mala05

Une ASI290MC super cool...

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Très belle réalisation. Ca a l'air de bien marcher. C'est quoi comme module pelletier que tu utilises ?

 

jf

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hâte de voir la suite :)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 06/06/2020 à 00:29, jfleouf a dit :

C'est quoi comme module pelletier que tu utilises ?

J'avais initialement prévu un TEC1-12706  (40x40mm 4,6A) mais faute de le recevoir j'ai commencé les tests avec un TES1-12704 (30x30mm 3.2A) et en fait ça marche déjà plutôt bien. Je pense rester sur le 12704 pour l'instant du coup.

5edb64554042a_FullSizeRender4.thumb.jpg.2add500f3256d04834587e24226751d6.jpg  

Edited by mala05

Share this post


Link to post
Share on other sites

Montage/démontage du système: 2 minutes aller, 2 minutes retour, zéro vis...

 

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Epatant !

Bravo :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir.

Pas de pâte thermique entre le module et le dos de la cam. ?

Belle réalisation...

Merci.

JFS

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Simply génial :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Soulier jf a dit :

Pas de pâte thermique entre le module et le dos de la cam. ?

En fait, en plus de m'en mettre partout lors de tests de prototypage, du fait du concept cela me semble tout bonnement inutile côté caméra. On cherche à refroidir non seulement la caméra mais aussi l'air ambiant du cocon pour abaisser le point de rosée interne. Donc que le contact soit parfait avec la caméra ou pas cela n'a pas grande importance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La barre du zéro est passée sans encombre: -25,2°c sous la température ambiante. Avec le ventilo à 6v je tombe à -0,8°c et en le calant à 12v on stailise à -2°c (cf photo).  Cette caméra est officiellement devenue aussi givrée que son propriétaire! xD

IMG_4873.thumb.JPG.14435e499ae57664cf06cb043f0e3f9c.JPG

Si on compare avec la température capteur testée ensuite avec caméra nue sans refroidissement, on est à 36,4°C stabilisé. Ce qui nous fait un bon delta de 38,4°C. Ça commence à causer et aucune trace de condensation ni de givre dans le caisson lors de l'inspection. 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, mala05 a dit :
Il y a 9 heures, Soulier jf a dit :

Pas de pâte thermique entre le module et le dos de la cam. ?

En fait, en plus de m'en mettre partout lors de tests de prototypage, du fait du concept cela me semble tout bonnement inutile côté caméra.

 

tu gagnerais en rendement et économiserais des ampères.

 

Tu peux utiliser de la colle thermique plutôt que la pâte thermique ou des pads thermiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle est l'utilité du cercle que tu poses dessus ou sous la caméra sur cette dernière photo ?

Bon dimanche,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut Super bricolage :x

 

Ca vas pas plaire a ZWO du coup leur refroidit devienne chere :D

 

bon ciel

 

 

Edited by Pedranghelu Sauveur
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Pedranghelu Sauveur a dit :

Ca vas pas plaire a ZWO du coup leur refroidit devienne chere 

;) 

 

  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 9 heures, ALAING a dit :

Quelle est l'utilité du cercle que tu poses dessus ou sous la caméra sur cette dernière photo ?

En l'état je ne réchauffe pas mon filtre. Donc passé un certains cap, le contraste thermique entre la face froide et chaude devient trop important malgré l'isolation apportée par mon adaptateur. Le verre passe alors sous le point de rosée et ça condense sur sa face extérieure. La vitre permet de contrecarrer ce phénomène en créant un second cocon intermédiaire. A terme on pourrait imaginer un second filtre en amont par exemple pour créer cet étage d'isolation. Avec un peu de dessicant dans cette chambre d'isolement  le tour serait joué et plus besoin d'imaginer  chauffer à proximité avec les risques de turbulence interne que cela peut générer devant le capteur.

 

Mais en l'état, dans mon cas cela n'aura pas grand intérêt car la caméra va être montée derrière mon correcteur de champs ou au cul d'un objectif. Donc le cocon intermédiaire existe déjà. La plaque de verre permet de le simuler pour mettre à l'épreuve la théorie. Et c'est aussi très pratique car il suffit de retourner la caméra pour pouvoir observer la surface du capteur sans perturber les expériences. :) 

 

Il y a 10 heures, olivdeso a dit :

tu gagnerais en rendement et économiserais des ampères.

 

Tu peux utiliser de la colle thermique plutôt que la pâte thermique ou des pads thermiques.

La colle thermique c'est ce qu'il y a déjà côté ventirad. Très pratique mais ça reste un peu dégeu. Je testerai à terme côté caméra. Cela reste à voir pour le gain car le peltier est maintenant parfaitement cloisonné pour limiter au maximum les pertes en plus de la mise en pression des fixations...

 5edcb14004b21_Capturedcran2020-06-0711_13_40.jpg.22727d527f0baaf1638d1557cba27cd1.jpg

Si gain il y a, je ne pense pas qu'il soit énorme. Je vous dirai ça.

