l’observa à son tour le 24 mars 1781, se contentant de quelques notes manuscrites de son observation, sans publication ultérieure. Il lui donna provisoirement le numéro 99. William Herschel découvrit indépendamment cette galaxie le 12 avril 1789. Enfin on doit l’intégration de M109 au catalogue Messier en 1953 à l’astronome américain Owen Gingerich. M109 est l’objet de Messier le plus lointain du catalogue.
       
      M109 est à la tête d’un amas de 79 galaxies (l’amas de M 109). Elle est notée SBc dans la classification Hubble des galaxies (une spirale barrée dont les bras sont étendus et lâches et avec un  bulbe assez peu marqué). Elle possède environ mille milliards d’étoiles.
      La classe de luminosité de M109 est de II-III. Elle présente une large raie H1 et elle renferme également des régions d'hydrogène ionisé. C'est aussi une galaxie de type LINER, c'est-à-dire une galaxie dont le noyau présente un spectre d'émission caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés.
       
      - Distance: ~67,2 millions d'années-lumière
      - Dimensions apparentes: 7,5' × 4,4'
      - Dimensions réelles: ~162 000 années-lumière
      - Brillance de surface:    13,60 mag/am²

      (Fait avec un eVscope2)
    • By Christophe H
      Bonjour à tous,
       
      Mais avec le gros tube. J'ai donc mis le SW 254/1200 sur l'EQ8, d'abord pour faire du solaire hier, puis du CP la nuit dernière. Donc au foyer du SW, il y a un correcteur de coma puis la roue à filtres et l'apollo mx pro camera playerone. La première bonne nouvelle, le tilt semble Ok. Deuxième bonne nouvelle, les flats marchent bien mieux sur ce tube. J'ai l'impression que le problème sur le 150/420, c'est que j'utilise peut être des filtres de trop petit diamètre par rapport à la focale et la taille du capteur.
       
      Bref, démarrage sur M98, avec des poses de 60s, 90 L, 20 R, 20 V et 20 B. Avec NGC 4186,  4192  et d'autres pas identifiées.

       
      Et pour la deuxième moitié de nuit, M85 avec des poses de 60 s, pour 120 L, 40 R, 30 V et 30 B. J'ai jeté les 10 dernières V et B pour cause de ciel très laiteux. Elle est accompagnée de NGC 4394 et d'autres petits choses.

       
      Le soleil de cet après midi est en cours de traitement.
       
      Bonne fin d'après midi.
    • By Pierre Valvin
      Hello !
       
      2 nuits d'affilée ! Ca faisait des mois !
      J'ai passé la nuit dernière sur ce beau duo... Un écho à une de mes premières photos du même champ il y a 25 ans à Puimichel, sur du TP hyper.
      45 poses de 3 minutes en L (sur 60), et 15 poses de 3 minutes par couche RGBH sur une 2600MM.
      Je suis preneur des conseils d'amélioration.
       
      Je mets aussi la version annotée.
      En vert les 2782 galaxies de mag<22 - Le chiffre qui accompagne est le redshift spectroscopique quand il est dispo.
      En bleu les 116 quasars avec le redshift
      En rouge les 15 PGC
      Clic droit / ouvrir dans un nouvel onglet pour profiter de ce qu'offre la résolution.
       
      Bonnes obs !
       
      Pierre

       

  • Upcoming Events