Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Une petite image de la nuit dernière vers 2h30 HL ,  ( le mois de Juin n'est vraiment pas favorable a ce genre d'imagerie )

l'objet était  a une vingtaine de degrés d'altitude dans un ciel qui n'est pas celui du site 'ATLAS' :(

45mn de pose, données astrométriques envoyées au MPC

 

web_p2019ld2_20200624.jpg.6cc3860cb999b9f142a478f67ee348b1.jpg

 

Promis, je la referais en mieux ;)

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jldauvergne
      Hello

      Ça fait quelques jours que ça suinte dans les commentaires, c'est le secret le plus mal gardé de la galaxie, donc c'est parti, je fais mon coming out :  je passe au Mewlon 300.

      Size does matter comme ils disent
       
      N'allez pas croire que j'ai gagné au loto ou quoi, c'est un des très rares tubes à changer de main en occasion. En fait, lorsque @Olili a ouvert un fil de discussion pour trouver des arguments en faveur des Maksutov en vue de l'achat de son 300, il m'a lancé un peu comme une boutade au début que je pourrais reprendre son 300 s'il concrétisait son achat. J'ai essayé de l'en dissuader pour plein de raisons
      *je suis très content de mon µ250
      *un µ300 c'est tellement rare qu'il ne faut pas s'en séparer à la légère
      *le 300 est hyper intimidant avec ses 25 kg en poids sec (plutôt 28 tout équipé). 
      *Est ce que ma CI-700 va supporter ?
      *et puis le plus terre à terre, moi y en a petit journaliste et pas avoir de quoi payer un µ300 même d'occasion
      *en fait au fond de moi je savais que je ne pouvais pas le laisser passer, mais que le projet est compliqué à réaliser et que donc ça allait me faire des nœuds au cerveau, .... alors que si il l'avais gardé finalement, plus de nœuds à se faire :). 
       
       
      Le temps à passé, Olili a cogité de son côté, moi du mien, et puis il s'est décidé à le vendre vraiment, sans le mettre dans les PA en préférant qu'il soit entre de bonnes mains (selon lui) : les miennes.
      Ça a fait son chemin dans ma tête, le truc c'est que :
      *Un Mewlon 300 qui change de main je n'ai jamais vu ça de mémoire (sauf à surveiller le monde entier sur Astromart), donc ce serait dommage de passer à côté
      *On ne vit qu'une fois (c'est encore le meilleur argument)
      *Moi je n'ai pas de sous, mais bon il y en a plein les banques, et puis un Mewlon 300 c'est tellement rare que c'est un placement plus rationnel que plein d'autres  (on se trouve les excuse que l'on peut hein  )

      Le truc c'est qu'à ce stade là il n'était pas pressé, on pouvait envisager de nous occuper de ça à l'automne. Mais là dessus d'autres projets de son côté ont un peu précipité les choses, ça l'arrangeait que l'on fasse ça sans trop tarder. En même temps, avoir le tube pour les oppositions de Jupiter et Saturne c'était tentant. J'avais donc dans l'idée d'aller le chercher vers la mi-avril. C'est là que la crise Covid est arrivée. Frontière fermée, fin de l'histoire. J'ai donc dû attendre fin juin, une semaine après l'ouverture des frontières pour faire l'aller-retour en compagnie de @wilexpel, on s'est fait comme ça une soirée bien sympa avec la JPZ de William sous le µ300 et le Mak 300 à côté sur une EM-400 et Alain un ami de Olili qui connait bien ce µ300. Hélas le seeing n'a pas été de la partie pour évaluer ce que valent les deux tubes. Mais je ne sais pas si le 300 aurait pu bien s'exprimer, j'ai vu qu'avec le temps de stockage long il avait pris de l'astig (ce qui n'est à priori par grave car contrairement au 250 les vis du primaire sont accessibles). 


      Merci à William pour les photos. 
       

