foxskinner

Conseil d'achat de télescope

Recommended Posts

Bonjour,

Je songe à l'achat d'un télescope,pour observer les planètes et le ciel profond.

Je possède déjà un télescope Meade 155 W depuis de nombreuses années et je  souhaite évoluer vers un modèle me permettant d'aller plus loin dans l'observation des planètes et du ciel profond.

 

J'habite dans un petit village en campagne où la vue de ma maison est dégagée. Je possède un jardin. 

 

Je ne connais pas grand chose en astronomie et j'avoue qu'après avoir compulsé nombre de sites spécialisés sur le sujet, je reste perdu entre les télescopes type Newton, Matsukov-Cassegrain, réfracteurs, réflecteurs etc....

 

J'avais repéré un télescope  Maksutov Skywatcher MC 127/1500 SkyMax BD AZ-S GoTo, mais certaines personnes me le déconseillent. D'autres me disent que ce modèle est ancien. J'ai, de plus, lu l'avis d'un des membres de ce forum qui gère un centre  d'astronomie, et qui déconseille le GoTo. Bref je suis perdu !

 

Pouvez-vous m'aider s'il vous plait ?


Je possède un budget de 600 euros au maximum .

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Budget 600 euros max ?   Ouh là là, il n' y a pas grand chose pour ce prix là.  Tu risques d'être assez vite déçu par un instrument d'initiation.  En général, l'optique n'est pas terrible, et la mécanique de la monture, bof ... Résultat : après avoir essayé quelques fois leur lunette ou leur télescope sur la Lune, Jupiter, Saturne, quelques amas et/ou étoiles doubles, beaucoup de "curieux du ciel" abandonnent l'observation, dommage. Quelques idées quand même : telescope Sky-Watcher 130/900 sur monture EQ2 motorisée en ascension droite : 295 €.  En gros, après avoir orienté l'axe horaire de la monture à peu près parallèlement à l'axe de rotation de la Terre - on dit "mise en station" en visant grosso-modo l'étoile polaire - tu auras un suivi automatique de la rotation, avec juste de temps en temps quelques corrections manuelles à faire en déclinaison "nord-sud".  Mieux à mon avis, une lunette Sky Watcher (ou autre marque; elles sont toutes fabriquées en Asie pour de l'initiation), 120/1000  sur monture NEQ5 : 680 €.  Et pour une petite lunette, mais de bonne qualité optique, je prendrais une 80ED black diamond sur NEQ3-2 à 890 €, hors de ton budget ?  (ED = verre à faible dispersion lumineuse, et cela change tout, en plaisir d'observation). 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bienvenue, de ce que j'ai lu sur le 155 W de Meade, c'est en fait une "lunette d'initiation" très basique et je comprends que tu veuilles en changer.

Si tu n'es intéressé que par le visuel, et que tu as un jardin dégagé de préférence au sud sans lumière parasite, je te conseillerais plutôt un newton (formule optique simple qui permet d'avoir un collecteur de lumière conséquent à prix raisonnable). Vendus sur monture équatoriale, les newtons ont rarement le support qui convient à leur poids et leur porte à faux en matériel complet... Il faut savoir qu'une bonne monture représente un très grande part du budget, sinon ça branle, ça oscille au moindre souffle ou quand on fait la mise au point...

Par conséquent on propose souvent un newton sur la monture la plus simple, azimutale Dobson du nom de son inventeur. C'est un support qui tourne sur 2 axes, horizontal et vertical. Il n'y a pas plus intuitif pour débuter l'observation. Son principal inconvénient, elle n'assure pas le suivi pour compenser la rotation de la terre qui va être sur les 2 axes, c'est particulièrement sensible quand on se rapproche du zénit, mais très simple à des hauteurs intermédiaires. Mais le succès du concept a donné l'idée à nombre de fabricants de l'agrémenter de motorisation sur les 2 axes.  (La motorisation se paye et n'est pas indispensable)

Pour ton budget de 600€ tu peux avoir un 250mm! Et là tu as accès à bon nombre d'objets du ciel profond dans de bonnes conditions et en planétaire les couleurs et les détails commencent à être nombreux.  Par contre, tu seras limité aux oculaires fournis avec qui sont plutôt très moyens et ne te permettront pas les forts grossissements.  Si tu n'es pas pressé d'avoir toutes les possibilités dès le départ et que tu pourras économiser pour étoffer ta gamme dans l'avenir, c'est sans doute la meilleure option. Par contre, si tu veux démarrer la saison planétaire, prends le 200 et un bon oculaire de courte focale (autour de 7mm).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour du visuel je ne suis pas du tout d'accord avec @Battista.

Je te conseille, comme les deux messages au-dessus de moi : un Dobson !

Et penses à l'occasion plutôt qu'au neuf ça te permettra d'économiser sur le téléscope et de prendre des oculaires à côté ou alors prendre un plus gros diamètre.

