Colmic

Nouvelle caméra ASI2400MC : pour ceux qui veulent des pixels plus gros :)

Recommended Posts

Salut tout le monde,

 

vue ce matin sur le site de ZWO : https://astronomy-imaging-camera.com/product/asi2400mc-pro

 

3700 dollars pour une caméra full-frame, ça va.

Couplée avec un Optolong L-Extrême pour du HOO de qualité.

Elle se pose en alternative directe aux ASI6200MC/2600MC et leurs pixels de 3.76µ pour des focales plus longues...

 

image.png.c28e3a524a6aaa6fbac13a61800ea509.png

 

image.png.327384e1ae39a972153c3342f342a892.png

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

Michel,

 

Précise bien que ce sont des pixels de 6 microns ! ;)

Pas de petits pixels de 3.75....

 

Donc le bruit de lecture rapporté à la surface des pixels est autrement plus

favorable pour cette nouvelle 2400 ! 

 

Albéric

Edited by xs_man

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

Bientôt une version mono?

+1

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 42 minutes, xs_man a dit :

Précise bien que ce sont des pixels de 6 microns ! ;)

 

Ben c'est pour ça que j'ai posté l'image qui résume toutes les caractéristiques :)

Pixels : 5.94µ

 

EDIT : ah oui, et full well de 100ke contre 50ke pour les ASI2600/6200MC...

Mais 14 bits contre 16. On peut pas tout avoir pour ce prix-là :D

Edited by Colmic

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

EDIT : ah oui, et full well de 100ke contre 50ke pour les ASI2600/6200MC...

Mais 14 bits contre 16. On peut pas tout avoir pour ce prix-là

 

Merci !

 

Là c'est une comparaison à très faible gain.

 

Mais leur intérêt pratique est de travailler à gain unitaire où le bruit de lecture chute

drastiquement et où le full well est nettement plus faible...

 

Albéric

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, xs_man a dit :

Mais leur intérêt pratique est de travailler à gain unitaire où le bruit de lecture chute

drastiquement et où le full well est nettement plus faible...

 

Effectivement, à gain unitaire le FW chute à 20ke contre 15ke pour les 2600/6200.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A gain unitaire le full well est environ de :

 

18 ke- pour la 2600

20 ke- pour la 2400

 

Heu, 14 bits c'est pas suffisant dans ce cas ? 

 

Albéric

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, xs_man a dit :

Heu, 14 bits c'est pas suffisant dans ce cas ? 

 

Oué en fait, les 2600/6200 ont aussi 14 bits de DR mais un ADC de 16 bits (ADC de 14 bits pour la 2400).

Au final elles sont toutes à 14 bits en gain unitaire, ce qui est déjà excellent.

 

Ca change quoi concrètement un ADC de 14 ou de 16 bits ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

16 bits, un peu plus de dynamique sur les étoiles et zones brillantes qui saturent un peu moins vite qu'à 14.

 

Autrefois le 16-bits était incontournable en CCD  où l'on travaillait à gain très faible mais avec un plancher

de bruit élevé.

 

Maintenant avec les CMOS l'intérêt c'est de travailler à gain unitaire, donc on perd un peu en dynamique,

les étoiles saturent plus vite mais comme le plancher de bruit est très faible ce qui se perd d'un côté

est gagné de l'autre, sur les plus faibles signaux. En gros ça revient simplement à décaler la dynamique

"vers le bas" et réduire les temps de poses pour la même "détectivité" sur les plus faibles objets.

 

Albéric

Edited by xs_man
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, xs_man a dit :

16 bits, un peu plus de dynamique sur les étoiles et zones brillantes qui saturent un peu moins vite qu'à 14.

 

Nan je parlais de l'ADC.

 

Ici on voit qu'à gain unitaire les 2 caméras sont à 14 bits de DR.

Seulement l'une a un ADC de 16 bits et l'autre de 14 bits.

A gain unitaire j'entends, est-ce que l'ADC de 16 bits apporte quelque chose de plus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Citation

Nan je parlais de l'ADC.

Ici on voit qu'à gain unitaire les 2 caméras sont à 14 bits de DR.

Seulement l'une a un ADC de 16 bits et l'autre de 14 bits.

A gain unitaire j'entends, est-ce que l'ADC de 16 bits apporte quelque chose de plus ?

 

Autant pour moi !  Je vais me cacher.... :ph34r:

 

Bonne question, là il faut attendre le passage des spécialistes !