      Bon alors en vrai, .. ben oui c'est gros, très gros, donc effectivement très intimidant comme je le craignais. Je fais le brave là sur la photo, mais en vrai je ne faisais  pas le malin à ce stade : c'est qu'il va falloir s'en dépatouiller du bestiau. Par contre ce qui me rassure c'est que ça se porte assez bien pour une personne seule, une main dans le PO une autre à l'avant. De là à le monter sur une monture seul, ... c'est une autre histoire surtout sur un balcon avec rambarde au sud et à l'est. Finalement en discutant avec tout le monde et avec William en particulier (qui a le même problème avec le C14), je vais finir par trouver une solution : poser le tube tête en bas sur une tablette de la bonne hauteur pour que la queue d’aronde soit directement face à la monture et puisse être serrée sans rien porter. 
      Lors du premier montage, lorsque j'ai chargé le dernier contre poids et que le tube s'est soulevé de la tablette j'ai eu un sentiment très étrange, à la fois excitant mais pas très confortable. Pour ceux qui volent, la sensation était proche de ce que l'on ressent lors du 1er lâché solo. D'un coup de grosse responsabilité avec des risques et pas le droit à l'erreur. Il faut apprendre à faire confiance à la machine, ici la vieille  CI-700 qui est sous le tube. 

      Quand je dis que c'est gros, c'est comme ça : pour comparer au 210 et au 250. Posé debout il est plus grand que ma fille de 27 mois.

      Aucun lien entre cette photo et l'évolution de l'homme (quoi que). 

       
      Bien entendu après un tel achat, on sait que l'on va bouffer au mauvais temps. Après le Mewlon 250 j'ai pris 6 mois. Ça m'a laissé le temps de régler quelques détails notamment pour le montage.
      Finalement la CI-700 n'est pas en PLS. Je ne sais pas si c'est parce que je soigne l'équilibrage alors que d'habitude, .... heu, hum-hum, vite fait quoi, mais elle réagit très bien pour le moment.
      Bon là c'est l'été, il y a quand même eu une nuit où j'ai pu me rassurer en commençant les réglages, j'ai vu que l'on peut facilement jouer sur l'astig au niveau du primaire, c'est vraiment pas mal fichu. Par contre ça aide bien d'avoir le microscope de collimation pour avoir un alignement à peu près bon sur le secondaire avant de commencer. Par chance @AlSvartr m'en avait procuré un avec le µ250. Il n'avait pas servi jusqu’ici mais là j'étais trèèèèès content de le trouver. 

      Et puis vient enfin un soir quasi stable. Et là l'angoisse, le focuser ne marche plus !!!!  En fait la prise côté télescope s'était démise 1 ou 2 jours plus tôt. Je l'avais remontée et ça fonctionnait encore. J'ai donc démonté à nouveau et là j'ai vu qu'un fil était déssoudé. En voulant le refixer j'ai en fait 2 autres fils qui ont sauté (simplement par la contrainte mécanique). Là, panique à bord, j'ai vite noté l'ordre des fils, j'ai tout arrêté et j'ai pris conseil auprès de @Olili et Unterlinden. C'est du min-DIN 5 broches et pas évident de trouver la même mécaniquement pour repartir de 0 proprement. Ce dont j'avais le plus peur c'est de faire une erreur qui agrave la situation (cramer la raquette ou le moteur, les raquettes ne se trouvent pas comme ça et le monteur est intégré au secondaire). Après avoir pris les conseils, je me suis fait aider d'un amis plus doué que moi avec un fer à souder (les 5 fiches sont dans moins de 1 cm de diamètre et certaines sont un peu abîmées, donc pas facile). Bon bref, nous sommes parvenu à le réparer !! Youpi !

      Toujours est il que j'ai fait ma première tentative d'imagerie s'est déroulée avec le focuser HS. Du coup j'ai monté un mini focuser hélicoîdal Baader (le genre de truc qu'ils mettent en sortie de renvoi coudé). 
      C'est précis mais ça fait tourner la caméra, c'est fait pour un oculaire (comme sur une paire de jumelles). Bref du coup j'ai tout pris avec l'Altair 224, je ne me voyais pas gérer les filtres et les changements de mise au points en plus de ça. 
      C'était dans la nuit du 2 au 3 juillet. Il y avait une turbulence rapide et à petite échelle. De celles qui cassent bien la dynamique quand même. 
      Sur Jupiter ce n'était vraiment pas fameux. 

      Mais une fois traité ça donne ça quand même.

