• 0
LassyFilice

Début en astrophoto avec un APN

Question

Bonjour à tous,

 

Je m'appelle Mathieu, bientôt 30 ans et j'ai toujours été curieux de lever les yeux au ciel. J’aime l’astronomie et tout ce qui touche à l’espace et l’astronautique.

Je souhaiterais me lancer dans l’aventure de l’astropho avec un APN.

Voilà le matériel que j’ai à disposition :

 

1-Reflex APS-C Nikon D5000 (non défiltré) avec un Objo Nikkor DX 55-200mm 1:4-5,6G ED système VR

1-Bridge Panasonic FZ200, capteur CMOS 1/2,3" focal équivalente 25-600 mm avec ouverture f/2.8 constante sur toute la focale

1-Trepieds fixe

 

J’ai dans l’idée d’acquérir une Star Adventurer motorisée (classique ou mini je ne sais pas encore). Mais avant de faire un tel achat, j’aimerais vos avis concernant mon matériel photo et notamment l’objo du Nikon. Que pensez-vous que je puisse photographier avec ça ?

Du côté du bridge, j’ai fait des essais durant le confinement pour photographier M42 mais le résultat n’est pas ouf … petit capteur avec beaucoup de bruit et sans monture motorisée impossible de réaliser des poses de plus de 5 secondes … Par contre la focale équivalente en 600 mm me permet d’avoir le cœur de M42 prenant une large partie du champ (cf. lien plus bas pour voir la photo). Malheureusement je n’ai pas pu essayer avec le reflex que j’ai pu récupérer post confinement ..

 

Brefs amis astrophotographe j’attends vos retours ! :D

P1090191.RW2

Edited by LassyFilice

Share this post


Link to post
Share on other sites

8 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
Il y a 8 heures, LassyFilice a dit :

sans monture motorisée impossible de réaliser des poses de plus de 5 secondes

Effectivement ! 5s est énorme pour une monture non motorisée… On voit bien la dérive sur ton cliché ! (d'ailleurs où te trouves tu pour avoir M42 en ce moment ? xD)

Passe au reflex sur monture motorisée ! Mais je suis débutant, d'autres avis seraient sûrement bienvenus et plus utiles...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 0

Bonjour Mathieu,

Si tu souhaites commencer par du grand champ, une Star Adventurer mini (WiFi intégré avec le kit complet) + obj 14mm (voie lactée) à 250mm (grandes nébuleuses) est bien.

(J'en ai acheté une l'an dernier et le résultat sur la VL rend bien : VL au Lac de Gaube dans les Pyrénées avec le matériel)

Après, et le budget en prend un coup, il te faut une monture motorisée qui supporte au moins 10kg (lunette) à 15kg (télescope) de charge utile avec soit une lunette APO 80ED (grand champ) ou soit un télescope 150/750 à 200/1000mm avec F/D <=5 (petit champ) ... ou bien les 2 ;-)

Pour limiter la pollution lumineuse il te faudra un filtre CLS.

Pour mieux voir les nébuleuses, un défiltrage est appréciable.

Ensuite, tu as le choix entre 2 techniques : les poses longues ou courtes. Pour la 1ère, il te faudra une petite caméra + diviseur optique ou lunette guide pour l'autoguidage. La 2ème est moins coûteuse mais tu dois disposer un PC costaud pour le prétraitement car 10x + d'images (300 à minima au lieu de 30 environ)

PI, voici mon matériel : https://astrophoto.pagesperso-orange.fr/material_fr.html

Olivier

Edited by olivierr31

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour vos retour.

 

En effet 5 seconde c'était déjà beaucoup on on peu constater la dérive ... J'ai essayé de faire moins mais la luminosité du cliché était mauvaise .. J'ai fais ça depuis chez moi fin Mars durant le confinement (j'habite proche frontière avec la Belgique et le Luxembourg) d’où la possibilité de voir M42 une bonne heure !

J'avais un lampadaire pas loin mais j'étais un peu plus haut que lui donc sa limitait un peu le désastre de la pollution lumineuse ..

