Recommended Posts

Bonjour à tous,

Suite de la moisson de fin mai : un joli couple dans la vierge. Malheureusement, un mauvais seeing (mais sûrement aussi, j'en ai peur, une baisse de la vigilance de l'opérateur :( ) ont amené une fwhm sur l'empilement de 3.2". Je vous les livre quand même, ne serait-ce que pour faire des idées de cibles pour l'année prochaine ;) 3h de luminance et 50mn par couleur, par 5mn.

Newton 245 f/d 11, altair 183mm protec, traitement iris et ps cs2.

Nathanaël

 

ngc5775-lrvb-1.jpg

 

  • Like 7
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Nathanaël, je ne crois pas déjà avoir vu ce couple pourtant assez photogénique, merci pour le découverte!

A F/D11 je trouve que tu as quand même pas mal de signal...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi non plus :) un bien joli couple :)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Slt, le seeing n'était peu être pas top mais quel beau couple galactique, je ne me souviens pas de l’avoir déjà vu, tu as raison cela fait une super idée de shoot pour l'année prochaine.

Jc

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

idem ! très joli couple et une belle découverte, bravo pour le résultat :x malgré la fwhm mauvaise.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Nathanael,

 

Je remonte ce fil, descendu en moins d'une journée à la 3eme page du forum. Il faut militer pour scinder la rubrique "planétaire et CP" .. !;)

 

C'est vrai que tu as souffert du seeing. J'avais fait ces galaxies autrefois avec un C8, mais l'échantillonnage était beaucoup plus important.

La Vierge est une constellation deja basse en DEC, plus difficile d'avoir un ciel correct pour ses objets, dommage car ils sont très nombreux.

 

En définitive as tu constaté une amélioration du seeing en travaillant à F11 ? 

 

 

Amicalement

 

 

Christian

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Nathanaël,

 

Joli couple malgré le problème du seeing. Il est sur ma liste depuis un certain temps mais je ne l'ai pas encore visité.

Clairement, avec un seeing pareil, F/11 était un peu exagéré. Cela dit, ça te fait expérimenter le genre de seeing qui est pas mal la règle ici au Québec...

 

Daniel

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nathanael

 

Merci pour cette image assez peu diffusee sur ce forum.

 

Je pencherai plus pour un probleme de seeing, elles sont asseez basses,les etoiles ne montrent pas d elongation. Avoir queque chose de defini a cette hauteur est un defi en soi

 

@+

Christian

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vos retours :)

Le seeing n'était pas au mieux, mais j'ai dû l'aggraver un peu avec une map moins précise que d'habitude. Mais à cette hauteur, pas de miracle de toute façon!

 

Il y a 2 heures, christian_d a dit :

En définitive as tu constaté une amélioration du seeing en travaillant à F11 ? 

Alors hier, j'ai fait la map sur m51 à f/d 11 (pas d'images, juste les essais), changé le setup pour mettre l'asa 0.73 et passer à f/d 3.7 et surprise, c'était meilleur à f/d 3.7. Grrr... exactement l'inverse de ma manip précédente. J'étais à 1.9"-2.1"  en préimage à f/d11 puis 1.3"-1.5" à f/d 3.7. Du rarement vu ici (jamais en fait, à part la fois ou j'avais testé le f/d10...). Sur les poses de 5mn, ça donne moins de 2" à f/d3.7 et 2.6 à f/d 11 re Grrr. Tout ça à quelques dizaines de minutes près. J'ai l'impression que je tombe parfois dans des trous de turbus (bien connus des planéteux) qui rendent inutiles les tests sur le seeing... Bref, je vais laisser à f/d 3.7 cad 0.5"/p d'échantillonnage natif avec la 183 et voir ce que ça donne dans la durée. Avantage : c'est infiniment plus simple pour le champ et les étoiles guides; inconvénients : il va falloir gérer le 12 bits et baisser drastiquement les poses pour ne pas saturer les étoiles et les centres de galaxies. Mais avec un bruit de lecture de moins de 1.8e-, je peux faire très court (30s) en restant dans les "poses longues", sauf en sho ou il faudra rallonger un peu.

Bref, en point d'étape, je dirais presque que tu avais raison. ;)

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu vois je remonte ton fil, il est vu et tu as des commentaires, preuve que les étiquettes ne servent pas à grand chose !

