Sturydon

Collimateur non utilisable

Recommended Posts

Bonjour a tous, comme la plupart des laser du commerce, cette série souffre de pas mal de problème lié a la concentricité. Pour le réglage du laser en question, l’idéal est  de le monté dans le mandrin d'un tour et de prendre le point de concentricité avec un comparateur au point le plus éloigné du coulant. A partir de la, la collimation du laser est possible.

Thierry

www.stellarview.fr

www.skyvision.fr

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Une cale en "V" fait très bien l'affaire... et prend beaucoup moins de place ! xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai réglé le collimateur sur un mur à une distance de 20 mètres parfaitement. J'ai fait des essais à 6 mètres et à 1 mètre, tout est ok.

 

J'ai mis le collimateur dans le PO et lorsque je le tourne sur lui-même, il fait toujours des cercles de 1 cm de diamètre sur le miroir primaire.

J'ai essayé avec le coulant 2 50.8 mm du collimateur et il reproduit la même chose.

 

Je suis désespéré, car j'ai passé 3 heures pour régler le collimateur parfaitement, pour avoir toujours le même problème une fois installé sur le télescope.

 

Si vous avez une idée, je suis preneur.

Vous m'avez déjà parlé du miroir secondaire, supposons qu'il ne soit pas bien réglé. Je ne vois pas pour quelle raison que le faisceau ferait des cercles ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reprenons tout à zéro (on va bien finir par y arriver...;)) :

Peux-tu détailler ta manip de réglage du collimateur par projection sur le mur ? Qu'entends-tu par "tout est ok"...?

(En principe,  il ne faut pas 3 heures pour arriver à un bon réglage).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si j'ai mis 3 heures pour régler, c'est parce que j'ai fait plusieurs allers-retours à cette distance ça demande beaucoup de temps.

 

Je procède à que le faisceau ne fasse plus de cercle lorsque je le tourne sur lui-même, mais un point quel que soit le sens du collimateur.

 

J'espère avoir répondu à ta question.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Inutile de rechercher une telle précision, dans un premier temps. Le point laser restant dans un cercle de moins de 1 cm de diamètre, sur un mur à 2 ou 3 m de distance, suffirait. 
Mais si tu as obtenu mieux, tant mieux !

 

Donc on peut partir du principe que le laser est correctement réglé :).

 

Que fais-tu ensuite, dans le détail ?

Je suppose que tu places ton laser dans le tube porte-oculaire et que tu le bloques avec sa bague, dans le tube, c'est ça ? Tu parles d'une bague-allonge de 31,75 mm. Où est-elle ? Entre le collimateur et le PO ? Quel rapport avec le tube porte-oculaire ?

Un petit dessin ou une photo serait le bien venu.

 

Car le "travers" que tu constates ne peut venir que d'un désalignement de l'axe optique du laser (l'axe de son rayon) avec l'axe mécanique de rotation de l'ensemble. Il faut donc comprendre ce qui se passe...

 

PS : le miroir secondaire n'a rien à voir là-dedans

Edited by Toutiet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

des deux lasers que je possède le hotech et le howie glatter, c'est ce dernier qui souffre le moins de cette concentricité. des que tu l’insères dans le PO il remplit tout l'espace du PO et il est parfaitement réglé

il pointe le même emplacement  que le système cats eyes qui entre nous est très pratique mais totalement inutilisable la nuit ou quand tu as trop de lumière. encore faut il avoir une très bonne vue et un mur pour un obtenir un éclairage uniforme et pas trop fort !

 

ce collimateur hotech est pratique si tu peux le visser sur le PO en M48 . ( moi j'ai le 2 pouces)

cela n'enlève pas le jeu du PO car même avec un bon PO tu as toujours du jeu et le serrage n'est pas parfait .

sauf si tu y rajoutes des bagues allonges pour le maintenir sur toute la longueur de la gorge du PO .

 

question  : beaucoup m'ont déconseillé de faire la collimation avec le correcteur de coma et le collimateur laser vissé dessus O.o

 

Edited by aubriot

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois avoir 1 à 2 mm de précision à 20 mètres, ça fait 0.0050 degrés.

 

Je le place dans le tube allonge et je lui serre sa bague.

