AstronoSeb

Collimation d'un c8 et figure d'airy

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Et avec une caméra couleur, est ce qu'on peut n'utiliser que la bande rouge de l'image ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

tout ça c'est du shift and add, de l'empilement. j'avais fait ceci il y a dix ans sur un newton de 400 décollimaté et surtout vraiment astigmate, à f/14 derrière une barlow , un filtre ir742 avec des pixels de 3.75µ, 1700 images stackées et un temps de pose 0.3s au gain unitaire. le miroir a été changé depuis ...

arcturus.jpg

edit: pour dire ce qui est visible : il n'y a plus d'anneau de diffraction continu, il est nettement segmenté en 4 (la quatrième "feuille" du trèfle est noyée dans la coma) et en fait un peu plus tard avec un nouveau secondaire plus petit l'anneau sera aussi intense que la tâche centrale. c'est la réalisation d'un trou central sur ce miroir déjà poli qui avait entraîné une déformation dans la moitié centrale du miroir. le disque n'était pas beau en soi (pyrex ancien et dos avec des vaguelettes), il a été échangé contre un neuf plutôt que repoli.

Edited by asp06
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, AstronoSeb a dit :

Il faut prendre une vidéo dune étoile à fort grossissement et empiler les images avec autostaker. Tu as ci dessous le super tuto de Guillaume....

Ah OK merci. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/05/2020 à 14:25, guy03 a dit :

Pour la tâche airy je la vois qu'avec une étoile artificielle.

 

Le 22/05/2020 à 14:35, Anton et Mila a dit :

Tout dépend du diamètre et de la qualité du tube. Sur l'apo LZOS 152mm, on peut la voir souvent

 

Le 23/05/2020 à 12:51, wilexpel a dit :

Le plus handicapant c'est surtout que le disque d'Airy est rarement visible

 

Tout est dit, plus tu monte en diamètre plus la tache d'airy est difficile à voir "en vrai".

Avec ma 80ED, c'est tous les soirs (bon c'est pas dur avec 2" de résolution), avec le mak 127, c'est très souvent (~1") avec le C8 c'est seulement de temps en temps, et avec le C11, c'est assez rarement (une poignée de fois par an).

C'est assez exponentiel avec l'inverse du diamètre, donc c'est "normal" qu'avec 150mm cela soit beaucoup plus facile qu'avec 200mm. Ce sera peut être 5 ou 10 fois plus facile au 200 qu'au C11 (mon appréciation) et beaucoup plus facile encore qu'avec un C14 !

 

Ensuite, utiliser une étoile artificielle permet de s'affranchir de kilomètres d'air turbulent, évidemment ca aide mais attention, l'instrument ne travaille pas "comme il faut" avec une source qui n'est plus à l'infini et souvent proche de l'horizontale. Pour la collimation, ce n'est pas très grave (si tout est rigide) mais il ne faudrait pas en tirer des conclusions sur l'analyse de la figure de diffraction.

 

Sinon, pour le trefoil, comme dit will, c'est assez souvent présent sur les SC, mais l'influence réelle sur les images reste encore à démontrer car cela me semble beaucoup moins important qu'une autre forme d'erreur. Là astronoseb la collimation me semble assez bonne et il n'y a pas visiblement de décalage dans une quelconque direction dans le premier anneau (même incomplet). Bravo.

 

 

Marc

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

tréfoil : vient souvent d'une contrainte sur les optiques. il faut un peut dessérer les 3 éléments 1 par un et voir ce que ça donne:

- le secondaire il faut vraiment qu'il soit très serré pour donner ça, mais c'est. Donc on dessere un peu voir si ça améliore ou pas. et on resserre suffisamment pour que la colimation tienne

- la lame : on desserre un peu toutes les vis, tube à la verticale et on serre au contact, à peine. il ne faut pas que ca bouge mais pas de pression.