Philippe-CCD1024, please help nous... :P

 

Albéric

 

Edited by xs_man

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vivement la même avec des 9 microns et mono :-)

On va y arriver...

 

Fred

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 10 heures, Colmic a dit :

A gain unitaire j'entends, est-ce que l'ADC de 16 bits apporte quelque chose de plus ?

 

Ce qu'il faut savoir sur certains CMOS est que les convertisseurs intégrés sont très rapides. Donc nécessairement des erreurs de conversion.

Le fait de suréchantillonner la conversion (exemple 16 bits sur 14 bits réels) pourrait permettre d'avoir une meilleure qualité de conversion et une linéarité meilleure sur les bas niveaux.

Il y a une différence de techno entre IMX410 et IMX455. Le 1er est limité à 14 bits et un gain max de +30dB alors que le 455 a jusqu'à 16 bits avec un gain max de +36dB

 

Après, c'est aussi un élément marketing, ne l'oublions pas.

 

 

 

Edited by Philippe Bernhard
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tous cas bien plus sérieux que l'asi 2600 pour les focales moyennes..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup trop gros pour moi ces pixels. Mais cam intéressante... il semblerait que ça soit le capteur du Nikon Z6. Ca veut dire que l'unity gain 140 correspond à ce qu'il se passe à ~640-800 ISO.

14 bits vs 16 bits ADC.. je me demande vraiment si y'a une différence. Faudrait un test de la 533 vs 2600...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Citation

Vivement la même avec des 9 microns et mono :-)

On va y arriver...

Fred

 

Dans les "Sony Rumors", il est question d'un capteur avec des pixels encore plus gros, de 7.52 microns

(en fait un Quad Bayer comme l'IMX294 mais sur base de  pixels de 3.75 microns), l'IMX521 :

 

https://www.sonyerumors.com/sony-new-cmos-sensors-leaked-imx311-imx313-imx409-imx410-imx521-imx554/

 

Ca promet d'"envoyer méchamment du pâté" comme pour le capteur du A7s ! 

Format proche d'un Full Frame mais seulement 15 Mpixels (donc bien plus facile à gérer qu'un capteur

ayant 4 fois plus de pixels).  Couleur, bien évidemment.

Il va surement coûter une blinde....

 

Mais s''il est prévu pour un APN SONY, je crains que ce capteur ne soit jamais proposé aux intégrateurs ,

comme pour celui du A7s. Du pur gâchis...

 

Quand à une verso monochrome, au pays merveilleux des fées et des licornes peut-être ?

 

Citation

Ce qu'il faut savoir sur certains CMOS est que les convertisseurs intégrés sont très rapides. Donc nécessairement des erreurs de conversion.

Le fait de suréchantillonner la conversion (exemple 16 bits sur 14 bits réels) pourrait permettre d'avoir une meilleure qualité de conversion et une linéarité meilleure sur les bas niveaux.

 

Merci Philippe !

 

Albéric

Edited by xs_man

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, xs_man a dit :

Dans les "Sony Rumors", il est question d'un capteur avec des pixels encore plus gros, de 7.52 microns

(en fait un Quad Bayer comme l'IMX294 mais sur base de  pixels de 3.75 microns), l'IMX521 :

 

C'est effectivement le capteur qui pourrait (au conditionnel) équiper le futur A7SIII.

 

Il y a 12 heures, Philippe Bernhard a dit :

Ce qu'il faut savoir sur certains CMOS est que les convertisseurs intégrés sont très rapides. Donc nécessairement des erreurs de conversion.

Le fait de suréchantillonner la conversion (exemple 16 bits sur 14 bits réels) pourrait permettre d'avoir une meilleure qualité de conversion et une linéarité meilleure sur les bas niveaux.

Il y a une différence de techno entre IMX410 et IMX455. Le 1er est limité à 14 bits et un gain max de +30dB alors que le 455 a jusqu'à 16 bits avec un gain max de +36dB

 

Ah voilà une réponse qui me plaît :) Merci Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 02/06/2020 à 21:29, xs_man a dit :

Donc le bruit de lecture rapporté à la surface des pixels est autrement plus

favorable pour cette nouvelle 2400 ! 

même en binning x2 sur la 6200 car j'ai cru comprendre que c'était du binning hardware ?

Edited by aubriot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un z6 est beaucoup moins cher..

Si c'est le même capteur autant prendre un z6.