 

Par contre ce dernier test à -2°c montre que ça peut être intéressant de gérer le ventillateur du ventirad en pwm et non en continue comme je pensais faire au départ. A tester en prise de vue si à 12v il ne génère pas de vibrations néfastes (c'est vraiment pas flagrant au touché donc plutôt très encourageant). Au pire on pourrait imaginer un mode turbo lors de la mise en température au départ.

 

Côté asservissement, je m'oriente vers la réalisation d'un boitier autonome avec écran shield LCD 2x16 - 6 boutons de contrôle . L'idée serait d'y intégrer la partie puissance pour déporter toute source de chaleur. Idéalement, ça tiendra dans un étui de console portable de ma fille...

5edcc248bad5b_FullSizeRender5.thumb.jpg.3345d99453f71dd7b27513288fc409e4.jpg

 

Il faut que je contrôle si ça le fait niveau brochage et timers hardware avec le LCD mais je pense qu'on devrait être bon sur un Arduino Uno:

- peltier 12V géré avec un module MOSFET en pwm.

- ventilo 12V géré en pwm avec retour de vitesse de rotation.

- sonde thermique DS18B20 insérée dans le cocon pour un asservissement sans besoin de piloter la cam pour accéder à la température capteur. Il y aura sans doute un delta à intégrer entre la température capteur et celle du cocon. Avec un peu de chance ce sera relativement linéaire (ou pas).

- sonde externe genre DHT22 pour suivi de la température ambiante et du point de rosée? A réfléchir. Ça pourrait être intéressant pour sortir des graphs sous forme de logs envoyés vers Processing pour une visualisation impartiale en temps réel des expérimentations.

 

Par acquis de conscience je testerai tout de même le W1209 avec écran que j'avais commandé (s'il arrive un jour...) mais je pense que ce sera loin d'être optimal. Son principe de fonctionnement avec un relai mécanique en tout ou rien risque de générer une grosse perte de rendement avec le peltier. Mais bon, pour le prix on est pas à l'abri d'une bonne surprise. Mon cocon est prévu pour accueillir la même sonde étanche donc ça mange pas de pain d'essayer. Même avec un rendement divisé par 2 ça pourrait faire une super solution low cost facile à mettre en oeuvre avec un budget ridicule pour peu de disposer d'une imprimante 3D. Je pense qu'on peut s'en sortir pour moins de 15€ sans problème tout compris (peltier+W1209 avec écran+régulateur 12v 5A) avec un W1209...

 

Et donc avant qu'on me demande: oui je mettrai à dispo les fichiers 3D sur mon compte thingiverse. Je suis même entrain d'anticiper sous OpenSCAD pour pouvoir sortir des STL spécifiques au gabarit des différentes petites ASI... ;)

ASI-120-290.gif

 

Merci qui?!? Toi au fond de la classe! Je t'ai entendu répondre "Jacquie et Michel". :o 

Tu sors stp... :D

 

Edited by mala05
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello une superbe realisation... 🙏😁

 

Deux petites questions 

 

La première, qu'en est il de la réaction du pla face à la contraction et dilatation vs les variations de température... 

 

La deuxième : à tu fais une courbe des variations de température au refroidissement pour mesurer la constance, probablement, mais c'était une grosse interrogation pour moi.. 

 

Encore bravo ! 😊

 

Fred 😊

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci fred. :) 

 

il y a 53 minutes, fredo38 a dit :

La première, qu'en est il de la réaction du pla face à la contraction et dilatation vs les variations de température... 

Ici on est sur du PTEG donc bien plus costaud. Pour la dilatation il me faudra un ciel correct et c'est pas gagné pour l'instant... Ceci dit, seule la bague avant peut travailler sur ce proto pour altérer la map. Mais le but c'est que la température soit régulée donc la dilatation éventuelle je demande à voir en soirée une fois le système à l'équilibre.

 

D'ailleurs juste par provoc, les focusers avec gestion de la dilatation cela me fait gentiment sourire depuis des années en astro amateur sous nos latitudes... ;)

 

il y a 59 minutes, fredo38 a dit :

La deuxième : à tu fais une courbe des variations de température au refroidissement pour mesurer la constance, probablement, mais c'était une grosse interrogation pour moi.. 

Un encéphalogramme plat sur 5 min à température ambiante constante c'est un bon début je pense... xD

5edd1c172f7d4_Capturedcran2020-06-0700_46_23.jpg.0511a5cc9a511e0071959339079e578f.jpg

 

Après bien sûr idéalement le but à terme c'est de maîtriser la température interne en parallèle de l'évolution de la température externe pour garder le capteur à température constante pendant le shooting. C'est là qu'on va rentrer dans le jeu de l'asservissement pour réguler.

 

Mais aller en se projetant dans le pire des cas, on va dire qu'on y arrive pas et on a un système en "roue libre" avec quelques degrés de delta sur une soirée. Tu préfères quoi à traiter? Ça... (pose unitaire d'une minute avec refroidissement. T capteur -3°c. Signal multiplié par 10x pour mieux visualiser le bruit)2020-06-06-2314_1-CapObj_0000_x10.png.65c007c2adaa2f5032f95dad0f04df72.png

 

ou ça...  (pose unitaire d'une minute sans refroidissement. T capteur 33,5°c. Signal multiplié par 10x pour mieux visualiser le bruit)

2020-06-06-2355_3-CapObj_0000_x10.png.54a0167b3570dcf300f167a91ffdfb35.png

Le deux darks ont été réalisés hier soir. J'ai juste continué à pousser un peu le peltier au delà de 12v d'où encore un degré de moins histoire de voir et j'ai ensuite laissé la caméra à l'air libre en fonctionnement "standard".

