astroespo

Quels oculaires avec jumelles APM 150 apo ?

Recommended Posts

Bonjour,

tout est dans le titre.

Merci pour vos lumières.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

elle est fournie avec oculaires 30mm pour le grand champ

comme rapport F/D de 5,6 il faut des oculaires bien corrigées planéité de champ donc typiquement des 82° avec barlow à l'avant : nagler, ES ou autres

après pour monter en grossissement faut voir jusqu'où l'alignement des 2 tubes le permet

normalement si la qualité est vraiment là jusqu'à 2XD perso soit 300X

soit avec 840mm de focale des oculaires de 3mm

voilà des premières réflexions

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pa???  Tu as ces jumelles "monstrueuses", mais livrées sans oculaires ??      Je m'y intéresse aussi de près, mais le tarif est quand même "astronomique".  En attendant, mes jumelles SBK 14x100 montées sur un lourd trépied Manfrotto avec rotule vidéo 501 me conviennent.  C'est vrai que les jumelles APM 120 mm ou mieux, 150 mm, font rêver ...  La version à 45° doit être super-pratique pour observer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne les ai pas encore. En fait, je vends tout mon matos astro, et comme j'ai 4 Nagler en 1.25", 12, 7, 5, et 3.5, je me demandais si c'était adapté aux jumelles, dans ce cas je ne les vendrais pas, et je rachèterai les mêmes. Mais je préférerais quand même tout vendre et racheter d'autres oculaires en doubles, adaptés mais moins chers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les flatfield marchent bien pour moins cher

mais si le tarif est 8490€ en ayant bien vu perso j'irais essayer avant d'acheter!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, astroespo a dit :

C'est un peu limite en champs 60°

 

60° en Bino, c'est largement suffisant !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bon, qu'est ce qui fait la différence en bino vs mono au niveau du champ des oculaires ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour, ce sont des jumelles à très grande ouverture.

Il n'est pas précisé chez APM le type de construction : doublet ou triplet.

L'oculaire préconisé sur le site est le 30mm APM UF.

Du fait de sa grande ouverture et de retours similaires sur des lunettes très courte Bresser 152/760, j'éviterai de trop grossir.

Rester à 2mm de pupille minimum, voire plus. (oculaire de 12mm minimum)

Il y a la série d'APM-UF qui devrait convenir, probablement les oculaires étroits Baader Morpheus

 

Ce sujet est très spécifique : il va de soi qu'il faut demander des conseils à APM : c'est sous leur direction que ce matériel est vendu.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

APM 150 mm 45 ° ED-Apo Bino for 2 Inch Eyepieces

 

High End ED-APO-Bino!

APM binoculars are among the most powerful binoculars in the world. The lenses with an extremely large diameter of 150 mm and the high-resolution optics with state-of-the-art broadband multicoating guarantee extremely bright and sharp images, on which every detail can be seen from a great distance. The high-quality Extra Low Dispersion ED Glass FK-61 reduces the possible residual color errors to a minimum. The extremely precise adjustment also allows high magnification factors and is characterized by an excellent resolution. These binoculars are of course waterproof and weatherproof and therefore suitable for outdoor use.
With a 150 mm binocular we can already observe extensive gas-fog objects and galaxies with great details. Larger star clusters are resolved into single stars. Through the use of binoculars faint celestial objects appear much brighter and more contrast than with a conventional telescope same opening. Particularly attractive are observations with screwed-in fog filters on objects such as e.g. the Orion Nebula, Cirrus Nebula, or the Dumbbell Nebula. You can also create a virtual 3D effect, e.g. recognize in lunar observations.

 

The intended use of APM’s 150mm binoculars is for low to medium power Deep Sky Observing, as opposed to planetary observation. APM’s 150mm Binoculars has the added advantage of allowing and doing well with planetary observation, showing details that are otherwise normally seen with large aperture instruments accompanied by Binoviewers (such as TV Binoviewers) while still having a smaller aperture and the advantages that come with it (including being less sensitive to adverse seeing conditions). APM guarantees good image results up to 100x power with its 150mm binoculars. Current users have gone beyond this point and are found to be happy with the higher power performance; however, higher power performance is not guaranteed by APM.


Integrated are sliding dewlaps with front end cap, a hand-grip handle with a sighting device, a photo tripod adapter with 3/8 "threaded connection and 2 x 30-mm eyepieces 74 degrees with 28x magnification.

 


To keep the glass light, the case was built from a magnesium alloy.

Applications for the APM 150 mm 45 ° ED-Apo Binoculars:

Astronomy - the 45 ° -view allows a pleasant viewing behavior (for medium heights, for Zenith observations a corresponding tripod is needed)

Viewing and surveillance binoculars - even for distant objects (such as targets, navy, military, police surveillance, whale watching ...)