Je tourne le tube allonge sur lui-même comme vous pouvez voir sur les photos et le faisceau laser dessine un cercle sur le miroir primaire.

 

img_2041.jpg

 

img_2040.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ton laser est réglé , il est réglé , le problème ne vient pas de là mais , est ce que le corps du laser (que tu fait tourner sur lui même pour le régler) est parfaitement parallèle au coulant ?

Est ce que le PO ou le réducteur ne provoque pas un petit désaxage du laser ?  J'utilise un parralizer Howie Glatter qui est sensé être le réducteur le plus précis du marché   https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p5770_Howie-Glatter-Parallizer-Adapter-von-1-25--auf-2-.html

 

 

Reste aussi la méthode du laser barlowté qui ne nécessite ni une bonne barlow , ni un laser bien collimaté ....

 

https://www.obsessiontelescopes.com/learning_center/collimation/index.php

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le laser doit être censé être parallèle au coulant grâce à l'action des joints et de sa bague de serrage ?

 

Comment savoir si le PO ou le réducteur ne provoque pas un petit désaxage du laser ? 

Je vais faire un test avec un bout de Scotch sous un côté du réducteur, pour voir si ce n'est pas la cause.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Donc, si j'en crois tes deux photos, tu as fait la manip directement en 1 pouce, et également avec le réducteur 2 pouces----> 1 pouce.

Et tu constates exactement le même problème, ou bien est-ce différent...?

 

PS : précision de 1 à 2 mm à 20 m...?! Comment estimes-tu ça, sachant que la tache laser est largement plus grosse, d'une part, et que je ne te vois pas tourner le laser sur lui-même tout en estimant, à 20 m de distance, le déplacement du point sur le mur... ?!

Edited by Toutiet

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 1 pouce, j'ai 1 cm et le 2 pouce 0.5 mm.

 

Oui, la tâche du laser est largement plus grosse, 1 cm environ, mais ça n'empêche pas d'avoir son centre.

J'ai dû faire plusieurs allers-retours et faire une croix sur une feuille que j'aie installée sur le mur, tourner le collimateur et faire de nouveau une croix, régler le collimateur selon le défaut, jusqu'à avoir un point fixe.

 

C'est pour ça, que ça m'a demandé 3 heures.

 

J'ai essayé avec du Scotch sous un côté du réducteur et ce n'est pas stable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Sturydon a dit :

Comment savoir si le PO ou le réducteur ne provoque pas un petit désaxage du laser ? 

 

 

Tu mets ton laser (considéré comme collimaté B|) dans le reducteur , tu plaques bien l'épaulement et sans serrer les vis , tu le fais tourner , si le point sur le primaire fait un cercle , c'est qu'il y a un désaxage

 

Ne pas oublier que le mieux est l'ennemi du bien , une bonne collimation réussie est toujours mieux qu'une parfaite collimation qu'on n'arrive pas à faire  9_9

 

Une solution peut être d'établir une "routine" , tu mets toujours vis du PO et vis du réducteur au même endroit , tu fais ta collimation et quand tu utilises tes oculaires , tu serres ters vis toujours de la même maniére (d'abord celle en bas , puis celle en haut)

 

Fais ta collim , sort le laser , puis remet le dans exactement la même config (position , serrage des vis) , est ce que le résultat est le même ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sturydon :

Très bien. D'un autre côté, pas de panique. Comme je l'ai dit plus haut, la précision que tu t'es efforcé d'atteindre est très largement superfétatoire, je dirais même 10 fois trop grande ! :

2 cm à 20 m (ou 1cm à 10 m) convient très largement aux observations visuelles et n'est recherchée que pour des photographies au foyer très exigeantes.

Cela n'empêchera nullement d'avoir une excellente collimation, et n'aura comme impact que d'incliner, de la même valeur angulaire, le plan focal, en introduisant de fait, et sur les bords du champ, un défaut de mise au point de l'ordre de 1/100 ème de mm.

Tu vois qu'il ne faut pas paniquer ! :)

 

Hoth :

Si tu avais lu (ou relu) les posts plus haut, tu aurais vu que c'est précisément ce dont il se plaint !

Edited by Toutiet

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Sturydon a dit :

le 2 pouce 0.5 mm.

si tu regarde bien le serrage dans le porte oculaire ne se fait avec une collerette mais par plusieurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourquoi mettre systématiquement un tube allonge ?