 

Il y a 4 heures, foxskinner a dit :

qui déconseille le GoTo

 

En effet si tu ne fais que du visuel, il vaut mieux de pas avoir de Goto dans le sens où tu n'apprendra pas à te repérer dans le ciel.

 

Edited by milesinthesky

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/05/2020 à 10:26, Battista a dit :

Mieux à mon avis, une lunette Sky Watcher (ou autre marque; elles sont toutes fabriquées en Asie pour de l'initiation), 120/1000  sur monture NEQ5 : 680 €. 

 

Je conseillerais plutôt le même modèle en marque Celestron Omni XLT qui est mieux fini.

 

Mais je suis d'accord avec toi que c'est un des meilleurs modèles rapport qualité/prix sur le marché depuis 15 ans maintenant et malheureusement pas trés connu chez les astronomes amateurs.

 

Le 21/05/2020 à 09:41, foxskinner a dit :

Je ne connais pas grand chose en astronomie et j'avoue qu'après avoir compulsé nombre de sites spécialisés sur le sujet, je reste perdu entre les télescopes type Newton, Matsukov-Cassegrain, réfracteurs, réflecteurs etc....

 

Pour faire simple, le meilleur instrument d'astronomie en optique pure c'est la lunette astronomique.

Ensuite viennent les télescopes comme le Newton et enfin les instruments catadioptriques comme le Maksutov-Cassegrain et le Schmidt-Cassegrain.

 

Le plus simple à manipuler c'est une lunette astronomique montée sur un pied avec monture azimutale.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, oliver55 a dit :

Pour faire simple, le meilleur instrument d'astronomie en optique pure c'est la lunette astronomique.

 

il y a 53 minutes, oliver55 a dit :

Le plus simple à manipuler c'est une lunette astronomique montée sur un pied avec monture azimutale.

 Si on est d'accord sur le fait que le plus simple à manipuler c'est le télescope sur monture azimutale, la lunette n'est pas le meilleur en optique pure, car elle est victime de chromatisme surtout dans les lunettes d'entrée de gamme.

Un autre de ses défauts, c'est la limitation de son diamètre  qui ne lui permet pas d'aller chercher des objets faibles en visuel.
Après, il en faut pour tous les goûts, les aficionados des lunettes crachent sur les autres formules optiques, les amateurs de grands diamètres ne jurent que par les Dobsons.
Personnellement comme j'aime aller taquiner les hicksons, ou voir des bras dans les galaxies en visuel pur, je préfère les Dobsons.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Maïcé a dit :

Si on est d'accord sur le fait que le plus simple à manipuler c'est le télescope sur monture azimutale, la lunette n'est pas le meilleur en optique pure,

 

Non je maintiens mon propos c'est bien une lunette astronomique et pas un télescope le plus simple à utiliser sur monture azimutale : visée en ligne droite,vision à l'endroit possible,mise en température meilleure car objectif plus éloigné du sol,pas besoin de collimation,objectif inusable contrairement aux miroirs à ré-aluminer périodiquement,.......

 

J'ai bien dit en "optique pure" car aucune obstruction centrale et transmission lumineuse de plus de 95% contre seulement 88% pour un télescope Newton et 75% pour un catadioptrique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes expériences à la lunettes ne sont pas aussi fantastiques que tu le décris. Je n'ai pas du tout aimé Jupiter entourée d'une auréole bleue indigo. En optique pure, c'est pas top d'avoir des défauts pareils.

L'obstruction d'un Dobson de 250 sera peanuts face au gain obtenu en résolution, rendu des couleurs par rapport à une lunette de même prix... Et l'aluminure, si tu ne laisses pas ton télescope dans le garage avec le moteur de ta voiture qui tourne tous les matins et que tu vérifies (au besoin tu laves) que le miroir n'a pas servi de piste de patinage pour les escargots  ça ne se refait pas tous les ans, crois-moi. Les miens ont 15 ans et n'ont absolument pas besoin de refaire le traitement.
La visée droite c'est pour la recherche d'objet? Pas de problème avec un telrad. La vision à l'endroit dans le ciel, ça n'a pas grand sens. Pour la mise en température je te l'accorde, surtout avec un petit diamètre et la collimation, c'est un peu un faux problème... Cela s'apprend comme la reconnaissance des constellations, le cheminement pour trouver les objets du ciel profond.

Bref, je persiste aussi à dire que la lunette, c'est frustrant et pas performant surtout dans les instruments pas très chers. ;)

 

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Village de campagne donc si tu n'as pas de ville a proximité qui pollue le ciel prend un dobson d'occasion et tu arriveras peut etre a meme avoir un petit moteur de pointage pour 600 euros.

Un 200 motorisé avec un goto ca vaut 950 euros neuf donc en occasion à 600 euros ca existe.