 

Si toujours pas résolu, il reste l'écrou du primaire peut être trop serré. plus compliqué, il faut tout démonter en repérant la position exacte de la lame (en X Y et angulaire) et du secondaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, olivdeso a dit :

tréfoil : vient souvent d'une contrainte sur les optiques

Cette histoire du tréfoil n'est pas simple. Je l'ai aussi sur le Maksutov 200mm, mais lorsqu'il y a de la turbulence (1&2). Je n'ai pas souvent eu le premier anneau complet. J'ai suspecté un temps le système de tenu de la lame qui est assez lourde par 3 petites vis avec une rondelle sur le pourtour de la lame, et elles ne sont accessibles qu'à partir de l'intérieur du tube. Mais l'on m'a dit que c'était normal de fixer la lame ainsi.J'aurai mis des calles comme dans les réfracteurs. Je ferai un de ces jours la modification. Le tréfoil est gênant pour la détection des doubles inégales comme Lambda Cygne. Malgré l'écart de diamètre, je l'ai plus facilement  avec l'apo 152mm que le Maksutov 200mm, compte-tenu des turbulences instrumente et atmosphérique (1&2).

https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=91211

STT 413AB (Lam Cyg)

Sep. Now (ρ)0.92" Mag pri 4.73 Mag sec 6.26 delta mag (ΔM)1.53

 

PS: Tu as là un bon test pour l'évaluation de ton optique et sa collimation. Attention, elle n'est pas toujours simple à voir...

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, Anton et Mila a dit :

Je l'ai aussi sur le Maksutov 200mm, mais lorsqu'il y a de la turbulence (1&2). Je n'ai pas souvent eu le premier anneau complet. J'ai suspecté un temps le système de tenu de la lame qui est assez lourde par 3 petites vis avec une rondelle sur le pourtour de la lame, et elles ne sont accessibles qu'à partir de l'intérieur du tube. Mais l'on m'a dit que c'était normal de fixer la lame ainsi.

 

le Système de maintient du ménisque du STF 8" est comment dire assez Russe...tique effectivement mais ça marche. c'est vraiment différent d'un SCT. Rien à voir avec une lame de Schmidt, ici c'est un ménisque 10 ou 20x plus épais.

il ne faut pas trop serrer, ça contraint le ménisque, mais il faut juste que ça tienne et que ça ne serre pas trop à froid.

 

Une autre possibilité de tréfoil sur les mak est le serrage du support du secondaire sur le ménisque. Si trop serré, ça peut faire du tréfoil. La difficulté est que ça se resserre à froid (moins sur les Mak Russes que les Chinois il me semble, peut-être pas le même alliage...) mais qu'il faut quand même serrer un minimum pour que ça tienne. Le risque étant de trop serrer si on a des soucis avec un support qui tourne.

Le tréfoil peut d'ailleurs être temporaire pendant la mise en température. On démarre avec un.tube chaud mais homogène qui donne une image correcte, puis ça se dégrade pendant la mise en température, là tout est possible puis ça redevient bon une fois que tout est à peu près à la même température.

 

Pour voir la figure d'Airy, il faut absolument que le tube soit stable en température (au moins 1h pour le C8, plutôt 2 pour être au top) et viser très haut dans le ciel. moins de turbu et moins d'impact par les courants de tube si pas tout à fait à température.

Et sans renvoi coudé pour les réglages.

 

 

Edited by olivdeso
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, olivdeso a dit :

Pour voir la figure d'Airy, il faut absolument que le tube soit stable en température (au moins 1h pour le C8, plutôt 2 pour être au top) et viser très haut dans le ciel. moins de turbu et moins d'impact par les courants de tube si pas tout à fait à température.

Et sans renvoi coudé pour les réglages.

 

oui pour tout, mais viser très haut sans renvoi coudé, tu es dur avec le bas peuple quand même !!! :D

 

Si le renvoi ne décale pas significativement l'image (facile à vérifier), je ne vois pas pourquoi il faudrait s'en passer, surtout si ensuite on observe avec !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

A tous, hier soir j'ai tenté de desserrer les vis de collimation du C8. Le trefoil est toujours là. Serait-ce alors la lame de schmitt ?? C'est même pire. Cette fois je n'ai pas mis la résistance chauffante. Est ce que ca peu jouer sur la contrainte circulaire de la lame.

 

avant desserage

image.png.fc67fbda2b03ba2e3b029199b3e7af22.png

Apres:

image.png.fc697361962c5eb1cc16c4c80f52f271.png

 

On dirait que ma collimation est du coup moins bonne. Apres, d'un jour à l'autre la turbu a pu changer et le resultat du stacking peut etre différent. Faudrait essayer sur une etoile artificielle.

