Sign in to follow this  
serge vieillard

un couple galactique, et toujours quelques NP australes

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Ha oui, c’est vraiment une observation fantastique, un objet autant exotique que délicat hors des sentiers battus. Merci l'ami !

Edited by serge vieillard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By JMBeraud
      Bonjour à tous,
       
      Je vous propose la nébuleuse par réflexion VdB141, SH2-136, autrement connu comme le fantôme de Céphée. Il s'agit de nuages de poussière distants de 1470 AL, éclairés par des étoiles en arrière plan, où se forment des globules de Bok (CB320 pour le principal ici), futurs systèmes planétaires.
       
      J’ai cumulé 7h22 de pose, avec le matériel et conditions suivantes :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré/refiltré Astrodon, Filtre OPtolong L-Pro conseillé par @Dav78, tu avais raison, pas facile à clipser le bougre, mais il semble efficace, merci à toi!!
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain SQM zenith 20.35, sur cible 20.20
      - 3200ISO – DOF
      - 878x30" = 7h22’ – les soirs des 18, 19 et 20 Mai.
      Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril, PS.
      J'ai volontairement fait un traitement ultra light à minima pour la laisser très naturelle, mais en poussant un peu les courbes on peut faire monter pas mal les nuages de poussières plus blancs, mais au détriment de la douceur de l'ensemble. 
       
      Clic pour la Full:

       
      Zoom sur la partie principale:

       
      En espérant qu'elle vous plaira, j'ai pris beaucoup de plaisir à la capturer et je suis content d'avoir pu attraper ce que j'appelle "l'entonnoir" sur la droite du papa fantôme, on voit bien les poussières en cône au dessus à la "sortie" du tunnel.
      Jean-Marc
    • By Pulsar59
      Hello,
       
      3 petites galaxies esthétiques dans la Grande Ourse avec plein d'accompagnatrices
      Beau ciel de confinement et pas mal de poses : 80x300s en L et 24x300s RVB
      Toujours 250 f/4, Atik One, AZEQ6.
       

       
      Full : https://www.astrobin.com/full/3ih8od/0/?real=&mod=
    • By RIGEL33
      Le casque du Grand Chien
       
      Lors de la sortie officielle du club (la dernière avant le confinement), les conditions météo étaient plutôt sympas au Mémorial de la Ferme de Richemont et nous étions quelques uns à vouloir en profiter. Il ne fallait pas traîner car la Lune se levait à 1 h 10.
       
      Après l’installation, la mise en station et la pause repas, le crépuscule astronomique n’était plus très loin. Mon objectif était cométaire… malheureusement, je m’étais mal placée par rapport au monument et mes deux cibles étaient derrière l’obélisque. J’aurais pu attendre que la Terre tourne, mais cela ne m’aurait pas laissé beaucoup de temps avant que la Lune ne se lève. Je jetais alors mon dévolu sur un objet inédit à mon bestiaire céleste : le Casque de Thor. Le temps de le chercher et de le cadrer selon mon goût, je lançais les poses assez tard.
       
      Située dans la constellation du Grand Chien, la nébuleuse par émission se situe à environ 15.000 années-lumière de nous. Elle a été découverte par William Herschel en 1785. Dans le New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars (NGC), elle porte le numéro 2359.
      On trouve au centre de la nébuleuse du Casque de Thor l'étoile Wolf-Rayet, une étoile extrêmement chaude que l'on croit être dans une phase très brève et proche d'une supernova.
       
      Conclusion de l’acquisition : avec un quart de déchets dû en partie aux traces d’avions et au défaut de suivi, je n’ai obtenu que 57 poses exploitables, ce qui est peu pour cette nébuleuse. Mais après traitement, je m’aperçois qu’on voit bien la bulle soufflée. Je vais patiemment attendre le prochain hiver afin de revenir sur cet objet qui coiffe le Grand Chien ;)
       