Le refroidissement n'est pas absolument nécessaire avec de bons darks..

Ça évite les câbles et l'ordinateur en plus...

Jeromy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Binning hardware? j'aimerai bien savoir aussi ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

colmic posait cette question  : Concernant la série IMX411/461/455, le binning est hard ou soft ?

et Philippe Bernhard répondait : A lire la doc de QHY, le binning hard existe mais il est limité à 12 bits alors que le binning soft n'a pas de limites (et peut donc atteindre les dynamiques annoncées)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Citation

colmic posait cette question  : Concernant la série IMX411/461/455, le binning est hard ou soft ?

et Philippe Bernhard répondait : A lire la doc de QHY, le binning hard existe mais il est limité à 12 bits alors que le binning soft n'a pas de limites (et peut donc atteindre les dynamiques annoncées)

 

Faudrait vraiment une confirmation de Philippe.

 

A ma connaissance, les seuls capteurs CMOS Sony qui sont de fait en bin2 hardware (par construction), ce sont les capteurs Quad-Bayer comme les IMX294 / IMX 482.

 

Pour les autres ce serait du soft uniquement (??????).

 

Albéric

Edited by xs_man

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By G2D2ON
       
       
      L’association des Amis de la Cité de l’espace, en partenariat avec la Cité de l’espace et la revue Ciel & Espace, organise un concours de photographie et de vidéo intitulé « Ciel, espace et astronomie ». Le concours s’adresse aux photographes et vidéastes non professionnels, amateurs d’espace et d’astronomie.
      Cinq catégories sont proposées :
      Astronomie : photographies du ciel nocturne, d’observatoires ou de situations d’observation. Ciel, nuages et phénomènes météorologiques. Objets artificiels vus de la Terre : fusées, avions, satellites et constellations, station spatiale internationale, etc., y compris des objets d’exposition comme ceux présentés à la Cité de l’espace. Portraits et métiers : acteurs du spatial et de l’astronomie, amateurs ou professionnels, en activité. Vidéos sur l’espace ou l’astronomie.  
      Le jury récompensera deux œuvres dans chaque catégorie. Les lauréats recevront des bons d’achat d’un montant de 120 et 60 euros. Pour les catégories astronomie, objets artificiels et vidéo, ils recevront également un abonnement d’un an à la revue Ciel et Espace. Il y aura aussi des surprises et un prix du public.
      Les critères de jugement porteront notamment sur la qualité technique, la valeur artistique l’originalité, l’adéquation avec la catégorie, le texte de présentation, etc.
      Les meilleures photos seront publiées sur Internet et dans la revue Ciel et Espace. La remise des prix aura lieu le 7 décembre 2020 à la Cité de l’espace.
       
      Conditions de participation et calendrier :
      Participation libre et gratuite, selon les conditions décrites dans le règlement du concours. Les photos et vidéos doivent être récentes et ne pas avoir été primées dans un autre concours. Inscription obligatoire avant le 15 septembre 2020 par messagerie à l’adresse suivante : concours-2020@amis-cite-espace.org Important : les modalités et conditions de participation sont détaillées dans le règlement complet (Concours de photos 2020 - Réglement - V2 - 15-08-2020.pdf). Les éventuelles mises à jour seront publiées sur le site des Amis de la Cité de l'espace : https://www.amis-cite-espace.org/articles/57852-ciel-espace-et-astronomie-concours-photographie-et-video-2020.  

    • By Francois04
      Un grand bonjour à vous tous,
       
      ça y est j'ai acheté du nouveau matos , un Celestron C14 , et une monture EQ8 d'occasion .
      Le C14 est âgé de 30 ans et ses optiques sont excellents , la monture EQ8 est de novembre 2019 encore sous garantie .
      Et je réalise en ce moment même un observatoire en dur dans mon jardin , voici deux photos de la lune réalisé au C14  photo  C14 + monture , mon observatoire en construction.
       
      je vous souhaite à tous une excellente journée et une bonne nuit étoilée
       
      François




       
       
      ============= Message de l'équipe de modération d'Astrosurf =================
       
      Les images lunaires publiées dans ce post sont un plagiat d'images d'un autre astronome amateur.
       