 

Bon, je reviens sur ton commentaire, c'est peut être une coincidence et tu n'as pas exactement les mêmes éléments sur la chaine optique, il faut sans doute se méfier et faire d'autres mesures.

Je ne crois pas trop aux trous de turbu pour le CP, je pense que c'est une turbu beaucoup plus "lente", plus "nivelée" qu'en planétaire, elle ne bouge pas rapidement. Enfin de mon coté et depuis que je fais des images je n'ai jamais constaté des variations importantes au cours d'une session, c'est davantage la MAP qui fait varier la FWHM, ou peut être une petite amélioration en seconde partie de nuit (voir commentaires de Marc) quand toutes les ascendances locales sont dissipées.

 

Amicalement

 

 

Christian 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 16 heures, christian_d a dit :

Tu vois je remonte ton fil, il est vu et tu as des commentaires, preuve que les étiquettes ne servent pas à grand chose !

En effet, fin de 3ème page en 16h ;) Peut-être pas très intéressant non plus :D

 

Il y a 16 heures, christian_d a dit :

Enfin de mon coté et depuis que je fais des images je n'ai jamais constaté des variations importantes au cours d'une session, c'est davantage la MAP qui fait varier la FWHM, ou peut être une petite amélioration en seconde partie de nuit (voir commentaires de Marc) quand toutes les ascendances locales sont dissipées.

Tu as quand même des conditions particulières qui font peut-être que... j'envisage toutes les pistes, y compris que le cmos éclairé par l'arrière ne réagisse pas comme les ccd avec microlentilles du point de vue du f/d (ici page 9). A creuser. Il faut aussi que je refasse des essais de rsb en poses courtes maintenant que je suis à f/d 3.7

 

Nathanaël

Edited by T450

Share this post


Link to post
Share on other sites

très beau champ nathanaël ! :)

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok Nathanael,

 

Concernant le seeing, et donc la turbu (si on considére que la MAP est bien maitrisée et surveillée) je me référe toujours aux commentaires de J Texereau, à savoir :

1/ la cause instrumentale, donc son équilibre thermique et les possibles remous à l'extremité d'un tube ouvert.

2/ la cause "locale", toutes sources de convection, le relief, les toits, les murs, la nature du terrain, la mer, les piscines...

3/ la cause "meteo", turbu d'altitude, les vents ..

 

A mon avis quelques points importants sont à prendre en considération, les choses à éviter autant que possible.

 

 

Amicalement

 

 

Christian

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Maxime Tessier
      Salut à tous, 
       
      Bon pour ce retour parmi vous j'attaque avec M81 82 et leur IFN à la FLT98FeatherTouch et Atik383L+ en 23h30 de pose.
       
      Je comptais finir cette image en ajoutant plus de poses pour pouvoir faire un plus gros tri puisque les conditions n'étaient vraiment pas top, mais l'ayant commencée en Janvier 2019 je me suis dit qu'il était peut être temps de la finir quitte à la refaire plus tard dans de meilleures conditions.
      Voici donc une version de m81 82 dans ces ifn (Integrated Flux Nebula du gaz éclairé par la lumière de la voie lactée) avec pas mal de défauts mais faut que je me colle au traitement d'autres données.
       
      La full et les détails sur l'acquisition ici : https://maximetessierphotographie.fr/astrophotographie/m-81-m-82-le-duo-galactique-de-la-grande-ourse/
       

    • By Jean-Baptiste_Paris
      Bonjour à tous, 
       
      Cela fait bien longtemps que je n'ai pas posté sur le forum et même que je n'ai plus eu réellement le temps d'y passer aussi souvent qu'avant... la faute à un planning perso, familial et pro assez chargé ces derniers mois ! 
      Mais bon, ça va mieux et je compte bien passer plus souvent (ça fait partie des bonnes résolutions qu'on commence à appliquer 6 mois plus tard...).  
       
      En attendant, j'ai du rater plein de choses ici, d'autant plus qu'on m'a prévenu que l'activité avait été intense pendant le confinement ! 
       
      Du coup, je n'avais pas posté ici mes dernières images, alors je vous propose un "tir groupé" avec les 3 dernières : 
      Sh2-132, "la nébuleuse du Lion", en SHO-RGB ;  WR-134, une belle bulle créée par une étoile Wolf-Rayet dans la constellation du Cygne, en HOO-RGB ; M51 - celle-là on ne la présente plus ! - en LRGB-Ha.  