 

Edited by AstronoSeb

Share this post


Link to post
Share on other sites

elle est déjà pas mal ta collimation, surtout si tu l'as faite sur une étoile un peu haute dans le ciel.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, olivdeso a dit :

Une autre possibilité de tréfoil sur les mak est le serrage du support du secondaire sur le ménisque

Merci pour cette information. je vais vérifier si lors du serrage la plaque touche le ménisque ou le support du secondaire en métal. Mais de mémoire, il y a contact avec le verre...

 

il y a 23 minutes, AstronoSeb a dit :

A tous, hier soir j'ai tenté de desserrer les vis de collimation du C8

Je n'ai pas ce problème avec le mak. Les vis ont un ressort de rappel pour le jeu. Ce n'est pas un système poussant tirant qui peut générer des contraintes, même si le ressort en est une aussi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, asp06 a dit :

elle est déjà pas mal ta collimation, surtout si tu l'as faite sur une étoile un peu haute dans le ciel.

Oui, mais j'aimerai bien comprendre d'ou vient le trefoil...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, AstronoSeb a dit :

On dirait que ma collimation est du coup moins bonne.

La collimation du secondaire repose sur 3 vis tirantes et un ergot central qui sert de pivot.

Du coup quand tu dévisse il faut que cela soit égal sur les 3 vis, sinon cela revient à modifier le tilt, et donc a décollimater.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

même si au final tu penses que ça vient du primaire, alors personnellement je n'y toucherais pas. c'est déjà une partie d'un assemblage de conception souvent perfectible.

l'essentiel de la lumière semble aller dans la tache centrale, c'est un bon début ;) ensuite la somme des efforts suivants fournis vaut elle le gain que tu vas peut être obtenir en amenuisant ce tréfoil et pour quels effets secondaires peu ou pas évalués à ce stade?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, AstronoSeb a dit :

Faudrait essayer sur une etoile artificielle.

Cela te permettra de t' affranchir des aléas météo surtout.

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, patry a dit :

La collimation du secondaire repose sur 3 vis tirantes et un ergot central qui sert de pivot.

C'est un peu mer...ique ce pivot central avec des vis tirante. Il y a forcement une contrainte quelque part avec ce système. Il faudrait un système sans pivot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une chose que je peux dire pour avoir cherché un bon moment sur le mien, c'est que le probleme des SC qui se décollimatent frequemment en fonction de leur orientation, vient de ce pivot de secondaire qui est à côté de son logement ou mal enfoncé.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, heliescope a dit :

le probleme des SC qui se décollimatent frequemment en fonction de leur orientation, vient de ce pivot de secondaire qui est à côté de son logement ou mal enfoncé.

 

Pas du tout ! , les vis de collim  d'un secondaire  de S-C serrées normalement , le secondaire n'entraine aucune dé-collimation en fonction de l'orientation .

La dé-collimation en fonction de l'orientation  provient du primaire , suivant son poids ,  incorrectement serré  ,

trop de jeu latéral de coulissement lors de son déplacement ( graisse mal répartie et (ou) sèche .

 

Quand  au <<< vient de ce pivot de secondaire qui est à côté de son logement ou mal enfoncé. >>>

c'est impossible , le miroir secondaire s' auto centre  dans l'axe du baffle secondaire

 

c8-1.JPG.2c8358c73783c336aebbc86fb6825861.JPG

 

Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 25/05/2020 à 09:41, patry a dit :

Sinon, pour le trefoil, comme dit will, c'est assez souvent présent sur les SC, mais l'influence réelle sur les images reste encore à démontrer car cela me semble beaucoup moins important qu'une autre forme d'erreur.

 

Tout à fait d'accord avec ça , j'ai trituré mon S-C C11 dans tous les sens , il en subsiste

toujours un peu  :

airy.png.ce85b9a12f908aad54c1bd7013b44509.png

 

Il y a eu un fil sur le sujet :

 

Pour en arriver à la conclusion que ce phénomène est très difficile à appréhender  

et que les idées reçues , serrage du flasque de la Lame de Schmidt  , du primaire

et secondaire ...ne sont pas forcément évidentes ....

 

Coté serrage du secondaire lors de la collimation , sur un autre fil , T.Legault et Chonum

avec leur expérience disaient que ce n'est pas ce qui peut entrainer ce tréfoil .