Bird watching, wildlife observation, nature observation - also very comfortable view at medium altitude above the horizon



New: now waterproof and with nitrogen filling

Delivery contents:

150 mm ED apo binoculars with handle and tripod adapter

4 Dust Caps

Set 30mm UF 74 degrees eyepieces = 28 x magnification

Collimation Protocol for 100 x magnification

Strong plastic transport case with foam fitting



The APM 150mm ED APO Binocular is one of the most powerful binoculars in the world. Including 2" Eyepieceset UF30mm an Case

 

Apparemment les PO sont en 2"

Share this post


Link to post
Share on other sites

APM a sorti les binos 150mm en 90° mais encore plus chères : 9990 € ! 90° ça doit être nettement plus confortable que 45° quand on vise proche du zénith ? J'ai l'impression que depuis qu'il a sorti les 150 mm en 90° il a baissé le prix des 45°.   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui ce sont les SD, la correction chromatique est encore meilleure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By vador59
      Salut à toutes et à tous !
       
      Cela faisait quelque temps que ça me turlupinait... mais la météo ne s'y prêtait pas vraiment ces derniers temps.
       
      Il ne s'agit pas de réaliser une énième expérience avec une petite lentille de récupération, genre binocles de belle-maman et petite loupe comme oculaire.
       
      Le matos, c'est ça !
       
      Lentille simple plan convexe 120mm de diamètre et.... 5000 mm de focale (oui, vous avez bien lu: 5 mètres de focale ! )
       
      La manip', c'est ça !
       
      l'idée est donc d'observer l'image volante d'un astre, sans l'aide d'aucun oculaire, simplement en plaçant son oeil en avant du point focal.
       
      Et ça marche, du tonnerre même ! Première cible, vers 19h légales: la Lune. La lentille est simplement posée sur un support (un poteau de basket pour être précis), vaguement orientée en direction de l'astre sélène, donc avec des conditions d'alignement qui sont loin d'être optimales. Je n'ai pas diaphragmé, juste pour avoir une idée de la qualité de l'image brute. J'observe l'image de l'oeil gauche puis de l'oeil droit. Les deux sont atteints de myopie et présentent donc des focales différentes. La luminosité de la Lune permet un pointage très simple... et quel choc ! L'image est splendide, juste déformée sur les bords (aberration sphérique ou défaut d'alignement ?), mais le grossissement est démentiel. A la louche, je dirais que l'oeil droit grossit autour de 50x et le droit autour de 80x. Le trio Theophile-Catherine-Cyrille est magnifique; Mare Crisium et Mare Marginalis superbes. Les cratères sont nets avec des ombres bien noires, en dépit de l'absence de diaphragme quelconque entre la lentille et mon oeil. Vraiment très étrange comme sensation, encore plus intuitif que d'observer avec un télescope aérien de type Huygens.
       
      Deuxième cible: Jupiter. Bien que très brillante, attraper l'image aérienne s'avère beaucoup plus difficile. Il faut y aller doucement, reculer pas à pas. Je finis par obtenir une première image défocalisée: l'aberration chromatique est visible mais difficile de dire si, là aussi, il s'agit de l'effet de la lentille ou d'un défaut d'alignement des optiques. On recommence, l'image est fuyante mais en deux minutes j'obtiens une image du disque jovien. C'est petit avec l'oeil gauche, plus confortable avec l'oeil droit. Le disque est bien visible mais sans détails. Je n'ai pas remarqué les satellites.
       
      Troisième cible: Saturne. Elle s'attrape beaucoup plus facilement que Jupiter paradoxalement. Image un peu jaunâtre mais très plaisante. L'anneau est visible sans aucune difficulté. Par manque de stabilité (je suis quasiment couché au sol, dans une position assez inconfortable), je ne peux pas affirmer que je distingue la division de Cassini.
       
      Dernier test: Mars ! Sans surprise, de l'oeil gauche, je ne fais que deviner le disque saumon de la planète rouge. Par contre de l'oeil droit, je suis surpris de distinguer une tache sombre bien nette: Solis Lacus ! Là encore, l'inconfort de ma position m'empêche de prolonger l'observation.
       
      En tout cas, la démonstration est faite que ça fonctionne! SI des curieux sont intéressés...
       
      Bons cieux à tous
       
    • By Bungert
      Bonjour à tous,
       
      Que vaut  le  Baader Turbo Film pour l'utiliser comme fermeture d'un  Newton ?
      Je l' ai essayé en imagerie planétaire avec un T300 Newton-Cassegrain  : je ne vois pas de différence entre les images de Mars faites avec ou sans.
      Mais avec un  ciel voilé, et une forte turbulence  la faible qualité des  images  obtenues ne permettent pas de conclure.
       
       
      Est ce que certains d'entre  vous ont essayé cette solution de "lame" de fermeture?
      Dans ce cas qu'en pensez vous ?
       