Par contre le temps de calibrer à chaque fois l'APN en trepied fixe ça donne qu'une quarantaine de cliché pour un temps total d'exposition relativement court. J'ai essayé avec DSS de modifier un peu les clichés, mais je suis novice (en astrophoto et même en photo tout court) !

 

Merci Olivier pour ton retour, même si je ne comprends pas encore tout ce que tu m'as dit, mais merci ^^

 

Pour faire du champ large j'ai un objectif 18-55mm à 3,5-5,6 sur le Reflex. Il faudrait aussi que j'essaie avec le bridge qui lui est en 25mm mais est à F/2.8. Je pense que je peux déjà essayer des choses avec ça non ?

Concernant le ciel profond, suis-je obligé de passer à un télescope ? Ou un objectif un peu plus gros pourrait me permettre déjà d'observer quelques objets ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 15 heures, LassyFilice a dit :

Concernant le ciel profond, suis-je obligé de passer à un télescope ?

Been, t'as la photo de Olivierr31, si c'est pas du ciel profond ça O.o... Sinon, si tu veux du détail, alors oui, tu passes au scope, par contre monture motorisée recommandée... Après c'est une question de budget… Pour un set up "tout terrain", un tube f/d 5 sur monture équatoriale ? 

Franck

Edited by Franck_77

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je rejoins les propos de Franck : tu peux faire du ciel profond avec tous les objectifs, du très grand angle au zoom 400mm.

Par contre, plus tu zoom et plus tu as besoin d'un bon suivi sous peine d'avoir des étoiles en forme de trait => Star Adventurer très bien pour utilisation d'objectifs ;-)

Tu peux donc déjà commencer à t’entraîner avec le matériel dont tu disposes déjà : c'est formateur (mise au point, tps de pause, cadrage, calibrations, pré-traitement, ...)

Tu as des amas globulaires M3 puis M13 car pas trop d'objets du ciel profond en début de nuit en ce moment.

Je t'invite également à chercher sur les forums astro les sujets déjà évoqués et qui t'intéressent et qui devraient apporter pas mal de réponses à tes questions ...

Olivier

Edited by olivierr31

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

D'accord merci, effectivement je souhaiterais me lancer mais je voulais savoir si juste avec une Star Adventurer j'allais pouvoir commencer à faire de "belle" photo ou si mon matériel n'était pas suffisant ! ^^ J'avais peur aussu que mon objectif 200 mm à F/5.6 soit vraiment trop juste ! Je pense qu'à terme si ça me plait et que j’accroche bien je changerais pour prendre un 400mm avec si possible une plus grande ouverture.

 

Il faut maintenant que j'arrive à trouver une "liste" des objets sympa à photographier avec 200 mm je pense pas qu'il y en ai beaucoup mais ça me suffira déjà amplement :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
On 6/9/2020 at 4:25 PM, LassyFilice said:

je pense pas qu'il y en ai beaucoup mais ça me suffira déjà amplement

En fait, il y en a beaucoup, mais le problème est que bon nombre d'entre eux émettent surtout dans le rouge profond (Halpha), longueur d'onde que les APN standard ne captent pas très bien. Donc, comme le dit Olivier31, les amas sont nettement plus accessibles à ton matériel. Sinon, tu shootes au hasard dans la Voie Lactée et ça sera super (ce n'est pas ironique !)

Bien cordialement,

Edited by Pyrophorus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By banjo
      bonjour à tous,
      je tourne en rond depuis pas mal de temps pour mes animations solaire .
      je prend 100 films en .SER que je passe avec AS!3 , j'obtiens 100 images .tif qui sont de qualités inégales  (je  voudrais garder que celles qui ne sont pas pourries par la turbulence).
      je passe sur  le traitement recadrage / ondelettes de ces images 
      je prend Pipp pour ne prendre que les meilleures et dans le même ordre que celui de la prise de vue et non par ordre de qualité 
      MAIS je dois donner le nombre d'images que je veux conserver  ( c'est difficile de savoir combien seront bonnes , sur 100 c'est aussi bien 50 , 2 , 60 que 80 )
      il y a t il une astuce pour ça ? 
      Paul

