santacana

Les dentelles du crétacé

Recommended Posts

Bonsoir,

Pourquoi du crétacé ? Parce que j'ai réalisé cette photo de NGC 6960 la nuit dernière avec un boîtier Canon EOS 300d défiltré. Oui, vous avez bien lu, un 300d sorti juste après l'extinction des dinosaures... 

50 poses d'une minute interrompues par l'arrivée d'un voile d'altitude. J'avais emprunté la lunette Meade APO 100/600 du club de Sète, montée sur une Taka EM-10. Pas d'autoguidage, juste une mise en station ordinaire par le viseur de la monture. Traitement Siril et finition Photoshop, mais je ne suis pas un spécialiste en la matière. Mais l'expérience "à l'ancienne" fut amusante. Bien sûr, ça aurait été mieux avec un A7s...

Gilles

NGC 6960.jpg

  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est sympa cette dentelle du crétacé :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Gilles , on voit bien le bruit du capteur comme quoi cela bien évolué

belle image

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous tous. 

Oui, les capteurs ont bien évolué, ce qui paraît heureusement normal. Je referai cette photo dans dix ans avec un A7s...

Gilles

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui belle image , mais alors les photos argentiques   c'est quoi : ????;)  

 

   MICA

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, santacana a dit :

Je referai cette photo dans dix ans avec un A7s...

 

xD

 

Elles sont délicates ces dentelles, bravo 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous pour vos commentaires flatteurs, je ne m' y m'attendais pas, comme quoi on peut faire des photos honnêtes sans prétention avec du vieux matos. Ce soir j'y retourne. Pour répondre à Mica, l'argentique date de l'ordovicien du Paléozoïque moyen...

Bonne soirée.

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Gilles,

 

Jolie image avec ce vieux matériel!

 

Il y a 3 heures, santacana a dit :

l'argentique date de l'ordovicien du Paléozoïque moyen...

OK, alors regarde du côté du daguerréotype, qui, lui, date du cambrien :)

 

Daniel

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jolie .... !!

Le 300D reste un bon boitier , il est juste un peux plus difficile a utiliser en astro par les novices vu qu'il n'as pas le Live View.

J'ai utiliser le mien durant 15 ans ...... acheter neuf en import allemand en juin 2003 , il continu sa route aujourd'hui avec mon fils depuis deux ans ............:D:D

Edited by PhilCh

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/06/2020 à 18:36, santacana a dit :

ça aurait été mieux avec un A7s...

Pas sur .... ta capture est bonne c'est plutôt le traitement qui est a revoir ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By ALAING
      Bonsoir les noctambules,
       
      Hier soir, une nuit à peu près potable depuis bien longtemps
      Bon, c'est loin d'être le top, il ne fait pas encore vraiment nuit, le ciel est blanchâtre mais quelques étoiles visibles.
      Et une Lune qui ne va pas tarder à illuminer le ciel !
       
      Il n'en fallait pas plus pour dégainer mon Seestar et tenter une petite nébuleuse que je n'avais pas faite depuis longtemps.
      Vu la piètre qualité du ciel, il n'était pas question de sortir la grosse artillerie.
       
      J'attaque donc vers 23h30 et goto la Trifide.
      J'espérais faire au moins 30mn dessus mais quelques nuages en goguette en ont décidé autrement.
      Je n'ai donc que 20mn de pose soit 120 images de 10 secondes.
       
      Voilà le résultat by Seestar :
       

       
      De mon côté, j'ai repris les 120 images traitées par le script de Siril.
      Calibration par photométrie, Asinh et histogramme.
      Puis passage dans Astrosurface pour retrait de gradient ( qui uniformise le fond de ciel ) et débruitage.
      Enfin, passage par PSP pour fignolage des niveaux et où j'ai du baisser un peu la saturation des couleurs.
       
      Ma version :
       

       
      Pour 20mn de pose, je trouve que ça reste acceptable, bien que ça manque un peu de bleu à mon goût.
       
      Et comme la Lune commençait à bien éclairer et que je ne l'avais pas encore tentée au Seestar, j'ai fait un petit film rapidos
       
      Voilà la version Seestar :
       

       
      Et ma version Astrosurface après juste une balance des blancs, un poil de saturation et les niveaux :
       

       
      Par contre, le Seestar sur la Lune, c'est pas vraiment ça ça manque cruellement de définition
      Mais bon, des yeux avertis la reconnaîtront sans problème
      Je me contenterais donc à l'avenir de quelques nébuleuses et quelques images solaires les jours où ça en vaudra la peine
       
      Et comme on en parle, voilà en bonus le soleil du jour en fin d'après midi :
       

       
      Pas très tachu Pépère mais bon . . .
       
      Voilà les résultats de cette petite sortie rapide les amis.
      Et pas d'autre prévue avant un certain temps du fait du grand retour des nuages quasiment tous les jours !
       
      Je vous souhaite une excellente soirée, nuit à ceux qui sortent,
      AG
       
    • By stéphane
      bonjour à tous,

      voici ma dernière moisson avec mon canon 60D défiltré partiel et mon objectif zoom tamron 70-300mm.
      Je venais de recevoir mon filtre L-enhance optolong et, donc, je n'ai pas pu résister de faire quelques images malgré la présence de plus en plus forte de la lune.