      Si c'est bon, cela serait une solution élégante pour atténuer la turbulence dans le tube (surtout en mode Cassegrain) après la mise en température.
      L' épaisseur du film est "garantie" à 1/20 de micron.
      https://www.baader-planetarium.com/en/solar-observation/astrosolar-viewers-and-film/turbofilm-127-x-51-cm-nd-01.html
       
      Bon ciel.
      Francesco
       

    • By Bungert
      Bonjour à tous,
       
      Ah, difficile d'imager Mars en Lorraine.
      Le ciel est généralement couvert depuis le début du mois et les rares fenêtres sont peu propices.
      Néanmoins Daniel est venu avec ses caméras ASI 120, lundi soir le 19,  pour capturer Mars avec le Marcon 300 en mode Newton.
      Puis Yves nous a rejoint, aussi pour voir Mars à l'oculaire.
      Vers 23h, il fallait attraper la planète entre les nuages vers 1h du matin c'était plus dégagé mais toujours voilé.
      Alors nous ne savons toujours pas ce que vaut le vieux télescope pour la photographie planétaire.
      Et ce que vaut  le  Baader Turbo Film pour l'utiliser comme fermeture d'un  Newton.
      Nous ne voyons pas de différence entres les images de Mars faites avec ou sans. Mais avec le ciel voilé, la forte turbulence puis la buée,  les faibles images  obtenues ne permettent pas de conclure.
      En visuel cependant, vers 3h, l'image était bien détaillée, aussi bien au Florsch-Bachi de 254 qu'au Marcon 300.
       
      Est ce que certains de vous ont essayé cette solution de "lame" de fermeture?
       
      Si c'est bon, cela serait une solution élégante pour atténuer la turbulence dans le tube (surtout en mode Cassegrain) après la mise en température.
      L' épaisseur du film est "garantie" à 1/20 de micron.
      Nous joignons des images bien que "faibles".
       
      Bon ciel (souhaité !)
      Daniel, Yves et Francesco
       
       
      Marcon T300 N + Barlow F = 3800 mm.
      Mars vers 23h30 puis vers 2h, avec une animation par Daniel, les NB sont faites avec un filtre IR610.
      Phobos et Deimos autour de 23h TU 19 octobre. Poses de 4 secondes avec un APN. A ISO1600 : étoiles, Déimos visible, Phobos noyé. A ISO 400 : Phobos et Déimos visibles (23h08 TU).
      C'est peu contrasté et "pâteux" à cause du voile nuageux.
      Comme pour M42 mais c'est "bon" pour la couleur des étoiles, toujours cette rouge (bas-milieu).
      Puis beau lever du jour.
       
       

       
       
       
       
       











    • By neostouve
      Bonjour , j'ai depuis peu un Flextube 355/1600 de chez Sky-watcher , et je l'ai équipé de 2 Baader ClickLock , 1 en 2" vers 2" puis l'autre en réducteur 2" vers 1,25" .
       
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/bagues-adaptatrices/bague-de-reduction-clicklock-50-8-31-75-mm_detail
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/oculaires/systeme-de-blocage-clicklock-baader24011_detail

       
      Le Skywatcher étant fileté en M54X1mm (et non en M54x0.75mm)
       
      Mais de ce fait , je ne peut plus utilisé les 2 tubes de rallonge a vis qui sont fournit avec le télescope . C'est justement pour enlever ces saletés de vis qui abiment les oculaires que j'ai craqué pour passé sur ce système clicklock a serrage annulaire .
      Je trouve pas de tube de rallonge en mâle femelle M54x1 .... c'est déprimant .
      J'ai pensé a rallonger mes oculaires avec une bague de 30mm en m48 , mais c'est vraiment une solution merdique , car il faut des bagues pour tout les oculaires , ou alors s'amuser a la démonter a chaque changement d'oculaire .
       
      J'avais déjà lu un sujet la dessus , je dois pas être le seul , mais impossible de remettre la main dessus .
      Le problème est vraiment lié a skywatcher et ce pas de vis en 1mm
       
      Merci a vous d'avoir lu jusqu'ici
    • By ndesprez
      Bonjour,
      Je suis encore novice en matière de jumelles. J'espère poser les bonnes questions :
      - j'ai du mal à saisir l'importance (la liaison) du chromatisme en fonction du grossissement sur des jumelles ordinaires (j'entends par là pas des bêtes de course comme les Leica qui passèrent dans mes mains aux NCN). L'un de nous aurait-il une expérience en la matière ?
      - aux possesseurs de jumelles à oculaires interchangeables : dans la pratique et couramment quelle pupille de sortie retenez-vous ? Au-delà, quelle PS mini vous arrive-t-il d'utiliser. J'espère au travers de vos réponses situer la frontière entre jumelle et instrument refracteurs ou reflecteurs (lunette et telescope).
      Je ne suis pas sûr de la pertinence de mes questions : je tatonne !
      Cordialement.
      Norma
  • Upcoming Events