• 0
ProfessorX

C'est quoi ce truc au milieu de l'oculaire ?

Question

Posted (edited)

J'en peux plus de poser des tas de questions :)

 

Hier je suis allé chez Equinoxe à Lyon et j'ai acheté un correcteur de coma et un oculaire Hyperion 31mm. Je m'équipe en vue de faire un peu de photo, probablement avec de la photo en projection, puis au foyer. Bon bref, c'est pas le sujet

 

Je sors mon tube, je fais la collimation, je mets mon nouvel oculaire, et je pointe sur une montagne à une quinzaine de kilomètre.

 

Bon, c'est clair que le Hyperion est plus défini que l'oculaire qui était livré avec le tube (SkyWatcher LET 28mm). Pas non plus dément comme différence, mais ce sont les petits améliorations qui bout à bout permettront un bon résultat.

 

Alors ma question : c'est quoi cette tache sombre au milieu de l'oculaire ? En fait, je sais ce que c'est, c'est le miroir secondaire et l'obstruction qu'il forme. Mais ca me tarabuste : là je le vois parce que c'est en plein jour. Mais la nuit, est-ce que cette tache est aussi présente ? J'imagine que oui ? Est-ce que ca veut dire qu'il faut regarder en excentrant la cible pour mieux la voir ? J'imagine qu'en photo, c'est quelquechose qui disparait avec les flats en posttraitement.

 

https://share.icloud.com/photos/0KCXE1y6IgoDUIev9BOr2ZNcA

 

https://share.icloud.com/photos/0jp3KgX9PDi9TB-GmJQEpwdqQ

 

Bref, je suis surpris qu'il soit aussi présent à l'observation.

 

 

Edited by ProfessorX

Share this post


Link to post
Share on other sites

6 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
Posted (edited)

Bonjour,

 

A mon avis, tu viens d'expérimenter sans le savoir, le calcul de la pupille de sortie. Tu dis que tu as pointé une montagne, donc c'était avant la tombée de la nuit, je suppose. En observation de jour, la pupille de ton œil est moins dilatée qu'en observation de nuit.

 

Je rappelle qu' en général, on dit qu'en vision nocturne, un jeune a une pupille de 7 mm et une personne plus âgé (à partir de 50 ans ?) a une pupille de 5 mm.

 

Tu mentionnes un oculaire de 31 mm. Si ton télescope est un 200/1000 (j'ai l'ai lu sur ton autre post), cela fait un grossissent de 1000/31 = 32x

La pupille de sortie est donc : D/Gr soit 200/32 = 6,25 mm

 

Il faut donc que la pupille de ton œil mesure au moins 6,25 mm pour voir l'image !  C'est éventuellement possible la nuit, mais jamais le jour en raison de la lumière ambiante. Du coup tu n'arrives pas à voir l'image et tu as l'impression d'un voile noir au milieu. 

 

Seule solution, prendre un oculaire d'une focale plus petite, 28 mm ou 25 mm par exemple .

C'est pour cette raison qu'il existe un grossissement mini pour un télescope.

Je pense que le choix d'un 31 mm n'était pas très judicieux, car tu n'atteins pas le grossissement mini d'un T200/1000... désolé...

Edited by yves65

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Très intéressant. Oui, même plein soleil... Merci ! J'ai hésité entre un 27 et un 31, mais comme j'ai un 28, j'ai voulu pouvoir serrer le champ sur quelques 8bjets. Bon même si cela risque de rester présent cela veut dire que ça sera atténué la nuit. Et puis pour faire de la photo ça ne devrait donc pas gêner puisque l'iris de l'objectif sera plutôt ouvert

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

 Salut ,

 

c'est bien l'ombre du secondaire que tu vois mais pas de souci , tu ne devrais pas le voir de nuit sauf sur la lune qui est très brillante ; une pupille de sortie de 6,25 c'est assez grand mais pas trop si tu as un ciel bien noir

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Hier soir j'ai fait une observation, et effectivement ca ne se voyait plus du tout.

 

En revanche, je n'ai rien vu du tout tout court : je dois louper un truc dans ma mise en station, impossible de trouver aucun objet. M81 que j'avais trouvé il y a quelques jours, impossible. Il faut que je reprenne les basiques de la mise en station car je dois oublier quelquechose : entre mon viseur polaire qui n'est pas vertical lorsque ma monture est en position neutre, et le fait que je n'ai pas de repère précis qui me permette de dire que cette position "neutre" que j'utilise comme position parking...

 

J'ai fait l'hypothèse qu'en position parking je devrais voir la polaire dans le tube. Mais je n'y arrive pas. J'en arrive à me demander si c'est bien la polaire que je vise, ou que je ne me trompe pas d'étoile... Bref, c'est pas encore gagné :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

On suppose que vous avez fait un alignement du  chercheur en plein jour sur un clocher ou autre éléments fixe afin d'être sur lors de la visée d'avoir dans le tube l'objet désiré !

Ensuite il faut aligner la monture en ascension droit et déclinaison du lieu d'observation et ensuite aligné l'heure d'observation via le visuer polaire, pour ensuite pouvoir observer.

 

Cela semble peut être évident mais on commence par la  sinon autant resté couché.  et surtout pas oublier de retiré le cache devant l'objectif ( la j'en connais qui on passé 3 heure a tourne autour d'un C11 et pourtant ils étaient pas novice xD )

 

le genre de rappel qui peut énérvé mais sans connaitre la personne toujours bon le  rappeler.

Edited by Herve

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
On 5/25/2020 at 12:41 PM, ProfessorX said:

entre mon viseur polaire qui n'est pas vertical

Il suffit de tourner un peu la monture en RA pour changer l'orientation de la mire. En fait, la méthode la plus simple consiste à mettre l'étoile polaire au centre du réticule. Ensuite, on joue uniquement sur le réglage vertical de la monture pour l'amener sur le cercle gradué. Ensuite,  on fait tourner la monture (et donc le viseur) jusqu'à ce que la polaire soit sur un des repères en croix, ce qui assure l'orientation verticale de la mire. Ensuite, il ne reste qu'à amener la polaire sur la position horaire correcte. Pour ce faire, il n'y a nul besoin de mettre la monture dans une position "parking". Il y a quand même un truc à vérifier: que le viseur polaire est bien centré sur l'axe de rotation de la monture. Quand on la fait tourner en RA d'une butée à l'autre, le centre de la mire doit rester immobile. Si ce n'est pas le cas, il faut régler l'alignement du viseur polaire (sur le modèle standard, il y a trois petites vis à tête Allen qui permettent de le faire).

 

On 5/25/2020 at 12:41 PM, ProfessorX said:

J'ai fait l'hypothèse qu'en position parking je devrais voir la polaire dans le tube. Mais je n'y arrive pas.

.Pour y parvenir (à condition de ne pas s'être trompé d'étoile), il  faut aussi que l'axe du télescope soit parallèle à la queue d'aronde, ce qui n'est pas forcément le cas. Comme ce défaut n'a aucune influence sur la qualité des observations, on ne s'en préoccupe pas en général. Là aussi, ça peut se régler en tripotant les vis situées sous la queue d'aronde du télescope, à l'opposé des colliers. Mais ça n'est vraiment utile que pour cadrer la polaire ou si on souhaite utiliser le cercle gradué de déclinaison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now