      Je suis quasi au niveau de ce que j'ai fait de mieux au 250, pas si mal pour une première fois. Et l'aspect de Ganymède me donne l'impression que sur ce détail là au moins on sent bien la PSF plus petite que sur le 250. 

      J'ai pointé Saturne ensuite. C'était un peu plus stable il me semble, par contre au traitement qu'est ce que c'est poussif l'IMX 224 comparé au 290. Là on sent bien la différence. Je manque de dynamique (la turbu est quand même en cause aussi). 
       
      Bon là aussi j'ai fait aussi bien au 250, mais l'aspect de Encke fait sentir là encore la PSF plus petite. 
       


      Voilà c'est tout pour cette fois-ci en attendant des nuits meilleures, mais ça ne sera pas tout de suite vues les prévisions. En tout cas je suis prêt avec un focuser qui marche (gros soulagement de l'avoir réparé quand même). 

      Pour la petite histoires, le même soir Damian Peach faisait la première lumière avec le Mewlon 250 qu'il vient d'acheter. Je sais que s'il avait trouvé un 300 il l'aurait pris. En tout cas il était temps que je monte en diamètre car je sens que quand il aura une bonne nuit ça va faire mal  

      JLuc
       
      PS : le 250 n'est pas à vendre, il est trop bon  
       
    • By Pedranghelu Sauveur
      Voila un peu de jet hier suis sortie vite fais et j'ai pas insisté longtemps
       
      J'ai juste essayer des conseils de Jean Luc voir si je comprenais pour l'appliqué au C11 puis suis rentré
       
      Avec ca c'est sur, plusieurs se pose pas la question, bon bein avec Christophe on sélectionne et lui na pas essayer pourtant il devait tester avec son nouveau Crawford bon chez nous on a ca presque tous les jours 
       

       
       
      tous d'abord je voulais comparer le grandissement 1.8 Tv raf + alonge corp tv vide et 2.5x sur le c8 et bien ca me donne un montage intermédiaire
       
       
      ah c'est la cam du c11 bout de jambon 🤣  pas nettoyer pour voir si j'avais les truc d'Alain encore
       
       

       
       
      comme c'etait pas folichon je suis descendu en focal 1.8 TV raf plus piti
       

       
       
      apres comme Saturne c'est plus commode bein vite fais quelque essai
       
      224 passer a 1.5 fois rezise
       

       
      178 MM
       

       
      290MM
       

       
       
       
      Voila bonne soirée
       
       
      @Penn tu peut joué ca me fais plaisir
       
       
      Désoler si je manque des post suis certainement anémier et  faut que je fasse des analyse car ca vas pô faut que je reparte chez Roudier a Nice pour mes traitement  d'après mon Doc
       
       
       
    • By Christophe H
      Bonsoir,
       
      Après un peu ciel "profond", la fin de nuit a été occupée par du planétaire. Les images sont faites à partir de vidéos capturées avec l'ASI 120 mm-s équipée d'une roue à filtre Starlight et des filtres Astronomik. L'agrandissement est obtenu à l'aide d'une Barlow x3 Explore Scientific et c’est le SW 254/1200 qui est utilisé.
       
      Pour commencer une mini animation de Jupiter et l'image la plus détaillée :
       
              
       
      Un peu d'infrarouge aussi.
      IR 642 et IR 742
        
      IR 807 et IR>950
        
      A environ 1000 nm, les temps de poses sont de quelques centaines de ms.
       
       
      Ça continue sur Saturne à 1,5 x la taille d'acquisition  en RVB :

      De l'IR 642 et de l'IR 742
        
      IR 807 et IR>950
        
       
      Et Mars pour finir.
       
