• 0
alfacino

collimateur laser

Question

bonjour,

je me penchais sur l’acquisition d'un collimateur laser ( le baader mark 3 ) , seulement j'ai pu lire sur le net que ce n’était pas efficace voir contre-productif sur un newton 150/750. quelqu'un confirme cette info ? si je demande au site vendeur il va me dire qu'il faut l'acheter :P.

merci par avance de vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

8 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Je suppose que l'instrument est porté par une monture équatoriale. Dans ce cas, le laser n'apporte rien : tout se fait au mieux sur la Polaire ... A la limite, le laser pour dégrossir mais un masque de Duncan fait gratuitement la même chose :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0
Posted (edited)

Bonjour,

 

Selon moi, sur un Newton, un laser est surtout utile pour régler (ou vérifier le réglage) du miroir secondaire.

Mais comme ce réglage se fait en général une fois pour toute, car les vis de serrage sont bien serrées et ne vont pas bouger, ce n'est pas forcément la peine d'investir dans un laser perso. On peut éventuellement se rassurer en empruntant celui d'un copain, ou d'un club. C'est ce que j'ai fais sur mon T254, lorsque j'ai remonté le secondaire après aluminure, je me suis fais un réglage aux petits oignons avec le laser d'un pote ;).

 

Une fois que le secondaire est réglé, il n'y a que le miroir primaire qui peut bouger entre chaque soirée d'observation, mais pour le collimater, un œilleton suffit largement. L'opération dure seulement quelques secondes.

Pour ma part, j'utilise un œilleton que j'ai fabriqué moi même à partir d'une ancienne boite de pellicule photo (boite translucide.) Coût 0€.

 

Pour en revenir au laser, si vraiment tu veux en acheter un quand même, il faut absolument en choisir un qui soit très facile à collimater, car il faut toujours vérifier la collimation du laser lui même, avant de l'utiliser pour collimater un télescope. Tous les lasers n'ont pas la même ergonomie, et il y en a qui sont mieux conçus que d'autres, notamment concernant l’accès aux vis de réglage qui servent à collimater le laser.

 

Pour avoir déjà manipulé différents types de lasers, j'en suis venu à la conclusion que ceux qui étaient le plus efficace à utiliser, sont ceux qui ont cette ergonomie :

b1ab532381c640c9c819f83e3e8c85d5659617be

 

Je ne fais de pub pour aucune marque, c'est juste la forme du corps du laser qui est intéressante.

On voit bien les vis de réglage apparentes sur la droite. On en voit 2 sur l'image mais il y en a une troisième cachée derrière ;).

 

En conclusion, malgré son aspect séduisant, un laser de collimation est loin d'être un outil miracle. Il faut bien comprendre ce que l'on est en train de faire pour l'utiliser à bon escient. Et puis de toute façon, comme l'a indiqué "ndesprez" ci-dessus, au final, c'est toujours sur une étoile qu'on fini par déterminer si la collimation de son télescope est correcte où non.

Edited by yves65
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 9 heures, ndesprez a dit :

masque de Duncan fait gratuitement la même chose

sur un newton ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Oups :D C'est vrai, c'est plutôt prévu pour un SCT mais pourquoi pas ...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Dans l'absolu, on peut très bien collimater un Newton avec un masque de Ducan. Il n'y a aucune raison pour que cela ne marche pas.

C'est juste qu’habituellement, on utilise plutôt cette méthode lorsque le miroir primaire est percé en son centre, comme sur un Cassegrain, car on ne peut pas matérialiser le centre du miroir avec un œillet.

Le masque de Ducan permet de s’affranchir de la présence d'un œillet au centre du primaire.

Donc si jamais on a un Newton qui ne possède pas de repère qui matérialise le centre du miroir primaire, la méthode du masque de Ducan peut permettre de le collimater quand même, sans avoir à démonter le miroir primaire pour y coller un œillet au centre ;).

Edited by yves65
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

la question est épineuse , car on trouve des articles ou des vidéo qui chantent les louanges du laser , et d'autre pas du tout. j'ai un oculaire de collimation le truc qui lui manque c'est un réticule et je n'ai pas l’œil très exercé pour valider la concentricité des cercles. dans l'absolu je cherche un moyen d’améliorer mes photos et j'imagine que tout mon mode opératoire est perfectible ( plus ou moins ). donc voila je me posais la question savoir si je pouvais encore gratter sur la collimation ou pas du tout , d’où la question du laser.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Le 13/06/2020 à 10:09, alfacino a dit :

seulement j'ai pu lire sur le net que ce n’était pas efficace voir contre-productif sur un newton 150/750

il existe plein de systèmes qui permettent en effet de collimater son tube et chacun à son point fort et son point faible .

 

- le cheshire et le catseye sont très pratiques mais ne servent à rien quand il fait nuit. par contre il sont précis , ne demandent pas de pile et ne se dérèglent pas. le seul hic : quand ton tube est long il est difficile de regarder et de regler le primaire en même temps

- le laser howie glatter est très précis et s’insère merveilleusement bien dans le PO . par contre sur un newton il ne peut que régler que le secondaire

- le laser crosshair 2 pouces permet de faire le réglage des deux optiques quand il est bien réglè. il fonctionne avec une pile et est utilisable de jour comme de nuit. le faisceau est un peu large mais il a une particularité c'est qu'il peut se visser sur la sortie du PO. très pratique pour éliminer les jeux.

donc si ton tube est bien collimaté sur une étoile , tu vérifies le réglage de ce collimateur et le tour est joué.

et comme tu as pu le voir je ne m'en sert pas que pour faire la collimation ;)

 

le soucis vient souvent du Porte Oculaire.

même sur des PO comme le TCF Leo et les FT  tu as toujours du jeu vu que tu le serres des vis. peut être à part les PO qui ont un grand débattements ou l'on peut bien positionner le collimateur dans son logement

on te vend des tubes avec des spec de la mort , des superbes optiques et on te fournit des PO souvent de médiocres qualités et ça quelque soit le constructeur.

 

Edited by aubriot
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Je vous invite à lire ma série : "La collimation : l'aviez-vous vue comme ça...?" (1/6 à 6/6) 

Tout y est... ou presque :)

Edited by Toutiet
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now