Roch

Pupille de sortie maximale d'un oculaire

Recommended Posts

Si tu as une vue de ta mise au point sur un écran, tu places ton objectif de 8 mm à environ 10 mm du plan du capteur. Tu l'immobilises. Ensuite tu places le tout derrière le plan focal du télescope et tu ajustes la position objectif/capteur pour avoir une image nette (tu devrais te trouver à environ 40 mm du plan focal).

 

Pourquoi la focale de ton objectif augmente-t-elle ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour, si cela peut aider ;) 

 

C'est la liste de tout les oculaires grand champ sur pierro-astro.com avec Prix, focal, champ apparent, grossissement, champ réel, pupille de sortie, relief d'oeil et coulant.

 

En fonction des paramètres de ton instrument tu auras le calcul des paramètres cités ci-dessus.

Oculaire Pierro-Astro.xlsx

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Loulou, c'est impeccable ça :)

 

Toutiet, dis moi si je me trompe, mais ton idée, c'est un peu comme si on supposait que le plan focal est un objet à photographier avec mon couple caméra-objo ; la seule contrainte est qu'il faut se placer à 40mm derrière. Donc, je peux pré-régler la distance objectif-capteur en essayant de placer une feuille quadrillée à 40mm devant l'objectif de 8mm, et faire le point avec la caméra. Après je met le montage sur le scope.

Ca me permet de régler une des deux mises au point au préalable, c'est toujours ça de pris !

 

Je sais pas si je suis clair :D mais dans ma tête ça fonctionne.

 

Il y a 1 heure, Toutiet a dit :

Pourquoi la focale de ton objectif augmente-t-elle ? 

 

Ben c'est toi même qui dit qu'il faut que je place mon objo de 8mm à 10mm :D du coup ça devient un objo de 10mm, non ? :D

En fait ça me parle tout ça, c'est assez similaire aux différentes techniques utilisées pour faire de la macro. Eloigner l'objo du capteur en est une, ( ton idée ), et placer deux objectifs frontale contre frontale en est une autre ( mon idée de base )

 

Romain

Edited by Roch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou alors tu fixes, une bonne fois pour toutes, la distance objectif/capteur à 10 mm. Ça fait un bloc, que tu avances +/- vers le foyer du télescope pour ajuster la mise au point de l'image que tu vois sur ton écran.

Attention :

La distance focale de ton objectif (8 mm) est une donnée fixe, propre à l'objectif.

Un objet à 40 mm devant (qui n'est donc pas à l'infini) te donne une image qui est à 10 mm derrière l'objectif, 2 mm plus loin que son foyer. Tandis qu'un objet à l'infini donne une image dans le plan focal de l'objectif, c'est à dire à 8 mm de la lentille.

Edited by Toutiet
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'ai testé la méthode "Toutiet" hier soir, ça marche... et ça ne marche pas :D

Voila une image : M51 en 42x2s

M51-test.jpg.8c146a5e3e4b3ce39d07a8a2f96718dd.jpg

Le facteur de réduction semble correct, et le gain en luminosité aussi... mais il y a un problème de champ assez évident :D
Je pense avoir compris pourquoi cependant, et je ne pense pas qu'il soit possible de faire mieux comme ça.
Donc retour case départ... je cherche un oculaire :D

Je lorgne sur l'ES 52° en 30mm, mais il ne fait que 30mm, dommage de ne pas pousser le concept jusqu'au bout avec un 32 :D
 

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Content que ma méthode marche et ne marche pas :D.

Le principe est donc validé, mais je vais regarder le problème du champ...

 

Tu repars donc avec l'objectif de 8 mm sur le capteur, et 30...32 comme oculaire sur le télescope, c'est ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui absolument ;)

Dans l'idée 32mm est l'idéal, mais 30mm c'est déjà pas mal, ça porte le F/D théorique à 1.066
Et l'Explore Scientific 52° a bonne réputation

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Theta Coxa
      Bonjour à vous,
       
      Je suis à nouveau en train de lister le matériel que je commanderais avec mon premier télescope. Celui-ci devra permettre d'observer le ciel profond autant que possible, mais en gardant des capacités pour le planétaire et la Lune.
      Je compte donc partir sur le modèle Explore-Scientific Ultra-Light (Dobson serrurier) 12", et celui-ci a un coulant de 2".
      Lorsque je cherche sur les sites des boutiques bien connues, je trouve essentiellement des oculaires aux focales relativement importantes (pas de modèle entre 5 et 20mm environ). Dès lors, je me pose plusieurs questions.
       