      En RVB 1,5 x la taille de prise de vue :

       
      De l'IR 642 et de l'IR 742
        
      IR 807 et IR>950

      Bonne soirée
       
       
    • By jldauvergne
      Hello

      Ça fait quelques jours que ça suinte dans les commentaires, alors bon ok je fais mon coming out :  je passe au Mewlon 300. Size does matter comme ils disent
      N'allez pas croire que j'ai gagné au loto ou quoi, c'est un des très rares tubes d'occasion existant sur le marché. En fait lorsque @Olili a ouvert un fil de discussion pour trouver des arguments en faveur des Maksutov en vue de l'achat de son 300, il m'a lancé un peu comme une boutade au début que je pourrais reprendre son 300 si il concrétisait son achat. J'ai essayé de l'en dissuader pour plein de raisons
      *je suis très content de mon 250
      *un µ300 c'est tellement rare qu'il ne faut pas s'en séparer à la légère
      *le 300 est hyper intimidant avec ses 25 kg en poids sec (plutôt 28 tout équipé). 
      *Est ce que ma CI-700 va supporter ?
      *et puis le plus terre à terre, moi y en a petit journaliste et pas avoir de quoi payer un µ300 même d'occasion
       
      Le temps à passé, Olili a cogité de son côté, moi du mien, et puis il s'est décider à le vendre vraiment, sans le mettre dans les PA en préférant qu'il soit entre de bonnes mains (selon lui) : les miennes.
      Ca a fait son chemin dans ma tête, le truc c'est que :
      *Un Mewlon 300 qui change de main je n'ai jamais vu ça de mémoire, donc ce serait dommage de passer à côté
      *On ne vit qu'une fois (c'est encore le meilleur argument)
      *Moi je n'ai pas de sous mais bon il y en a plein les banques, et puis un Mewlon 300 c'est tellement rare que c'est un placement plus rationnel que plein d'autres  (on se trouve les excuse que l'on peut hein  )

      Le truc c'est qu'à ce stade là il n'était pas pressé, on pouvait envisager de nous occuper de ça à l'automne. Mais là dessus d'autres projets de son côté ont un peu précipité les choses, ça l'arrangeait que l'on fasse ça sans trop tarder. En même temps avoir le tube pour les opposition de Jupiter et Saturne c'était tentant. J'avais donc dans l'idée d'aller le chercher vers la mi-avril. C'est là que la crise Covid est arrivée. Frontière fermée, fin de l'histoire. J'ai donc du attendre fin juin, une semaine après l'ouverture des frontières pour faire l'aller-retour en compagnie de @wilexpel, on s'est fait comme ça une soirée bien sympa avec la JPZ de William sous le µ300 et le Mak 300 à côté sur une EM-400. Hélas le seeing n'a pas été de la partie pour évaluer ce que valent. Mais je ne sais pas si le 300 aurait pu bien s'exprimer, j'ai vu qu'avec le temps de stockage long il avait pris de l'astig (ce qui n'est à priori par grave car contrairement au 250 les vis du primaire sont accessibles). 


      Merci à William pour les photos. 
      Bon alors en vrai, .. Ben c'est gros, très gros, donc effectivement très intimidant comme je le craignais. Je fais le brave là, mais en vrai je ne fais pas le malin à ce stade, c'est qu'il va falloir s'en dépatouiller du bestiau. Par contre ce qui me rassure c'est que ça se porte assez bien pour une personne seule. De là à le monter sur une monture c'est une autre histoire surtout sur un balcon avec rambarde au sud et à l'est. Finalement en discutant avec tout le monde et avec William en particulier qui a le même problème je vais finir par trouver une solution : poser le tube tête en bas sur une tablette de la bonne hauteur pour la queue d’aronde. 
      Quand je dis que c'est gros, c'est comme ça : pour comparer au 210 et au 250. Posé debout il est plus grand que ma fille de 27 mois.

      Aucun lien entre cette photo et l'évolution de l'homme (quoi que). 

       
      Bien entendu après un tel achat, on sait que l'on va bouffer au mauvais temps. Après le Mewlon 250 j'ai pris 6 mois. Ca m'a laissé le temps de régler quelques détails notamment pour le montage.
      Finalement la CI-700 n'est pas en PLS. Je ne sais pas si c'est parce que je soigne l'équilibrage alors que d'habitude, heu, hum-hum, vite fait quoi, mais elle réagit très bien pour le moment.
      Bon là c'est l'été, il y a quand même eu une nuit où j'ai pu me rassurer en commençant les réglages, j'ai vu que l'on peut facilement jouer sur l'astig au niveau du primaire, c'est vraiment pas mal fichu. Par contre ça aide bien d'avoir le microscope de collimation pour avoir un alignement à peu près bon sur le secondaire avant de commencer. Par chance @AlSvartr m'en avait procuré un avec le µ250. Il n'avait pas servi jusqu’ici mais là j'étais trèèèèès content de le trouver. 

