mariobross

M51 mix poses courtes avec image de "Pulsar59"

Recommended Posts

De plus, il ne s'agit pas ici de poser 3s mais 1s ou encore moins, quant à la détection, les poses longues utilisées dans le mix sont là pour ça.

Je rappelle que ma pose courte, c'est 2s avec un petit 150. C'est donc largement optimisable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Hello l'équipe ! beau travail tous les deux... et bel assemblage !

J'ai fait la même chose de mon côté il y a peu ( avec un fond de ciel moins bon parce que je suis sous les lampadaires ;))

et les questions qui se posent sur la pose courte sont les même que vous.

Et la réponse surprenante de @christian_d et la même qu'ici : on ne gagne pas grand chose en FWHM si on ne descend pas vraiment sous la seconde de pose.

Surprenant non ?

Du coup j'ai fait quelques tests que je dois formaliser un peu pour en tirer des conclusion et que je publierai ici, mais Christian dit vrai. Au dessus d'une seconde c'est le ciel qui décide apparemment (comme d'habitude).

 

Bravo à vous

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très jolie. Ca me motiverait bien à faire des poses courtes pour la mienne du coup..

Edited by CB7751

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, christian_d a dit :

Le seeing à 3 secondes est identique au seeing à 15 ou 20 secondes et quasi identique au seeing obtenu sur brute autoguidée, sauf si ta monture ne sait pas suivre bien sur.

Si tu as un mauvais seeing à 20 secondes tu auras un mauvais seeing à 3 secondes. 

Descendre sous les 3 secondes en imagerie du CP conduit à perdre énormément de détection, sans gagner en terme de seeing de façon significative, voir ce petit test très révélateur pratiqué par Nathanael avec son Cmos, nous communiquons en MP et je pense qu'il en fera d'autres :

 Slt Christian, ok avec toi de 1 à 3 secondes tu enlève les pb de guidage, et tu as des chances de tomber dans des trous de turbu, pour vraiment s'affranchir de la turbu il faut approcher les 500ms, voir moins, d'où la nécessité d'avoir un instrument de gros diamètre et très ouvert, du style dobson à F3.

 

Il y a 2 heures, christian_d a dit :

A mon avis ta M51 en mix ne montre pas une meilleure résolution qu'une M51 faite en longue pose autoguidée sous un seeing <= 2" d'arc.

Oui mais perso un seeing <=2" d'arc, je ne sais pas ce que c 'est :$:$, mes valeurs classiques de mesure de FWHM sur pré-images de 4 s sont de 2.5" et je pense que la meilleure jamais obtenue à été de 2.2" mais c 'est une fois dans l'année,  alors la question qui se pose pour mon site est : est-ce qu'avec un seeing à 2.5" en réalisant des poses courtes j'arriverai à descendre au dessous de 2" ? 

 

Il y a 3 heures, christian_d a dit :

Je pense que tu fais fausse route... ;), mais bon, on s'amuse... hein..

 

Oui c'est ça, de toute façon je n'ai rien à perdre puisqu'il faut réaliser quand même les poses longues, après en 1er lieu je testerai des caméras de prêts et puis il faut se familiariser avec la technique  etc... tout cela n'est pas encore en place.

 

Merci Roch pour tes précisions, je vais les lire en profondeur avec plus de temps.

 

Amitiés à tous.

 

Jc

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un sujet passionnant. A mon avis, avec le nouveau capteur SONY IMX455, il va y avoir du test à venir. On va essayer de vous faire ça avec @Jean-Philippe Cazard (s'il est d'accord :)) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Tom

 

Citation

Du coup j'ai fait quelques tests que je dois formaliser un peu pour en tirer des conclusion et que je publierai ici, mais Christian dit vrai. Au dessus d'une seconde c'est le ciel qui décide apparemment (comme d'habitude).

 

C'est l'évidence, il faut faire des tests tout en s'amusant" ;), mais de façon "rigoureuse", on ne gagne quasiment rien à poser court, enfin, je veux dire 2 ou 3 secondes. Mais en revanche on perd beaucoup de signal, on perd énormement de signal et ça devient une usine à gaz pour les traitements pour finalement gagner "peanut" en terme de résolution. (voir l'avis de Nathanael).