      Ce modèle de télescope est-il optiquement incompatible avec des oculaires à grande et moyenne focale ?
      Les réducteurs de coulant (50.8 -> 31.75) ont-il un sens ? Ne vont-ils pas grandement réduire le champ apparent, plus encore que si le télescope était équipé en 31.75 nativement ?
      La Barlow est-elle la meilleure solution pour accéder à de forts grossissements, en combinaison avec un jeu d'oculaires à moyenne et grande focale ? Quel sera son impact sur la qualité des observations (une image moins lumineuse, moins piquée peut-être également ? qu'en est-il du champ ?)
       
      Pour faire simple, je pensais prendre cet accessoire qui est une Barlow + un réducteur de coulant depuis le 50.8 vers le 31.75. Est-ce une bonne idée ? Comment adapter ma sélection d'oculaires ? Les oculaires en 50.8 ont des avantages, mais sont bien plus coûteux.
       
      Plus généralement, si vous avez des recommandations à propos de ce type de coulant, et donc des oculaires qui vont avec, notamment sur les pupilles de sortie, les grossissements accessibles, et les champs apparents, c'est avec grand plaisir.
       
      Merci d'avance, d'avoir pris le temps de lire ce message, et de partager vos connaissances.
    • By alanc145
      Bonjour,
       
      Je cherche deux oculaires, aux alentours de 15 et de 20.
      Je voulais savoir si il y a des retours concernant deux marques d’oculaires:
      - explore scientific en 82°
      - Kepler swa 82°
       
      merci d’avance 
    • By gklm
      Dans ma quête d'oculaires pour une lunette APO à F7, je suis tombé sur des annonces d'occasion : quelqu'un pourrait-il me dire ce que valent ces oculaires, en comparaison de ce qui se fait aujourd'hui ?
      - William Optics UWAN 82° en 7 mm ? (par exemple comparé à l'ES 82° 6.7mm)
      - Meade série 4000 UWA 82° 4.7mm ? (par exemple comparé à l'ES 82° 4.7mm)
      Merci par avance !
    • By Chrishapha2019
      bonjour à tous..
       
      j'ai une petite question concernant la cam couleur ZWO ASI120MC-S  qui est la version USB 3.0 :
       
      peut elle fonctionner en USB 2.0 ?  si oui  quelle seront les restrictions ?
       
      Je pose la question car il y a jadis 20 ans je faisais de la capture de mes observations solaires en H alpha , H bêta ,  He D3 et du spectre en général via une philipps TOUCAM Pro II en couleur et même si la plupart de mes captures sont en n&b via une ZWI ASI 120mm USB 2.0 j'aimerai faire de la capture couleur de temps en temps.. ( et je n'ai pas envie de faire de la "fausse couleur" ensuite ; j'aime bien aussi mes petits films en "live".
       
      Mon Pc portable n'est que USB 2.0..
       
      Merci d'avance
       
      chris
       
    • By jpch84
      Bonjour à tous,
       
      Je viens de me commander la Maxbright avec son glasspath coma correcteur pour Newton, j'ai un 300/1500 et j'envisage plus tard un 500 f3.6
      J'hésite entre 2 options d'oculaires:
      Pour avoir le champ le plus large le baader classix Possl 32mm et pour les focales les plus courtes:
       
      Option 1/ zoom baader 8-24 vraiment utile de 8 à 20mm (1450 gr au total)
       
      Option 2/ l'ortho classic baader 18mm + l'APM uf 10mm (pour le recul d'oeil) 1050gr au total
       
      n'est ce pas trop lourd 1450gr pour un crayford gso/kepler ?
      Est ce que ces ensembles vont passer avec un f3.6 ?
      A priori j'ai éliminé l'option  trio de bst starguider 25,15,8mm 60° ED parce que je me retrouve avec 400gr la paire et le champ 60° pas totalement exploitable.
       
      je suis preneur de toute remarque ou expérience, commodité d'emploi qui pourrait me guider dans mon choix.
  • Images