      Sh2-132 (SHO-RGB)
      Première image réalisée avec ma nouvelle Atik16200 à l'été dernier (oui, j'ai mis du temps à la traiter !  ) et la TSA-102 avec réducteur à f/6. Encore un peu de tilt visible sur les bords de l'image, il faudra que je fasse réaliser une bague sur mesure pour corriger au mieux le souci (mais c'est comme pour le reste, j'ai pris du retard...). 
       
      Version 50% jpeg : 

       
      La full et tous les détails techniques : 

       
      TSA-102 - Atik16200 - AZEQ6
      Acquisitions réalisées avec les filtres SHO "ultranarrowband" de chez Baader (3,5nm pour le Ha, et 4,5nm pour les O et S) + RGB pour les étoiles. 
      Quasiment 19h de pose en tout (900s en bin1 en Ha, et 600s bin2 pour le OIII et SII).
      Traitement SHO mais avec un mix HOO en raison d'une couche SII étonnamment faible...
       
       
      WR 134 (HOO-RGB)
       
      Il s'agit d'une étoile variable en fin de vie, environ 400 000 fois plus lumineuse que le Soleil et qui éjecte périodiquement de grandes quantités de matière sous forme de vent stellaire à haute vélocité.
      A ce stade, le vent stellaire et le rayonnement génèrent et illuminent des structures dans l'environnement proche de l'étoile, matérialisées ici par la "boucle" bleue, qui n'est en réalité que la partie la plus visible d'une sorte de "bulle" plus ténue et difficile à mettre en évidence. Cette activité dure environ 1 million d'années avant que l'étoile n'explose en supernova.
       
      J'aime beaucoup ce champ, avec cette petite nébuleuse bleue perdue dans un océan de rouge !  

      Version 50% jpeg : 

       
      La full : 

       
      La boucle plus brillante apparaît assez rapidement, mais en revanche la bulle dans son ensemble est très ténue ; j'ai eu du mal à la faire ressortir même avec un bon ciel et un temps de pose quand même conséquent (la 16200 n'est pas une foudre de guerre non plus, mais quand même !  ). 

      Voici l'image OIII en starless pour essayer de la mettre mieux en évidence : 


      Photo réalisée au cours de l'été dernier, en HOO + RGB pour les étoiles. 
      Environ 17h de pose en Ha 3,5nm et 15h en OIII (4,5nm).
      TSA-102 - AZEQ6 - CCD Atik Cameras 16200 (-20°) - Filtres Baader Ultranarrowband H & O + RGB. Clichés réalisés en Corse pour l'essentiel et en Charente-Maritime pour finir. 
      Ha : 68 x 900s bin 1
      OIII : 20 x 900s bin1 + 58 x 600s bin2
      35h de pose au total.
       
       
      M51 (LRGB-Ha)
       
      Pour cette dernière, pas besoin de présentation !

      J'ai profité des belles nuits du moi de mai ; en l’occurrence de 8 nuits avec un ciel particulièrement propre, aucune humidité et avec une Lune absente ou très faible... et un petit coup de pouce (involontaire ?) de la mairie qui a décidé de ne pas allumer l'éclairage dans le quartier !
       
      L'image est réalisée avec ma TSA-102, mais pour une fois à pleine focale (f/8), sans réducteur, afin de gagner en détails dans la galaxie. Les acquisitions ont été faites avec la AtikOne6, en LRGB-Ha.
       
      32h30 de pose en tout, dont plus de 20h pour la luminance, afin de bien faire ressortir les extensions les plus ténues de ce couple galactique. Un peu d'IFN est même présent, mais particulièrement difficile à faire ressortir sur le résultat final sans altérer fortement le rendu.
       
      Pour les couleurs, c'est un peu plus prononcé que d'habitude, mais je trouve que cette galaxie s'y prête plutôt bien... et puis ça change un peu quand on refait les mêmes cibles.
      Je ne suis pas spécialement amateur de traitement "à l'Américaine", mais bon, faut sortir de ses habitudes !
       