      Et puis vient enfin un soir quasi stable. Et là l'angoisse, le focuser ne marche plus !!!!  En fait la prise côté télescope s'était démise 1 ou 2 jours plus tôt. Je l'avais remontée et ça fonctionnait encore. J'ai donc démonté à nouveau et là j'ai vu qu'un fil était déssoudé. En voulant le refixer j'ai en fait 2 autres fils qui ont sauté (simplement par la contrainte mécanique). Là, panique à bord, j'ai vite noté l'ordre des fils, j'ai tout arrêté et j'ai pris conseil auprès de @Olili et Unterlinden. C'est du min-DIN 5 broches et pas évident de trouver la même mécaniquement pour repartir de 0 proprement. Ce dont j'avais le plus peur c'est de faire une erreur qui agrave la situation (cramer la raquette ou le moteur, les raquettes ne se trouvent pas comme ça et le monteur est intégré au secondaire). Après avoir pris les conseils, je me suis fait aider d'un amis plus doué que moi avec un fer à souder (les 5 fiches sont dans moins de 1 cm de diamètre et certaines sont un peu abîmées, donc pas facile). Bon bref, nous sommes parvenu à le réparer !! Youpi !

      Toujours est il que j'ai fait ma première tentative d'imagerie s'est déroulée avec le focuser HS. Du coup j'ai monté un mini focuser hélicoîdal Baader (le genre de truc qu'ils mettent en sortie de renvoi coudé). 
      C'est précis mais ça fait tourner la caméra, c'est fait pour un oculaire (comme sur une paire de jumelles). Bref du coup j'ai tout pris avec l'Altair 224, je ne me voyais pas gérer les filtres et les changements de mise au points en plus de ça. 
      C'était dans la nuit du 2 au 3 juillet. Il y avait une turbulence rapide et à petite échelle. De celles qui cassent bien la dynamique quand même. 
      Sur Jupiter ce n'était vraiment pas fameux. 

      Mais une fois traité ça donne ça quand même.

      Je suis quasi au niveau de ce que j'ai fait de mieux au 250, pas si mal pour une première fois. Et l'aspect de Ganymède me donne l'impression que sur ce détail là au moins on sent bien la PSF plus petite que sur le 250. 

      J'ai pointé Saturne ensuite. C'était un peu plus stable il me semble, par contre au traitement qu'est ce que c'est poussif l'IMX 224 comparé au 290. Là on sent bien la différence. Je manque de dynamique (la turbu est quand même en cause aussi). 
       
      Bon là aussi j'ai fait aussi bien au 250, mais l'aspect de Encke fait sentir là encore la PSF plus petite. 
       


      Voilà c'est tout pour cette fois-ci en attendant des nuits meilleures, mais ça ne sera pas tout de suite vues les prévisions. En tout cas je suis prêt avec un focuser qui marche (gros soulagement de l'avoir réparé quand même). 

      Pour la petite histoires, le même soir Damian Peach faisait la première lumière avec le Mewlon 250 qu'il vient d'acheter. Je sais que s'il avait trouvé un 300 il l'aurait pris. En tout cas il était temps que je monte en diamètre car je sens que quand il aura une bonne nuit ça va faire mal  

      JLuc
       
       
       
    • By Marc Delcroix
      Salut à tous,
      Un seeing correct hier et ce matin m'a permis de faire les trois planètes Jupiter, Saturne et Mars... Résultat ici sur Jupiter, où j'ai pu sortir ma plus fine (tout est relatif) infrarouge de la saison.
      Au programme: ovale BA qui se couche (avec la grande tâche rouge, sur le limbe de la première image infrarouge), trois ovales blancs de la bande tempérée sud - sud, et surtout de gigantesque festons dans la zone équatoriale Nord, et l'aspect étonnant et très perturbée cette année de la bande équatoriale Nord, qui s'élargit.

      Voilà ce que cela donne en images:

       

       

       

       

       
      Allez, plus que 5 sessions à traiter
      Bons ciels,
      Marc
  • Images