       
    • By Achaim

       

      Enfin....(premières impressions)
      après ma demande de conseils qui avait tourné au vinaigre sur le forum  entre les protaka et moi pas protaka meme si c est le top ....j' en était arrivé a la EDF 125  et aussi sur les conseils de pierro A    .....
      Après quelques économies j ai pu acter 
      Premiere impression au déballage 
      La lulu est très bien confinée dans son carton avec la mousse qui va bien et pourrait tout a fait remplir une caisse en bois fabrication maison ,mais  j ai pris une valoche ne sachant pas( lulu chère , surtout pas bobo ☺️) , mais du cp puisque ds le bois sa n aurait pas été nécessaire..
      La bête par elle même impressionne avec son po maxi ....c est du lourd , je vais pouvoir mettre mes apn enchaîné dessus .....le support de chercheur est présent ainsi que le test optique 
      Pour moi num  0036 a 0.96,5...
      Étonnant ....ce doit être plutôt le numéro d une série je pense 
      Malgres l annonce a 8 kg ...comme mon tube , je la trouve plus lourde , impression sûrement due a la charge repartie sur un plus petit volume ...
      Ma lulu ts 80  me fait la gueule à côté 
      Pas pu jeter un oeil dedans encore 
      On laisse mijoter le désir , mais vu que c est plus pour l observation que la photo , et bien je vous ferai part de la suite en photos justement , voir ce qui se cache derrière la bete , et son comportement ....
      Voilà donc la finalisation pour moi du débat houleux d il y a quelques mois ....
      Reste plus qu a ....
       
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Et bien dis-donc il a fallu attendre plus de trois semaines pour une prise d'images rapide qui plus est avant les 18h, de toute façon le ciel est tellement embrumé qu'à l'oeil on ne distingue plus les mers des terres !
      On voit bien le halo, mais Autostakkert.! sait bien se sortir de la situation tous de même.
       

       
      Bon ciel lunaire
    • By Stfcap
      Bonjour,
       
      J’attends l’arrivée d’une Asi183MC Pro. J’ai cru comprendre qu’elle n’est pas idéale pour ma lunette APM/LZOS 130/780. Mais cette cam était une trop bonne affaire pour la laisser passer...
       
      Apparement, avec ses pixels de 2,4 μm le capteur est dédié aux poses longues et optimisé pour les focales courtes. Mais je ne compte pas acheter un réducteur Riccardi x0.75. Je préfère l’aplanisseur x1 pour conserver un peu de polyvalence : visuel/photo planétaire + CP.
       
      Alors voilà... Avant de pouvoir effectuer les premiers essais, je cherche à comprendre quelques lois de base de l’astrophoto. Et je pars de loin...
       
      Les caractéristiques annoncées pour cette lunette sont :
      - Pouvoir séparateur : 1,06 (source astroshop.de)
      - Résolution : 0,88" (source Pierro-Astro)
      Mais en fait, on parle si je ne m’abuse de la même chose... Dites moi si je me trompe quelque part :
       
      La résolution max de l’instrument dépend de son diamètre pour une longueur d’onde donnée. En l’occurrence, qui peut le plus peut le moins donc on calcule avec celle du bleu à savoir 450 nm. Et on obtient avec la formule adaptée : 0,252x450/130 = 0,88"
       
      Le pouvoir séparateur annoncé par Astroshop correspondrait quant à lui à la résolution moyenne ? C’est à dire, en calculant avec la longueur d’onde du vert à savoir 550 nm ? On obtient en effet : 0,252x550/130 = 1,07"
       
      Bref, passons à une étape supérieure (ne vous moquez pas svp) :
      Échantillonnage de mon setup : 206x2,4/780 = 0,63"
       
      D’après le théorème de Nyquist-Shannon, l’échantillonnage idéal = résolution moyenne /2. Et il faut faire attention à ce que l’échantillonnage effectif ne soit pas supérieur à l’échantillonnage idéal. Mais en l’occurrence pour un seeing de 1 seconde d’arc : 0,63 > 0,5... Donc, que faut-il en déduire ?
       