      A partir d'aujourd'hui, ce post est donc converti en "Jeu concours" sur le thème suivant :
       
      "Qui a vraiment fait ces magnifiques images lunaires de Platon et Clavius"
       
      Complément :
       
      1. Jean-Yves (Castor) a déjà trouvé la réponse puisque c'est lui qui le premier a détecté ce plagiat, il est donc le gagnant hors-concours d'un abonnement d'un an à Astrosurf-Magazine
       
      2. Question pour départager les gagnants : à quelles dates ont été prises ces images ?
       
       
    • By jeffbax
      Bonjour,
       
      après avoir vu une image stéréoscopique de la bulle sur Astrobin en 3D, j'ai voulu essayer la fonctionnalité de STATOOLS sur quelques images pour m'amuser. Je suppose que certains ici connaissent déjà. Ca marche plus ou moins bien en fonction des objets.
       
      Le rendu n'est pas forcément conforme à la "réalité", et je ne maitrise pas tous les réglages, mais c'est assez sympa. Je partage 2 vues de M27 et NGC 4565 avec vous (images déjà passées ici).
       
      Il faut regarder en plein écran, ou le plus grand possible, à une distance confortable. Viser le milieu (la ligne séparant les 2 images), "détendre" le regard et laisser les images se superposer.
       
      Chez moi sur un écran 32 pouces je me mets à 1 mètre et ça le fait.
       
      Il parait que tout le monde ne parvient pas à voir le relief avec cette méthode. Je ne sais pas :
       
       

       
       

       
      Bonne journée
       
      JF
    • By Axelc
      Bonjour,
       
      Je possède une lunette 80ED et je recherche une camera pour l'autoguidage du ciel profond mais aussi pour faire de la photo planétaire.
       
      Avec ma lunette de 80mm et de 560mm de focale, j'aimerai m'essayer à la photo planétaire sachant que je compte m'acheter un mak 150 l'an prochain, donc j'aimerai une camera qui puisse être utiliseée sur ces deux instruments.
      Seulement voila je suis un peu perdu avec les calculs d' échantillonnage.
       
      Pour le moment, mes choix se portent sur l'asi 224 mc ou l'asi 290 mc.
       
      Merci pour votre aide.
    • By alstro
      Bonsoir,
       
      Le guidage ne me satisfait jamais pleinement mais suis je seul dans ce cas là ?
      je profite du test de l'ASIAIR Pro qui intègre une fonction guidage type PHD pour vous poser quelques questions en espérant quelques....réponses.
      je pratique le DO ZWO avec ASI290mm pour ma caméra ASI183mm ( 2.4µ pixel) avec roue à filtres sur Newton F4  254/1000 et monture AZEQ6GT. Un matériel très classique qui m'apporte globalement des satisfactions.
        J'ai réalisé un suivi avec dithering (c'était une première pour moi) sur un peu moins d'une heure avec une dérive RMS générale  très inférieure à la seconde , ce qui au final semble correct pour mes poses....oui mais....!!  La mise en station a été réalisée avec la fonction ASIAIR intégrée ( qui semble ranger définitivement PôleMaster au placard)
      j'ai tiré les logs et obtenu ce que je vous montre.
      Mes interrogations  :
      -j'ai toujours un meilleur suivi avec une agressivité proche de 100% en RA (70% recommandée) et une temps d'intégration de 1s alors qu'un temps plus long serait souhaitable pour intégration du seiing !!!
      - la figure d'étalonnage semble perpendiculaire et cohérente.
      - la courbe RA est décalée monotone vers le haut, et d'ailleurs on voit souvent cette vue sur des docs concernant l'ASIAIR. Pourquoi cette courbe ne redescend-elle pas à 0 en valeur centrée ? Quelle signification ? pas assez de correction en durée ? sachant que la correction RA est toujours dans le même sens vers le bas  ( ce qui semble une bonne chose).
      - je joins également les courbes Analysis **RA de Drift corrected qui semble montrer un EP régulière inférieure à 10"  ( ce qui semble normal pour AZEQ6) et une vibration superposée régulière ainsi qu'une analyse fréquentielle avec  un "point d'orgue aux alentours de 2000hz" ( est ce une bonne valeur ou significative de quelque chose ?)
      Que vous inspirent ces courbes et ces valeurs ?
      le but est de mieux comprendre le comportement de la fonction guidage pour une meilleure maîtrise à venir .
      je vous remercie par avance pour le temps que vous pourriez y consacrer .
      Alain
       
      PJ : pour l'aspect astrophotographie, un crop de M16 avec ce type de sortie
       

       

  • Upcoming Events