Tu ne fait que rajouter un élément susceptible d'ajouter du jeu.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Toutiet a dit :

Si tu avais lu (ou relu) les posts plus haut, tu aurais vu que c'est précisément ce dont il se plaint !

 

 

Sturydon dit qu'il "remet" le laser dans le PO , il ne précise pas s'il le remet dans l'exacte même position avec un serrage des vis identiques .....

 

 

il y a 18 minutes, den b a dit :

Et pourquoi mettre systématiquement un tube allonge ?

 

 

C'est pas mieux de faire la collim dans la même configuration qu'à l'utilisation , si on a besoin du tube allonge pour l'oculaire que l'on veut utiliser , faire la collim avec le tube allonge ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

den b,

D'après la première photo, il ne met pas de tube-allonge (comme il l'appelle) mais simplement le convertisseur 2"---->1"

Mais, effectivement, pourquoi en mettre quand il travaille en 2"...? ! seconde photo)

Edited by Toutiet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un premier temps, il devrait déjà éliminer le maximum de causes d'erreurs.

Je pense surtout maintenant que Sturidon devrait aller faire un tour dans un club où trouver quelqu'un près de chez lui qui pourra vérifier son matériel et lui montrer les finesses de la collimation, parce que par correspondance, on y est encore dans 6 mois ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

den b,

D'après la première photo, il ne met pas de tube-allonge (comme il l'appelle) mais simplement le tube PO, convertisseur 2"---->1"

Mais, effectivement, pourquoi en mettre un quand il travaille en 2"...? ! seconde photo)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 08/06/2020 à 21:09, aubriot a dit :

si je comprends bien ta droite sur cet axe imaginaire te donne le centre de focalisation optimal  mais est il atteignable car j'ai cru que sur certains tubes ce secondaire est décalé exprès

 

Le calcul du décalage est expliqué sur l’excellent site de Serge Bertorello

http://serge.bertorello.free.fr/calculs/posplan.html

 

Après ce que je te disais sur l'ombre du secondaire, cela révèle de ce qu'on peut voir l’œil à l'oculaire lors de la phase de collimation en intra et extra-focale. J'ai fais un croquis extra rapide donc extra-moche (les puristes m'excuseront...)

 

image.png

  

 L'axe de symétrie est représenté en pointillés. Il se matérialise visuellement à l'oculaire en faisant varier la MAP autour du point de focalisation si possible en agissant alternativement de manière symétrique. Sur le schéma le bleu correpond à la partie lumineuse d'une étoile. Le point noir représente le meilleur point de focalisation possible. Les aigrettes du plan focal ne sont pas représentées. La barre rouge indique que l'image de l'ombre du secondaire est parfaitement symétrisée par rapport à l'axe de symétrie. Le décalage intra/extra est d'autan plus sensible que le F/D est court, ce qui ne nuit pas du reste à la qualité de la collimation.

 

Voir aussi:

 

http://www.astrosurf.com/altaz/collimation.htm#aberration

 

Edited by maire
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bien mais en l'occurrence, maire, tu vas embrouiller notre ami qui a, pour l'instant , un autre souci...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hoth

J'ai fait la collimation et réinstallé le collimateur plusieurs fois dans le PO, parfois le point du laser pointe au même endroit et d'autrefois à 3 mm.

Lorsque le point du laser n'est plus dans le centre de l'oeillet, le simple fait de toucher le haut du collimateur du bon côté, le point se retrouve au milieu de l'oeillet.

 

denn b

J'installe un tube allonge 50.8, pour pouvoir utiliser la partie convertisseur 2"---->1" du collimateur, car celle du PO n'est pas assez profonde.

 

Maire

Lorsque je passe d'intra à extra-focale, il me semble que je vois les anneaux de diffraction qui ne reste pas centré. J'ai essayé de comprendre ton schéma, sans trop comprendre. Je préfère en parler plus tard.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

merci  pour cette explication et ce dessin clair et prévis. cela confirme ce que j'ai pu constater dans mon tube à l’œil nu.

et moi qui cherchait a centrer parfaitement la tache d'airy en intra et extra focale .:D

 

Edited by aubriot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now