      Apparement le plus important serait la règle suivante :
      Résolution limite = résolution du setup 
      Mais si le seeing > résolution du setup... Alors le seeing = résolution max. Jusque là c’est logique.
       
      Toujours selon la règle de Nyquist-Shannon : l’échantillonnage doit correspondre à 1/3 du seeing. Certains disent que ça marche bien jusqu’à 1/2 du seeing...
      Donc quand le seeing se situe entre 2 et 3", je dois appliquer un échantillonnage de 1 seconde d’arc par pixel. Soit, avec ma focale, imager avec un capteur doté de pixels de : 780/206=3,79 µm... En l’occurrence ce n’est pas le cas.
       
      Donc logiquement, avec un capteur doté de pixels de 2,4", je devrais pouvoir sortir des résultats corrects quand le seeing se situe entre 0,63x3=1,89" et 0,63x2=1,26". En dessous je serai en sur-échantillonnage ? Je me trompe ?
       
      Cela voudrait dire que je n’ai pas un setup adapté pour un seeing < à 1,26" ? La seule conséquence serait un temps de pose plus long que nécessaire ?
       
      Et comment dois-je imager alors quand le seeing est supérieur à 1,89" ? Dans ce cas, j’ai cru comprendre que la seule solution possible pour ne pas être en sous-échantillonnage, serait finalement d’imager en Binning 2x2. Et donc de ne pas profiter du plein potentiel du capteur...
       
      En effet, 206x2,4x2/780 = 1,27"... Dans ces conditions en théorie mon setup devrait sortir des résultats corrects quand le seeing se situe entre 1,27x3 = 3,8" et 1,27x2 = 2,54" ?
       
      Et quid alors d’un seeing situé entre 2,54 et 1,89" ? Binning1 ou binning2 ?
      Je crois plutôt que j’ai fait une erreur de raisonnement quelque part...
       
      Quoi qu’il en soit, je me dis que jusque là ça peut quand même marcher plutôt régulièrement, même en région parisienne où le seeing tourne souvent entre 2 et 3. Mais il est alors impératif de soigner la mise en station afin que l’erreur soit inférieure à l’échantillonnage (ah oui quand même ! Pas facile !). Sinon, j’aurai des étoiles en patates. Difficile à obtenir, mais heureusement, l’asiair pro est très intuitif et facilite grandement les choses. Cela ne me semble donc pas impossible à réaliser avec l’azeq6 et l’asi290mini en guidage.
       
      Bref, ce raisonnement est-il dans le bon ordre ?
      Je peux peut-être combiner des shoots en binning1 avec d’autres en binning2 ?
      Éventuellement ajouter l’a7s dans l’équation pour profiter de ses gros pixels et ainsi réduire les temps de pause ?
       
      Merci de vos éclaircissements !
      Stéphane
    • By Blink
      Bonjour!
      J'ai deux questions sur le logiciel Siril
       
      -Doit on utiliser la version 0.99.4 ou la 0.99.6 ? 
      -J'ai la 0.99.4 sur mon ordinateur : j'ai besoin d'un script supplémentaire qui n'est pas chargé par défaut : j'ai besoin de "Couleur Prétraitement sans Flat"
       
      Donc je vais dans "obtenir des scripts", ce qui m'amène sur la page : Siril : scripts — FreeAstro (free-astro.org)
       
      je repère le script voulu : Couleur_Pre-traitement_SansFlat.ssf: 
       
      clic clic dessus, ca se télécharge sur mon ordi. Et puis là, c'est un fichier .ssf
      C'est quoi ce truc, ça s'ouvre comment ? j'en fais quoi?
       
      Ben voilà je suis bloqué...
       
      Merci Msieurs-dames pour vos conseils! 
       
       
       
       
       
       
  • Upcoming Events