 

La courte pose peut se résumer ainsi :

- trés bonne efficacité sur les quelques objets lumineux du ciel profond avec des poses à la fraction de seconde (sur les NP lumineuses notamment). Il y a quelques specialistes sur ce forum.

- peut être utilisé en absence d'une monture correcte, en tenant compte du bruit de lecture du capteur (regle des 3 "s", je ne t'apprends rien..). C'est une pratique qui fait son chemin pour les gens qui débutent, ou pour les amateurs de "visuel assisté" au moyen de dobsons par exemple. 

 

Bon amusement !

 

Christian

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Oui mais perso un seeing <=2" d'arc, je ne sais pas ce que c 'est , mes valeurs classiques de mesure de FWHM sur pré-images de 4 s sont de 2.5" et je pense que la meilleure jamais obtenue à été de 2.2" mais c 'est une fois dans l'année,  alors la question qui se pose pour mon site est : est-ce qu'avec un seeing à 2.5" en réalisant des poses courtes j'arriverai à descendre au dessous de 2"

 

Salut JC,

 

Je ne comprends pas très bien: si tu mesures un seeing à 2.5 avec des poses de 4 secondes, tu es à 2.5, je ne vois pas comment tu pourrais obtenir plus faible que 2.5 (?). En posant 1 ou 2 secondes peut être ?... bof  bof.... peut être 2.3" ... et encore ce n'est pas gagné.

Alors franchement, "à quoi ça sert" de t'emm.... avec toute une usine à gaz pour gagner 0.1 ou 0.2 ? 

 

Bon amusement

 

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christian, pour moi l'usine à gaz c'est l'autoguidage, pas la pose courte donc je peux te retourner ta dernière phrase ;)

 

Certes le pc mouline plus mais ce n'est pas moi qui tourne la manivelle, donc bon ça va il y a pire :D

 

En fait je pense que vous surestimez le gain y compris à descendre en dessous de la seconde. D'après mon petit graphique, c'est grand maxi 10% ( plutôt 7 à 8 % ) de gain pour chaque division par deux du temps de pose, et on est dans l'endroit le plus rapide.

Chez les pros, on s'accorde généralement à dire qu'on peut gagner au total 50% de diamètre de fwhm dans le meilleur des cas, en corrigeant uniquement avec le tip-tilt et sans sélection ( donc plus ou moins équivalent à ce qu'on fait en recalant les poses courtes ) ; donc c'est clair qu'on va pas trouver 30% entre 30s et 1s. Mais 10%, cela ne m'étonnerait pas, et cela commence à être substantiel.

Ca fait une surface 19% plus petite, c'est pas mal... et si on me demande si passer de 2.0" à 1.8" en moyenne m'intéresse, clair que je dis oui ;)

 

Pour une mesure précise de la fwhm, le protocole que j'ai utilisé lors de mes mesures me semble intéressant pour évacuer l'aléatoire lié, justement, à la turbu, et donc affiner les mesures.

J'attends de voir vos tests ;)

 

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, christian_d a dit :

Mais en revanche on perd beaucoup de signal, on perd énormement de signal et ça devient une usine à gaz pour les traitements

On rappelle ici (pour la deuxième fois) que pour JC et moi il ne s'agit pas de faire de la courte toute seule mais de mixer avec de la longue.

Quant à l'usine à gaz pour le traitement, pas d'accord du tout. J'ai mis le même temps en courtes qu'en longues, soit moins de 2 heures. Faut juste avoir un bon workflow.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Pulsar59 a dit :

Quant à l'usine à gaz pour le traitement, pas d'accord du tout.

Bon pour moi ça l'est un peu xDxDxD, ou disons que c'est inconnu, mais j'ai dans mon club des personnes qui maîtrisent, et qui tentent de développer des softs pour améliorer les alignements avec très peu de signal sur les étoiles, ils sont très motivés pour passer du temps à ne rentrer les processus dans la tête, et satisfaire ma curiosité.