 

Reste que ce problème n'altère pas vraiment les images , il n'y a qu'à voir les images réalisées par Will ( wilexpel  ) et autres .

Il faut toujours avoir en tête que le plus important sur ces S-C  c'est la COLLIMATION ,  à réaliser à chaque  observation

 

Bernard_Bayle

Edited by Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, AstronoSeb a dit :

Le trefoil est toujours là

Ça doit faire 8 ans que je recherche les cause de mon tréfoil, plein de pistes mais j'en ai jamais trouvé la cause. Chose que je ne peux pas faire depuis mon site, ça serait de tourner la lame en visant une étoile au zénith (en ayant pris les précautions qui s'imposent pour retrouver la position initiale de la lame, cause appairage) et de voir si le tréfoil change de position, si c'est le cas on sait déjà que ce n'est pas le primaire qui est en cause !

il y a 18 minutes, Bernard_Bayle a dit :

Il y a eu un fil sur le sujet :

Salut Bernard, c'est vrai que tu avais fiat de sacrées recherches sur le sujet et cela t'as été profitable !

Il y a 13 heures, AstronoSeb a dit :

C'est un peu mer...ique ce pivot central avec des vis tirante. Il y a forcement une contrainte quelque part avec ce système. Il faudrait un système sans pivot

J'avais essayé avec un système à ressorts, c'était un véritable plaisir de collimater puisqu'on pouvait agir sur une vis en serrant ou desserrant sans intervenir sur les 2 autres ! Par contre pas sûr que cela tienne bien au niveau collimation !

Le 25/05/2020 à 09:41, patry a dit :

Sinon, pour le trefoil, comme dit will, c'est assez souvent présent sur les SC, mais l'influence réelle sur les images reste encore à démontrer car cela me semble beaucoup moins important qu'une autre forme d'erreur

Là je pense que ceci n'est pas exact Marc, la preuve avec les petites planètes comme Uranus ou les satellites de Jupiter, qui se retrouve avec un forme de patate voire de triangle. Donc je pense que cela intervient un peu sur la qualité générale des grosses planètes ou de la lune.

uranus-224c.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, wilexpel a dit :

J'avais essayé avec un système à ressorts, c'était un véritable plaisir de collimater puisqu'on pouvait agir sur une vis en serrant ou desserrant sans intervenir sur les 2 autres ! Par contre pas sûr que cela tienne bien au niveau collimation !

si, cela tient sur les mak russes, mais je n'ai jamais démonté le mécanisme. Avec les ressorts, je me méfie...tu as vite fait d'en perdre un au démontage et tintin pour le retrouver quand il vole...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Meade45
      Bonjour,
       
         Houlàlà, j'ai honte ! Après 10 ans d'arrêt je viens de charger mon Iris qui entre temps est passé de la version 4 à la 5.59. 
      A l'époque j'utilisais une Webcam TouCam Pro. Mais c'était à l'époque !
      Je viens d'acquérir une Touptek G3M178C.
      Elle semble bien et est reconnue dans PHD2 par ex.
      Mais je suis perdu dans Iris, je ne retrouve plus l'onglet Camera qui me permettait de choisir le périphérique de guidage.
      Je n'y vois plus que des APN type Canon !
      Alors forcément dans Video/Preview, Iris  m'annonce que le périphérique de capture  n'est pas installé correctement !
      Si vous pouviez  me remettre sur la voie...
      Par avance merci.
      Guy
       
    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Je suis assez intéressé par la nouvelle caméra ASI462mccolor  sans doute la remplaçante de l'ASI290MC .
      La question que je me pose c'est ce que vont donné les 2.9µm , du capteur sur mon C11 ??

      Actuellement l'échantillonage de 0.12"/pix que j'obtiens avec les 3.75 µm + mon train optique me donne totalement satisfaction
      et j'aimerai bien retrouver ces 0.12"/pix sur cette ASI462mc ??