 

Le choix est vite fait. :x C'est juste un peu plus chiant pour se faire des darks homogènes et encore.

  • Like 1
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour la réponse 🙏... 

Une dernière si tu permets, as-tu fait quelques essais en pla tout simple ? 

Je pensais justement améliorer la solidité de celui-ci avec une résine dédiée... 

 

Fred 😊

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, fredo38 a dit :

Une dernière si tu permets, as-tu fait quelques essais en pla tout simple ? 

Je pensais justement améliorer la solidité de celui-ci avec une résine dédiée...

Jusqu'à peu je faisais toutes mes pièces en PLA. C'est déjà pas mal costaud. Le premier proto de mon adaptateur ASI/Canon était fait en PLA...

Renforcé à la résine c'est du tout bon à mon avis car ça va limiter les efforts à l'arrachement en Z ce qui est le point faible potentiel avec les imprimantes par dépôt de matière.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, mala05 a dit :

Renforcé à la résine c'est du tout bon à mon avis car ça va limiter les efforts à l'arrachement en Z ce qui est le point faible potentiel avec les imprimantes par dépôt de matière.

J'attends tes résultats avec impatience 🙏... 

Pour la résine ça me semble une bonne option, d'un point de vu esthétique déjà, et pour l'humidité également... 

 

Fred

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 10 heures, mala05 a dit :

sonde thermique DS18B20 insérée dans le cocon pour un asservissement sans besoin de piloter la cam pour accéder à la température capteur. Il y aura sans doute un delta à intégrer entre la température capteur et celle du cocon. Avec un peu de chance ce sera relativement linéaire (ou pas).

- sonde externe genre DHT22 pour suivi de la température ambiante et du point de rosée? A réfléchir.

Yo Mala, suis en plein dedans avec les mêmes capteurs pour la régulation (PID+PWM) de ma résistance chauffante anti-buée pour mon RASA. Je bricole avec un Arduino nano, le confinement à bien aidé et me régale à retrouver mes passions de jeunesse avec tout le champ des possibles offert par ces microcontroleurs… le pcb maintenant déjà soudé : (et très parlant tes darks!!)

20200602_201929.jpg

Edited by Chris277
complément
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Chris277 a dit :

Je bricole avec un Arduino nano, le confinement à bien aidé et me régale à retrouver mes passions de jeunesse avec tout le champ des possibles offert par ces microcontroleurs…

Nickel Chris! Ça va faire propre. :) 

Est-ce que tu connais le logiciel Processing que j'évoquais précédemment?  https://processing.org

Il fonctionne un peu sur le même principe que l'IDE Arduino. C'est très pratique pour s'interfacer rapidement avec la liaison série pour sortir des graphs. Voici par exemple ce que j'avais fait avec sur un autre sujet concernant l'analyse d'un encodeur...

5c84d74015bba_Capturedcran2019-03-1000_19_21.jpg.png.fe4135ba95fbbc9899c785f8277a1efd.png.da10b89fd99f5b4c9b4508232c8d8f22.png 

Typiquement pour suivre nos courbes d'asservissement lors des développements c'est vraiment pratique. Je recommande vivement. :) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, mala05 a dit :

Est-ce que tu connais le logiciel Processing que j'évoquais précédemment?  https://processing.org

Non je ne connais pas, et merci pour le lien, je vais regarder avec intérêt! ça va être bien pour paramétrer les coef du PID.

Très propre aussi tes développements, bravo ! je rêve aussi d'une imprimante 3D pour plus tard… ;-)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce soir test stabilisé manuellement en extérieur à -11,2°c température capteur (-23°,2c sous la température ambiante). J'en ai profité pour viser vite fait M57 avant que la Lune arrive...

5eded0f7cbdd5_Capturedcran2020-06-0900_44_43.jpg.15cc1b1ce0c63ab7dbf1681391aaa11b.jpg

 

Je confirme pour le ventilo: aucun problème de vibrations à vitesse max toute la soirée (2600 tr/min). Et la caméra a tourné sous zéro pendant plus d'une heure et demi ce soir. Capteur RAS au cul du 400mm F/5,6. A noter par contre que la sortie ST4 a givré. C'est un peu logique en même temps je ne l'avais pas isolée jusqu'à maintenant. J'ai scotché l'orifice le reste de la séance pour stopper le givre. Je vais prévoir un capuchon.

 

En fin d'observation, un peu de rosée sur l'extérieur du caisson mais rien d'anormal. La caméra et le capteur n'ont pas bronché de la soirée. Arrêt à 1 heure du matin avec une très belle Lune rousse au côté de Jupiter et Saturne. :x

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo, belle démonstration :)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now