      Photo prise le 14 mars 2020 à Saucats (33) – Canon 350D partiellement défiltré au foyer d’une lunette apo 100/900 sur monture Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).
      57 poses de 2 mn, ISO 800, 23 DOF, Iris et Toshop avec réduction d’étoiles.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
    • By frank-astro
      Bonjour,
      Petit souvenir du passage de la comète C2017t2 "près" de M81 et M82. Cela rentre tout juste dans le cadre de l'ASI1600MC et la Megrez 72.
      M81-82-C2017-T2_Megrez72-ASI1600MC_20200525 by Frank TYRLIK, sur Flickr
      Frank
    • By tom
      Salut à tous,
      Je continue mes tests avec le Newthom sous ciel  pollué et sur des objet qu'il n'est nul besoin de présenter... M101 la fameuse !
      J'ai traité un peu plus funky que d'habitude parce qu'elle le vaut bien .  Le but de l'opération était de continuer à tester l'ajout de poses courtes aux poses plus longues pour pouvoir jongler avec les conditions de ciel.
      Je suis très content du résultat parce que je me suis rendu compte de certains trucs... et du coup j'ai fait des mesures pour continuer les travaux que d'aucun ont déjà lancé sur la comparaison poses courtes/longues...etc.
       
      déjà voici l'image ,  les condition de prise de vue sont :
       
          lieu : Amiens (village)
          Tube : NewThom 250mm f/4 by Axis Instruments /miroir Terence
          Monture : 10micron Hps1000
          camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage
          prise de vue : gain 178 - bin 2 + bin 1 - échantillonnage 0.93"/0.46" - refroidissement -20°c - offset 25
          logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop
          poses : L(200x30sec environ)bin 2 + poses courtes  sur le cœur (1000x5sec bin 1 - 70% des poses conservées) R (20x60sec) V (15x60sec) B (15x60sec)

       
       
      Je vous conseille la full sur le coeur notamment. Fond de ciel de zone périurbaine... il mériterait mieux.
      Voici un petit Gif (qualité bof) pour comparer les poses longues (30sec) en Bin2 et les poses courtes (5sec) en bin 1 :
       

       
      Bon nul doute qu'il y'a du mieux avec les poses courtes. Mais en fait et contrairement à la conclusion que j'avais tirée un peu hâtivement lors de la publication de ma dernière image (M51), c'est assez évident  comme l'avais évoqué @Daniel B que le gain provient essentiellement du binning 1. Il semble en plus que seul le binning 1 soit possible pour les poses en vidéo sous Prism. J'en tire donc la conclusion qu'à l'avenir et contrairement à ce que je croyais, il faut faire toutes les poses en binning 1 (si le ciel le permet) sinon je perd beaucoup de détails (ca paraît évident en le disant).
      Du coup le Gif ci dessus est un peu honteusement flatteur pour les poses courtes qui ne sont responsables que partiellement de l'amélioration de la définition.
       
      Mais voici une autre info intéressante qui rejoint les travaux de @Roch ici :
       
      J'ai fait une session avec différents temps de pose, tous à la suite, avec des temps en secondes de 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10,20,30 secondes, sous le même ciel avec 5 image par temps de pose  et voilà ce que ca donne :
       

       
      Ces mesures ont été faites sur deux étoiles différentes pour 5 poses à chaque fois.
      2.5 de FWHM c'est ce que j'ai en 30 seconde sur une nuit moyenne chez moi, donc c'est cohérent.
      Comme par hasard les poses de 5sec sont les moins bonnes .
      Les droite de tendance montrent clairement les choses, il y a bien un petit quelque chose à gratter en FWHM en diminuant le temps de poses. J'ai remarqué toutefois qu'avec le capteur de la ASI183, descendre trop, du côté de 1-2sec voire en dessous ne permettait que difficilement de traiter le bruit de lecture, mieux vaut une autre camera dans ce cas je pense.
      Une autre chose que l'on peut voir c'est qu'il semble que l'écart type soit plus important quand les poses sont plus courtes. Logique si considère qu'elles sont plus sensibles à la turbulence.
       
      Pour encore mieux confirmer les choses, il s'avère qu'un miracle s'est produit. Une nuit il y a peu, j'ai laissé tourner les poses sur M13 en bin1 et j'ai des poses de 1,5 arcsec de FWHM... !!! %ùùmzkd Et pas sur une seule poses, non, sur des dizaines.
      A confirmer, il faut que je me penche sur le traitement mais ce miracle semble prouver que, in fine, c'est bien le ciel qui décide et que même avec des poses longues (en l’occurrence 30sec) il est possible d'atteindre ce genre de valeur à condition que la turbu ne soit pas de la partie.
       
      Encore quelques images à traiter avec ce confinement ensoleillé.
      J'espère qu'elle vous plaira.
      Bon cieux à vous.
       
       
       
       
       
       
  • Images