      La nouvelle Caméra ASI462mccolor
      https://astronomy-imaging-camera.com/product/asi462mccolor
       
      des Tests sur le fil sur cloudynights :
      https://www.cloudynights.com/topic/715835-new-asi-462mc-camera-test-first-lightjove-saturn-mars/?fbclid=IwAR3mBXrLcTbZ_QG9zEWebx8SRHM7oQgnLuJgRcnaWIxJScZUn_AKY1ewajU
       
      Bernard_Bayle
    • By yann35
      Bonjour,
      Connaissez vous ces jumelles, ont-elles un intérêt pour l'astronomie ?
      la réputation des Séries FMT n'est plus à faire, 
      mais les D/N (Day/Night) à oculaires interchangeables sont peut êtres à regarder de plus prêt...
      A+
      Yann
    • By alanc145
      Bonjour,
       
      La question peut être débile mais selon moi (et c'est ce que je dis à mes eleves) la seule betise est de ne pas poser la question.
       
      Donc je la pose: j’ai une lunette OTA et je vais acheter une lunette guide de 50 mm. Avec quel oculaire on peut transformer cette lunette guide en chercheur pour le visuel ? Quel grossissement, quel champs ?
       
      J'ai chercher sur la toile mais je n'ai vu que des réponses sur des chercheurs transformés en lunettes guide et non l'inverse.
      Sachant qu'un chercheur coûte 40 euros et un oculaire grand angle bas de gamme 30 euros bon je me pose la question.
       
      Du monde pour m’éclairer ?
    • By guy03
      Bonjour
      J'avais lu pas de choses sur le nettoyage,le démontage des lames de schimdt ....des trucs bien stressant! Du genre si vous n’êtes pas bricoleur laisser tomber, l'appairage de la lame au remontage au 10ème de mm etc etc. Il faut un peu démystifier la chose car finalement c'est simple à faire,enfin assez simple car pour moi le plus dur aura été de bien nettoyer la lame !  
      Ma lame était devenue dégueu...grosses crasses à l intérieur,poussières,tâches genre ....on se demande ce que c'est!  Un petit nettoyage s'imposait. J'ai un C11 XLT,  démonter la lame est facile. On enlève l'anneau qui maintient la lame, ensuite les deux cales en demi cercle en "papier carton" ,  on débloque les minuscules vis BTR qui grâce à des poussoirs en téflon cale et centre la lame. 
      Le plus compliqué c'est de nettoyer correctement la lame! J'ai fait cela avec de l'eau, du coton démaquillant un peu de produit à lunette et une lingette microfibre. Ma lame à changé d'allure même si le nettoyage n'est pas parfait à 100 pour 100! J'ai toujours une ou deux petites "poussières" sur la face interne mais bon .....pas grave, le plus gros est parti.
      J'avais bien sûr pris mes repères avec des petits morceaux de papiers collant etc etc. Mais comme je suis un Gaston, il fallait bien que j'en fasse une!  Après avoir nettoyé la lame, je la repose sur le tube, la recentre avec les vis BTR, la bloque tout doux et enlève mes repères en papier. C'est là que Gaston la gaffe intervient; la propreté de la lame ne me convient pas car il reste deux trois merdouilles dessus et je la retire!!! sans avoir remis des nouveaux repaires!!
      Bref.....pas de panique je dois bien avoir une photo du télescope "vue de face" dans le portable! Je me fie donc à une images gros plan de mon tube et replace la lame à quelques millimètres près comme elle était. Je me repère à la queue d'arronde, la position  des 3 vis de collimation et à l'inscription FASTAR COMPIBLE sur le devant du miroir secondaire (qui lui n'avait pas bougé).
      Hier soir en 5 minutes j'ai recollimaté le tube sans soucis avec une étoile artificielle car trop de nuages! J'ai bien sûr hâte de viser de vraies étoiles pour peaufiner le tout. Tout ça pour dire que le démontage d'une lame de schmidt c'est pas la mer à boire. Ah oui les gants en latex sont obligatoires bien sûr!! Remettre la lame comme elle est, c'est mieux, d'où faire des repères mais tout ne se joue pas au millimètres. Vous aussi si vous avez besoin de nettoyer votre lame, faite le vous même et sans stress, ce n'est pas compliqué du tout. Il faut juste être attentif à l'ordre des choses à effectuer (pas comme moi) et cette opération peut être assez rapide. Je le redis, le plus fastidieux c'est le nettoyage car quand on regarde la lame une fois nettoyée sur la table et de nouveau quand elle est sur le tube ce n'est plus du tout la même chose!!
       
  • Images