      Version jpeg : 

       
      La full : 

       
      TSA102 (f/8) - AZEQ6 - AtikOne6 - Filtres Astronomik LRGB + Ha 6nm.
      L : 125 x 600s (bin1)
      RGB : 75 x 300 (bin2)
      Ha : 32 x 600s (bin1 & bin2)
      Total : 32,4h
      Fouras - 18/25 mai 2020
       
       
      Voila pour ce petit "pot-pourri" en guise de retour, j'espère que ces images vous plairont ! 
      Et promis, pour les prochaines, je serai plus assidu !  

      Bon ciel à tous, 
      JB
    • By Rdj22
      Bonsoir à tous,
       
      les nuits du 23 et 24 juin m'ont permis de terminer l'image de cette belle galaxie du feu d'artifice commencée le 21 Aout dernier , les conditions étaient bonnes avec un seeing moyen de 2,2 et un ciel bien noir en milieu de  nuit
      j'ai 4h30 de luminance reparties sur trois nuits et un peu moins d'une heure par couche R, V et B, ainsi que 20 minutes de Ha pour accentuer les régions d'hydrogène ionisé
       

       
      je vous propose aussi quelques crop des curiosités à observer, tel que ce bras chargé de jeunes amas stellaires bleutés au Nord-Ouest de la galaxie
       

       
      ,,, ainsi que le "complexe de Hodge" qui serait une galaxie compacte bleue en interaction superposée, elle est facilement identifiable à l'Est du noyau
       

       
      et enfin " l'ellipse rouge ", repérable au centre de l'image, mais impossible à identifier comme étant une ellipse sur mon image 
       

       
      du coup je vous joint l'image faite avec le télescope de 4mètres de Kitt Peak 
       

       
      bonne fin de semaine à tous et bon ciel astro
      bruno
       
      matériel habituel:
       
      Newton 300mm/2172 sur NJP picastro
      ASI 1600 mm (-20°) + RAF et filtres ZWO LRVBHa
      autoguidage ASI 120 sur DO ZWO
      échantillonnage: 0,36"/pix
      poses unitaires de 60s (total 7h50)
      SQM 21,4
      pilotage et acquisitions: Prism10
      traitement : PixInsight
    • By jpmiss
      A 2170 m d'altitude quelques heures après une averse qui m'a fait monter ma tente plus vite que jamais:
       

      Billion Stars Hotel by jean-paul mission, sur Flickr
    • By mariobross
       
       Bonjour, voici une image de la galaxie M88 issue d'une collaboration entre Stéphane Gonzalez ( exaxe)  et moi-même, Stéphane a réalisé les poses courtes avec ses techniques habituelles, j'ai réalisé les poses longues et les couleurs. 
      Dommage que nous ayons décidé un peu tard de faire cet objet en commun car Stéphane n'a pas eu des conditions de prises de vues optimales qui auraient permises d'obtenir mieux en terme de finesse, et pour ma part je ne suis allé que très tard dans le mois de Juin sur cette cible qui avait déjà bien passé le méridien, au final de part sa position et la météo capricieuse je n'ai pu la shooter qu'en dessous des 50°, mais bon cela avait une importance moindre puisque les détails dans la galaxies sont apportés par les prises en pose courte.
      On ne va pas refaire le film mais les 2 techniques se complètent mutuellement : les poses courtes apportent une finesse dans les parties les plus lumineuses de la galaxie et une ponctualité des étoiles (voir la petite double bien séparée) et les poses longues donnent du corps à l’ensemble, débruitent le fond  de ciel et le remplissent de petites tachouilles invisible sans cela.
      Coté technique d'assemblage j'ai utilisé un process star alignement de pixinsight avec distorsion d'image, ensuite j'ai pris la luminance de stéphane en mode luminosité avec mon image et en même temps en la mixant en mode normal avec un pourcentage, ce qui est assez marrant c'est qu'à ce stade comme l'image pose courte se trouve un poil débruitée par la pose longue, on a l'impression que l'on peux encore pousser un peu les renforcements, après il faut jouer des masques pour atténuer les grosses différences de taille des étoiles.
      J'aime beaucoup ces partenariats car les 2 images y trouvent leur compte mutuellement.
      Un crop sur la galaxie en plein format, cliquer pour le champ complet que j'ai cadré pour avoir la petite galaxie sympathique en bas à droite :
       


      Stéphane et Jean-Claude.
  • Images