 

Il y a 23 heures, Roch a dit :

Christian, pour moi l'usine à gaz c'est l'autoguidage,

  ha pour le coup ça ne l'est pas du tout pour moi :D, tout est maîtrisé et se fait en sessions automatiques, c'est d'ailleurs des discutions que nous avons eu concernant l’impossibilité pour l'instant d'avoir des softs qui gèrent les logiciels d'acquisition vidéo en automatique (séquencement MAP, acquisition, retournement méridien etc...)

 

Le 20/05/2020 à 13:55, christian_d a dit :

Je ne comprends pas très bien: si tu mesures un seeing à 2.5 avec des poses de 4 secondes, tu es à 2.5, je ne vois pas comment tu pourrais obtenir plus faible que 2.5 (?).

Oui si on donne une certaine définition au seeing , et bien par définition  et convention il restera toujours le même quelque soit le temps de pose utilisé, (en plus nous amateurs nous mesurons derrière nos instruments et ajoutons la dégradation optique de notre instrument à la mesure) les pro font des mesures qui sont transportables d'un site à l'autre et qui s'affranchissent de la détérioration optique propre à l'instrument pour comparer ce qui est comparable.

Donc la valeur mesurée du seeing ne va pas changer, mais ce qui change en pose ultra-courte c'est le fait de tomber dans des trous de turbu où l'image sera plus stable, le fait de moins intégrer la turbulence, et le fait de moyenner un plus grand nombre d'images avec des critères de sélection plus stricts.

Après il faut les cibles (brillantes), et l'instrument (gros /très gros et très ouvert), j'aurai du cette année aller en Corse au mois de Juin pour animer une structure dotée d'un 600 F3.3, je pense qu'avec le Covid ce ne sera pas possible car trop tôt, mais avec un tel instrument qui assure un suivi mais ne permet pas d'avoir un autoguidage  performant, l'occasion aurait été idéale pour tester car de toute façon on ne peux pas faire de poses longues.

 

Le 20/05/2020 à 13:48, christian_d a dit :

C'est l'évidence, il faut faire des tests tout en s'amusant" ;), mais de façon "rigoureuse",

Bon alors justement hier soir je suis monté à Calern et en discutant avec Florian, il m'a dit que nous avion voté le "budget" pour mettre une caméra à demeure sur notre télescope partagé (entre club). C'est un 400 F5, la caméra sera une ASI 1600, et j'ai mesuré hier soir un SQM de 21.2 au zénith. On pourra faire des tests sur une même nuit avec les 2 méthodes.

 

Le 20/05/2020 à 13:55, christian_d a dit :

Bon amusement

Oui tout ça c'est de l'amusement, et de la curiosité, mettre le paquet sur des poses longues et faire une image en partenariat avec un poseur court est aussi une option.

Jc

Edited by mariobross

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By ALAING
      Bonsoir les noctambules,
       
      Consécutivement à vos conseils avisés, j'ai tout repris à zéro
      Avec l'aide gracieuse d'un coach spécialiste en traitement de galaxie et que je remercie chaleureusement
      J'ai donc abandonné AstroArt et tout refait avec Iris et Photoshop.
      Avec Iris, registration des 40 luminances, addition, DDP et déconvolution RL2.
      Reprise sous PS pour une réduction d'étoiles et un léger renforcement puis couleur par calque RGB.
      Et comme j'avais un petit souci de fdc, un black sous Iris
       
      Voilà, la première version était archi nulle !
      La seconde un peu olé olé et . . . pas très naturelle.
      Alors je soumets cette dernière version à votre sagacité avant d'arrêter l'astrophoto et me mettre définitivement au crochet ou au tricot
       

       
      Je vous souhaite une excellente soirée,
      AG
      Pour mémoire Télescope Intes M809 ( 200mm à F10 ) caméra Starlight SXV-H9 et filtres Baader.
      40 poses de lum de 300sec, 15 R et 15 B de 300sec, V synthétique au traitement.
    • By Guillaume BERTRAND
      Hello tout le monde,
      Après un an de chantier, je suis fier de vous présenter mon nouveau joujou ! Un dobson T400 facilement transportable et relativement léger (30Kg), optiques mirro-sphere. Reste encore quelques petits réglages et finition, mais avec cette météo je n'ai pas pu résister à une première session dessin. 
       