      On commence par la nuit du 14 au 15 Juillet avec une lune à 60% sur l’Amérique et le pélican
      51 poses de 120s à 3200iso à 230mm de focale à f/5.6 sur ma GP
      traitements siril, photoshop, graXpert
      réduction 50%



      annotation siril



      la nuit du 18 au 19 juillet avec une lune à 92% sur les dentelles du Cygne
      41 poses de 300s à 1600iso à 150mm de focale à f/6.3 sur ma GP
      autoguidage en // avec zwo178mm + zwo30F4 fixé sur le Canon (prise flash)
      traitements siril, photoshop, graXpert
      réduction 50%



      annotation siril



      la nuit du 19 au 20 Juillet avec une lune à 97% sur ic1396 (j'étais très optimiste! )
      41 poses de 300s à 1600iso à 175mm de focale à f/5.6 sur ma GP
      autoguidage en // avec zwo178mm + zwo30F4 fixé sur le Canon (prise flash)
      traitements siril, photoshop, graXpert
      réduction 50%




      annotation siril



      conclusion : il marche pas mal du tout ce filtre l-enhance! Il marcherait encore mieux sans la présence de la lune et des nuits plus longues!

      a+
      stéphane
    • By Discret68
      Bonjour à tous
       
      La nébuleuse du cocon faisant partie de notre ciel actuel, et ne l'ayant jamais imagé, j'attendais patiemment une éclaircie. Là, j’exagère un peu, en fait, depuis tout ce temps que la météo est relativement "pourrie", je trépignais d'impatience.
      Bref, une éclaircie s'étant présentée hier soir, je me suis empressé de lancer une séquence dont j'aurais bien aimé qu'elle dure toute la nuit. Arf, à peine plus d'une heure après les premières acquisitions, les nuages étaient de retour. J'ai quand même pu récupérer 64 images avec un temps de pose unitaire de 60s.
       
      Coté setup, c'est toujours le newton de 300 en f/d 4, le correcteur TS Wynne 3", l'Integra85 en focuser/rotateur, un filtre Antlia Luminance et la caméra ASI2400MC. Le tout sur la GM2000HPS, sans autoguidage.
       
      Les acquisitions ont été réalisées avec NINA, l'empilement et le prétraitement avec APP en Drizzle 1.5 et le traitement avec Pixinsight.
      Dans le champ, hormis IC5146, il n'y a pas beaucoup de choses à voir si ce n'est quelques petites galaxies PGC viennent compléter le tableau.
      La FWHM moyenne sur l'ensemble des images et de 3", ce qui constitue une bonne valeur par chez moi !
       
      L'image du champ à la résolution de 3200 x 2200 pixels :
       

       
      Une vue resserrée sur IC5146 à la résolution image de 2800 x 2800 pixels :
       

       
       
      Je crois que je n'ai d'autre choix que d'attendre une nouvelle nuit afin de compléter le nombre d'images.
       
      Bonne soirée
       
      Jean-Pierre
    • By sebseacteam
      Bonjour, 
       
      Une autre NP à vous présenter, jamais faite pour ma part jusqu'à présent. Pas du tout évidente à faire, centre hyper lumineux, corolle externe plus discrète.
       
      NGC 6826, aussi surnommé la nébuleuse clignotante (blinking nebula), est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Cygne. NGC 6826 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1793.
      Ce surnom vient de la manière dont on l'observe dans un petit télescope. Si on fixe directement l'étoile au centre de NGC 6826, l'éclat de celle-ci rend la nébuleuse invisible. Par contre, si l'on fait appel à la vision décalée, la nébuleuse devient visible. En alternant entre ces deux types de vision, la nébuleuse semble clignoter. On notera que l'on rencontre ce phénomène pour d'autres objets astronomique, par exemple NGC 2392.
      L'âge du halo de la nébuleuse serait 35 000 ans et celui de la nébuleuse interne de 7 000 ans.
       

       
      (Deep * Sky Corner)
       

       
      Les infos:
      SCT Meade 10"  (254/2500) + correcteur de coma  @ 1845mm 
      Player One Artemis-c imx294 + filtre Optolong L-quad Enhance
      Monture HEQ5 kit courroie Rowan
      Autoguidage via lunette guide 60/270, Asi290mm / PHD2
      Map auto avec EAF
      Acquisition NINA
       
      89 x 30s
      63 x 180s
       
      Gain 120
      capteur -10°C
       
      Traitement Siril, Pixinsight.

      une brute de 30s:

       
      une brute de 180s:

       

       

       
      Pour illustrer le propre de cette Blinking Nebula (Nébuleuse clignotante), je l'ai mise en mode sapin de Noël:
       

       
       
       
    • By sebseacteam
      Bonjour, 
       
      Toujours un peu de nuits dégagées en cet été 2024, on en profite !
       
      NGC 7139 est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de Céphée. NGC 7139 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1787.
      La nébuleuse a deux composantes, à savoir une section épaisse toroïdale et une région biconique plus petite où la nébuleuse est optiquement mince au rayonnement ionisant de Lyman. Le matériel dans la partie biconique plus mince a été accéléré préférentiellement, ce qui pourrait indiquer que le vent rapide de l'étoile centrale de NGC 7139 interagit avec un vent non symétrique provenant du progéniteur de la nébuleuse.
       

       
      (Deep*Sky Corner)

       
      Les infos:
      SCT Meade 10"  (254/2500) + correcteur de coma  @ 1845mm 
      Player One Artemis-c imx294 + filtre Optolong L-quad Enhance
      Monture HEQ5 kit courroie Rowan
      Autoguidage via lunette guide 60/270, Asi290mm / PHD2
      Map auto avec EAF
      Acquisition NINA
       
      49 x 120s
       
      Gain 120
      capteur -10°C
       
      Traitement Siril, Pixinsight.

      une brute de 120s:

       
       

       
       

       
       
  • Upcoming Events