 

Je ne vois pas du tout l'intéret d'une lunette dans ton cas.  A la rigueur un petit mak avec goto style C4,C5 voir C6 ca peut le faire pour le coté facilité d'encombrement et d'installation..

Ce sera un poil plus piqué et plus stable au niveau visuel qu'en planétaire (et encore....) ,. Une focale a 1200/1500 te donnera un peu le meme champ qu'un dobson 200.

Par contre, en ciel profond tu auras quelquechose de plus sombre mais peut etre un peu plus contrasté....

 

C'est tjs tres approximatif de comparer des telescopes de conception différentes car cela joue d'un jour a l'autre suivant tes conditions de ciel et aussi de ton site d'observation.

 

Du coup d'accord avec ce qui est dit au dessus .

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à vous tous, 

 

Permettez moi de vous remercier à la fois pour la rapidité de vos réponses et vos conseils. J'y vois plus clair à présent. 

 

Concernant le budget de 600 euros, j'ai conscience que je ne pourrais pas tout avoir pour ce prix. Mon idée était d'investir sur une bonne base d'observation puis, au fur et à mesure, d'investir sur des optiques de meilleure qualité. 

 

Sur le site Astroshop, la conseillère m'avait recommandé le modèle Nexstar SLT Mak 127 Celestron ou encore le Skywatcher ou encore le  Maksutov Skywatcher MC 127/1500 SkyMax BD AZ-S GoTo, dont j'avais parlé plus haut. Mais à vous lire, je risque d'être "déçu" .Néanmoins à côté du telescope meade que je possède aujourd'hui, j'imagine que ce doit être le jour et la nuit. 

 

J'ai d'abord besoin de "prendre mes marques" dans ce domaine que je découvre à peine....

 

Merci encore chaleureusement de votre aide et de votre patience. Ca fait du bien de ne pas se sentir seul !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, la "conseillère" d'astroshop... est-elle astronome amateur? Je suis toujours gênée par les conseils des vendeurs, leur intérêt c'est de vendre, et la compréhension du besoin du client n'est pas toujours prise en compte, par contre la création du besoin, c'est leur domaine, ça s'appelle le marketing. Mais on connait des boutiques où les vendeurs sont réellement astrams (optique Unterlinden, La clé des étoiles, Optique et Vision, le télescope boulevard Beaumarchais...)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir un mak 127, c'est un très bon instrument. Très facile à utiliser, compact et assez léger. Sauf qu'à lui seul, il va consommer la moitié de ton budget et il faut lui adjoindre une monture. Je l'utilise comme instrument de voyage où il offre infiniment plus de possibilités qu'une 80ED (que j'ai aussi) qui n'offre que plus de champ.

N'empêche que l'attrait d'un diamètre plus important serait intéressant. Bon, tu ne t'en rend peut être pas compte sortant d'une lunette de 50mm, mais ne serait-ce qu'un dobson de 150mm (ou 200mm) pourra t'en montrer plus qu'une vie ne suffira pas !

 

En dobson, pour ton budget, tu peux aller jusqu'au 250mm (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/marques/skywatcher/telescopes-dobson/télescope-dobson-sky-watcher-skyliner-150-1200_detail) ... pas de besoin de courant, très gros diamètre mais suivi laborieux quand tu voudra grossir correctement (disons entre x300 et x400 comme le permet le diamètre) sur une planète. C'est une affaire de gout.

 

Par contre, à la base cela reste un télescope de type Newton. Assez basique mais nécessite une collimation qui peut être galère (le miroir principal à orienter, le secondaire à placer sur 3 axes et à orienter et parfois le porte oculaire ... bref, pour en tirer le maximum c'est pas gagné).

Et puis en dobson, il faut suivre à la main et comme dans ces prix là, les paliers ne sont pas terribles (il faut que cela puisse glisser sans à coups ... tout en ne glissant pas pour rien ) le fort grossissement (pour la lune et les planètes) deviennent une galère (en été c'est sympa, mais en hiver on en reparle).

 

Du coup, une petite (pas trop petite non plus) monture équatoriale cela permet de s'affranchir du suivi. Je te conseille ceci :

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/marques/skywatcher/telescopes-newton/newton-150-750-ds_detail

 

Un télescope de 150mm (déjà très bien) et une monture équatoriale (regarde sur wikipédia comment cela fonctionne).

Tu n'aura pas de Goto mais il y a des cercles de coordonnées dessus. Tu peut pointer une référence (étoile p.ex) visible, noter ses coordonnées puis "aller" sur une autre cible (invisible ou inconnue) dont tu aura ses coordonnées dans tout bon atlas. Cela marche très bien (je l'ai fait hier pour passer de M92 ves M5 alors que je n'utilise quasiment JAMAIS le goto de ma monture, pile dans le champ de mon Celestron 11). On va dire que le goto c'est pour les feignants:) (pas taper).

 

 

Marc

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now