      Enorme Merci à @fred-burgeot pour ses précieux conseils. Je me suis très largement inspiré du design et dimensions de son télescope (le carbone en moins...). Et merci à Fred d'ARP83 (http://arp83.fr/) pour le coup de main sur une partie des pièces alu (notamment les inserts alu pour mes tubes carbone).
       
      Voici quelques photos de l'engin :


       
      Donc hier soir, objectif M61 avec la SN du moment ! mais trop compliqué. Mon ciel est trop pollué, MVLON estimé à 4.9 (région Nantaise...) et j'avais la "flem" de bouger pour ce premier essai. Me suis donc rabattu sur des cibles plus simples : NGC4565 et M64. Plutôt très content de ce que j'ai vu mais si le fond du ciel était vraiment très lumineux, les dessins sont donc un peu flatteur sur ce point. Hâte de tester avec un ciel plus noir !  
       
      M64 - 220x

       
      NGC4565 - 220x

       
      Bonne fin de journée ! 
       
      Guillaume
       
    • By Haltea
      Bonjour,
      Je vous soumets une photo grand champ de M109 , en poses rapides (3 heures de poses pour des poses de 3 secondes) et en plus grand champs que la photo couleur que je vous ai présenté hier.
      J' ai voulu travailler les brutes d'une seule nuit pour essayer de révéler davantage de petits signaux (suite à une conversation avec christian_d)
      La version couleur viendra ensuite 
      Elle me paraît plus naturelle comme ça (surtout pour le fond de ciel)
       
       
       

    • By Lonelystar78
      Bonjour,
       
      Beau ciel nocturne hier dans l'ouest des Yvelines
       
      J'ai tenté la conjonction entre notre visiteuse et les galaxies 
       
      Lunette Explore Scientific 480/80
      Pas d'autoguidage
      50 poses de 90 s à 800 iso, dithering toutes les trois images, 5 darks et pas de flat (dommage il y a une poussière qui aurait pu être corrigée)
       
      Traitement Siril et Photoshop.
       
      Il reste un vignettage sur le côté droit  que je ne m'explique pas et un curieux effet sur les extrémités de la traînée de la comète. On aperçoit aussi cela sur la belle prise de Blink bien  que beaucoup moins marqué. J'ai sûrement dû forcer quelque part durant le traitement, à revoir.
       
      Merci pour vos retours qui me permettront de progresser.
       
      Bon ciel
       
      Patrick

    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Je continue mon exploration des fines galaxies vues par la tranche avec NGC 5529, une galaxie du Bouvier. Elle est très faiblarde, mais elle mérite qu'on s'y attarde car elle est vraiment très jolie. Le trio d'étoiles serrées à son extrémité ajoute une petite curiosité dans le champ.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200519/ngc-5529
       
      Objet : NGC 5529
      Type : Gx
      Constellation : Bouvier
       
      AD : 14h 15' 34"
      Déc. : +36° 13' 35"
       
      - Date, heure, durée : 19/05/2020, 22:39 TU, 56'
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m
       
      - Vent moyen à gênant, 17 °C
      - T0 (mvlonUMi 6,27), P3, S2/77×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77× (champ de 38'), H = 75°. Très faible Gx effilée vue VI3, orientée PA 300 aux dimensions estimées à 4,5' × 0,5'.
          
          Un noyau stellaire vu VI5dd est entouré d'une zone oblongue de luminosité L2 qui s'étend en de très fines extensions. L'ensemble est auréolé d'une couronne très effilée aux limites plutôt nettes de luminosité L1.
          
      Remarque :
          L'étoile de mV 10,9 située à 4,9', PA 111, de NGC 5529 est entourée de deux étoiles plus faibles très proches, l'une de mV 12,9 à 35", PA 317, et l'autre de mV 13,5 à 28", PA 138. Ce trio d'étoiles alignées, orienté NO, forme une jolie étoile multiple optique dans le prolongement de l'axe galactique.
       

  • Images